Le succès est il conditionné par le seul travail?

vous avez des questions sur la vie en prépa ?

Modérateurs : JeanN, Quetzalcoatl, Sylvie Bonnet, tomato

Avatar du membre
Moust
Messages : 621
Enregistré le : mar. déc. 06, 2005 7:37 pm
Localisation : Saint Raphaël
Contact :

Message par Moust » dim. juil. 06, 2008 6:43 pm

Ton argument ne me convainc pas tellement, si je puis me permettre. :wink:

Ce n'est pas parceque l'on peut être bon dans différentes matières, que celles-ci sont liées. En l'occurence, ton amie a beau être excellente dans toutes les matières, celà ne prouve pas réellement que les maths sont une matière comme les autres.

On peut être doué en Physique Nucléaire, et en Historiologie des Civilisations Pré-Colombiennes, celà ne voudra pas dire pour autant que ces deux domaines sont proches, si ?
Moust,
Lycée Massena (Nice), PCSI 833 -> PSI 935
Arts et Métiers ParisTech (Aix en Provence)

Avatar du membre
Blinis
Messages : 438
Enregistré le : lun. juin 04, 2007 5:46 pm

Message par Blinis » dim. juil. 06, 2008 6:43 pm

OMG.

Donc mes difficultés en maths ne proviennent que de mon code génétique. Ou de Dieu, qui a favorisé mon voisin plutôt que moi.

EDIT : Ce que je cherche à dire, c'est que lorsque vous parlez d'un inné mathématique, il faut bien voir où ça va. Ca sous-entend l'existence d'un mécanisme naturel qui accorde une faculté de compréhension à certains plutôt qu'à d'autres. L'enjeu politique derrière est de taille.

Or, les études sociologiques effectuées depuis une bonne cinquantaine d'années sur des échantillons sans cesse différents d'élèves montrent que les " facilités " des élèves sont le fruit de modes de compréhensions inculqués depuis le plus jeune âge, ce que vous appelez " talent " ou " intuition ", et ce de la même manière pour les mathématiques que pour les matières littéraires. ( ce qui a pu pousser des types comme Bourdieu à dire que " à 8 ans, tout est joué " ). Cela dit, les sociologues eux-mêmes sont revenus sur ce déterminisme, en évoquant de très nombreux contre-exemples d'individus qui ont développé des " facilités " bien plus tard.

Je ne serai pas le premier à vous dire à quel point le raisonnement, qui s'apparente à une spécificité mathématique, est indispensable dans les matières dites " littéraires ", ce qui pourrait expliquer le succès de ma camarade. La clairvoyance, disons. Mais il y a bien derrière un travail, conscient ou non, mais en aucun cas de l'inné. Et c'est exactement la même chose, en plus visible, en art.
Modifié en dernier par Blinis le dim. juil. 06, 2008 6:54 pm, modifié 3 fois.
"Quoi d'étonnant si la prison ressemble aux usines, aux écoles, aux casernes, aux hôpitaux, qui tous ressemblent aux prisons ?"
Michel Foucault

Avatar du membre
Error
Messages : 1290
Enregistré le : dim. juin 10, 2007 7:37 pm

Message par Error » dim. juil. 06, 2008 6:46 pm

Blinis a écrit :Donc mes difficultés en maths ne proviennent que de mon code génétique. Ou de Dieu, qui a favorisé mon voisin plutôt que moi.


Et ça, ça te parait aberrant ?

koala (h4pc*)
Messages : 1307
Enregistré le : sam. déc. 09, 2006 7:37 pm

Message par koala (h4pc*) » dim. juil. 06, 2008 6:47 pm

attention, on parle bien sur ici de maths niveau exos de prépas d'ens ou d'x voire même au dessus
le travail suffit à réussir dans ce qu'on appelle les maths au bac

Avatar du membre
Blinis
Messages : 438
Enregistré le : lun. juin 04, 2007 5:46 pm

Message par Blinis » dim. juil. 06, 2008 6:52 pm

Error a écrit :
Blinis a écrit :Donc mes difficultés en maths ne proviennent que de mon code génétique. Ou de Dieu, qui a favorisé mon voisin plutôt que moi.


Et ça, ça te parait aberrant ?


Ce n'est pas aberrant, c'est juste erroné. Voir l'édit de mon message plus haut.
"Quoi d'étonnant si la prison ressemble aux usines, aux écoles, aux casernes, aux hôpitaux, qui tous ressemblent aux prisons ?"
Michel Foucault

koala (h4pc*)
Messages : 1307
Enregistré le : sam. déc. 09, 2006 7:37 pm

Message par koala (h4pc*) » dim. juil. 06, 2008 6:54 pm

je ne tombe pas d'accord avec toi là dessus, et de nombreuses connaissances personnelles semblent le prouver, les maths c'est 90% de don.

Avatar du membre
Gladstone
Messages : 327
Enregistré le : lun. juil. 09, 2007 10:03 pm
Classe : MP*
Localisation : Besançon

Message par Gladstone » dim. juil. 06, 2008 6:59 pm

koala (h4pc*) a écrit :je ne tombe pas d'accord avec toi là dessus, et de nombreuses connaissances personnelles semblent le prouver, les maths c'est 90% de don.


:lol: :lol:
Franchement, je ne suis pas vraiment d'accord avec toi. Blinis essaie justement de dire que le don, ou "l'inné", on appelle ça comme on veut, n'est en fait que l'acquis de nos premières années. (pour résumer très grossièrement).
Et tu ne peux pas t'appuyer sur tes connaissances puisque tu n'a pas suivi leur éducation et tout ce qui a fait qu'elles sont justement "douées" en maths !
2007/.../2010 : MPSI2, MP* 3/2, MP* 5/2 - Lycée Victor Hugo, Besançon
2010/2011 : 1A - Ecole des Ponts et Chaussées !

"Les hommes meurent, et ils ne sont pas heureux" - Albert Camus (Caligula)

QuentinL
Messages : 1262
Enregistré le : sam. août 25, 2007 7:32 pm

Message par QuentinL » dim. juil. 06, 2008 7:01 pm

koala (h4pc*) a écrit :je ne tombe pas d'accord avec toi là dessus, et de nombreuses connaissances personnelles semblent le prouver, les maths c'est 90% de don.


Cela apparait comme du "don" car pour beaucoup il n'est plus possible de faire quoi que ça soit pour augmenter ses capacités en prépa.
Mais c'est bien le résultat de l'éveil pendant les premières années de la vie (les 6 premières si je me souviens bien) et ceci s'explique biologiquement par le fait que les liaisons entre neurones (synapses) se forment jusqu'à l'âge de 6 ans à peu près. Et donc l'environnement dans lequel on est, les jeux qu'on nous propose, etc. influent grandement sur ce qui apparaitra plus tard comme une intelligence innée.

Mais en gros, pour ce qui nous concerne (i.e les 2 années de prépa), tout le monde est d'accord : tout est joué avant l'entrée en prépa au niveau des capacités. Reste le travail, la motivation, la chance, les méthodes de travail pour faire la différence. Car dans n'importe classe les élèves ayant des capacités sont nombreux (même dans un petit lycée de province comme le mien), seulement très peu ont appris à les exploiter plus tôt.
Modifié en dernier par QuentinL le dim. juil. 06, 2008 7:03 pm, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Nailuree
Messages : 175
Enregistré le : jeu. juin 28, 2007 11:50 pm
Localisation : Saint Raphael

Message par Nailuree » dim. juil. 06, 2008 7:01 pm

Je suis contre l'utilisation de % usés n'importe comment mais je suis d'accord avec l'idée de koala.
Les capacités en maths sont plutot innés car les mathematiques demandent relativement peu d'experience par rapport par exemple a la physique.
Je ne me permets pas de faire de jugement sur les matieres littéraires vu que mon niveau est tres bas.

koala (h4pc*)
Messages : 1307
Enregistré le : sam. déc. 09, 2006 7:37 pm

Message par koala (h4pc*) » dim. juil. 06, 2008 7:02 pm

que ce soit ou non du don, c'est très largement antérieur à l'étude de ces mathématiques, donc cela ne fait pas de grande différence...

Avatar du membre
Moust
Messages : 621
Enregistré le : mar. déc. 06, 2005 7:37 pm
Localisation : Saint Raphaël
Contact :

Message par Moust » dim. juil. 06, 2008 7:03 pm

Donc mes difficultés en maths ne proviennent que de mon code génétique. Ou de Dieu, qui a favorisé mon voisin plutôt que moi.

-> Et bien ma foi, je ne trouve rien de scandaleux là dedans.

Certains sont plus disposés que d'autres à faire du sport, alors pourquoi pas la même chose pour la musique, la peinture, et même... les maths ?
Ceux qui ont des facilités remarquables dès les plus jeunes classes, dès la maternelle, je veux bien croire que ces facilités sont innées chez eux.
Moust,
Lycée Massena (Nice), PCSI 833 -> PSI 935
Arts et Métiers ParisTech (Aix en Provence)

koala (h4pc*)
Messages : 1307
Enregistré le : sam. déc. 09, 2006 7:37 pm

Message par koala (h4pc*) » dim. juil. 06, 2008 7:04 pm

je pense que nous sommes d'accord moust

QuentinL
Messages : 1262
Enregistré le : sam. août 25, 2007 7:32 pm

Message par QuentinL » dim. juil. 06, 2008 7:05 pm

Cela ne fait pas de grande différence en effet (comme je l'ai dit), cependant il faut utiliser le mot 'inné' correctement.
Et cela permet de comprendre comment le milieu social peut influencer les résultats, pour cet aspect ce n'est pas un détail..

Maximator le Brutal
Messages : 86
Enregistré le : mar. mars 25, 2008 7:19 pm

Message par Maximator le Brutal » dim. juil. 06, 2008 7:06 pm

QuentinL a écrit :
Cela apparait comme du "don" car pour beaucoup il n'est plus possible de faire quoi que ça soit pour augmenter ses capacités en prépa.
Mais c'est bien le résultat de l'éveil pendant les premières années de la vie (les 6 premières si je me souviens bien) et ceci s'explique biologiquement par le fait que les liaisons entre neurones (synapses) se forment jusqu'à l'âge de 6 ans à peu près. Et donc l'environnement dans lequel on est, les jeux qu'on nous propose, etc. influent grandement sur ce qui apparaitra plus tard comme une intelligence innée.


il existerait donc une recette pour faire de son enfant un génie ?
"Suave mari magno, turbantibus æquora ventis"
________

2008 - 2010 PCSI/PC* Fermat
2010 - ... ECP

VincentD2
Messages : 26
Enregistré le : sam. juil. 05, 2008 12:28 pm

Message par VincentD2 » dim. juil. 06, 2008 7:08 pm

Je suis plutôt d'avis que la socialisation primaire détermine la qualité du sujet dans n'importe quel domaine.

L'étudiante dont les parents sont polytechniciens serait elle aussi douée en mathématique, comme dans les autres matières, sans l'éducation qu'elle a reçue ??
2008-2009 : CPGE ENS-Cachan D2, Lycée BASCH Rennes.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : father et 7 invités