faire payer plus les élèves étrangers ?

Vous êtes à l'étranger et vous souhaitez faire une prépa en France, ou bien vous êtes en prépa à l'étranger et cherchez des contacts...

Modérateurs : jowe_19, JeanN, Sylvie Bonnet, tomato

Répondre
PascalB
Messages : 2851
Enregistré le : ven. sept. 02, 2011 2:15 pm
Classe : diplômé

faire payer plus les élèves étrangers ?

Message par PascalB » jeu. janv. 07, 2016 2:14 pm

Bonjour à tout le monde,

(Mon directeur vient de me parler de ceci.)

Personnellement, ce qui m'intrigue le plus, c'est qu'il me semble que ni les ressortissants de l'Union européenne ni leurs familles ne contribuent fortement par l’impôt à la pérennité du service public français dont ils bénéficient ainsi (je ne suis pas spécialiste de la fiscalité, mais il me semble qu'il y a peu de prélèvement d'impôts européens directs destinés in fine à l'enseignement supérieur *). Je n'ai même pas évoqué le cas des Français expatriés résidant hors de France...

* je n'ai pas évoqué la recherche-développement genre PCRD , qui est distincte de la sphère ES - enseignement supérieur.

–-------------------------------------------------------------------------------

L’Ecole des ponts envisage de faire payer plus les élèves étrangers à la rentrée 2017


les étudiants concernés pouvaient payer davantage dans la mesure où « ni eux ni leur famille » ne « contribuent par l’impôt à la pérennité » du service public dont ils bénéficient.

les écoles des Mines et Télécom s’étaient […] engagées sur cette voie, en renchérissant le coût de la formation des étrangers hors Union européenne de 2 000 euros par an.

Source :
http://www.lesechos.fr/politique-societ ... 189338.php
L'enfer est pavé de bonnes intentions (expression attribuée à Bernard de Clairvaux, 12e siècle).

Remarque : je n'ai pas le temps de chaluter tous les messages du forum - me contacter aussi par Message Privé si vous souhaitez une réponse de ma part.

Avatar du membre
bullquies
Messages : 6631
Enregistré le : mar. avr. 17, 2012 9:19 pm
Classe : Thé à la

Re: faire payer plus les élèves étrangers ?

Message par bullquies » jeu. janv. 07, 2016 3:12 pm

Pendant que d'autres pays se battent pour accueillir plus d'étrangers, la France se renferme sur elle-même.
The Axiom of Choice is obviously true, the Well-Ordering Principle is obviously false, and nobody knows about Zorn's Lemma. - Jerry Bona

abouMPSI
Messages : 5923
Enregistré le : lun. juil. 28, 2014 11:11 am
Classe : Aldo attardé...

Re: faire payer plus les élèves étrangers ?

Message par abouMPSI » jeu. janv. 07, 2016 3:19 pm

Et en échange, offrir une bouteille de parfum français à chaque maman * d'élève à la rentrée, ça serait une idée du tonnerre, non ?! :)

* allez, et aussi à chaque papa (au nom de la parité).
« La morte non è nel non poter comunicare, ma nel non poter più essere compresi. » (Pier Paolo Pasolini).

أبُ : père (mais je ne suis pas l'utilisateur father ! :-) )

Compte mis en sommeil pour cause de 5/2 en mode snafu ...

Avatar du membre
bullquies
Messages : 6631
Enregistré le : mar. avr. 17, 2012 9:19 pm
Classe : Thé à la

Re: faire payer plus les élèves étrangers ?

Message par bullquies » jeu. janv. 07, 2016 3:29 pm

corderaide a écrit :Au contraire, dans l'imaginaire collectif anglo-saxon, l'éducation est un produit comme les autres et un produit vendu plus cher est nécessairement meilleur (yakavoir dans d'autres secteurs, au pif l'audio ou les montres).
Donc ça va rendre le produit "GE" désirable pour les étrangers :mrgreen:
(Tout comme l'X avec son bachelor.)

Moi l'effet que je vois c'est "ah bah c'est aussi cher qu'une uni au RU, autant aller au RU"
The Axiom of Choice is obviously true, the Well-Ordering Principle is obviously false, and nobody knows about Zorn's Lemma. - Jerry Bona

abouMPSI
Messages : 5923
Enregistré le : lun. juil. 28, 2014 11:11 am
Classe : Aldo attardé...

Re: faire payer plus les élèves étrangers ?

Message par abouMPSI » jeu. janv. 07, 2016 3:30 pm

Chut !
« La morte non è nel non poter comunicare, ma nel non poter più essere compresi. » (Pier Paolo Pasolini).

أبُ : père (mais je ne suis pas l'utilisateur father ! :-) )

Compte mis en sommeil pour cause de 5/2 en mode snafu ...

Avatar du membre
train epicycloidal
Messages : 1375
Enregistré le : mar. juin 01, 2010 10:35 pm
Classe : CAC40
Localisation : Valaam
Contact :

Re: faire payer plus les élèves étrangers ?

Message par train epicycloidal » jeu. janv. 07, 2016 4:30 pm

bullquies a écrit :Moi l'effet que je vois c'est "ah bah c'est aussi cher qu'une uni au RU, autant aller au RU"

Le RU ne fait pas également une discrimination tarifaire suivant la nationalité de l’étudiant ?


Par exemple pour Imperial : http://www3.imperial.ac.uk/studentfinan ... uitionfees
Employé.

Avatar du membre
bullquies
Messages : 6631
Enregistré le : mar. avr. 17, 2012 9:19 pm
Classe : Thé à la

Re: faire payer plus les élèves étrangers ?

Message par bullquies » jeu. janv. 07, 2016 4:40 pm

je sais pas, mais ca renforce ce que je dis.
Tant qu'à payer, autant aller au RU plutôt que dans une école inconnue à l'international
The Axiom of Choice is obviously true, the Well-Ordering Principle is obviously false, and nobody knows about Zorn's Lemma. - Jerry Bona

abouMPSI
Messages : 5923
Enregistré le : lun. juil. 28, 2014 11:11 am
Classe : Aldo attardé...

Re: faire payer plus les élèves brits des Antilles hors UE ?

Message par abouMPSI » jeu. janv. 07, 2016 4:49 pm

> Islands/Overseas

Vingt dious, dis donc,
ils font payer 2 / 3 fois plus les citoyens brits de leurs propres British Overseas Territory ?
genre le gars fils de banquier qui vient des îles Caymans.

(Y a que les brits de Gibraltar qui sont dans l' UE...)

---------------------------

Faculty of Engineering

Department of Aeronautics
Show/Hide
Department of Bioengineering
Show/Hide
Department of Chemical Engineering
Show/Hide
Department of Civil and Environmental Engineering
Show/Hide

Department of Computing
All Programmes (including Joint Mathematics and Computing)

Entry Cohort
2016

Home/EU
9 000 £

Islands/Overseas
26 750 £
« La morte non è nel non poter comunicare, ma nel non poter più essere compresi. » (Pier Paolo Pasolini).

أبُ : père (mais je ne suis pas l'utilisateur father ! :-) )

Compte mis en sommeil pour cause de 5/2 en mode snafu ...

Avatar du membre
bullquies
Messages : 6631
Enregistré le : mar. avr. 17, 2012 9:19 pm
Classe : Thé à la

Re: faire payer plus les élèves étrangers ?

Message par bullquies » jeu. janv. 07, 2016 7:27 pm

Je tiens par ailleurs à signaler que le raisonnement suivant est faux, ou au moins mal formulé : "les étudiants concernés pouvaient payer davantage dans la mesure où « ni eux ni leur famille » ne « contribuent par l’impôt à la pérennité » du service public dont ils bénéficient.


Les étudiants étrangers sont une source de devises. Un étudiant qui dépense 1000€/mois pour vivre à paris, c'est 1000€ par mois qu'il prend de son pays pour l'injecter dans l'économie française.
Il me semble que lui faire payer des études (avec le potentiel qu'il reste en France par la suite comme beaucoup le font, auquel cas le pays aura tout de même économisé les 18 premières années de vie) par dessus est plutôt injuste. D'accord c'est pas du tourisme mais c'est pas loin...
The Axiom of Choice is obviously true, the Well-Ordering Principle is obviously false, and nobody knows about Zorn's Lemma. - Jerry Bona

Chactas
Messages : 321
Enregistré le : mer. juin 06, 2012 3:38 pm
Classe : ENA

Re: faire payer plus les élèves étrangers ?

Message par Chactas » jeu. janv. 07, 2016 8:14 pm

bullquies a écrit :je sais pas, mais ca renforce ce que je dis.
Tant qu'à payer, autant aller au RU plutôt que dans une école inconnue à l'international


Oui et non.

Premièrement, même après ces augmentations, les tarifs des écoles françaises resteront largement inférieurs à ceux des grandes universités britanniques et a fortiori de ceux des établissements américains.

Mais la nuance la plus importante à mon avis, réside dans le fait que les écoles françaises et les grandes universités du RU ou des EUA ne s'adressent pas aux mêmes populations d'étudiants. Peut-être s'agit-il d'une généralisation abusive mais, quitte à égratigner l'égo national, il faut bien admettre qu'un étudiant étranger lambda ayant le choix entre Oxford, Cambridge d'un côté et une grande école française de l'autre n'hésitera pas longtemps. Et les considérations financières ne jouent qu'un rôle marginal dans ce choix. Sans compter que les étudiants étrangers proviennent en général de milieux aisés et que des systèmes de bourses peuvent être mis en place. De la même manière qu'un lycéen américain admis dans une université de la Ivy League préférera dans la grande majorité des cas intégrer celle-ci et payer des frais de scolarité très élevés plutôt que de choisir le state college bien plus abordable mais offrant des perspectives beaucoup plus restreintes. L'arbitrage est le même si l'on compare une prestigieuse école de commerce et une faculté de gestion.

Pour le dire d'une manière provocatrice : ce sont précisément les recalés de ces grandes universités qui se dirigent vers la France.


De plus, comme le soulignait Corderaide, sans aller jusqu'à assimiler l'éducation supérieure à un bien de Giffen, il est possible que les frais de scolarité très bas des cursus français les dévalorisent aux yeux de certains candidats. Ce débat avait été lancé par Jean Tirole lorsqu'il évoquait la hausse des frais d'inscription à la Toulouse School of Economy : http://etudiant.lefigaro.fr/les-news/ac ... ion-16233/.


A mon avis, les étudiants n'ont tout simplement pas les mêmes attentes dans le cas d'un échange dans une université mondialement réputée et d'un autre dans une école française. Cela se vérifie au moins dans mon école qui est évoquée dans le message initial.

Enfin à une heure où l'Etat s'efforce de réduire ses dépenses, les dotations aux écoles sont vouées à diminuer. Et cette diminution est d'autant plus sensible dans les établissements qui sont habitués à sa générosité (Mines Pa, Ponts pour ne pas les nommer) ... Il est indispensable de trouver de nouvelles sources de financement en sollicitant les élèves étrangers. Les étudiants français quoique dans une moindre mesure sont eux aussi concernés. Il suffit de constater la multiplication des hausses des frais d'inscription : à l'Edhec, dans les écoles de l'institut Mines-Télécom, aux Ponts, ou encore à CentraleSupelec à l'occasion de la fusion : https://diplomeo.com/actualite-hausse_d ... ande_ecole.


Bien-sûr, je simplifie les choses à dessein en les présentant de cette manière : il existe toujours des cas particuliers et certains établissements français sont sans doute mieux lotis que d'autres (Sciences Po notamment). Et il est probable que les coûts entrent également en jeu comme dans mon exemple américain. Les frais de scolarité très faibles sont sans doute l'une des raisons principales de l'attractivité française. En outre, de nombreux étudiants étrangers proviennent de pays reliés par leur histoire à la France.
Si ces hausses ne sont pas associées à des mesures destinées à accroître la visibilité des écoles à l'internationale, je pense qu'elles déboucheront bien à moyen/long terme sur une baisse de leur popularité.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités