Aide Dissertation CPGE Amour

Modérateur : Romain Deygout

Répondre
Nico0199H
Messages : 3
Enregistré le : dim. nov. 04, 2018 5:25 pm
Classe : PT*

Aide Dissertation CPGE Amour

Message par Nico0199H » dim. nov. 04, 2018 6:40 pm

Bonjour (étudiant spé en PT*),
J'ai comme exercice l'analyse et la dissertation de la citation :
"J'aime, j'aime, certainement j'aime, et je crois aimer ma femme d'amour, mais, de tout ce que les grands amoureux: Don Juan, Rodrigue, Ruy Blas, il n'y a pas un mot que je pourrais dire à ma femme sans rire." de Jules Renard.

Cependant, je ne comprend pas la thèse évoquée par l'auteur ni la formulation de la citation en elle-même...
J'ai pensé dans un premier temps que la répétition du verbe aimer associée à l'utilisation de "certainement" ainsi qu'au verbe "croire" montre que la personne qui parle remet en question son amour, voir essaye de se convaincre. L'aime-t-il vraiment? (Il semble douter).
De plus, Don Juan n'étant pas réputé pour être un grand amoureux (mais plutôt un être qui agit sans scrupule pour séduire les femmes), l'auteur semble se moquer de sa femme a tel point qu'il en rit lorsqu'il tente de lui avouer ses sentiments.
Je n'arrive pas a dégager clairement la thèse. Que pensez vous de mon analyse ?

Merci
Modifié en dernier par Nico0199H le dim. nov. 04, 2018 8:32 pm, modifié 1 fois.

Saint Germain
Messages : 439
Enregistré le : lun. mars 05, 2018 12:40 am

Re: Aide Dissertation CPGE Amour

Message par Saint Germain » dim. nov. 04, 2018 8:05 pm

Juste un avis n'étant pas spécialiste de la question :
L'auteur aime sa femme c'est une certitude "certainement". Il tente de définir, du moins en apparence, la nature de son amour par rapport à trois autres types d'amours. Pourquoi en apparence ? parce qu'il considère son amour comme étant sérieux Il croit aimer d'amour lui (c'est un doute léger même si in fine il y au fond doute quand même), c'est à dire aimer vraiment et sérieusement/ il ne rit pas) alors que les 3 autres types d'amours sont pour lui risibles, ridicules il ne peut s'empêcher de " rire", et plus précisément à leurs manifestations (c'est à dire leur langage amoureux "mot").
L'amour véritable pour lui est probablement au-delà des mots (silence), du moins au-delà des mots de Don Juan, Rodrigue et Ruy Blas.

C'est juste une piste de réflexion.

Nico0199H
Messages : 3
Enregistré le : dim. nov. 04, 2018 5:25 pm
Classe : PT*

Re: Aide Dissertation CPGE Amour

Message par Nico0199H » dim. nov. 04, 2018 8:23 pm

Je n'avais pas vu cela ainsi, mais il est vrai que ce point de vue est pertinent!
Cependant, pourquoi ne se moquerait-il pas de lui même ? Ce que je veux dire c'est que en se comparant aux personnages cités, il pourrait se dire que son amour pour sa femme et les mots qu'il lui dit sont ridicules et bien loin de ce qu'est réellement l'amour - celui de la littérature - . Il serait donc finalement "victime" des clichés de l'amour et c'est pour cela qu'il "croit" aimer et se répète qu'il l'aime, pour s'en convaincre malgré tout.

Saint Germain
Messages : 439
Enregistré le : lun. mars 05, 2018 12:40 am

Re: Aide Dissertation CPGE Amour

Message par Saint Germain » dim. nov. 04, 2018 8:39 pm

Dans une dissertation, plusieurs pistes de réflexion sont possibles.
Néanmoins votre point de vue me semble faux parce qu'il rit des mots employés par les autres pas par lui même, et puis surtout parmi ces personnages il y a Don Juan c'est à dire qqun qui n'incarne pas le véritable amour comme vous l'avez dit justement.
il est convaincu que le véritable amour n'est pas celui des 3 autres personnages et il pense donc que son amour vaut plus que les leurs (puisque il considère et qualifie le sien d' "aimer d'amour") mais de là a dire que c'est le véritable amour (il y croit, il essaye de se convaincre) mais il n'est pas certain au fond que ce le soit aussi (un léger doute destructeur subsiste donc). Car même si son amour est différent et supérieur d'après lui, cela ne veut pas dire pour autant que c'est le véritable et grand amour.

Nico0199H
Messages : 3
Enregistré le : dim. nov. 04, 2018 5:25 pm
Classe : PT*

Re: Aide Dissertation CPGE Amour

Message par Nico0199H » dim. nov. 04, 2018 8:49 pm

Mais alors je ne comprend pas la formulation, pourquoi il ne peut s'empêcher de rire lorsqu'il parle a sa femme? Se met-il a la place des personnages cités, comme si ceux-ci parlaient a leurs femmes et riaient de leur amour peu sincère ?
Il est vrai que mon raisonnement n'était pas en accord avec la présence de Don Juan..
Partant donc de cette nouvelle thèse selon laquelle l'auteur rit des personnages de littérature qui vont trop loin -a la limite du ridicule-, et qui s'éloigne de l'image qu'il se fait de l'amour réel, j'ai pensé au plan suivant (thèse/antithèse):
I. L'amour existe au-delà des conventions et des clichés littéraires.
II. Il y a certaines règles auxquelles l'amour ne peut échapper.
Est-ce cohérent?

Saint Germain
Messages : 439
Enregistré le : lun. mars 05, 2018 12:40 am

Re: Aide Dissertation CPGE Amour

Message par Saint Germain » dim. nov. 04, 2018 8:59 pm

Parce qu'il trouve que les langages amoureux de ces 3 personnages comme étant ridicules, risibles pour des raisons multiples (légèreté, futilité, pompeux...). C'est à toi d''étudier le type d'amour qu'incarne ces 3 personnages pour t'aider.

Volte
Messages : 389
Enregistré le : jeu. déc. 01, 2016 11:58 am

Re: Aide Dissertation CPGE Amour

Message par Volte » sam. nov. 10, 2018 10:28 pm

Il pense que sa femme est intelligente.
Les femmes moches et idiotes, il faut leur dire qu'elles sont belles.
Les femmes belles et idiotes, il faut leur dire qu'elles sont intelligentes.
Les femmes intelligentes, belles ou moches, il ne faut rien leur dire.

Ceci étant dit, je pense qu'il ne se sent pas l'âme d'un séducteur, d'un flamboyant, d'un baratineur.
Il a l'expression de l'amour modeste, et se sentirait ridicule, et donc risible de porter des vêtements qui ne sont pas les siens.
Ne te laisse pas induire en erreur par le "je crois"; un croyant est justement quelqu'un qui a le plus de certitude (la langue française a évolué, remet cette expression dans son époque).
Je dirais que la question posée est de savoir si la forme de l'expression reflète l'intensité du sentiment.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité