Vers l’anonymisation du lycée d'origine !

vous avez des questions sur la vie en prépa ?

Modérateurs : jowe_19, JeanN, Quetzalcoatl, Sylvie Bonnet, tomato

FT15
Messages : 1004
Enregistré le : sam. juin 06, 2015 12:44 pm

Re: Vers l’anonymisation du lycée d'origine !

Message par FT15 » dim. févr. 17, 2019 12:20 pm

Ne nous voulons pas la face; si l’anonymisation des lycées est acté c’est pour fusiller les prepas et, non pas à court terme mais moyen terme, les écoles se passeront des prepas pour effectivement effectuer un pré recrutement fin de terminale!

Et par un concours, la vérité apparaîtra aux yeux de tous qu’on ait mis 15 ou 18, les meilleurs lycées approvisionneront les meilleurs écoles

Aujourd'hui, les prepas sont ce sas de sécurité où chacun a la chance de faire ses preuves dans ce contexte exigent, en ayant 2 ans pour être préparé comme tout un chacun; sans, pour l’élève du 93 avec ses 15 de moyenne, il n’aura que ses yeux pour pleurer et aucune chance d’intégrer quoi que ce soit, soyons honnêtes

Skyrim2002
Messages : 149
Enregistré le : jeu. déc. 21, 2017 11:32 pm
Classe : Tle S svt

Re: Vers l’anonymisation du lycée d'origine !

Message par Skyrim2002 » dim. févr. 17, 2019 1:08 pm

C'est évident que les lycées n'ont pas tous le même niveau... et que les profs sont plus ou moins sévères selon le niveau de leurs élèves... Cette anonymisation sur le lycée d'origine c'est une belle c... Si on ne regroupe pas les élèves par niveau mais juste selon leurs notes ce sera plus dur pour les profs de prépa d'enseigner à des élèves de niveau différent. Il faudra choisir entre léser les très bons élèves ou les autres. Si on anonymise les dossiers il faut alors faire passer des concours régionaux. Pourvu que ça ne passe pas cette année lol, j'ai un assez bon dossier, ça viendrait tout gâcher alors que je me renseigne sur ce site depuis 2 ans s et j'ai fait en sorte de maximiser mes chances lol pfffff (le pire c'est quand tu apprends le vendredi que 2 élèves de ton lycée de province ont intégré St Louis l'année précédente et que le lendemain tu apprends que ton mince espoir risque d'être anéanti par l'anonymisation des établissements :lol: véridique :cry: )
Modifié en dernier par Skyrim2002 le dim. févr. 17, 2019 1:42 pm, modifié 1 fois.
2018-2019 : Tle S-SVT spé maths
2019-2020 : BCPST Saint-Louis

Helserdin
Messages : 166
Enregistré le : jeu. août 02, 2018 2:11 am
Classe : 1A

Re: Vers l’anonymisation du lycée d'origine !

Message par Helserdin » dim. févr. 17, 2019 1:12 pm

Volte a écrit :
dim. févr. 17, 2019 11:56 am
zede a écrit :
dim. févr. 17, 2019 11:47 am
Quelques occurrences ne font pas une règle,
éventuellement, il la rendent supportable.

J'ajoute:
L’affectation des élèves dans les classes de Seconde, Première et Terminale des Lycées publics est prononcée par Monsieur le Directeur académique des services de l’éducation nationale, en fin d'année scolaire.

L'admission plus particulière au Lycée Louis-le-Grand est prononcée à l'issue d'une commission d'admission spécifique réunie en juin.

L'admission est ouverte à tous les élèves issus de la classe de 3ème des collèges publics ou privés des académies de Paris, Créteil, Versailles, et à ceux dont les familles ont un domicile en Île-de-France.

Les candidats sont sélectionnés uniquement en fonction de la qualité de leur dossier scolaire (notes et appréciations) quelles que soient leurs origines familiales et géographiques.
http://louislegrand.org/index.php/admis ... lesmenu-46


Je ne connais pas un seul lycée en province ou en banlieue qui puisse se prévaloir de recruter de cette manière. Peut-être même pas un seul autre dans Paris. Il y a peut-être des passes-droits.

Mais à la fin, il y a de vraies différences, injustes ou pas, et il ne faut pas les ignorer.


Nul jugement moral dans ce que je viens d'écrire, chacun aura son opinion.

edit: je parle bien de lycée public.
Peut être parce qu'en province, plusieurs lycées ne cohabitent pas au sein d'une même zone d'affectation géographique ?
Quand tu as Fénelon, Henri IV, et LLG dans la même zone, l'affectation à l'un ou l'autre n'est pas un droit de l'homme ayant vocation à être défendu devant une commission de l'ONU...
J'irai même jusqu'à dire que là ou une admission à Henri IV nécessite des parents fortunés capables de résider à proximité de l'établissement, un élève brillant du 93 peut accéder au Graal sur la simple valeur de ses résultats.
Si ça, ce n'est pas républicain...
H4 et LLG sont mal choisis : ils recrutent hors secteurs et sur dossier. Ce sont les seuls lycées publics à faire ça en France sauf erreur de ma part. Il y a effectivement un biais pour Henri IV car le collège est sectorisé et c'est un problème car les élèves du collège veulent souvent rester au lycée et ils sont alors sur-représentés dans les classes.

Dans une prépa du style H4 ou LLG, c'est très souvent :
- un quart du lycée H4 ou LLG
- un quart de Paris
- un quart de région parisienne
- un quart de province

En ayant écouté le discours de mes profs aux JPO d'H4, ils tiennent à cette dispersion relative du recrutement - bien qu'inégalitaire. Les élèves d'H4 en prépa vont bien souvent finir répartis de façon homogène dans le classement. Néanmoins l'avantage pour les profs est que ces élèves savaient ce qui les attendait en prépa et sont rarement des erreurs de casting.
Le seul objectif des profs de prépa est de recruter des élèves qui ne craquent pas sous la pression et qui soient capble d'assimiler la masse de connaissance qu'on leur fait ingurgiter. Ils utilisent différents indicateurs sur le dossier scolaire, que ce soit les notes - il y a un tableau excel qui est fait tôt ou tard, les élèves qui sont deuxième ou troisième dans un lycée inconnu en province sont bien souvent expulsés en fin de classement -, ou les appréciations extrêmement positives des professeurs ("élève exceptionnel") ainsi que toutes les activités extra-cursus au sens strict qui peuvent être sacrifiées sur l'autel de la prépa (langues anciennes, concours généraux, musique ou sport à haut niveau... etc.)
Ils s'appuient sur leur expérience des recrutements passés dans les lycées pour estimer ce que valent les appréciations de tel ou tel professeur. Donc les bons lycées sont favorisés, puisqu'ils sont dans un cercle vertueux, et les deuxième ou troisième de Condorcet ou Charlemagne ont une chance d'être recrutés, contrairement à ceux de Trifouillis-Les-Oies..

Encore une fois, leur but est simple : ce n'est pas de recruter le futur major d'Ulm, puisque de toute façon les résultats au lycée sont faiblement corrélés aux résultats aux concours, c'est de recruter des élèves qui tiennent en classe prépa; et ils n'ont pas de formule mathématique pour faire leur recrutement, même si la part d'erreurs de casting est assez faible chaque année; et ce quitte à reproduire les inégalités sociales de la carte scolaire des lycées.

Après l'anonymisation va avoir deux conséquences, je me permets d'imaginer.
Cela va introduire tout d'abord une part plus grande d'aléatoire dans le recrutement des élèves en classe prépa. Des élèves de grands lycées vont se retrouver dans des prépas moins côtées car ils seront moins favorisés qu'auparavant. On trouvera alors plus de "bons éléments" partout et de "mauvais élèves" partout. On aura donc une homogénéisation plus grande des niveaux des élèves rentrant en classe prépa.
À partir de là : si les professeurs gardent leurs méthodes pédagogiques :
- soit le recrutement auparavant permettait effectivement d'éviter les erreurs de castings, et on assistera à une augmentation du nombre d'explosions en vol dans les grandes prépas, ainsi qu'une préparation moins adaptée à leur niveau pour les élèves allés dans une prépa moins côtée et donc un gâchis de talent
- soit au fond qu'on soit le deuxième d'un lycée de province ou le deuxième de Condorcet ne préfigure pas vraiment les résultats aux concours, et finalement malgré un retard possible à l'allumage, les élèves se mettent à travailler aussi bien que les autres et le niveau ne change pas tant que ça.
Si les professeurs changent leurs méthodes pédagogiques en considérant que le recrutement est le même que ce soit à Hoche, à H4 ou à Paul Valery, alors on ira vers une homogénéisation du niveau des prépas dans les résultats à la sortie, et peut-être à un gâchis de talent.

D'autre part, les grandes prépas vont garder une part de leur prestige pour un bout de temps, et dans ce cas les parents aisés qui connaissent le système pédagogiques vont peut-être fuir les grands lycées en préférant envoyer leurs enfants dans des lycées moins côtés en se disant que leur marmaille n'est pas non plus géniale et qu'ils ont plus de chance d'être premiers avec cours de maths à côté dans des lycées moins bons; on verra alors une homogénéisation du niveau des lycées.

Évidemment, tout ceci est purement hypothétique, et je ne dis rien de l'ampleur des phénomènes. L'idée générale est la suivante : perte d'information => randomization => homogénéisation.
MP
2018 - : Mines Paristech

zede
Messages : 401
Enregistré le : dim. août 12, 2018 5:03 pm

Re: Vers l’anonymisation du lycée d'origine !

Message par zede » dim. févr. 17, 2019 1:26 pm

Je me rappelle aussi, jadis, un IEN tentant d'imposer à la direction d'un établissement privé la présence d'un délégué aux conseils de classe.
Réponse de la direction: très bien, nous ferons des pré-conseils.

Voilà.

Un petit surcoût de travail, mais la directive est désactivée.

Je pense que les directions de lycées sauront trouver leur bonheur.

Laut
Messages : 174
Enregistré le : mar. janv. 02, 2018 12:54 pm

Re: Vers l’anonymisation du lycée d'origine !

Message par Laut » dim. févr. 17, 2019 1:46 pm

Je pense que si cette anonymisation passe, simplement les élèves des très bons lycées mettront dans leur projet motivé des participations aux Olympiades, stages Animaths, projet Voltaire, résultats de TOEIC... Pas sûr que ce soit plus égalitaire... Je suis prof dans un lycée moyen, et nous ne sommes pas habitués à ces concours (cette année, j'ai eu un seul élève qui a passé la coupe Animath, et comme nous sommes en banlieue il a été la passer à LLG ; si on n'avait pas été en banlieue il aurait fallu convaincre la direction du lycée d'organiser l'épreuve pour 1 élève) ; il faudrait qu'on réussisse à les généraliser.

gerclo
Messages : 229
Enregistré le : dim. janv. 28, 2018 5:39 pm
Classe : TS

Re: Vers l’anonymisation du lycée d'origine !

Message par gerclo » lun. févr. 18, 2019 12:21 am

Oui, l'accès à ces concours, formations est aussi fort inégalitaire.
Et quand bien même des Olympiades sont proposées à des élèves de lycées lambdas de province, sous l'impulsion d'un rare prof motivé, c'est sans préparation aucune, alors que des élèves parisiens vont suivre spécialement des formations dans cet objectif. Ca, c'est une réalité.

Mais ce qu'on entend dans cette émission montre encore le mauvais travail des journalistes : avoir 15 de moyenne en terminale éjecte des lycées parisiens nombre d'élèves du 93 mais également des autres départements, ce n'est pas une moyenne suffisante pour la plupart des "grandes prépas".

On a l'impression de toutes manières que ce gouvernement veut torpiller tout ce qui est public en terme d'éducation. Les réformes prévues n'ont aucune logique. Ou alors je n'ai pas la logique sciences po.

zede
Messages : 401
Enregistré le : dim. août 12, 2018 5:03 pm

Re: Vers l’anonymisation du lycée d'origine !

Message par zede » lun. févr. 18, 2019 10:30 pm

Visiblement, recul sur le projet: le lycée d'origine sera mentionné dans le dossier des candidats. Leur nom, prénom et adresse seront anonymisés,pourquoi pas ? En revanche,leur âge le sera aussi, et là, je m'interroge.

Volte
Messages : 571
Enregistré le : jeu. déc. 01, 2016 11:58 am

Re: Vers l’anonymisation du lycée d'origine !

Message par Volte » lun. févr. 18, 2019 11:50 pm

zede a écrit :
lun. févr. 18, 2019 10:30 pm
Visiblement, recul sur le projet: le lycée d'origine sera mentionné dans le dossier des candidats. Leur nom, prénom et adresse seront anonymisés,pourquoi pas ? En revanche,leur âge le sera aussi, et là, je m'interroge.
Mais quelle bande de cons.
Ils pensent que les enseignants vont discriminer les postulants en fonction de leur nom (donc de leur ethnie d'origine, soyons clairs) ou de leur lieu de résidence ? :roll:
Sans déconner, c'était bien la peine d'évoluer du singe à l'homme pour en arriver à pondre des stupidités pareilles, l'évolution a vraiment été une perte de temps...

Nabuco
Messages : 663
Enregistré le : dim. sept. 17, 2017 10:09 pm

Re: Vers l’anonymisation du lycée d'origine !

Message par Nabuco » mar. févr. 19, 2019 12:16 am

C est vrai que l âge c est pas important pourquoi donner l internat à qqun qui a 3 ans d avance quand il pourrait avoir un appartement et être autonome...

optimum
Messages : 26
Enregistré le : jeu. déc. 20, 2018 6:34 pm

Re: Vers l’anonymisation du lycée d'origine !

Message par optimum » mar. févr. 19, 2019 12:53 am

pratiquement, comment anonymiser avec la transmissions des bulletins ? comprends pas bien.

Avatar du membre
patgat
Messages : 218
Enregistré le : mar. oct. 10, 2017 11:15 am
Classe : Prof
Localisation : Toulon
Contact :

Re: Vers l’anonymisation du lycée d'origine !

Message par patgat » mar. févr. 19, 2019 9:38 am

Pas de bulletin papier.
Juste la remontée des notes et appréciations.
M. T+ENS Cachan (B4)
Mme M+ENSIETA
Ainé PT+INP ENSEEIHT - Polytechnique Montréal
Fille MP+INP ENM
Dernier MP*

exhx
Messages : 888
Enregistré le : ven. déc. 13, 2013 7:57 pm

Re: Vers l’anonymisation du lycée d'origine !

Message par exhx » mar. févr. 19, 2019 10:24 am

Et sinon, pour les oraux des concours il est envisagé quelque chose pour anonymer les cartes d'identité des candidats?

optimum
Messages : 26
Enregistré le : jeu. déc. 20, 2018 6:34 pm

Re: Vers l’anonymisation du lycée d'origine !

Message par optimum » mar. févr. 19, 2019 10:44 am

patgat a écrit :
mar. févr. 19, 2019 9:38 am
Pas de bulletin papier.
Juste la remontée des notes et appréciations.

donc, ne pas saisir les bulletins en ligne comme proposé sur Parcoursup ?

Skyrim2002
Messages : 149
Enregistré le : jeu. déc. 21, 2017 11:32 pm
Classe : Tle S svt

Re: Vers l’anonymisation du lycée d'origine !

Message par Skyrim2002 » mar. févr. 19, 2019 5:27 pm

extrait article Studyrama du 19 février 2019

"Les nom, prénom, âge et adresse du candidat seront anonymisés, mais pas le lycée de provenance
Concrètement, cela se traduira par l’anonymisation du nom, prénom, adresse du domicile et âge du candidat dans les dossiers Parcoursup, dès lors que ces données ne sont pas nécessaires à un examen éclairé du dossier du candidat.
Ainsi ces données ne seront pas anonymisées dans le cas où la formation dispose d’un internat ou prévoit des entretiens ou un concours, ou recrute par la voie de l’apprentissage.

Pour d’évidentes raisons pratiques, les appréciations sur les bulletins scolaires et les pièces justificatives de titre ou de diplômes, qui sont produites par les candidats en réponse aux demandes des formations, ne seront pas anonymisées."
2018-2019 : Tle S-SVT spé maths
2019-2020 : BCPST Saint-Louis

Avatar du membre
patgat
Messages : 218
Enregistré le : mar. oct. 10, 2017 11:15 am
Classe : Prof
Localisation : Toulon
Contact :

Re: Vers l’anonymisation du lycée d'origine !

Message par patgat » mar. févr. 19, 2019 6:39 pm

donc, ne pas saisir les bulletins en ligne comme proposé sur Parcoursup ?
Il faut attendre que le lycée remonte les notes, puis vérifier qu'elles sont toutes remontées.
Après si il en manque (ça arrive, exemple DNL pour mon fils), on remplit à la main les champs vides.
M. T+ENS Cachan (B4)
Mme M+ENSIETA
Ainé PT+INP ENSEEIHT - Polytechnique Montréal
Fille MP+INP ENM
Dernier MP*

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Der RHDJ et 16 invités