2765/5000 How to choose wash basin and kitchen faucet

Quel lycée choisir, quel aspect privilégier dans un lycée ...

Modérateurs : JeanN, Sylvie Bonnet, tomato

sage12
Messages : 3
Enregistré le : mar. sept. 18, 2018 5:30 am
Classe : 12

2765/5000 How to choose wash basin and kitchen faucet

Message par sage12 » mar. sept. 18, 2018 5:34 am

The sink and faucet are the center of the cleaning area - the place you use most in the cooking process, cleaning. So, in addition to kitchen space, choosing the right kitchen sink and faucet is also a way to get you excited when the kitchen.
1. Select wash basin:

When choosing a washbasin, you need to pay attention to four factors: size, design, material and the need for a cupboard.

Size: Depending on the size of the kitchen cabinet as well as the use of which you choose the wash basin to suit. You can consider many different sizes such as: Type 1 pots, 1.5 pots and 2 pots. In addition, it will be much more useful if the depth of the pelvis is 180 - 210 mm.

Design: The washbasin today is very versatile in terms of design, can fully meet your design needs whether traditional or modern, modern. In particular, some types are also designed specifically for corner kitchens.

Material: There are many kinds of materials such as porcelain, aluminum, glazed tiles ... but the two most popular materials today are stainless steel and granite.

- Stainless steel is a common material, suitable for all types of kitchen. The washbasin made from this material is chosen by most families because they are not only beautiful, shiny but also very durable, do not rust, heat and impact, making cleaning easier, while ensuring safety. Full hygiene when preparing food.

- Natural stone sinks (Granite) "cocoon" a bit more. With modern looks, this type is especially suitable for luxury kitchen spaces. Stone washbasins come in three colors, black, white and light yellow.
Bowls: If your family is using the dishwasher by hand, you should add a cupboard to the dish area and limit the water to the kitchen. In addition, they are also "handy shelves" when you need space to drain some of the ingredients before cooking. Put tableware in accordance with your work habits. For example, if you are right-handed, place the cup in the left hand and vice versa.

2. Choose kitchen faucet brands

In addition to its use, balanced harmony is an important factor in choosing kitchen appliances. Thus, kitchen faucets and wash basins are often selected in sync. However, you may still consider choosing brass faucets because they are very popular, are sleek and well suited to most types of sinks. Most importantly, the brass kitchen faucet is very durable, which can be used for a long time without having to replace it. Most high-grade faucets are usually made of copper with zinc molding to increase durability.

Some types of faucets are available in Häfele showrooms such as the Blancolinus-S hose, the Bella-S hose with a design that extends the nozzle or Freedom hose with stainless steel springs to allow the nozzle to move. Easy to get to where you want.
See more: http://kitchensinkfaucetsland.com/
Modifié en dernier par sage12 le jeu. nov. 08, 2018 4:50 am, modifié 2 fois.

Avatar du membre
Hibiscus
Messages : 1401
Enregistré le : ven. oct. 27, 2017 10:55 am
Classe : Bac a fleurs

Re: Différences importantes de niveau en CPGE ?

Message par Hibiscus » mar. sept. 18, 2018 5:43 am

sage12 a écrit :
mar. sept. 18, 2018 5:34 am
(i) Si jamais je suis pris sur Paris en MPSI, cela signifiera-t-il forcément que j'ai le niveau pour ?
(ii) Y'a-t-il un écart en début d'année important entre les ex-lycéens parisiens et les autres ?
(i) Oui. Si tu es pris, tu as le niveau, et la plupart des professeurs aiment à le rappeler en début d'année.
Les élèves se posent fréquemment cette question en début de prépa ; ils ne sont pas arrivés là par hasard, ils sont là parce qu'ils l'ont voulu, et parce qu'ils en ont été capables, par leurs professeurs actuels, qui les ont sélectionnés.

(ii) Parfois, oui. C'est comme ça, ya des lycées ou les bons élèves se voient apprendre des notions plus hors programme que d'autres. Ca n'en fait pas a priori des élèves meilleurs, ou supérieurs par défaut. Ils auront juste déjà bossé sur certains trucs par rapport à toi. Mais ça sera surmontable.
Lycée Masséna (Pcsi-PC*)
École polytechnique (X2015)
Université de Tokyo/Tohoku - Thèse (Astrophysique)

antirobots
Messages : 157
Enregistré le : ven. mars 02, 2018 10:55 am

Re: Différences importantes de niveau en CPGE ?

Message par antirobots » mar. sept. 18, 2018 5:22 pm

Je préciserai juste pour le (ii) qu'il faut prendre en compte cette situation dans le choix, que ce soit au début de la 1ère année ou après.
Si tu aimes être parmi les meilleurs pour t'épanouir, tu prendras vraisemblablement cher au départ. Cher parce que tu seras plus dans les premiers (suivant ceux qui sont en avance, pas forcément que des parisiens d'ailleurs), cher parce qu'il y aura des biens meilleurs que toi.
Une fois que tu auras pris en compte ce fait, c'est à toi de voir si tu l'acceptes facilement ou pas pendant 2 ans.
Sinon, peut-être qu'il faut viser un peu moins haut (à Paris ou à coté de chez toi) pour être plus dans la tête de classe.
Ca dépend des tempéraments :) (mais par rapport à la question initiale, ça ne sera pas un problème de niveau).

Saint Germain
Messages : 487
Enregistré le : lun. mars 05, 2018 12:40 am

Re: Différences importantes de niveau en CPGE ?

Message par Saint Germain » mar. sept. 18, 2018 5:31 pm

antirobots a écrit :
mar. sept. 18, 2018 5:22 pm
Je préciserai juste pour le (ii) qu'il faut prendre en compte cette situation dans le choix, que ce soit au début de la 1ère année ou après.
Si tu aimes être parmi les meilleurs pour t'épanouir, tu prendras vraisemblablement cher au départ. Cher parce que tu seras plus dans les premiers (suivant ceux qui sont en avance, pas forcément que des parisiens d'ailleurs), cher parce qu'il y aura des biens meilleurs que toi.
Une fois que tu auras pris en compte ce fait, c'est à toi de voir si tu l'acceptes facilement ou pas pendant 2 ans.
Sinon, peut-être qu'il faut viser un peu moins haut (à Paris ou à coté de chez toi) pour être plus dans la tête de classe.
Ca dépend des tempéraments :) (mais par rapport à la question initiale, ça ne sera pas un problème de niveau).
À ceci près que l'avance initiale s'estompe relativement rapidement (quelques semaines voire quelques mois maximum) donc tout à fait surmontable.

grenadine
Messages : 810
Enregistré le : sam. avr. 25, 2015 11:57 am

Re: Différences importantes de niveau en CPGE ?

Message par grenadine » jeu. sept. 20, 2018 1:51 pm

Ou pas...🙄 c'est selon.
Mum taupins MPSI-PSI/intègre et PTSI/PT :)

koopakg
Messages : 152
Enregistré le : mar. juin 06, 2017 9:43 am
Classe : intégré

Re: Différences importantes de niveau en CPGE ?

Message par koopakg » mer. sept. 26, 2018 3:17 pm

grenadine a écrit :
jeu. sept. 20, 2018 1:51 pm
Ou pas...🙄 c'est selon.
Si elle ne s'estompe pas, c'est que la personne en question avait le niveau de toute façon.
Personne ne "surfe" la vague de son avance de la rentrée de sup jusqu'au concours ...

J'ai eu les 2 cas dans ma sup (comme presque tout le monde ici?). Dans mon cas, les élèves du même lycée avaient été préparés en terminale. Un est resté au top et a eu l'X en 3 ans, d'autres ont eu des résultats beaucoup moins impressionnants. Bref, corrélation 0 avec l'avance du début.

grenadine
Messages : 810
Enregistré le : sam. avr. 25, 2015 11:57 am

Re: Différences importantes de niveau en CPGE ?

Message par grenadine » mer. sept. 26, 2018 5:42 pm

Dire que l'avance s'estompe est faux.
Elle peut s'estomper ou plutôt il est possible de rattraper son retard.
Loin d'être une généralité.

