TIPE Lasers et Conditions Météorologiques

Une petite question sur votre TIPE...

Modérateurs : Marc Ménétrier, Th. Zabulon

Répondre
Mohamed_Ch
Messages : 3
Enregistré le : mer. avr. 11, 2018 5:25 pm
Classe : PTSI

TIPE Lasers et Conditions Météorologiques

Message par Mohamed_Ch » mar. août 14, 2018 11:46 am

Bonjour cher membres,
C'est bientôt la rentrée et j'ai récemment décidé de me remettre sérieusement dans mon sujet de TIPE.
Je souhaite étudier la transmission d'information au moyen d'un laser et l'influence que peut avoir différentes conditions météorologiques sur ce dernier (surtout le brouillard). J'ai trouvé jusqu'ici plusieurs informations intéressantes notamment des expériences et des outils de simulation permettant de recréer ce genre de situation. Il me reste donc une dernière chose à régler avant de vraiment pouvoir foncer et c'est le côté théorique du TIPE.
Jusqu'à maintenant je sais qu'il y a trois éléments intéressants à étudier : le BER (Bit Error Rate), le SNR (Signal-to-Noise-Ratio) et enfin le taux de puissance fournis. Malheureusement je ne parviens pas à trouver une équation ou suite d'équation qui permet de calculer le BER (qui m'intéresse le plus des 3) en fonction de certains paramètres dépendant des conditions météorologiques. J'ai pu trouvé plusieurs équation mais elles ne semblent mener à aucun résultat concrets.
Je me tourne donc vers vous pour vous demander s'il y a une personne qui possède ses informations ou si la direction que je prends est correcte.

Merci de votre attention, M.C.

Avatar du membre
bullquies
Messages : 6493
Enregistré le : mar. avr. 17, 2012 9:19 pm
Classe : Thé à la

Re: TIPE Lasers et Conditions Météorologiques

Message par bullquies » mar. août 14, 2018 2:32 pm

bonjour,

pour un BER, il faut déjà choisir un codage, qui va influer sur ce BER.

Ensuite en général on trouve des formules avec un bruit gaussien additif, donc ce sera peut-être à toi soit d'estimer le bruit que représente ce brouillard. Par ailleurs les caractéristiques statistiques de la source d'information influent aussi sur le résultat.

Mohamed_Ch
Messages : 3
Enregistré le : mer. avr. 11, 2018 5:25 pm
Classe : PTSI

Re: TIPE Lasers et Conditions Météorologiques

Message par Mohamed_Ch » mer. août 15, 2018 5:44 pm

Re-bonjour,
Tout d'abord merci de la réponse rapide, j'ai continué mes recherches et j'ai trouvé les différents codages dont vous parliez. Je pense utiliser un codage NRZ-OOK pour la simplicité et parce que j'ai déjà un système expérimental qui peut faire usage de ce dernier. J'ai ensuite chercher pour le côté théorique et j'ai bien trouver une formule liant le BER du NRZ-OOK au SNR mais la courbe ne ressemble en rien aux allures que j'ai pu trouver sur des études et simulations. Image
Ensuite, qu'entendez-vous par formule avec bruit ? J'ai bien vu qu'il y avait le AWGN mais je ne vois pas comment il intervient dans une formule et enfin comment je peux estimer le bruit du brouillard ?

Merci encore pour votre attention.

Avatar du membre
bullquies
Messages : 6493
Enregistré le : mar. avr. 17, 2012 9:19 pm
Classe : Thé à la

Re: TIPE Lasers et Conditions Météorologiques

Message par bullquies » mer. août 15, 2018 6:19 pm

SNR -> signal to noise ratio

c'est-à-dire l'énergie du signal divisée par l'énergie du bruit. Donc ton bruit est inclut dans SNR. Plus le ratio augmente, moins le signal est bruité. C'est en gros le fameux Eb/N0 que tu trouves parfois en abscisse (Eb étant la densité spectrale du signal émis et N0 celle du bruit)

la courbe ressemble exactement à ce qu'on voit d'habitude, je ne comprends pas ce qui te dérange (attention aux échelles logarithmiques)

Si tu comprends un peu l'anglais, regarde ça pour te faire une idée de comment le bruit intervient dans la formule finale :

https://en.wikipedia.org/wiki/Bit_error ... ical_draft

Sinon il doit y avoir des cours de signaux et communication en ligne.

Pour estimer le niveau de bruit, c'est toi qui génère le signal et c'est aussi toi qui le reçoit. Si tu sais ce que tu devrais recevoir quand il n'y a pas de perturbations (ou très faibles), tu peux par exemple faire la différence et dire que tu as construit un estimateur du bruit, et regarder sa densité spectrale. Il y a bien sûr d'autres méthodes mais je n'en sais pas plus que toi pour le moment, il faudra que tu trouves dans des bouquins/papiers/cours ou que tu demandes de l'aide à qqun qui fait ça.

Il ne faut pas non plus oublier de vérifier que c'est une hypothèse raisonnable. Si tu trouves une densité spectrale de bruit qui n'a rien avoir avec un bruit blanc gaussien additif, il faut penser à se remettre en question.

Mohamed_Ch
Messages : 3
Enregistré le : mer. avr. 11, 2018 5:25 pm
Classe : PTSI

Re: TIPE Lasers et Conditions Météorologiques

Message par Mohamed_Ch » mer. août 15, 2018 8:48 pm

Merci pour la réponse,
Je saisis maintenant bien le concept du SNR et ce que je dois faire pour le traiter dans mon étude.
Malgré tout vous dites que la courbe ressemble à ce qu'on voit d'habitude mais la courbe de droite (celle faite sur géogebra) semble tendre vers une "asymptote" horizontale tandis que celles que l'on peut trouver sur différentes expérimentations semble tendre vers une "asymptote" verticale. C'est cela qui me gênait et que je trouvais étrange.

Encore merci pour votre aide, elle m'avance énormément !

Avatar du membre
bullquies
Messages : 6493
Enregistré le : mar. avr. 17, 2012 9:19 pm
Classe : Thé à la

Re: TIPE Lasers et Conditions Météorologiques

Message par bullquies » mer. août 15, 2018 9:34 pm

le graphe que toi tu as tracé en vert dépend du SNR, pas du SNR en décibels comme on le fait habituellement. Le graphe de gauche c'est BER en échelle logarithmique, avec en abscisse le SNR en décibels

bon courage !

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités