Grosse dépression, arrêter la prépa ?

vous avez des questions sur la vie en prépa ?

Modérateurs : jowe_19, JeanN, Quetzalcoatl, Sylvie Bonnet, tomato

Avatar du membre
framboise2
Messages : 653
Enregistré le : lun. janv. 23, 2017 3:27 pm

Re: Grosse dépression, arrêter la prépa ?

Message par framboise2 » sam. janv. 05, 2019 2:00 pm

Tu peux toujours lire ce livre:
Reinventing your Life
De Klosko and Young
Évidemment ça ne sera pas la solution mais ça peut t’aider un peu à comprendre ton manque de confiance.
:P Parent

Valsoon
Messages : 43
Enregistré le : ven. nov. 18, 2016 7:45 pm
Classe : PSI

Re: Grosse dépression, arrêter la prépa ?

Message par Valsoon » sam. janv. 05, 2019 3:13 pm

Pour le manque de confiance :

Je ne suis pas psychologue donc je ne vais pas t'apporter grand chose mais je peut t'apporter mon expérience personnel

je suis moi même tombé en dépression, je l'avais gardé pour moi en espérant que ça ne toucherait que mes liens sociales et pas ma prépa, résultat ça n'a pas marché comme ça, plus rien ne me motivait, quoi que je fasse quoi que je prévoyais de faire je l'abandonnais en me disant que de toute façon, rien ne servirait. Je me suis sois disant sous estimé comme tu te sous estime, je ne suis qu'un pauvre humain dans un monde qui tourne et qui n'a pas besoin de moi. Comme toi, j'essayais de cacher ce manque de confiance aux autres résultat j'étais arrogant, moqueur à l'exterieur. Mais un jour j'ai craqué mes parents m'ont vu tombé en larmes pour un rien (c'est très dur de se contrôler quand on est remplit d'idée noir, qu'on a aucun espoir pour l'avenir). Finalement j'ai du en parler et je suis allez voir une psychologue qui m'a beaucoup aidée. J'ai évité les anti dépresseurs et j'ai à chaque fois peur de retomber dans ce cauchemar puis je me suis remotivé : suis je vraiment mauvais ? Le fait que je majore a t'il vraiment un sens ? La réponse est oui et oui : Je suis mauvais, mais le but de la prépa c'est pas d'être bon et de rester bon, non c'est bien d'être mauvais et de devenir excellent à force de travail. Majorer a bien un sens, c'est ton avenir qui est en jeu. Tu as l'impression que tu es un imposteur quand tu as des bonnes notes : j'ai envie de te dire que c'est absurde. On est bien sur tous conditionné par des facteurs génétiques, sociales (je partirais pas dans un débat de deterministe) mais à toi de savoir en profiter et de les utiliser. Tes qualités, perfectionne les, tes défauts, détruits les et si tu n'arrives pas à tous les détruire (on est tout de même humain) apprends à vivre avec et créé toi ta personnalité. La prépa elle est sert à ça profites en et essaye d'exceller, de devenir meilleur que ce que tu étais avant, si tu es déjà bon en prépa il te reste plus qu'a devenir très bon, puis ensuite devenir excellent.Tu es bon, arrêtes de te le cacher, ce n'est clairement pas un défaut selon comment tu utilises "Tu dois devenir l'homme que tu es. Fais ce que toi seul peux faire. Deviens sans cesse celui que tu es, sois le maître et le sculpteur de toi-même."

Je ressens en toi aussi un manque de motivation : tu arrives en retard parce que de toute façon, ça ne sert à rien, surement que tu as pas envie de te lever le matin pour faire un truc qui n'a aucun sens ? Pourtant tu es dans une formation excellente qui te permettrait de devenir ce que tu veut, c'est la maintenant qu'il faut en profiter, après ce sera beaucoup plus difficile. Tu as l'air de vivre dans un pays arriéré socialement (je ne mache pas mes mots). Profite de la prépa pour partir de ce pays.

Ton contact social avec les autres tu n'as pas vraiment trop le choix de les oublier : j'ai moi même décidé de couper les liens, je prête plus attention à ce que les autres disent. J'ai compris que ce monde était remplit d'abrutis et que si je les écoutais je finirais écrouler. Je suis pas trop fort pour me laisser abattre par ces gens la, je n'ai pas besoin d'eux. "Veux-tu avoir la vie facile ? Reste toujours près du troupeau, et oublie-toi en lui. " Je n'ai pas eu non plus de contact (heureusement ?) avec des gens qui harcelaient d'autres. Ta classe est clairement une classe d'abrutis, et si tu pouvais les écraser comme ils méritent d'être écrasé ce sera satisfaisant, laisse les dans leurs médisances intellectuelles, ils seront probablement jamais punis, mais crois moi la médiocrité intellectuelle est la plus grande punition qu'on peut faire à un homme.

Motives toi pour la prépa, deviens meilleur, excelle, écrase les autres (je parle bien sur des abrutis, tu ne dois pas non plus écrasé des gens qui n'ont rien demandé), réussis tes concours et pars dans un pays étranger dans une école qui te permettra vraiment de te montrer ce que tu vaut.
2017-2018 : PTSI
2018-2019 : PSI

gerclo
Messages : 237
Enregistré le : dim. janv. 28, 2018 5:39 pm
Classe : TS

Re: Grosse dépression, arrêter la prépa ?

Message par gerclo » sam. janv. 05, 2019 3:14 pm

En tout cas les conseilleurs ne sont pas les payeurs.
Te conseiller d'arrêter la prépa ne t'apporte aucune solution car ton problème tu l'as en prépa, et tu l'auras ailleurs, agrémenté d'un échec pour enfoncer le clou de ta mésestime.
Saint Germain avance de bonnes idées je trouve. Je ne sais pas si là où tu es tu peux accéder aux thérapies cognitives, mais cela pourrait t'aider concrètement.
En tout cas, si tu ne règles pas ton problème de manque de confiance en toi, sans doute exacerbé par tes orientations et la difficulté d'acceptation dans ton environnement, tu vas répéter cette situation, peu importe où tu seras. Si tu ne t'autorises pas à t'aimer un peu plus, tu feras tout pour être en échec car tu estimes que c'est la seule chose que tu mérites, ou bien parce que cela t'évite de faire tes preuves et de (te) décevoir (c'est souvent lié à un problème de perfectionnisme).

Integer_X
Messages : 161
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2018 10:21 pm

Re: Grosse dépression, arrêter la prépa ?

Message par Integer_X » sam. janv. 05, 2019 5:39 pm

Teabd a écrit :
sam. janv. 05, 2019 11:35 am
J'ai menti sur un truc de peur d'être reconnu, je ne suis pas dans une prepa française mais à l'étranger et du coup les gens sont très hostiles aux gars efféminés (même les profs !)
Essaye de postuler à des prépas en France, en théorie ça devrait mieux se passer (au niveau des profs au moins).
MPSI->MP**->X

FT15
Messages : 1014
Enregistré le : sam. juin 06, 2015 12:44 pm

Re: Grosse dépression, arrêter la prépa ?

Message par FT15 » sam. janv. 05, 2019 11:39 pm

gerclo a écrit :
sam. janv. 05, 2019 3:14 pm
En tout cas les conseilleurs ne sont pas les payeurs.
Te conseiller d'arrêter la prépa ne t'apporte aucune solution car ton problème tu l'as en prépa, et tu l'auras ailleurs, agrémenté d'un échec pour enfoncer le clou de ta mésestime.
Lui conseiller de rester là où il souffre ne lui apporte également aucune solution

Avatar du membre
LaMouette
Messages : 3987
Enregistré le : mar. mars 03, 2009 9:55 pm

Re: Grosse dépression, arrêter la prépa ?

Message par LaMouette » dim. janv. 06, 2019 10:31 am

On est plusieurs à avoir pensé à la même chose : quand j'ai lu hier, je me suis dit que tu devrais aller consulter un psychologue spécialisé dans le suivi des hauts potentiels.

Pas grand chose d'autre à ajouter ; ton problème est davantage social que scolaire. Ce syndrôme de l'imposteur, tu vas vivre avec, mais il s'exprimera à des degrés différents (même au travail, bientôt 4 ans après avoir débuté ma carrière, j'ai régulièrement des passages où je pense ne pas mériter ma place et être là par erreur :lol: ).

L'estime de soi se travaille et en effet une TCC pourrait t'aider.

On se remet de ces difficultés, je te l'assure. J'ai traversé une periode noire en sup, à la différence que j'avais le soutien de ma classe et de mes professeurs.
Ne reste pas seul, trouve toi des alliés. Camarades de ta prépa actuelle ou de ton ancien établissement, cousins, voisins, adultes : trouve une personne, ou plusieurs, avec lesquelles tu peux être toi-même.
Faidherbe, Mines d'Alès, IIT Kanpur (Inde) - Aerospace

oenas4
Messages : 50
Enregistré le : dim. juil. 02, 2017 5:39 pm

Re: Grosse dépression, arrêter la prépa ?

Message par oenas4 » dim. janv. 06, 2019 12:39 pm

Je ne saurais t'aider avec ton problème, mais sache que je suis un marocain étudiant maintenant en France, et la différence de respect et d'ouverture d'esprit entre ces deux pays est inimaginable. Je suis bien plus heureux ici, et je regrette d'avoir passé 18 ans au Maroc. Donc comme l'ont mentionnés d'autres précédemment, postule pour des prépas françaises (Je connais des amis qui ont fait leur sup au Maroc puis leur spé en France. Mais recommencer depuis la 1ere année n'est pas si mal que ça non plus). Sinon, essaie de garder en tête que quand tu intégreras une école d'ingénieur française, tu seras sûrement bien plus heureux. Peut-être que ça peut servir comme source de motivation.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 10 invités