Maladie de Huntington et génotype

pour les eleves en BCPST, et les autres

Modérateur : Philippe PATTE

Répondre
Gotlib
Messages : 1
Enregistré le : mar. janv. 31, 2017 6:25 pm
Classe : Première

Maladie de Huntington et génotype

Message par Gotlib » mar. janv. 31, 2017 6:33 pm

Salutations !

Pour la petite présentation, je suis Thomas, professeur de mathématiques en collège et lycée internationales à l'étranger, et j'occupe actuellement un poste de répétiteur Cned pour les matières scientifiques à l'EFI de Dacca.

Je m'occupe, entres autres, d'une élèves de Première S, et je n'ai absolument pas et plus le niveau en SVT pour l'aider sur des questions spécifiques.

Je me permets donc de vous soumettre la question qui lui pose problème.
Le sujet traite de la maladie de Huntington.

Voici d'abord les deux documents :

http://www.casimages.com/i/13013012160013928710814447.png.html

http://www.casimages.com/i/13013012160013928710814448.png.html

La question est la suivante : Déterminer les génotypes des différents individus présentés dans l'arbre généalogique (générations I à IV)

Que répondre ?

Merci d'avance de vos réponses.

Thomas

Avatar du membre
U46406
Messages : 6030
Enregistré le : mer. juil. 27, 2016 7:38 pm
Classe : shadow CCO nobo CMT
Contact :

Re: Maladie de Huntington et génotype

Message par U46406 » mar. janv. 31, 2017 11:43 pm

Houla, ça a l'air dur, effectivement... L'énoncé est-il complet ?

chromosome 4 : donc ce n'est pas sexué - contrairement à l'hémophilie.

Si c'est un exercice scolaire, il faudra voir si c'est une transmission récessive ou non.

Peut-être faut-il raisonner en termes de probabilités et statistiques, avec 1 chance sur 2 de transmettre la mutation dans le génome issu de chaque parent ? (quand on voit l'union II.1 et II.2, :(, brrr, on se dira que c'est la famille Pasdechance ... avant que les dépistages génétiques n'existent et soient employés couramment)

Le CNED ne vous fournit pas de service client ? :)
« Occupez-vous d’abord des choses qui sont à portée de main. Rangez votre chambre avant de sauver le monde. Ensuite, sauvez le monde. » (Ron Padgett, dans Comment devenir parfait) :mrgreen:

loupi
Messages : 336
Enregistré le : mer. févr. 27, 2013 5:45 pm
Classe : ENVT

Re: Maladie de Huntington et génotype

Message par loupi » mer. févr. 01, 2017 1:31 am

On voit que l'allèle déficient est dominant car s'il était récessif tous les enfants de II1 et II2 (tous 2 atteints) seraient également malades, ce qui n'est pas le cas.
On voit que I2 est hétérozygote H/n car il a au moins un enfant sain.
Donc I1 est n/n et I2 est H/n, à partir de là vous pouvez déduire le reste.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités