Le succès est il conditionné par le seul travail?

vous avez des questions sur la vie en prépa ?

Modérateurs : JeanN, Quetzalcoatl, Sylvie Bonnet, tomato

VincentD2
Messages : 26
Enregistré le : sam. juil. 05, 2008 12:28 pm

Message par VincentD2 » dim. juil. 06, 2008 5:18 pm

En fin de compte ca n'a pas l'air de changer tellement du lycée, si on est honnête avec son travail, qu'on fait son devoir sans en rajouter, ca doit aller...


On verra bien ;)
2008-2009 : CPGE ENS-Cachan D2, Lycée BASCH Rennes.

Avatar du membre
cerise
Messages : 2341
Enregistré le : ven. févr. 18, 2005 4:00 pm
Classe : Intégrée
Localisation : Rennes
Contact :

Message par cerise » dim. juil. 06, 2008 5:23 pm

La différence quand même c'est qu'il y a notablement plus de travail. Mais il faut avoir une bonne organisation, et travailler très régulièrement. (Au lycée, à la limite, on peut faire une révision massive la veille d'un DS ou faire un DM la veille du jour où il faut le rendre... Même si ce n'est pas recommandé, c'est en général possible pour quelqu'un qui a été admis en prépa. Mais en prépa, ça ne marche absolument pas.)
Cerise, prof de maths
Ancienne élève de l'ENS de Cachan - Ker Lann
Ancienne élève de Camille Guérin (Poitiers), MPSI2, MP*

Avatar du membre
Moust
Messages : 621
Enregistré le : mar. déc. 06, 2005 7:37 pm
Localisation : Saint Raphaël
Contact :

Message par Moust » dim. juil. 06, 2008 5:25 pm

Yop !

Au risque de paraître trop catégorique, je dirai que le succès (en prépa uniquement bien sur, pas dans chaque étape de la vie) n'est que maigrement corrélé au travail.

Je résumerai, par ordre d'importance à :

1/ Le talent/intelligence/génie, chacun appelle celà comme il veut, on voit tous plus ou moins de quoi il s'agit.
2/ Le travail
3/ La chance


Bien sur, un excès dans un de ces trois domaines permet de compenser une défaillance dans un autre, mais globalement, c'est ainsi que je les classerai.
Moust,
Lycée Massena (Nice), PCSI 833 -> PSI 935
Arts et Métiers ParisTech (Aix en Provence)

QuentinL
Messages : 1262
Enregistré le : sam. août 25, 2007 7:32 pm

Message par QuentinL » dim. juil. 06, 2008 5:27 pm

Oui, mais il faut préciser que le talent/etc. n'est pas forcément "inné", c'est quelque chose que l'on développe en s'entrainant lorsque l'on est très jeune, ou moins rapidement en s'entrainant lorsqu'on est plus âgé.

Tortue
Messages : 515
Enregistré le : jeu. mai 15, 2008 5:36 pm

Message par Tortue » dim. juil. 06, 2008 5:35 pm

"Je pense que tu travailles trop..."

C'est moyen comme remarque de la part d'un professeur. Pas très constructif. Il vaut mieux dire "Je pense que tu travailles mal" plutôt que "je pense que tu travailles trop". Le "trop" n'est pas un problème en tant que tel. Mais souvent, quand on "travaille trop", c'est pour compenser un manque de quelque chose (organisation, méthodes...)

3/ La chance


"La chance appartient à celui qui a la force de ne pas croire en elle." :P :wink:
Samir Guennoun

:arrow:

Avatar du membre
Error
Messages : 1290
Enregistré le : dim. juin 10, 2007 7:37 pm

Message par Error » dim. juil. 06, 2008 5:36 pm

cerise a écrit :Pour tout le monde, le travail sera nécessaire à un moment où à un autre. Pour certains ça commence en primaire [...] pour d'autres en prépa, pour d'autres même encore après


cerise a écrit :Au lycée, à la limite, on peut faire une révision massive la veille d'un DS ou faire un DM la veille du jour où il faut le rendre [...] Mais en prépa, ça ne marche absolument pas.)


J'ai l'impression que c'est contradictoire.

QuentinL a écrit :Oui, mais il faut préciser que le talent/etc. n'est pas forcément "inné", c'est quelque chose que l'on développe en s'entrainant lorsque l'on est très jeune, ou moins rapidement en s'entrainant lorsqu'on est plus âgé.


Pas forcément, mais assez fréquemment (ce qui n'est pas synonyme de souvent). En tout cas, à 18 ans c'est largement trop tard pour développer "ça".

Avatar du membre
Moust
Messages : 621
Enregistré le : mar. déc. 06, 2005 7:37 pm
Localisation : Saint Raphaël
Contact :

Message par Moust » dim. juil. 06, 2008 5:41 pm

"La chance appartient à celui qui a la force de ne pas croire en elle."
Samir Guennoun

-> Mwé.
Je fais plus confiance à mon vécu qu'à une citation. :)

M'est avis que la chance, que l'on croit en elle ou non, est toujours présente.
Le sujet que l'on va piocher à l'oral, les mots que l'on peut utiliser...
Certes, on peut la minimiser, faire tendre son importance vers zéro grâce au travail par exemple (traiter tous les sujets possibles et inimaginables, dans l'idéal), mais il me semble vain de vouloir la faire disparaitre...


Et pour ce qui est du talent (terme ambigüe soit dit en passant), je suis convaincu qu'il est composé d'inné comme d'acquis.
Moust,
Lycée Massena (Nice), PCSI 833 -> PSI 935
Arts et Métiers ParisTech (Aix en Provence)

Tortue
Messages : 515
Enregistré le : jeu. mai 15, 2008 5:36 pm

Message par Tortue » dim. juil. 06, 2008 5:42 pm

Pas forcément, mais assez fréquemment (ce qui n'est pas synonyme de souvent). En tout cas, à 18 ans c'est largement trop tard pour développer "ça".


Assez pessimiste tout ça! :twisted: Le talent, ça se travaille. A 18 ans et même après, on a toujours une marge de progression. Les gens peuvent changer, évoluer, et leurs abilités/talents aussi. Heureusement! :)

Tortue
Messages : 515
Enregistré le : jeu. mai 15, 2008 5:36 pm

Message par Tortue » dim. juil. 06, 2008 5:44 pm

Moust a écrit :
"La chance appartient à celui qui a la force de ne pas croire en elle."
Samir Guennoun

-> Mwé.
Je fais plus confiance à mon vécu qu'à une citation. :)

M'est avis que la chance, que l'on croit en elle ou non, est toujours présente.
Le sujet que l'on va piocher à l'oral, les mots que l'on peut utiliser...
Certes, on peut la minimiser, faire tendre son importance vers zéro grâce au travail par exemple (traiter tous les sujets possibles et inimaginables, dans l'idéal), mais il me semble vain de vouloir la faire disparaitre...


Et pour ce qui est du talent (terme ambigüe soit dit en passant), je suis convaincu qu'il est composé d'inné comme d'acquis.


Oui! :wink: Je plaisantais! :P
Ce que je voulais dire, c'est qu'il faut lui donner la place qu'elle mérite! Et là, nous sommes d'accord!

koala (h4pc*)
Messages : 1307
Enregistré le : sam. déc. 09, 2006 7:37 pm

Message par koala (h4pc*) » dim. juil. 06, 2008 5:49 pm

Moust a écrit :Yop !

1/ Le talent/intelligence/génie, chacun appelle celà comme il veut, on voit tous plus ou moins de quoi il s'agit.
2/ Le travail
3/ La chance

.


je dirais plutôt

1) La méthode
2) Le talent
3) La chance

comme je l'ai déjà dit, une trop grande quantité de travail peut être négatif, et il n'y a absolument aucune corrélation entre quantité de travail et résultats (entre qualité du travail fourni et résultats si bien sur)

Avatar du membre
Blinis
Messages : 438
Enregistré le : lun. juin 04, 2007 5:46 pm

Message par Blinis » dim. juil. 06, 2008 6:23 pm

Arrêtez de fantasmer les amis, ce que vous appelez " talent " n'est lui-même qu'un travail, certes préliminaire, qui repose sur des bases solides etc.

Oui, ce n'est que du travail, et non, tu ne pourras pas rattraper un éventuel retard que tu aurais déjà contracté.

EDIT : En nuance, et pour reprendre la formule d'un de mes profs, un concours c'est 1/3 de connaissances, 1/3 de chance, 1/3 de physique.
"Quoi d'étonnant si la prison ressemble aux usines, aux écoles, aux casernes, aux hôpitaux, qui tous ressemblent aux prisons ?"
Michel Foucault

koala (h4pc*)
Messages : 1307
Enregistré le : sam. déc. 09, 2006 7:37 pm

Message par koala (h4pc*) » dim. juil. 06, 2008 6:24 pm

blinis en lettres peut-être, mais ce n'est pas tout à fait pareil pour les matières scientifiques, et surtout les maths

Avatar du membre
Moust
Messages : 621
Enregistré le : mar. déc. 06, 2005 7:37 pm
Localisation : Saint Raphaël
Contact :

Message par Moust » dim. juil. 06, 2008 6:32 pm

J'approuve totalement Koala.
Autant je suis convaincu de la prépondérance de l'acquis dans les matières littéraire, autant dans le domaine mathématique, j'ai plus de mal à y croire.
Moust,
Lycée Massena (Nice), PCSI 833 -> PSI 935
Arts et Métiers ParisTech (Aix en Provence)

Avatar du membre
Blinis
Messages : 438
Enregistré le : lun. juin 04, 2007 5:46 pm

Message par Blinis » dim. juil. 06, 2008 6:33 pm

Quand donc allez-vous cesser de considérer que les maths sont différentes en tout point des autres matières? En B/L, on constate que les meilleurs en maths sont très souvent aussi les meilleurs ailleurs ( je ne dis pas toujours, il existe toujours une exception qui confirme la règle ).

Une amie qui a intégré l'ENS Ulm cette année ( qui s'appuie sur la polyvalence en attribuant les mêmes coeff dans chaque matière ) était excellente en maths, mais aussi très bonne en philosophie, en géographie, en histoire etc. Il en va de même pour la grande majorité des élèves qui intègrent cette école. Les mathématiques sont une matière comme les autres.

( en l'occurence pour cette amie, si ces parents normaliens en maths et polytechniciens pouvaient lui filer un coup de main en maths, il n'en allait pas de même pour la philosophie... )

EDIT : Mon prof de philo a connu Weil, le fondateur du groupe Bourbaki, et nous a raconté lui avoir demandé avec humilité s'il existait une forme d'intuition mathématique. Weil l'aurait toisé comme s'il avait affaire à un demeuré en lui disant : " De la logique. Que de la logique. "
"Quoi d'étonnant si la prison ressemble aux usines, aux écoles, aux casernes, aux hôpitaux, qui tous ressemblent aux prisons ?"
Michel Foucault

koala (h4pc*)
Messages : 1307
Enregistré le : sam. déc. 09, 2006 7:37 pm

Message par koala (h4pc*) » dim. juil. 06, 2008 6:38 pm

il n'empèche que les qualités en mathématiques sont en grande partie innées. Des gens ne foutent rien en maths et obtiennent d'excellent résultats et comprennent tout. D'autres travaillent des heures et des heures mais n'ont jamais l'idée qui permet de faire avancer l'exercice, même s'ils connaissent par coeur leurs cours.
Des gens en sup majoraient les interros de cours ou avaient des bonnes notes mais minoraient tous les ds car ils n'avaient pas l'astuce, l'esprit mathématique qui fait la différence et est à 90% inné.
En revanche, il est certain que les gens qui possèdent cette "intelligence" propre aux mathématiques sont souvent bons dans les autres matières, mais justement parce qu'ils ont cet esprit logique qui fait souvent défaut et qu'il est très très difficile d'acquérir.


edit: par ailleurs, quel est le niveau en maths en BL par rapport aux spés?

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : father et 8 invités