Distribution de l'internat en prepa

vous avez des questions sur la vie en prépa ?

Modérateurs : JeanN, Sylvie Bonnet, Quetzalcoatl, tomato

FT15
Messages : 686
Enregistré le : sam. juin 06, 2015 12:44 pm

Re: Distribution de l'internat en prepa

Message par FT15 » lun. juin 18, 2018 7:43 am

Exactement!!!

C’est vrai qu’ils ont l’air épanoui avec Parcoursup

Avatar du membre
LaMouette
Messages : 3789
Enregistré le : mar. mars 03, 2009 9:55 pm

Re: Distribution de l'internat en prepa

Message par LaMouette » lun. juin 18, 2018 7:54 am

Bah oui c'est compliqué de devoir classer des voeux, faut se projeter, à 18 ans c'est super dur. Du coup là au moins c'est plus simple.
Franchement, je vois pas de quoi ils se plaignent :lol:
Faidherbe, Mines d'Alès, IIT Kanpur (Inde) - Aerospace
"faire accepter à son chef de projet que non, même avec 9 femmes, on va pas sortir un bébé par mois..."

imane1264
Messages : 1
Enregistré le : sam. août 18, 2018 11:10 pm
Classe : BAC

Re: Distribution de l'internat en prepa

Message par imane1264 » sam. août 18, 2018 11:27 pm

je compte postuler pour les classes prepa en france avec internat si je serai accepté comment faire si je n ai pas de correspondant sachant que je suis marocaine ?

LoneCat
Messages : 149
Enregistré le : mer. avr. 18, 2018 3:15 pm

Re: Distribution de l'internat en prepa

Message par LoneCat » dim. août 19, 2018 12:08 am

LaMouette a écrit :
lun. juin 18, 2018 7:54 am
Bah oui c'est compliqué de devoir classer des voeux, faut se projeter, à 18 ans c'est super dur. Du coup là au moins c'est plus simple.
Franchement, je vois pas de quoi ils se plaignent :lol:
Je trouve vos réflexions aussi déplacées que si je me foutais de la tronche de ceux qui se plaignent d'avoir un internat en septembre, les pauvres petits ... Je vais donc vous le répéter puisque vous n'avez pas l'air d'avoir compris: pour certains élèves (dont mon fils, qui au passage vient d'avoir 17 ans), il est quasiment impossible de classer les vœux a priori car c'est un stress énorme. A posteriori aucun problème et tout roule: ils n'ont que des choix binaires à faire, sur du concret.

Je suis sincèrement désolé pour ceux à qui PS pose problème, mais ça me désole de voir ce gros défaut d'APB nié.

Avatar du membre
saysws
Messages : 1301
Enregistré le : ven. mai 06, 2016 2:51 pm
Classe : Sorcier

Re: Distribution de l'internat en prepa

Message par saysws » dim. août 19, 2018 1:07 am

Et bien sachez que les "générations" précédentes ont pu classer leurs voeux sans problème... Ca prend un moment, oui. Mais rien d'insurmontable, et j'ai trouvé cette phase très agréable :)
Après peut être que le niveau baisse encore plus qu'on le croit...

Classer les voeux c'est aussi des choix binaires hein, on utilise généralement l'algorithme de tri le plus élémentaire sans s'en rendre compte : on prend un voeu, et on le compare mentalement a tout les voeux déjà classés en partant du haut ou du bas (on s'arrête à un moment bien sûr) chaque fois il y a juste un choix binaire a faire :)

Au contraire ça doit être horrible de faire des choix "à priori" sans les avoir réfléchis. La liste classée on la fait vite, comme ça on peut la reprendre a volonté et à la fin on est sur à 100% de ses choix.

Bref, j'ai déjà lu ca plusieurs fois et je pense que certains devrait repenser leur définition d'impossible :)
2016-2018 - PCSI 1 / PC*- Champollion
2018- ? - ENS Ulm

Benjamain
Messages : 113
Enregistré le : jeu. janv. 26, 2017 9:39 pm
Classe : Terminale S

Re: Distribution de l'internat en prepa

Message par Benjamain » dim. août 19, 2018 1:22 am

Oui c'est dur de classer ses vœux, de savoir quels critères prioriser, ce que l'on veut étudier etc. Pour autant, il faut bien faire un choix lorsque les résultats sont annoncés, le même que lorsqu'il faut trier les vœux, binaire comme l'a expliqué saysws.
Si on est pas capable d'ordonner ses vœux le 31 mai (date limite sur APB pour le faire), je doute que ce soit le cas une semaine après lorsque les résultats tombent - et c'est pourtant bien nécessaire. Ainsi le problème du choix est le même, à la différence qu'APB était globalement très satisfaisant et que PS s'embourbe dans la com qui nie les dysfonctionnements.
2017-2018 : MPSI Saint-Louis

LoneCat
Messages : 149
Enregistré le : mer. avr. 18, 2018 3:15 pm

Re: Distribution de l'internat en prepa

Message par LoneCat » dim. août 19, 2018 5:14 pm

saysws a écrit :
dim. août 19, 2018 1:07 am
Et bien sachez que les "générations" précédentes ont pu classer leurs voeux sans problème... Ca prend un moment, oui. Mais rien d'insurmontable, et j'ai trouvé cette phase très agréable :)
Comment l'on vécu les "générations précédentes", vous n'en avez strictement aucune idée: vous vous basez sur votre propre expérience pour généraliser .... Je connais pas mal de personnes des "générations précédentes" qui ont eu énormément de difficultés, qui se sont retrouvées très mal orientées (merci pour l'absence de choix a posteriori sur du concret) et qui ont du faire des ré-orientations radicales quelques années plus tard. Le bilan de l'orientation "à la PS" se fera dans quelques années. Je ne vois pas comment cela pourrait être pire qu'APB en terme d'échec.
Après peut être que le niveau baisse encore plus qu'on le croit...
Mais bien sûr ...

En tout cas si je devais appliquer votre raisonnement, PS a été d'un fonctionnement très agréable pour mon fils (et en pratique toutes nos connaissances), mais l'incapacité de certains élèves de s'adapter au fonctionnement à PS est peut-être le signe d'une baisse de niveau ... Ok, c'est très intéressant :roll:

Avatar du membre
saysws
Messages : 1301
Enregistré le : ven. mai 06, 2016 2:51 pm
Classe : Sorcier

Re: Distribution de l'internat en prepa

Message par saysws » dim. août 19, 2018 5:18 pm

LoneCat a écrit :
dim. août 19, 2018 5:14 pm
saysws a écrit :
dim. août 19, 2018 1:07 am
Et bien sachez que les "générations" précédentes ont pu classer leurs voeux sans problème... Ca prend un moment, oui. Mais rien d'insurmontable, et j'ai trouvé cette phase très agréable :)
Comment l'on vécu les "générations précédentes", vous n'en avez strictement aucune idée: vous vous basez sur votre propre expérience pour généraliser .... Je connais pas mal de personnes des "générations précédentes" qui ont eu énormément de difficultés, qui se sont retrouvées très mal orientées (merci pour l'absence de choix a posteriori sur du concret) et qui ont du faire des ré-orientations radicales quelques années plus tard. Le bilan de l'orientation "à la PS" se fera dans quelques années. Je ne vois pas comment cela pourrait être pire qu'APB en terme d'échec.
Par "générations précédentes", j'entend tout ceux avec qui j'en ai parlé, ce qui fait en fait pas mal de monde :)
La difficulté n'est pas de classer des lycées, il suffit de demander au classement de l'étudiant, mais de faire des choix globaux (prépa ou fac, médecine ou BCPST etc.), et ce genre de choix capitaux ne se font pas au dernier moment.
LoneCat a écrit :
dim. août 19, 2018 5:14 pm
Après peut être que le niveau baisse encore plus qu'on le croit...
Mais bien sûr ...
Sinon le second degré ça vous dit quelque chose ?


Vous pensez que PS ne peut pas faire pire qu'APB ? Ce n'est que la première année et rien que sur ce forum il a fait couler plus d'ancre qu'APB en 10 ans !!
Je ne dis pas que le bilan de PS sera pire que celui d'APB dès le mois de septembre (pour les formations déjà ce sera le cas), mais en tout cas vu les rails sur lesquelles il part, il y aurait rien de surprenant à que ça finisse mal tôt ou tard.
2016-2018 - PCSI 1 / PC*- Champollion
2018- ? - ENS Ulm

LoneCat
Messages : 149
Enregistré le : mer. avr. 18, 2018 3:15 pm

Re: Distribution de l'internat en prepa

Message par LoneCat » dim. août 19, 2018 5:48 pm

saysws a écrit :
dim. août 19, 2018 5:18 pm
Par "générations précédentes", j'entend tout ceux avec qui j'en ai parlé, ce qui fait en fait pas mal de monde :)
La difficulté n'est pas de classer des lycées, il suffit de demander au classement de l'étudiant, mais de faire des choix globaux (prépa ou fac, médecine ou BCPST etc.), et ce genre de choix capitaux ne se font pas au dernier moment.
Clairement nous ne baignons pas dans le même milieu, parce que pour ce qui est des difficultés à classer a priori j'ai des masses d'exemples des années précédentes, avec des conséquences douloureuses liées à l'impossibilité de choisir à posteriori. Cette année je ne connais aucun exemple de lycéen souffrant d'apprendre au dernier moment ce qu'il va faire. Et je pense connaitre pas mal de monde également 8)

Pour ce qui est de la difficulté, nous sommes parfaitement d'accord et nous parlons précisément de la même chose. Vous avez trouvé agréable de peser le pour et le contre de chaque possibilité, franchement c'est bien et je vous envie. En l'occurrence établir la liste de choix non ordonnée a déjà été une épreuve très difficile pour mon gamin (moins de 17 ans à l'époque), mais le choix a posteriori a été extrêmement facile. La comparaison a posteriori avec les possibilités offertes aux camarades et à leurs propres réflexions a par exemple été très utile.

Je ne nie pas les gros défauts de PS, ni la communication plus que douteuse, mais ça me fatigue de voir des mises en cause personnelles de lycéens comme mon fils par des détracteurs acharnés de PS qui ont tendance à gommer un peu vite les défauts d'APB.

LoneCat
Messages : 149
Enregistré le : mer. avr. 18, 2018 3:15 pm

Re: Distribution de l'internat en prepa

Message par LoneCat » dim. août 19, 2018 6:02 pm

saysws a écrit :
dim. août 19, 2018 5:18 pm
Sinon le second degré ça vous dit quelque chose ?

Vous pensez que PS ne peut pas faire pire qu'APB ? Ce n'est que la première année et rien que sur ce forum il a fait couler plus d'ancre qu'APB en 10 ans !!
Je ne dis pas que le bilan de PS sera pire que celui d'APB dès le mois de septembre (pour les formations déjà ce sera le cas), mais en tout cas vu les rails sur lesquelles il part, il y aurait rien de surprenant à que ça finisse mal tôt ou tard.
Oui bien sûr: le second degré en général c'est l'excuse bidon que sort le gros naze qui fait une "bonne blague" bien raciste ou bien lourdingue sur les femmes ou les homos :| Ensuite il enchaîne sur le fait que Coluche et Desproges disaient bien pire, et qu'on ne peut vraiment plus rigoler ...

APB a été spécifiquement conçu sur mesure pour les prépas. Or PS génère un tas de défauts extrêmement pénalisants pour les formations qui restent en rade sur une mer d'huile sans vent, rien d'étonnant donc à ce que ce naufrage fasse couler beaucoup d'ancres :mrgreen: sur ce forum focalisé sur les prépas et donc sur les défauts de PS.

Personnellement je ne travaille pas dans ces formations, et c'est plutôt l'avenir des lycéens / étudiants qui m'intéresse que la satisfaction des formations à remplir leurs promotions le plus tôt possible. Je comprends ce souhait, je suis certain qu'on peut largement améliorer le système, mais ce n'est pas ma préoccupation première. Le taux d'échec énorme en post-bac me semble nettement plus préoccupant et sur ce point je suis convaincu que PS ne fera pas pire qu'APB (probablement approximativement aussi mal).

Avatar du membre
saysws
Messages : 1301
Enregistré le : ven. mai 06, 2016 2:51 pm
Classe : Sorcier

Re: Distribution de l'internat en prepa

Message par saysws » dim. août 19, 2018 10:14 pm

Si on s'intéresse au taux d'échec le débat est alors celui de la sélection à l'université, qui n'a rien à voir avec PS ou APB.
2016-2018 - PCSI 1 / PC*- Champollion
2018- ? - ENS Ulm

Avatar du membre
MinAloye
Messages : 471
Enregistré le : jeu. juin 08, 2017 9:39 pm
Classe : Moi j'joue à Albion

Re: Distribution de l'internat en prepa

Message par MinAloye » lun. août 20, 2018 11:01 am

J'avais 16 ans quand j'ai classé mes voeux, et j'avoue avoir fait un peu n'importe quoi :lol:
Aujourd'hui ma liste serait totalement différente, mais c'est aussi parce que mon avis sur beaucoup de choses a changé cette année : Je ne me vois plus du tout faire une PCSI, et aurait préféré une licence maths-info a cette filière. Bon, coup de bol j'avais bien mis mon voeu favoris en 1er, et je l'ai eu, dès le 8 juin.
Maintenant, après mon expérience positive d'APB, voyons comment PS peut etre nul, situation (si vous n'avez pas le temps lisez pas, j'ai juste exercé mon imagination) :
SPOILER:
Je suis un élève moyen ayant postulé à quelques prépas et à la fac près de chez moi, en maths. Lors de la première réponse, je vois que je suis accepté à la fac (Ouf :roll: !), mais dans aucune de mes prépas. Je reviens regulierement sur le site jusqu'au 20 juillet, date de mon départ dans les montagnes péruviennes pour 2 semaines de vacances familiales. Là-bas, pour éviter d'être démissionnaire de mes voeux ( je n'ai toujours pas réfléchi à si je préférais prepa ou fac d'ailleurs, mais rien ne presse puisque maintenant j'ai peu de chance d'être accepté...) je demande à un de mes parents de m'accompagner tous les 3-4 jours à Lima pour espérer capter un petit peu de 4G et pouvoir répondre. Heureusement, je me rend vite compte du hors forfait que ça va me coûter, et décide donc de me rabattre sur un cyber-café. Bon je n'ai encore été accepté nul part ailleurs que la fac.
Après le retour à la maison, je glande et commence a perdre patience. Comme j'habite quand même a 45 min de la ville de ma fac, il va me falloir un logement et ma famille est trop peu peu aisé pour bénéficier du Crous. Malheureusement, la plupart des studios pas chèr et pas loin de la fac sont déjà pris, relou...
Autour du 15 août, je remarque que je suis enfin accepté dans une prépa, mais très loin de chez moi ! Je réfléchis 5 minutes, en parle avec mes parents et je décide de favoriser la prépa : j'y répond oui définitif. Je reçois alors un mail, ou je dois aller sur le site du lycée qui m'a accepté, je ne sais plus... m'apprenant que je dois lire, comprendre, interpréter et connaître un millier de pages, et ce 3 fois, pour la rentrée. Je demande à mes parents d'acheter les livres en urgences, et en profite pour faire mes courses de rentrée dans un magasin bondé. Je cherche aussi en urgence un studio à moins de 300€/mois et à moins de 10 minutes a pied lycée.
Après mult débats et complication, on décide de signer le bail le jour de l'inscription car la ville est très loin de chez moi.
La fin de mes vacances est gâché par ces livres, que je n'ai réussi à lire "que" deux fois chacun (ce qui me stresse au plus haut point), j'ai un appartement miteux et hors de prix, je commence donc mes études supérieurs dans les bonnes conditions 8) .
Mais bon, heureusement j'ai pas eu a classé mes voeux. :mrgreen:
Des scénarios comme ça on peut en imaginer plein, et des probablement bien plus désagréable, bien sur ce serait de la mauvaise fois que de dire que ca s'est passé comme ca pour tout le monde, mais pour avoir traîné par ici pendant les vacances, j'ai vu très peu de gens qui savaient ou ils allaient. Si on a les moyens d'attendre et de prendre un logement à la dernière minute dans n'importe quel ville, pres de n'importe quel lycée, PS c'est cool ! Dans le cas contraire, le fait de ne pas savoir où je vais m'aurait causé bien plus de stress que de devoir faire une liste, et j'aurais donc accepté une des propositions début juillet maximum, ce qui aurait été au mieux la même que celle que j'ai accepté avec APB. Le changement n'était pas nécessaire, c'est encore un plan com' de Macron pour essayer de faire passer la pilule de la sélection a l'université aux plus grand défenseurs de l'égalité d'entre nous.
Modifié en dernier par MinAloye le lun. août 20, 2018 11:30 am, modifié 1 fois.
PS : c'est bête de s'être fait chier pour voir que t'avais perdu :)

Avatar du membre
saysws
Messages : 1301
Enregistré le : ven. mai 06, 2016 2:51 pm
Classe : Sorcier

Re: Distribution de l'internat en prepa

Message par saysws » lun. août 20, 2018 11:12 am

MinAloye a écrit :
lun. août 20, 2018 11:01 am
SPOILER:
Je suis un élève moyen ayant postulé à quelques prépas et à la fac près de chez moi, en maths. Lors de la première réponse, je vois que je suis accepté a à la fac (Ouf :roll: !), mais dans aucune de mes prépas. Je reviens regulierement sur le site jusqu'au 20 juillet, date de mon départ dans les montagnes péruviennes pour 2 semaines de vacances familiales. Là-bas, pour éviter d'être démissionnaire de mes voeux ( je n'ai toujours pas réfléchi à si je préférais prepa ou fac d'ailleurs, mais rieb ne presse puisque maintenant j'ai peu de chance d'être accepté...) je demande à un de mes parents de m'accompagner tous les 3-4 jours à Lima pour espérer capter un petit peu de 4G et pouvoir répondre. Heureusement, je me rend vite compte du hors forfait que ça va me coûter, et décide donc de me rabattre sur un cyber-café. Bon je n'ai encore été accepté nul part ailleurs que la fac.
Après le retour à la maison, je glande et commence a perdre patience. Comme j'habite quand meme a 3/4h de la ville de ma fac, il va me falloir un logement et ma famille est trop peu peu aisé pour bénéficier du Crous. Malheureusement, la plupart des studios pas chère et pas loin de la fac sont déjà pris, relou...
Autour du 15 août, je remarque que je suis enfin accepté dans une prépa, mais très loin de chez moi ! Je réfléchis 5 minutes, en parle avec mes parents et je décide de favoriser la prépa : j'y répond oui définitif. Je ressois alors un mail, ou je dois aller sur le site du lycée qui m'a accepté, je ne sais plus... m'apprenant que je dois lire, comprendre, interpréter et connaître un millier de pages, et ce 3 fois, pour la rentrée. Je demande à mes parents d'acheter les livres en urgences, et en profite pour faire mes courses de rentrée dans un magasin bondé. Je cherche aussi en urgence un studio à moins de 300€/mois et à moins de 10 minutes a pied lycée.
Après mult débats et complication, on décide de signer le bail le jour de l'inscription car la ville est très loin de chez moi.
La fin de mes vacances est gâché par ces livres, que je n'ai réussi à lire "que" deux fois chacun (ce qui me stresse au plus haut point), j'ai un appartement miteux et hors de prix, je commence donc mes études supérieurs dans les potes conditions 8) .
Mais bon, heureusement j'ai pas eu a classé mes voeux. :mrgreen:
Tu régales <3

C'est ce que j'essaye aussi d'expliquer depuis un long moment : pour ma part j'ai pris ma chambre le 15 juillet et c'était déjà (beaucoup) trop tard, j'ai donc passé ma sup dans un placard misérable (et je pèse mes mots) et bien trop cher pour ce qu'il valait.
En plus je part au Maroc tout les été, pour 1 mois et demi au minimum (2 mois si on enlève l'année bac / APB et l'année concours / SCEI), et j'aurais donc tout simplement pas pu aller à une inscription administrative placée de manière random entre le 15 juillet et le 1 septembre, a moins de foutre mes vacances en l'air bien entendu.

Et puis même pour avoir été un (très) élève moyen de terminale j'aurais également été pris qu'à la fac au 1er jour et la différence sur le moral doit être énorme entre mettre un oui définitif à l'un de ses premiers vœux (Champollion PCSI pour moi) et avoir que le dernier d'une liste de 40 voeux..
2016-2018 - PCSI 1 / PC*- Champollion
2018- ? - ENS Ulm

Avatar du membre
framboise2
Messages : 188
Enregistré le : lun. janv. 23, 2017 3:27 pm

Re: Distribution de l'internat en prepa

Message par framboise2 » lun. août 20, 2018 5:07 pm

+1 à LoneCat
On va pas revenir à APB (du moins cela m'étonnerait), alors ce serait pas mal d'être constructif
C'est sûr qu'en prenant des exemples extrêmes on a une vision très réaliste de Parcoursup :mrgreen:
Franchement j'aime vos contributions mais sur ce sujet pas du tout :wink:
:P Parent

FT15
Messages : 686
Enregistré le : sam. juin 06, 2015 12:44 pm

Re: Distribution de l'internat en prepa

Message par FT15 » lun. août 20, 2018 5:29 pm

Bonjour

Dire qu’APB était fait pour les prepas c’est vraiment ne pas le connaître!

On trouvera tous des déçus de d’APB et d’autres déçus de PS

Ce qui est sûr est que je n’entendais que très peu de déçus d’APB chez les élèves alors que PS...mazette!

Pour les profs, c’est levée de boucliers contre PS depuis le début.

Nous sommes dans un monde qui déresponsabilise et PS est dans cette lignée.

Qu’on me dise l’élève ne peut pas hiérarchiser en seconde ou première je veux bien; mais ne pas le faire en mai 2018 pour la rentrée en septembre 2018, là faut pas abuser!

Si je peux me permettre, Lonecat, votre fils a-t-il déjà accepté définitivement un vœu? Quand lui a-t-il été soumis? Quand l’a-t-il accepté?

quelles propositions à eu votre fils et quand a-t-il fait son choix

Verrouillé

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Errys et 7 invités