Réussir très bien à la fac VS réussir moyennement en prépa, et autres questions

vous avez des questions sur la vie en prépa ?

Modérateurs : JeanN, Sylvie Bonnet, Quetzalcoatl, tomato

Anonyme71
Messages : 50
Enregistré le : dim. avr. 09, 2017 11:49 am

Réussir très bien à la fac VS réussir moyennement en prépa, et autres questions

Message par Anonyme71 » mer. août 15, 2018 9:09 pm

Salut, je vais intégrer une MPSI en septembre, et ça fait depuis la première que je m’intéresse à la suite de mes études, et tout le monde ne semble pas s'accorder. Je vais essayer de vous donner point par point mes interrogations. Je tiens à préciser que je n'ai aucune exigence particulière concernant mon futur métier, je n'ai pas de "métier de rêve". En conséquence, je vise un travail respectant le plus possible ces deux points (même si je sais pertinemment qu'un tel métier n'existe pas, cela vous permet de savoir ce que je recherche) :

-un "bon" salaire, je pense qu'à partir de quelque chose comme 2300€ net par mois, ça me semble crédible (enfin je crois ?).

- Une difficulté des études et examens la plus faible possible (Ce point risque de faire tiquer certaines personnes qui pourraient me prendre pour un fainéant qui cherche le métier idéal sans études qui rapporte un gros salaire, mais je trouve ça simplement logique de m'orienter dans la filière où les examens sont les plus "abordables" possibles. Par exemple, je suppose qu'entre intégrer l'X via MPSI et faire un master dans une fac de province, la difficulté ne sera pas la même, et dans ce cas là, il me semble judicieux de comparer le salaire et les métiers en sortie d'études, pour me demander si la différence vaut le risque).

-----------

Donc, vu que l'année prochaine je vais avoir beaucoup de travail, je n'aurais probablement pas le temps de faire autant de recherches sur mon orientation que maintenant. C'est pourquoi je dois d'ores et déjà savoir où aller (quitter la prépa ou non) en fonction de mes résultats de l'année qui va arriver. Plusieurs questions donc :

1) J'ai entendu dire qu'il n'était pas possible de faire les 2 années de prépa, puis tenter les examens, et se rabattre sur la fac pour retenter les AST pour les mêmes écoles, parce que sinon les élèves en abuseraient. C'est vrai ?

2) La légende comme quoi les concours AST pour une école seraient plus simples que l'examen de prépa pour cette même école est elle vrai ?

3) Est ce qu'il vaut mieux que je réussisse moyennement en prépa, ou que je réussir vraiment bien à la fac ? C'est à dire est ce que, par exemple, si je réussis moyennement en prépa, partir à la fac me permettra d'obtenir une école via AST ou un master à peu près équivalent qui sois mieux "côté" que si j'étais resté en prépa en visant la même école ? Car si le point précédent s'avère vrai, je dois impérativement savoir à la fin de l'année si il est plus "optimal" de passer par la fac ou de rester.

4) J'ai également entendu dire que partir à l'étranger était beaucoup plus intéressant que de rester en France, dans le cas des diplômes d'ingénieurs, comme quoi le salaire serait plus avantageux entre autres. Entre un master et une école d'ingénieur, quel diplôme est le plus reconnu ? ( https://www.quora.com/Why-is-MIT-consid ... ccess=True# "No one outside of France knows about the Grand Ecoles." Cette citation (bien que probablement très subjective) m'a fait me poser la question. )

5) Admettons que je préfère obtenir un master plutôt qu'un diplôme d'école d'ingénieur. Comment puis-je comparer les deux, c'est à dire pour savoir quel master correspond sensiblement à quel diplôme d'école d'ingénieur ? Que dois-je regarder ? Quel classement par exemple ?

6) Où puis-je trouver une estimation du salaire médian / moyen en sortie de telle ou telle filière ? J'avais trouvé un site (levraisalaire, ou quelque chose du genre), qui recensait le salaire des inscrits en fonction de leur diplome, mais peut être qu'un autre site plus fourni existe ?)

7) Est ce qu'un master "lambda" (par exemple un master en maths à Lyon ou à Dijon) à autant de "valeur" qu'une école d'ingénieur elle aussi "lambda", rang B ou C ? Ou alors, est ce que seuls les masters prestigieux (El Karoui, etc) rivalisent avec une école d'ingénieur ?

----------------

Voilà voilà, merci beaucoup si vous m'avez lu jusqu'ici !

Hika
Messages : 48
Enregistré le : lun. juin 08, 2015 4:52 pm

Re: Réussir très bien à la fac VS réussir moyennement en prépa, et autres questions

Message par Hika » mer. août 15, 2018 9:56 pm

Salut,

Je t'avoue que je trouve ton interrogation assez surprenante vu que tu sais déjà que tu vas en prépa en septembre ... Je vais tout de même essayer de te répondre le plus objectivement possible ayant justement expérimenté la CPGE, la fac, puis un concours ouvert pour les universitaires.

1) Faire une 3/2 puis tenter une AST pour les écoles d'ingénieurs, il me semble que ce n'est pas possible. Par contre, les ENS prennent des étudiants sur dossier même après une 3/2 voire un 5/2. En tout cas, tu ne pourras pas tenter les concours réservés à la fac après deux ans de prépa.

2) Pour les écoles d'ingénieur, je ne sais pas. Pour le second concours de l'ENS de Lyon, en terme de statistique (admis/inscrits) je pense que ça doit se valoir, par contre le programme est effectivement plus léger : sup et spé pour les deux disciplines choisies aux écrits, puis les programmes suivis post-bac pour les oraux.

3) Dans mon ancienne faculté (Paris Sud - Orsay), je sais que les étudiants sérieux et pas forcément brillants réussissent très bien les concours en fin de L2. J'en connais deux en maths qui ont eu Centrale Lille et Centrale Supélec. Je pense qu'en feuilletant les notices des concours, tu pourras prendre connaissance des programmes et les comparer. Certes, le nombre de place est plus restreint qu'en prépa mais ça peut d'avérer être une bonne stratégie à adopter. Faut-il aussi que tu veuilles être ingénieur. A tout hasard, si le métier de professeur de mathématiques peut t'intéresser, un cursus linéaire en université est tout aussi adapté.

4) Je ne sais pas répondre.

5) Les deux sont de niveau M2. Après je ne vois pas comment tu pourrais les comparer étant donné que master = diplôme et ingénieur = titre. En gros une école d'ingénieur délivre à la fois un diplôme et un titre. Donc rien ne dit qu'un diplômé d'un master X est moins compétent qu'un diplômé d'une école Y. Par contre, ce que peut t'apporter une école d'ingénieur c'est une vision différente, un réseau d'anciens élèves, des stages moins orientés recherche fondamentale, moins de partenariats et donc de double diplômes. Un parcours uniquement universitaire sera moins tourné vers l'industrie de manière générale.

6) Franchement, les salaires annoncés, j'y crois moyen. En tout cas, n'en fait pas une vérité générale en te disant que tel master te rapportera tant à la sortie; ça dépend de tellement de facteurs ...

7) Je ne peux pas non plus te répondre, désolé.
BCPST - Saint-Louis
BioPlus - Université Paris Sud
ENS Lyon - Département de Biologie

piroud
Messages : 3955
Enregistré le : mer. févr. 03, 2010 12:07 pm
Classe : ingénieur

Re: Réussir très bien à la fac VS réussir moyennement en prépa, et autres questions

Message par piroud » mer. août 15, 2018 11:38 pm

1) chaque ecole / concours a des regles differentes mais en regle generale, sauf raisons particulieres, sup /spe /L3 te fermera les portes des ecoles dínge

2) si il avait une voie reellement plus facile, ca ferait longtemps que tout le monde l'utiliserait. le niveau academique des concours post fac est souvent plus faible mais la difficulte est ailleurs (pas de preparation specifique, besoin d'etre plus autonome, etc)

3) que preferes tu ? etre encadre en prepa ou plus autonome a la fac ? ne pas oublier auss que la quasi totalite des eleves de prepas vont obtenir un master. cést loin détre le cas a la fac

4) on peut avoir un meilleur niveau de vie en vivant et travaillant a l'etranger mais il faut aimer vivre hors de France (pas forcement aussi facile que l'on pense). pour le diplome, en sortant d'ecole d'inge, tu as un master, pas de soucis a avoir sur la reconnaissance de celui-ci en Europe (et les recruteurs ne connaitront pas plus les masters de facs francaise)

5) regarde les syllabus (et oublie les classements)

6) pour les inges, sur le site de l'IESF (payant)

7) difficile de comparer, tu n'as jamais un master sec, mais aussi des stages, des projets, etc
J.Piroud
Ingénieur Arts et Métiers
Cl199

Avatar du membre
U46406
Messages : 7209
Enregistré le : mer. juil. 27, 2016 7:38 pm
Classe : shadow CCO nobo CMT
Contact :

Re: Réussir très bien à la fac VS réussir moyennement en prépa, et autres questions

Message par U46406 » jeu. août 16, 2018 11:29 am

piroud a écrit :
mer. août 15, 2018 11:38 pm
s'il y avait une voie réellement plus facile, ca ferait longtemps que tout le monde l'utiliserait.
+1

Et alors elle deviendrait moins facile, en raison de la concurrence entre candidats...
« Occupez-vous d’abord des choses qui sont à portée de main. Rangez votre chambre avant de sauver le monde. Ensuite, sauvez le monde. » (Ron Padgett, dans Comment devenir parfait) :mrgreen:

Tig la Pomme
Messages : 105
Enregistré le : mer. juil. 20, 2011 8:45 pm
Classe : tous risques
Localisation : par rapport au complémentaire d'un idéal premier

Re: Réussir très bien à la fac VS réussir moyennement en prépa, et autres questions

Message par Tig la Pomme » jeu. août 16, 2018 1:14 pm

La main invisible !

Avatar du membre
U46406
Messages : 7209
Enregistré le : mer. juil. 27, 2016 7:38 pm
Classe : shadow CCO nobo CMT
Contact :

Re: Réussir très bien à la fac VS réussir moyennement en prépa, et autres questions

Message par U46406 » jeu. août 16, 2018 1:32 pm

Ne croyant pas moi à la fameuse main invisible, que de par son invisibilité, j'ai du mal à me la représenter,
je préfère illustrer avec le schéma du Survivor bias :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Biais_du_ ... p-bias.png
« Occupez-vous d’abord des choses qui sont à portée de main. Rangez votre chambre avant de sauver le monde. Ensuite, sauvez le monde. » (Ron Padgett, dans Comment devenir parfait) :mrgreen:

Avatar du membre
squaro
Messages : 1292
Enregistré le : lun. juin 20, 2011 3:45 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: Réussir très bien à la fac VS réussir moyennement en prépa, et autres questions

Message par squaro » jeu. août 16, 2018 2:14 pm

En école de commerce les AST sont appelés « Admis Sans Travailler ».

J’ai fait prepa et ma sœur a fait fac + AST et ont a tous les 2 fait Supélec. On travaille beaucoup plus en prepa (rien qu’en terme d’heures..) mais en effet l’autonomie est nettement moins développé.
En AST le plus faible nombre d’épreuves implique une variance un poil forte.
Une fois en école, la 1ere année est nettement plus dure pour les AST que pour les prépas, car ils doivent compenser les heures en moins de travail. Donc tu rattrapes en quelque-sorte la difficulté moindre d’acces.
Mais les AST en écoles sont bcp mieux intégrés qu’en école de commerce car ils intègrent aussi la 1ere année.

Le mieux est d’essayer de faire le parcours qui correspond le mieux à ses capacités. Je n’aurai pas pu faire ce que ma sœur a fait et réciproquement.
Marc
Supélec 2005
Entrepreneur

Avatar du membre
LaMouette
Messages : 3771
Enregistré le : mar. mars 03, 2009 9:55 pm

Re: Réussir très bien à la fac VS réussir moyennement en prépa, et autres questions

Message par LaMouette » jeu. août 16, 2018 2:16 pm

2300 net par mois, en première embauche, même en IDF, c'est pas garanti. En première embauche IDF ça va souvent tourner un poil plus bas (2100...), ensuite ça monte tous les ans. Du coup c'est pas loin d'être crédible sans être automatique ni obtenu dès le début.

Je laisse répondre les autres sur la difficulté des AST et les possibilités.

Par contre tu me fais tiquer, tu parles d'examen de prépa : il s'agit d'un concours. Rien à voir (l'examen valide un niveau plancher peu importe le nombre qui passe au dessus, le concours recrute les meilleurs).
Anonyme71 a écrit :
mer. août 15, 2018 9:09 pm
3) Est ce qu'il vaut mieux que je réussisse moyennement en prépa, ou que je réussir vraiment bien à la fac ? C'est à dire est ce que, par exemple, si je réussis moyennement en prépa, partir à la fac me permettra d'obtenir une école via AST ou un master à peu près équivalent qui sois mieux "côté" que si j'étais resté en prépa en visant la même école ? Car si le point précédent s'avère vrai, je dois impérativement savoir à la fin de l'année si il est plus "optimal" de passer par la fac ou de rester.
À école égale, on est souvent plus à l'aise en sortant de prépa.
Un master n'est pas un titre d'ingénieur. Mais le titre d'ingénieur délivre le grade de master.

Chaque profil apporte ses avantages au niveau professionnel. Un recruteur aura généralement à cœur de garder une certaine diversité dans une équipe. Ton profil quel qu'il soit pourra être un avantage dans une situation, un inconvénient dans une autre : tenter de faire une hiérarchie valable dans tous les cas n'a pas de sens.
4) J'ai également entendu dire que partir à l'étranger était beaucoup plus intéressant que de rester en France, dans le cas des diplômes d'ingénieurs, comme quoi le salaire serait plus avantageux entre autres.
Comparer le salaire sans comparer les avantages sociaux (très élevés en France) ni le coût de la vie n'a aucun sens.
Tu peux gagner deux fois plus et vivre deux fois moins bien.... «étranger», c'est très vaste (toute la Terre sauf la France). On ne peut pas te donner de loi entre les préférences du recruteur belge et celles du recruteur malais.
5) Admettons que je préfère obtenir un master plutôt qu'un diplôme d'école d'ingénieur. Comment puis-je comparer les deux, c'est à dire pour savoir quel master correspond sensiblement à quel diplôme d'école d'ingénieur ? Que dois-je regarder ? Quel classement par exemple ?
Vu que le titre d'ingénieur donne le grade de master, je ne comprends pas trop..
6) Où puis-je trouver une estimation du salaire médian / moyen en sortie de telle ou telle filière ? J'avais trouvé un site (levraisalaire, ou quelque chose du genre), qui recensait le salaire des inscrits en fonction de leur diplome, mais peut être qu'un autre site plus fourni existe ?)
Le moyen le plus fiable est de faire une vraie enquête en demandant au plus possible de gens de répondre.
Et d'embaucher un statisticien pour t'aider à prendre en compte tous les paramètres et facteurs.
7) Est ce qu'un master "lambda" (par exemple un master en maths à Lyon ou à Dijon) à autant de "valeur" qu'une école d'ingénieur elle aussi "lambda", rang B ou C ? Ou alors, est ce que seuls les masters prestigieux (El Karoui, etc) rivalisent avec une école d'ingénieur ?
Je dirais non pour la première question.
Pour la seconde c'est plus subtil, faut il encore que les deux candidatent au même poste.
Faidherbe, Mines d'Alès, IIT Kanpur (Inde) - Aerospace
"faire accepter à son chef de projet que non, même avec 9 femmes, on va pas sortir un bébé par mois..."

Nathan22
Messages : 124
Enregistré le : lun. juil. 23, 2018 12:06 am

Re: Réussir très bien à la fac VS réussir moyennement en prépa, et autres questions

Message par Nathan22 » jeu. août 16, 2018 2:25 pm

Vous ne devriez pas appeler les AST "Admis sans travailler". Déjà tu devrais différencier les différents concours AST.

Comment comparer un concours "Ast" qui fait seulement une étude de dossier et des épreuves orales avec un autre faisant des épreuves écrites et orales.

Premièrement non vous ne travaillez pas plus en CPGE. Qu'est ce que tu en sais qu'on ne travaille pas plus à l'université ?

Tu sais à l'Université on a entre 25h et 35h/40h de cours/semaine + tout le travail personnel. Et il y a énormément de travail personnel à l'Université.

Oui l'autonomie est très développée à l'Université, nous ne sommes pas autant (voir pas du tout) "chouchoutés" que vous.

Encore une fois il y a des concours en AST où il y a une sélection sur dossier puis des épreuves écrites dans 2 matières puis des épreuves orales dans 2 matières avec un projet de recherche (équivalent tipe) et un oral de langue. C'est équivalent aux épreuves de CPGE.

On n'a aucune préparation pour ces concours et certains de ces concours ont un haut niveau d’exigence.

Cela est complètement faux. La responsable du département de Math de l'ENS lyon dit justement que les étudiants universitaires réussissent aussi bien la L3 Math Fondamentale et même mieux que certains ex CPGE car ils ont pris l'habitude de travailler seuls.

On travaille à l'Université. Faut arrêter de croire que tous les Universitaires ne passent que leurs journées à faire la fête.

En CPGE aussi il y a des étudiants qui ne foutent rien.

S'il te plait avant de raconter des âneries sur les universitaires ,renseigne toi. Ne généralise pas des cas marginaux.

Hika
Messages : 48
Enregistré le : lun. juin 08, 2015 4:52 pm

Re: Réussir très bien à la fac VS réussir moyennement en prépa, et autres questions

Message par Hika » jeu. août 16, 2018 3:36 pm

Comme partout, à l'université il y en a qui bosse et d'autres non. Tout dépend de ses ambitions et des masters/écoles visés.

Dans ma promo, il y en a qui valident une L2 à 10 sans trop se fouler en compensant les UEs par-ci par-là, qui refont l'année avec des UEs déjà validées (et donc un EDT très light) et d'autres qui veulent arriver dans le top 5 ou majorer. Bref, on ne peut pas vraiment en faire des vérités générales. Par contre, je trouve qu'on est très couvé, très accompagné, en tout cas dans l'UFR Sciences de Paris Sud. C'est-à-dire pas mal de contrôle continu, de TP noté, de travaux à rendre, ce qui fait que travailler régulièrement est indispensable si on veut être parmi le top promo. Pour les plus flemmards, y a toujours les rattrapages et les compensations qui les feront valider. Ce sera par contre plus délicat pour eux dès lors qu'il faudra candidater en master.

Par contre, on travaille davantage en CPGE qu'en université, faut pas se leurrer. Lorsque je tournais à 5h/5h30 de travail personnel en sup contre 2h par soir à la fac avec tous mes WE à ne rien faire, je pense que le gap est très grand une fois ramené à la semaine. Bon ok, on met un coup de fouet la semaine de révisions pré-exam, mais c'est tout. Je dis pas que l'un est mieux que l'autre, ce sont juste des philosophies très différentes.
BCPST - Saint-Louis
BioPlus - Université Paris Sud
ENS Lyon - Département de Biologie

Avatar du membre
U46406
Messages : 7209
Enregistré le : mer. juil. 27, 2016 7:38 pm
Classe : shadow CCO nobo CMT
Contact :

Re: Réussir très bien à la fac VS réussir moyennement en prépa, et autres questions

Message par U46406 » jeu. août 16, 2018 3:41 pm

Hika a écrit :
jeu. août 16, 2018 3:36 pm
Ce sera par contre plus délicat pour eux dès lors qu'il faudra candidater en master.
Hélas oui... Mais tant pis pour eux, à un moment, il faut un peu de maturité dans la vie.
« Occupez-vous d’abord des choses qui sont à portée de main. Rangez votre chambre avant de sauver le monde. Ensuite, sauvez le monde. » (Ron Padgett, dans Comment devenir parfait) :mrgreen:

Nathan22
Messages : 124
Enregistré le : lun. juil. 23, 2018 12:06 am

Re: Réussir très bien à la fac VS réussir moyennement en prépa, et autres questions

Message par Nathan22 » jeu. août 16, 2018 4:12 pm

Tu as de la chance d'être bien accompagné Hika mais ce n'est pas le cas partout. Mais je suis Globalement d'accord avec ton message.

"Hika a écrit : ↑Ce sera par contre plus délicat pour eux dès lors qu'il faudra candidater en master."

Heureusement pour eux la licence dure 3 ans.

Certains sont flemmards, d'autres ont des problèmes d'organisation ou autre.

Si ils font une excellente L3 ça devrait aller.

Mais je ne sais pas si un Master prend un d'étudiant ayant 10/20...

Là encore il faudrait débattre : devons nous faire la sélection en L3 ? En M1 ? En M2 ?

Doit-on absolument sélectionner ?

Je suis déjà pour qu'on entre a l'Université avec le BAC ( c'est un grade Universitaires ) pour les licences normales. On peut demander un dossier pour les licences sélectives (rares). Où ce qu'a fait une université un premier semestre non sélectif ( juste le bac ) et après on peut rejoindre un semestre 2 sélectif..

Certains Masters ont seulement entre 20 et 40 places...

Certains étudiants ont une L3 mais ne sont pas acceptés en Master...

Que pensez vous de tout ça ?

lucascab
Messages : 1148
Enregistré le : lun. août 26, 2013 3:52 pm

Re: Réussir très bien à la fac VS réussir moyennement en prépa, et autres questions

Message par lucascab » jeu. août 16, 2018 4:17 pm

Nathan tu connais beaucoup moins bien le monde de la prépa que suqaro le monde de l'université à mon avis. pour avoir fréquenté les deux, c'est le jour et la nuit en terme d'heures de travail effectué. Ca varie assez facilement du simple au double (pour les filières maths de la fac au moins). Et je peux le vérifier sur 90% des gens avec qui j'étais en licence vs 90% des gens avec qui j'étais en CPGE.

Pour mon cas personnel, même en ayant vraiment rien foutu en prépa, rien qu'en heure obligatoire de cours je doublais mon nombre d'heures travaillées par rapport à la fac. Alors pour quelqu'un qui travaille fort en prépa je veux même pas imaginer
MP-L3-Arts et Métiers-Ecole Polytechnique de Montréal-Consultant-Consultant confirmé

Avatar du membre
U46406
Messages : 7209
Enregistré le : mer. juil. 27, 2016 7:38 pm
Classe : shadow CCO nobo CMT
Contact :

Re: Réussir très bien à la fac VS réussir moyennement en prépa, et autres questions

Message par U46406 » jeu. août 16, 2018 4:20 pm

Nathan22 a écrit :
jeu. août 16, 2018 4:12 pm
je ne sais pas si un Master prend un d'étudiant ayant 10/20...
à lui de se débrouiller pour chercher dans l'offre nationale quelque part en France, y compris dans les DOM-CROM je pense...
https://www.trouvermonmaster.gouv.fr

> devons nous faire la sélection en L3 ? En M1 ? En M2 ?
Tu es en poste au Ministère, pour te poser de telles questions ?
« Occupez-vous d’abord des choses qui sont à portée de main. Rangez votre chambre avant de sauver le monde. Ensuite, sauvez le monde. » (Ron Padgett, dans Comment devenir parfait) :mrgreen:

Hika
Messages : 48
Enregistré le : lun. juin 08, 2015 4:52 pm

Re: Réussir très bien à la fac VS réussir moyennement en prépa, et autres questions

Message par Hika » jeu. août 16, 2018 4:28 pm

Nathan22 a écrit :
jeu. août 16, 2018 4:12 pm
Là encore il faudrait débattre : devons nous faire la sélection en L3 ? En M1 ? En M2 ?
Même s'il existe officiellement une sélection entre la L3 et le M1, les facultés parisiennes ont des filières dites d'excellence pour lesquelles elles sélectionnent en interne (avec quelques places pour les étudiants extérieurs). Je pense aux doubles majeurs de P6, aux magistères de P7 et P11, ... Pour ces étudiants ayant de bons résultats en L1/L2, la place en master est quasi-assurée. Par exemple pour les biologistes de P11, une L2 Bioplus dit ensuite Magistère de Biologie et donc place en M1 puis M2. Personnellement, je pense que c'est souvent plus une histoire d'étiquette qu'un gage de compétences, mais c'est un autre débat ...
BCPST - Saint-Louis
BioPlus - Université Paris Sud
ENS Lyon - Département de Biologie

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 11 invités