de diplômé de grande école à... prof sur le tas

Poster ici tous les liens qui vous semblent interessants (en dehors des posts de synthèse gérés par les modérateurs)

Modérateur : David

Répondre
Avatar du membre
U46406
Messages : 6657
Enregistré le : mer. juil. 27, 2016 7:38 pm
Classe : shadow CCO nobo CMT
Contact :

de diplômé de grande école à... prof sur le tas

Message par U46406 » jeu. août 11, 2016 10:12 am

entendu ce matin aux actualités de France-Culture : Teach for France
ou comment devenir enseignant après 5 semaines de formation (seulement 5 semaines de formation).
(si j'ai bien compris l'info, c'est niveau CAPES, mais les meilleurs sauront bien rivaliser avec des agrégés, non ?)

http://www.TeachForFrance.org/mission/
http://www.humanite.fr/teach-france-un- ... que-613350
« Occupez-vous d’abord des choses qui sont à portée de main. Rangez votre chambre avant de sauver le monde. Ensuite, sauvez le monde. » (Ron Padgett, dans Comment devenir parfait) :mrgreen:

Snarky Puppy
Messages : 12
Enregistré le : lun. juin 27, 2016 3:38 pm

Re: de diplômé de grande école à... prof sur le tas

Message par Snarky Puppy » ven. août 12, 2016 12:13 am

intéressant...affaire à suivre
J'ai un peu buggué sur "Le système de recrutement des enseignants français est parmi les meilleurs du monde"
Sans arguments, c'est un peu léger.
Comment peut-on prétendre avoir un des meilleurs systèmes de recrutement au monde quand la sélection aux ENS ne se fait absolument pas sur la capacité à enseigner mais sur les connaissances pures...

darklol
Messages : 780
Enregistré le : dim. avr. 19, 2015 12:08 am

Re: de diplômé de grande école à... prof sur le tas

Message par darklol » ven. août 12, 2016 12:27 am

Snarky Puppy a écrit :
Comment peut-on prétendre avoir un des meilleurs systèmes de recrutement au monde quand la sélection aux ENS ne se fait absolument pas sur la capacité à enseigner mais sur les connaissances pures...

Encore heureux étant donné que les ENS ne sont pas vouées uniquement à former des enseignants. Je pense que ça n'a donc pas grand chose à voir (mais je suis d'accord avec le début du post, vis à vis de cette affirmation balancée sans arguments).
ENS Lyon

Avatar du membre
siro
Messages : 2927
Enregistré le : dim. mai 01, 2016 8:09 pm
Classe : Cassandre

Re: de diplômé de grande école à... prof sur le tas

Message par siro » ven. août 12, 2016 1:50 am

Snarky Puppy a écrit :Comment peut-on prétendre avoir un des meilleurs systèmes de recrutement au monde quand la sélection aux ENS ne se fait absolument pas sur la capacité à enseigner mais sur les connaissances pures...

Ça tombe bien, la sélection n'est pas à l'ENS mais au CAPES et à l'Agreg.
Pour le CAPES, il y a de la pédagogie (et c'est loin d'être trivial comme épreuve), et pour l'agreg hé bien j'affirme sans hésiter une seconde que pour du premier cycle la qualité moyenne des profs en prépa est plus que correcte, comparativement à tout ce qui se fait à côté. Et que donc le système Agreg ne fonctionne pas si mal du tout.

Teach for France j'ai du mal à piger ce qu'ils sont et quel marché ils peuvent raisonnablement capter... c'est pour de l'enseignement supérieur ou pour le secondaire ?
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

padpad
Messages : 4358
Enregistré le : lun. juin 21, 2010 6:57 pm

Re: de diplômé de grande école à... prof sur le tas

Message par padpad » ven. août 12, 2016 9:34 am

siro a écrit :
Teach for France j'ai du mal à piger ce qu'ils sont et quel marché ils peuvent raisonnablement capter... c'est pour de l'enseignement supérieur ou pour le secondaire ?


Bah c'est un veux classique.

Prendre un pays où la formation est "beaucoup" entre les mains d'intellectuels et qui fabrique ( ou laisse subsister ) beaucoup de chômeurs.
Constater que le système éducatif fabrique "trop" de penseurs et pas assez de cerveaux (bras) immédiatement disponibles.
Expliquer aux détenteurs de capitaux à la recherche de gens qui triment et pas qui pensent que on va leur formater de la main d'oeuvre pas trop chère et pas trop rebelle.
Utiliser pour cela en priorité de la matière brute issue de milieux pas trop favorisés qui pourraient avoir d'autres ambitions ou d'autres idées.

Le système nééerlandais était basé là dessus il y a 30 ans, avec un strict contrôle du patronat sur le nombre de places ouvertes par filière.
Plus proche de nous, le généreux système des orphelins apprentis d'Auteuil qui ne s'adresse plus et de loin qu'aux orphelins, donne rapidement un métier - - en formation courte et métief manuel de préférence) à des gamins défavorisés qui n'ont - aucune chance ou pas besoin - that is the question - de faire des études.

Ici TFF est quand même assez fort d'avoir réussi à récupérer d'un côté une sup de co passée par Pinaut et de l'autre l'ex Madame Descoings ( ...) adepte de "nous allons ouvrir les grandes écoles aux zones les plus défavorisées - mais c'est très compliqué alors ça vaut bien des salaires à 7 chiffres pour ceux qui s'en occupent ... "

Le positif, c'est que ca forcera peut-être les coins les plus congelés du mammouth à s'adapter à quelques réalités. Le négatif, c'est que ça donne une image assez cata de jusqu'où peut descebdre le minimum de l'enseignement.

Mais ce n'est pas foncièrement différent des ex écoles Bernard Tapie ou de la "ferme des 1000 codeurs" de Niel. Simplement moins bien présenté.
En revanche, si il y a un endroit où je pense qu'ils ne passeront pas, c'est bien en prépa...
Celui qui entre dans le moule de la pensée unique ne doit pas s'étonner d'en sortir avec la pensée unique d'une moule.

Avatar du membre
U46406
Messages : 6657
Enregistré le : mer. juil. 27, 2016 7:38 pm
Classe : shadow CCO nobo CMT
Contact :

Re: de diplômé de grande école à... prof sur le tas

Message par U46406 » ven. août 12, 2016 9:49 am

Du moment que leur modèle n'est pas inspiré de la Tromp^w Trump Academy ^w^w
Trump University
:)

padpad a écrit :le généreux système des orphelins apprentis d'Auteuil [...] donne rapidement un métier - en formation courte et métier manuel de préférence - à des gamins défavorisés qui n'ont - aucune chance ou pas besoin - that is the question - de faire des études.

En lisant et relisant entre les lignes cette phrase - qui au demeurant me semble être assez absconse dans certaines de ses incises, j'en arrive à me demander si ceux des orphelins apprentis d'Auteuil satisfaits de leur formation ne seraient pas en quelque sorte victimes d'une variante du syndrome de Stockholm ? :mrgreen:
« Occupez-vous d’abord des choses qui sont à portée de main. Rangez votre chambre avant de sauver le monde. Ensuite, sauvez le monde. » (Ron Padgett, dans Comment devenir parfait) :mrgreen:

padpad
Messages : 4358
Enregistré le : lun. juin 21, 2010 6:57 pm

Re: de diplômé de grande école à... prof sur le tas

Message par padpad » ven. août 12, 2016 9:52 am

non, faut pas exagérer .. mais je renvoi volontiers à un très vieux post de Maître Q .... qui rappelait que dans so bahut notamment, un des freins sociologiques au passage en prépa pour certains était .. "c'est quoi une prépa et ca sert à quoi"

sinon ... https://cafe-babylon.net/2015/10/17/tea ... -franklin/

“I think the way to understand Teach for America is as a leadership development program. We need political leaders, policy makers, doctors, lawyers, and probably more business leaders than we are producing right now . . . In the long run, we need to build a leadership force of people. We have a whole strategy around not only providing folks with the foundational experience during their two years with us, but also then accelerating their leadership in ways that is strategic for the broader education reform movement.”


Euh .... y'a pas Tom Cruise dans ce généreux mouvement ?
Celui qui entre dans le moule de la pensée unique ne doit pas s'étonner d'en sortir avec la pensée unique d'une moule.

Avatar du membre
U46406
Messages : 6657
Enregistré le : mer. juil. 27, 2016 7:38 pm
Classe : shadow CCO nobo CMT
Contact :

Re: de diplômé de grande école à... prof sur le tas

Message par U46406 » ven. août 12, 2016 10:15 am

padpad a écrit :y'a pas Tom Cruise dans ce généreux mouvement ?

Non.

(Ma suite en Message Privé, le temps que je te trouve 2 ou 3 articles à ce sujet.)
« Occupez-vous d’abord des choses qui sont à portée de main. Rangez votre chambre avant de sauver le monde. Ensuite, sauvez le monde. » (Ron Padgett, dans Comment devenir parfait) :mrgreen:

exhx
Messages : 854
Enregistré le : ven. déc. 13, 2013 7:57 pm

Re: de diplômé de grande école à... prof sur le tas

Message par exhx » ven. août 12, 2016 11:02 am

Bonjour,
siro a écrit :Teach for France j'ai du mal à piger ce qu'ils sont et quel marché ils peuvent raisonnablement capter... c'est pour de l'enseignement supérieur ou pour le secondaire ?


Quelques explications ici:

http://www.humanite.fr/la-formation-des-enseignants-confiee-en-douce-au-prive-613355


mission Trente diplômés français de grandes écoles ont suivi la première université d’été de Teach for France en juillet. Contractuels pour deux ans, ils seront nommés dans les collèges REP de l’académie de Créteil.

Avatar du membre
siro
Messages : 2927
Enregistré le : dim. mai 01, 2016 8:09 pm
Classe : Cassandre

Re: de diplômé de grande école à... prof sur le tas

Message par siro » ven. août 12, 2016 2:34 pm

Ok lol. Donc c'est juste du bouchage de trou de l'EN qui n'arrive plus à recruter.

Mais du coup, quel "étudiant brillant diplômé d'une super école" va aller se faire chier avec TFF plutôt que de passer le CAPES..? C'est *vraiment* l'arnaque ce truc.
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

exhx
Messages : 854
Enregistré le : ven. déc. 13, 2013 7:57 pm

Re: de diplômé de grande école à... prof sur le tas

Message par exhx » ven. août 12, 2016 4:54 pm

siro a écrit :Ok lol. Donc c'est juste du bouchage de trou de l'EN qui n'arrive plus à recruter.

Mais du coup, quel "étudiant brillant diplômé d'une super école" va aller se faire chier avec TFF plutôt que de passer le CAPES..? C'est *vraiment* l'arnaque ce truc.


La question est plutôt: Quel "étudiant brillant diplômé d'une super école" envisage de passer le CAPES et de faire carrière dans l'enseignement, à fortiori dans l'académie de Créteil?
En revanche, une "aventure" de deux ans peut en tenter quelques uns.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité