Parcoursup a tué les prépas ?

vous avez des questions sur la vie en prépa ?

Modérateurs : jowe_19, JeanN, Quetzalcoatl, Sylvie Bonnet, tomato

La-erta
Messages : 847
Enregistré le : lun. mai 28, 2018 10:01 am

Re: Parcoursup a tué les prépas ?

Message par La-erta » mer. juil. 18, 2018 6:01 pm

jedetestelinjustice a écrit :
mer. juil. 18, 2018 4:25 pm
La rentrée 2018 sera catastrophique!
Les inscriptions vont durer peut-être tout le mois de septembre? On va peut-être retarder la date de rentrée officielle?
Ceux qui ont demandé les logements Crous, comment peut-on espérer les obtenir? Car ce seront les 1ers qui auront dit un oui définitif seront les 1ers servis...
Sur concours SCEI, c'est la même chose. 1 Famille qui n'a pas de bagnole, n'a pas bcp de moyens financiers, si jamais son enfant reçoit une proposiition d'intégration au mois de septembre, pourrait être confronté à trouver un logement non Crous-parce qu'il n'y en a de disponible, à assurer la logistique au prix fort-réservation du train au dernier moment-, etc. Tout cela ne favorise que les familles aisées. Leur rejetons pourraient maintenir leur oui en attente jusqu'au dernier moment jusqu'à ce qu'ils obtiennent leur 1er voeu. A l'inverse, les moins lotis socialement parlant, seront amenés à donner rapidement le oui définitif même à un voeu qui ne leur est pas le plus cher, et ce, pour pouvoir assurer une chambre en résidence universitaire...
Une famille qui n'a pas de bagnole, à part les parisiens y' en a pas beaucoup ou alors ils ont un grand poster de Nicolas Hulot dans leur salon. :wink:
Le système d'études supérieur en France est déjà très peu cher et plutôt intéressant pour les boursiers; de là à réclamer le remboursement du taxi ou du train... :mrgreen:
La liste de voeux, même non classés, doit tenir compte des envies du candidat mais aussi de l'aspect logistique.
On ne peut pas reprocher aux CSP++ d'avoir plus de moyens à consacrer à l'éducation de leurs rejetons à moins de remettre en cause notre système sociétal et économique pour essayer d'instaurer autre chose dont on sait par expériences qu'il ne fonctionnera pas.
Ensuite beaucoup s'inquiétaient de Parcoursup concernant les filières sélectives mais peu s'imaginaient que ce serait aussi catastrophique, notamment pour les logements.
Je plains les nouveaux bacheliers dont certains étrennent ce système douloureusement.

Simon Billouet
Messages : 155
Enregistré le : mer. avr. 18, 2018 7:17 pm
Classe : MPSI

Re: Parcoursup a tué les prépas ?

Message par Simon Billouet » mer. juil. 18, 2018 6:36 pm

Les ménages sans voiture forment environ 20% des ménages en France. Il y en a effectivement plus en Île-de-France (environ 35%) qu'ailleurs ; la distinction majoritaire se fait entre les grandes villes (où cela tourne souvent entre 30 et 50%) et le reste du territoire.
Dans tous les cas, c'est une assez grande minorité tout de même.
Professeur de mathématiques et d'informatique en MPSI au lycée Vaugelas ( http://cpgevaugelas.free.fr )

La-erta
Messages : 847
Enregistré le : lun. mai 28, 2018 10:01 am

Re: Parcoursup a tué les prépas ?

Message par La-erta » ven. juil. 20, 2018 1:37 pm

Attention à s'entendre sur le terme de ménages: parle-t-on de famille, avec ou sans enfants, de foyer; une personne vivant seule forme-t-elle un ménage ?
Est-ce qu'un célibataire ou un étudiant n'habitant pas chez ses parents ou encore une personne âgée (voire un couple) ne pouvant plus conduire compte pour un ménage ou pour un foyer ou ne compte pas ?
Et sur le terme avoir une voiture, est-ce la posséder en propre (bien personnel); dans ce cas que fait-on des véhicules de fonction et des véhicules de service affectés en propre à un employé ?
20% au national, même si ça compte beaucoup de franciliens, me paraissent beaucoup. Et pourtant je suis dans une région relativement pauvre où certaines familles n'ont parfois vraiment pas les moyens d'avoir un véhicule commun.
Dans quelques mois notre foyer (ou ménage ou famille) ne possédera plus de voitures, uniquement deux véhicules de fonction, et sans être des cadres de haut niveau, sera-t-on ou non dans ces 20% ?
Dans ma métropole nordique j'ai fait la connaissance lors d'une réception chez des amis communs il y a une dizaine d'années d'une famille (couple et un enfant) qui n'avait pas de voiture mais ils habitaient en centre ville et avaient chacun un travail sédentaire directement accessible par les transports en commun et dont ils pouvaient être absents les jours de grève de ces transports en commun, et des (bonnes) écoles quasi en bas de chez eux. On a pu en parler pendant que je les raccompagnais en voiture chez eux. :mrgreen:

Avatar du membre
U46406
Messages : 8677
Enregistré le : mer. juil. 27, 2016 7:38 pm
Classe : shadow CCO nobo CMT
Contact :

Re: Parcoursup a tué les prépas ?

Message par U46406 » ven. juil. 20, 2018 1:47 pm

La-erta a écrit :
ven. juil. 20, 2018 1:37 pm
véhicules de service affectés en propre à un employé ?
ça, à mon avis, ça s'appelle de l' ABS (et pas au sens du freinage)... Abus de bien social.

L'essentiel, c'est que des ingénieurs puissent nous préparer des voitures automatiques .
« Occupez-vous d’abord des choses qui sont à portée de main. Rangez votre chambre avant de sauver le monde. Ensuite, sauvez le monde. » (Ron Padgett, dans Comment devenir parfait) :mrgreen:

La-erta
Messages : 847
Enregistré le : lun. mai 28, 2018 10:01 am

Re: Parcoursup a tué les prépas ?

Message par La-erta » ven. juil. 20, 2018 2:09 pm

U46406 a écrit :
ven. juil. 20, 2018 1:47 pm
La-erta a écrit :
ven. juil. 20, 2018 1:37 pm
véhicules de service affectés en propre à un employé ?
ça, à mon avis, ça s'appelle de l' ABS (et pas au sens du freinage)... Abus de bien social.

L'essentiel, c'est que des ingénieurs puissent nous préparer des voitures automatiques .
Ca se fait assez dans les petites structures, en général avec des véhicules utilitaires (2 places, fourgonettes, camionettes...) par exemple quand des sociétés ont l' implantation qu'elles peuvent et peu de places de parking et là tout le monde est gagnant, ou pour d'autres raisons. Un véhicule de service contrairement à un véhicule de fonction, globalement, ne peut être conduit que par un salarié de l'entreprise, pas dans un cadre familial ni le we ou en congés. En gros il n'est utilisé que pour le boulot et dans le cas dont on parle pour faire le trajet boulot-domicile (seul avantage en fait). Ce n'est pas énorme par rapport à un véhicule de fonction dont l'avantage est lui fiscalisé.
Et l'abus de biens sociaux pour un chef d'équipe dur à la tâche dans une petite entreprise qui essaie de survivre ça me fait bien rire quand on voit ce que certains se permettent avec des fonds publics...

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 8 invités