Prépa "classique" ou Prépa "intégrée" ?

vous avez des questions sur la vie en prépa ?

Modérateurs : jowe_19, JeanN, Quetzalcoatl, Sylvie Bonnet, tomato

Sidel
Messages : 22
Enregistré le : jeu. août 16, 2007 11:49 am

Prépa "classique" ou Prépa "intégrée" ?

Message par Sidel » sam. sept. 01, 2007 11:36 am

Bonjour tout le monde !

D'abord, je me présente, j'ai 17 ans et je vais entrer en 1ère STI Génie Mécanique (Microtechnique), donc j'envisage une prépa TSI.

Voilà, hier lors d'un séjour à Paris, je suis allé à la citée des sciences (où il y avait une bibliothèques sur les études, formations, métiers, etc...) et j'ai trouvé la revue Nouvel Obs l'Etudiant "Spécial Ingénieurs 2007".

Image

J'y ai lut que l'on pouvait contourner les 2 ans de prépas "classique" en intégrant directement une école d'ingé' avec prépa intégrée en 5 ans à post-bac.

J'ai lut quelques témoignages qui m'ont convaincus que la prépa "intégrée" était mieux (à mon gout) que la prépa "classique").

L'un des seuls inconvénients était le (gros) prix des études de certaines écoles... J'en ai vue une à Paris (ENSIA je crois) qui proposée 33.000€ pour les 5 ans et 96% obtenaient un boulot dès que possible.

J'en ai parlé à mon père (du prix très très très élévé) et il m'a dit qu'il existait un système de prêt pour les étudiants.

Mais j'ai aussi une autre piste, celle d'un CPP à Toulouse qui serait assez proche de chez moi, ce qui serait plutôt bien, j'ai de la famille là bas.

Je voulais savoir aussi si en CPP ou une école (post-bac) comme celle de Paris que j'ai citée un peu plus haut, j'avais les mêmes chances de finir Ingénieur si ma formation se passe bien ?

Merci d'avance. :wink:

Avatar du membre
Leg
Messages : 2335
Enregistré le : sam. juin 18, 2005 4:38 pm

Message par Leg » sam. sept. 01, 2007 11:45 am

En fait, la prépa intégrée est une appellation que je trouve assez fumeuse - quasi un leure - dans le sens où c'est juste les deux premières années d'un cursus d'une école post-bac en 5 ans.

Le mot "prépa" dans "prépa intégrée" n'a pas de rapport avec une classe préparatoire aux grandes écoles (intitulée CPGE), dans la prépa intégrée, tu as un cursus qui te prépare à ce qu'ils appellent "cycle d'ingénieur" de l'école où tu fais ta prépa intégrée (en gros, leur classe prépa intégrée prépare à un cursurs de leur école), alors qu'une CPGE, c'est une classe préparatoire située dans un lycée qui te préparent aux grandes écoles (celles appartenant à la CGE, autrement dit "Conférence des Grandes Ecoles") accessibles après une prépa, donc après un niveau Bac + 2.

Dans le premier cas, tu as une école qui ouvre ses portes aux étudiants directement après le bac et dont l'essentiel de son recrutement est pris parmi de tous frais étudiants ayant eu leur bac, dans l'autre, tu as une école qui ouvre principalement ses portes aux étudiants ayant un niveau Bac + 2 (même si quelques niveau Bac + 1 peuvent y entrer, modulo le niveau de difficulté pour entrer dans l'école).

Inconvénient de la prépa intégrée : prix à l'année, et à la fin du cursus : pas les mêmes débouchés qu'un élève passé par CPGE et ayant intégré une grande école de la CGE. A ça, j'ajoute un écrémage plus important qu'en université (ce qui veut presque tout dire), et bien sûr plus important qu'en prépa (sachant que si on sort de prépa normale, on va en fac sans avoir perdu d'année). En général, les élèves passés par des prépas intégrés vantent les mérites de cette "filière" en axant leurs pubs sur les fêtes & pleins de trucs futiles. Perso, j'estime qu'un parcours scolaire n'a qu'un but : une meilleure entrée dans la vie active (et malgré les préjugés, on peut s'amuser en voulant le meilleur), ce qui n'empêche pas d'être un étudiant comme un autre, et de sortir.

Inconvénient de la prépa normale : le travail (même si certains ne travaillent pas tant que ça), mais bon, j'estime que c'en est pas un, faut savoir ce que l'on veut dans la vie, et puis, à vrai dire, on a pas mal de loisirs aussi.

CCP : Cycle Préparatoire Polytechnique donc. 28 h 00 d'études / semaine (à peu près ce que l'on fait en prépa mais la différence doit se trouver du côté du travail personnel j'imagine), redoublement impossible, ne prépare qu'aux 19 écoles du groupe INP, à l'ENAC et à l'ENSICA, et qui malgré son nom n'a aucun rapport avec l'École Polytechnique. Bref, je ne vois pas trop l'intérêt de cette "formule scolaire" sauf si tu vises l'ENAC ou l'ENSICA ou une école en particulier du groupe INP. Maintenant, faudrait voir combien de personnes passées par CCP demandent à entrer à l'ENAC et à l'ENSICA, ou dans l'une des écoles INP vraiment réputées et combien sont acceptées.

Ps : Dire que 96 % des élèves est pris dans la vie active après avoir obtenu le diplôme de l'école ne veut rien dire, tout dépend des métiers que les élèves ont. Et puis, tu as toujours un important 4 % des élèves qui n'ont pas de job directement après leur dernière année d'école, ce qui à vrai dire est assez important (enfin, pour moi).

Ps 2 : Quand je dis "fumeuse", "leure", c'est parce que ça laisse supposer que c'est la même chose qu'une classe prépa normale alors qu'en fait nan.
Modifié en dernier par Leg le sam. sept. 01, 2007 12:33 pm, modifié 6 fois.
Anachronique, '2011.

Sidel
Messages : 22
Enregistré le : jeu. août 16, 2007 11:49 am

Message par Sidel » sam. sept. 01, 2007 12:00 pm

Le mot "prépa" dans "prépa intégrée" n'a pas de rapport avec une classe préparatoire aux grandes écoles (intitulée CPGE), dans la prépa intégrée, tu as un cursus qui te prépare à ce qu'ils appellent "cycle d'ingénieur" de l'école où tu fais ta prépa intégrée, alors qu'une CPGE, c'est une classe préparatoire située dans un lycée qui te préparent aux grandes écoles (celles appartenant à la CGE, autrement dit "Conférence des Grandes Ecoles") accessibles après une prépa, donc après un niveau Bac + 2.


> En fait la différence, c'est que après une CPGE tu as le temps de réfléchir à ta future école, tandis qu'en "prépa intégrée" tu ne peux pas en changer ?
Mais au final, c'est les mêmes portes qui sont ouvertes au métier d'ingénieur, non ?

A ça, j'ajoute un écrémage plus important qu'en université (ce qui veut presque tout dire)


> Qu'est-ce que tu veux dire par "écrémage" ?

Merci pour ta réponse.

Avatar du membre
jlau
Messages : 754
Enregistré le : mer. juil. 11, 2007 1:41 am
Classe : 1ere année
Localisation : montpellier

Message par jlau » sam. sept. 01, 2007 12:07 pm

y'a des bonnes écoles qui recrutent apres le bac du type insa ou eni (les ut je crois aussi, et le réseau polytech) et elles sont loin d'etre ausi cheres (prix universitaire).
elles ont ce qu'elles appelent des prépas intégrées mais c'est des classes qui préparent juste a ces écoles, donc si tu veux apres changer d'école, hormis celles du réseau choisit ,ce n'est pas possible^^
>>07/08 PTSI Mermoz
>>08/09 PT Mermoz
>>09/10 Centrale Nantes

le problème de la démocratie c'est que tout le monde peut voter

Avatar du membre
Leg
Messages : 2335
Enregistré le : sam. juin 18, 2005 4:38 pm

Message par Leg » sam. sept. 01, 2007 12:09 pm

Sidel a écrit :> Qu'est-ce que tu veux dire par "écrémage" ?


Je voulais dire : "nombre d'élèves virés sur le total de la promo entre la première année, et la deuxième, voire entre la prépa intégrée et le cursus dit ingénieur".

> 1) En fait la différence, c'est que après une CPGE tu as le temps de réfléchir à ta future école, tandis qu'en "prépa intégrée" tu ne peux pas en changer ?
2) Mais au final, c'est les mêmes portes qui sont ouvertes au métier d'ingénieur, non ?


1) Le temps d'y réfléchir ? Je dirai plutôt que tu peux passer les concours de toutes les écoles qui t'intéressent (dans la limite du raisonnable) après la prépa (CPGE). Après, ton intégration en école dépendera de ton niveau scolaire. Après la prépa intégrée de l'école i, tu vas en toute logique dans le cursus ingénieur de l'école i, sauf si tu vas en fac, univ', réorientation ou dans une autre école que tu auras eu en passant un concours que tu auras dû préparer tout seul.

2) Mêmes portes : oui et non. Certaines écoles qui ne prennent des élèves qu'à Bac + 2 ont à peu près les mêmes débouchés que des écoles post-bac. Mais, il y a beaucoup d'écoles post-prépa qui sont mieux reconnues sur le marché du travail que des écoles post-bac. C'est un point majeur pour moi.
Modifié en dernier par Leg le sam. sept. 01, 2007 12:14 pm, modifié 2 fois.
Anachronique, '2011.

Fabman
Messages : 21
Enregistré le : sam. août 18, 2007 7:21 pm
Localisation : Savoie
Contact :

Message par Fabman » sam. sept. 01, 2007 12:09 pm

Je crois que le post a vraiment tout dis... "Prépa intégrée" n'est vraiment pas le terme approprié. Les études (matières étudiées, temps de travail) et les débouchés sont tellement différents qu'une prépa et une prépa intégrée n'ont que peu de point commun. Personnelement pour faire ce choix j'ai surtout regardé la partie étude : ce qu'on fait en prépa m'interressait bien plus que ce qu'on peu faire à l'INSA sans parler que les écoles de mes rêves sont accessibles qu'après concours. Pose toi surtout ce genre de question, que veux tu faire, que veux tu étudier, quelles sont tes priorités ?

Avatar du membre
Leg
Messages : 2335
Enregistré le : sam. juin 18, 2005 4:38 pm

Message par Leg » sam. sept. 01, 2007 12:20 pm

Sidel, tu veux aller en TSI, ce lien devrait t'intéresser : viewtopic.php?t=10386

Pose toi surtout ce genre de question, que veux tu faire, que veux tu étudier, quelles sont tes priorités ?


+1
Anachronique, '2011.

Faluche
Messages : 1057
Enregistré le : mer. janv. 31, 2007 7:52 pm

Message par Faluche » sam. sept. 01, 2007 12:38 pm

Fabman a écrit :"Prépa intégrée" n'est vraiment pas le terme approprié. Les études (matières étudiées, temps de travail) et les débouchés sont tellement différents qu'une prépa et une prépa intégrée n'ont que peu de point commun.


Ce n'est pas exact ! Examinez les programmes d'études des deux premières années de nombre de prépas intégrées (exemples parmi d'autres : ESEO ou ICAM) et vous verrez que si ceux-ci sont effectivement orientés en direction du "concours" pour intégrer la première année de leur cycle "ingénieur", ils ne diffèrent pas fondamentalement du programme des prépas CPGE.

Il ne faut pas non plus oublier que :
- ces écoles appartiennent également à la CGE (Conférence des Grandes Ecoles),
- et que la plupart recrutent également pour leur cycle ingénieur des candidats par concours à l'issue des prépas classiques (CPGE).

En résumé, avec une prépa "intégrée":
- on a effectivement "choisi" sa "Grande Ecole" dès la sortie du secondaire,
- on est mieux préparé pour intégrer ladite Ecole en cycle ingénieur,
- un échec au cours du cursus "prépa intégrée" (ce qui est aussi fréquent qu'en CPGE) a les mêmes conséquences qu'en CPGE, c'est à dire réorientation vers la Fac, un IUT ou un BTS. :wink:

Avatar du membre
Leg
Messages : 2335
Enregistré le : sam. juin 18, 2005 4:38 pm

Message par Leg » sam. sept. 01, 2007 12:47 pm

La faluche a écrit :- ces écoles appartiennent également à la CGE (Conférence des Grandes Ecoles)


Pas toutes. D'ailleurs, une minorité des écoles post-bac appartient à la CGE (cette minorité est quand même important mais elle n'est rien face à la totalité des écoles post-bac).

Je suis allé sur le site de la CGE, voici les écoles post-bac (école de commerce, et d'ingé) qui y sont :

http://www.cge.asso.fr/cadre_ecole.html a écrit :
    CPE LYON - Ecole supérieure de chimie physique électronique de Lyon
    ECAM - Ecole Catholique d'Arts et Métiers
    ECE - Ecole centrale d'électronique
    EFREI - Ecole d'Ingénieurs des technologies de l'information et du management
    EISTI - Ecole internationale des sciences du traitement de l'information
    ENI Brest - Ecole Nationale d'Ingénieurs de Brest
    ENI Metz - Ecole nationale d'ingénieurs de Metz
    ENI Tarbes - Ecole nationale d'ingénieurs de Tarbes
    ENISE - Ecole Nationale d'ingénieurs de Saint Etienne
    ENSA Nancy - Ecole nationale supérieure d'architecture de Nancy
    ENSC Lille - Ecole nationale supérieure de chimie de Lille
    ENSC Rennes - Ecole nationale supérieure de chimie de Rennes
    ENSGSI - Ecole nationale supérieure en génie des systèmes industriels
    EPF - Ecole d'ingénieurs
    ESA - Ecole Supérieure d'Agriculture d'Angers
    EI PURPAN - Ecole d'ingénieurs de Purpan
    ESCOM - Ecole Supérieure de Chimie Organique et Minérale
    ESEO - Ecole supérieure d'électronique de l'ouest
    ESIEA - Ecole supérieure d'informatique électronique automatique
    ESIEE Amiens - Ecole supérieure d'ingénieurs en électrotechnique et électronique
    ESIEE Paris - Ecole supérieure d'ingénieurs en électronique et électrotechnique
    ESIGELEC - Ecole supérieure d'ingénieurs en génie électrique
    ESITPA - Ecole supérieure d'ingénieurs et de techniciens pour l'agriculture
    ESME Sudria - Ecole spéciale de mécanique et d'électricité
    ESSCA - Ecole supérieure des sciences commerciales d'Angers
    ESSTIN - Ecole Supérieure des Sciences et Technologies de l'Ingénieur de Nancy
    ESTACA - Ecole Supérieure des Techniques Aéronautiques et de Construction Automobile
    HEI - Ecole des Hautes Etudes d'Ingénieur
    ICAM Lille - Institut catholique d'arts et métiers
    ICAM Nantes - Institut Catholique d'Arts et Métiers
    ICAM Toulouse - Institut Catholique d'Arts et Métiers de Toulouse
    IESEG School of Management
    INH - Institut national d'horticulture
    INSA Lyon - Institut National des Sciences Appliquées de Lyon
    INSA Rennes - Institut national des sciences appliquées de Rennes
    INSA Rouen - Institut national des sciences appliquées de Rouen
    INSA Strasbourg - Institut National des Sciences Appliquées de Strasbourg
    INSA Toulouse - Institut National des Sciences Appliquées de Toulouse
    ISA - Institut supérieur d'agriculture de Lille
    ISARA Lyon - Institut supérieur d'agriculture et d’agroalimentaire Rhône-Alpes
    ISEN Brest - Institut supérieur de l'électronique et du numérique
    ISEN Lille - Institut supérieur de l'électronique et du Numérique de Lille
    ISEN Toulon - Institut Supérieur de l’Electronique et du Numérique - Toulon
    ISEP - Institut Supérieur d'Electronique de Paris
    LaSalle Beauvais - Institut Polytechnique LaSalle Beauvais
    L'Ecole de Design Nantes Atlantique
    Louis de Broglie
    Polytech' Lille - Ecole polytechnique universitaire de Lille
    Polytech' Montpellier - Ecole polytechnique universitaire de Montpellier
    Polytech' Nantes - Ecole polytechnique de l'université de Nantes
    UTBM - Université de Technologie Belfort-Montbéliard
    UTC - Université de Technologie de Compiègne
    UTT Université de technologie de Troyes



- un échec au cours du cursus "prépa intégrée" (ce qui est aussi fréquent qu'en CPGE) a les mêmes conséquences qu'en CPGE, c'est à dire réorientation vers la Fac, un IUT ou un BTS. :wink:


Je ne suis pas trop d'accord avec le : "(ce qui est aussi fréquent qu'en CPGE)", Mû ou Teteph avais mis en ligne les chiffres statistiques, et l'on voyait clairement que les échecs étaient plus fréquents en prépas intégrées qu'en CPGE.
Modifié en dernier par Leg le sam. sept. 01, 2007 12:50 pm, modifié 2 fois.
Anachronique, '2011.

mt-i
Messages : 102
Enregistré le : sam. juil. 21, 2007 1:58 pm

Message par mt-i » sam. sept. 01, 2007 12:48 pm

Alea/4£34 a écrit :Mêmes portes : oui et non. Certaines écoles qui ne prennent des élèves qu'à Bac + 2 ont à peu près les mêmes débouchés que des écoles post-bac. Mais, il y a beaucoup d'écoles post-prépa qui sont mieux reconnues sur le marché du travail que des écoles post-bac. C'est un point majeur pour moi.

Il faut voir qu'à la suite d'une prépa TSI, les perspectives d'entrer dans les écoles les plus réputées sont relativement réduites. Et si on compare l'INSA Lyon ou l'UTC à une ENSI prise au hasard, je ne suis pas sûr que ce soit l'ENSI qui s'en sorte très favorablement au point de vue de la réputation.

Bref, la filière « prépa intégrée », quoi qu'on pense de l'appellation, peut avoir certains attraits en fonction des projets qu'on aura.

Avatar du membre
Leg
Messages : 2335
Enregistré le : sam. juin 18, 2005 4:38 pm

Message par Leg » sam. sept. 01, 2007 12:53 pm

mt-i a écrit :
Alea/4£34 a écrit :Mêmes portes : oui et non. Certaines écoles qui ne prennent des élèves qu'à Bac + 2 ont à peu près les mêmes débouchés que des écoles post-bac. Mais, il y a beaucoup d'écoles post-prépa qui sont mieux reconnues sur le marché du travail que des écoles post-bac. C'est un point majeur pour moi.

Il faut voir qu'à la suite d'une prépa TSI, les perspectives d'entrer dans les écoles les plus réputées sont relativement réduites. Et si on compare l'INSA Lyon ou l'UTC à une ENSI prise au hasard, je ne suis pas sûr que ce soit l'ENSI qui s'en sorte très favorablement au point de vue de la réputation.

Bref, la filière « prépa intégrée », quoi qu'on pense de l'appellation, peut avoir certains attraits en fonction des projets qu'on aura.


Cf en gras. Mais bon, j'avais oublié de mettre effectivement "ou de moins bons".
Anachronique, '2011.

mt-i
Messages : 102
Enregistré le : sam. juil. 21, 2007 1:58 pm

Message par mt-i » sam. sept. 01, 2007 12:56 pm

J'ai bien lu, mais je répondais surtout au « point majeur ». Ce qui me semble un peu trompeur, c'est le mot « beaucoup » dans « beaucoup d'écoles post-prépa qui sont mieux reconnues sur le marché du travail que des écoles post-bac », surtout si la mesure est faite sur les débouchés de la filière TSI.

Faluche
Messages : 1057
Enregistré le : mer. janv. 31, 2007 7:52 pm

Message par Faluche » sam. sept. 01, 2007 12:58 pm

Alea/4£34 a écrit :
Mû ou Teteph avais mis en ligne les chiffres statistiques, et l'on voyait clairement que les échecs étaient plus fréquents en prépas intégrées qu'en CPGE.


C'est possible ! Je n'ai pas ces statistiques et serai d'ailleurs content de pouvoir les lire pour les analyser en fonction des notoriétés et débouchés. J'ai simplement fait une remarque basée sur une impression ressentie sur quelques écoles relevant de la CGE. :roll:

Avatar du membre
Quetzalcoatl
Messages : 9598
Enregistré le : mer. déc. 18, 2002 8:09 pm
Classe : Prof
Localisation : Metz
Contact :

Message par Quetzalcoatl » sam. sept. 01, 2007 1:01 pm

La faluche a écrit :Il ne faut pas non plus oublier que :
- ces écoles appartiennent également à la CGE (Conférence des Grandes Ecoles),
- et que la plupart recrutent également pour leur cycle ingénieur des candidats par concours à l'issue des prépas classiques (CPGE).


Voilà surtout ce qui me fait pencher pour la prépa "classique" : le fait qu'on puisse réintégrer la prépa intégrée et pas le contraire. En fait la prépa intégrée ferme des portes. Son seul avantage se voit uniquement si tu as toujours rêvé de tel métier et où tu peux être spécialement formé dans telle prépa. Le problème c'est qu'en sortie du bac, "on" se trompe souvent sur ce que représente les études et le métier. :?


En résumé, avec une prépa "intégrée":
- on a effectivement "choisi" sa "Grande Ecole" dès la sortie du secondaire,


Avantage si on est sûr de soi depuis "tout petit" / inconvénient sinon.

- on est mieux préparé pour intégrer ladite Ecole en cycle ingénieur,


Idem que ci dessus.

- un échec au cours du cursus "prépa intégrée" (ce qui est aussi fréquent qu'en CPGE) a les mêmes conséquences qu'en CPGE, c'est à dire réorientation vers la Fac, un IUT ou un BTS. :wink:


Il est quand même plus rare d'échouer en prépa normale étant donné qu'il y a plus de places d'ingénieur que d'étudiants ... Toutes les écoles ne remplissent pas leurs quotats. Bon, après, c'est sûr, ce n'est pas l'X et Centrale qui a des problèmes de recrutement.

Ensuite il faut voir que la sélectivité est bien moindre en prépa classique qu'en prépa intégrée et si la réussite est la même, cela implique donc qu'il est PLUS FACILE, à niveau fixé, de réussir dans une prépa classique que dans une prépa intégrée. Je pense notamment aux INSA qui font leurs recrutements APRES le bac et ne prennent que des mentions. En prépa, même les élèves ayant eu leur bac au rattrapage seront ingénieurs ...

Et si en plus c'est privé ... :roll:

Bref, je n'ai rien contre le diplôme que délivrent au bout de 5 ans ces écoles, mais leur pub comme quoi y aller tout de suite après le bac est une bonne chose, en revanche, est fausse et totalement partiale.
Les hôpitaux sont les lieux les plus dangereux de France : c'est là qu'on y meurt le plus.

Matthieu Rigaut
Physique PC*, Image Fabert (Metz)
Cours, DM, DS, TD donnés à mes étudiants
Me prévenir par MP pour modérer un message

Sidel
Messages : 22
Enregistré le : jeu. août 16, 2007 11:49 am

Message par Sidel » sam. sept. 01, 2007 1:24 pm

Ok merci pour les précision. Je pense que je vais me rabattre sur une prépa "classique" finalement.

J'ai entendue dire que le lycée d'Albi était une bonne prépa... Ce n'est pas très loin de chez moi, il paraît que l'ambiance est bonne...

Mais bon j'ai le temps de réfléchir, je ne suis qu'en 1ère STI.

Donc je me concentre sur mes notes pour l'instant. Mes proches m'ont fixés 14 de moyenne générale, mais ca va être dur étant donné que je ne suis pas très bon en Anglais (voir nul)... Je pense qu'ils sous estiment la filière STI.

En tout cas je vais essayer d'être l'un des meilleur de ma classe, j'ai vu qu'il fallait être au moin dans le premier tier.

Avec qu'elles moyennes je poyrrait accéder à une prépa en 1ère et Term' ?

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 27 invités