2 exemples ne suffisent pas...
Mum taupins MPSI-PSI/intègre et PTSI/PT :)

Nabuco
Messages : 154
Enregistré le : dim. sept. 17, 2017 10:09 pm

Re: Différences importantes de niveau en CPGE ?

Message par Nabuco » mer. sept. 26, 2018 6:06 pm

En plus ça doit dépendre énormément du lycée de base. Typiquement si on regarde les résultats des ts1 de llg ils sont en moyenne significativement meilleurs que ceux des autres élèves. Ça me veut pas dire pour autant que les 5 premiers de chaque classe ne sont que des ts1, mais ils réussissent mieux que la moyenne. On peut discuter de ce qui est dû au mérite ou au potentiel initial des élèves mais c est pas forcément très pertinent. Après il ne faut surtout pas oublier que beaucoup d élèves seront des provinciaux ou parisiens qui n auront probablement pas vu de maths à plus haut niveau que le poly de préparation de llg disponible pour tous.

La-erta
Messages : 444
Enregistré le : lun. mai 28, 2018 10:01 am

Re: Différences importantes de niveau en CPGE ?

Message par La-erta » jeu. sept. 27, 2018 12:58 pm

Le rythme, l'organisation et les habitudes de travail qu'ont acquis des élèves de certains lycées peut être un plus en entrant en prépa; après ça se lisse plus ou moins au fur et à mesure. Mais une partie des très bons élèves des très bons lycées réussissent très bien aux concours. On peut citer LLG, H4 mais aussi d'autres parisiens et franciliens dont certains lycées privés. Prenez, je ne sais pas s'ils le font encore, le classement du figaro des mentions TB par lycée, ça vous donnera une idée.

koopakg
Messages : 152
Enregistré le : mar. juin 06, 2017 9:43 am
Classe : intégré

Re: Différences importantes de niveau en CPGE ?

Message par koopakg » lun. oct. 01, 2018 3:23 pm

grenadine a écrit :
mer. sept. 26, 2018 5:42 pm
Dire que l'avance s'estompe est faux.
Elle peut s'estomper ou plutôt il est possible de rattraper son retard.
Loin d'être une généralité.

2 exemples ne suffisent pas...
Réussir un concours est un marathon, certains partent avec quelques mètres d'avance en début de sup. Tant mieux pour eux, ils sont plus proches de l'arrivée, mais il reste environ 40km à faire.

Et comme dans un marahton, ce ne sont pas les premiers mètres qui sont les plus durs... Donc oui, les autres rattrappent en général s'ils ont le niveau. Si cet "écart" à l'inverse s'accroit, difficile de ne pas l'imputer aux coureurs.


PS: si vraiment ca ne vous semble pas intuitif, considérez les cas extrêmes des Chinois qui arrivent en étant sur-sur-préparés en début de sup. Spoiler alert, ils se font eux-aussi "rattraper" par ceux qui en sont capables.

PS2: Même mécanisme pour l'année d'après avec les 5/2 qui se font rattrapper par leurs petits camarades au fil des DS. J'ose espérer que nous serons d'accord sur le fait que l'avance acquise par un 5/2 sur une année de spé est autrement plus importante que l'avance acquise par un lycéen pour entrer en sup :mrgreen:

La légende dit même que les AST rattrappent leur "retard" sur les élèves issus de prépa une foi en école d'ingé =D.

Nabuco
Messages : 154
Enregistré le : dim. sept. 17, 2017 10:09 pm

Re: Différences importantes de niveau en CPGE ?

Message par Nabuco » lun. oct. 01, 2018 5:50 pm

Pour avoir été à llg je peux te garantir que les ts1 s en sortent vraiment bien mieux que la majorité... Après l attribuer au talent, à l avance ou à la preexistence d une méthode de travail je ne suis pas devin et donc ne peut rien affirmer. Idem pour les ex animatheux.
Ps: jamais entendu parlé de chinois surprepares...
Pour les 5/2 il y a une grosse différence avec ton propos initial: le niveau des 5/2 en 3/2 est normalement bien plus faible que la moyenne (a priori si tu fais 5/2 c est que tu penses avoir mieux avec un an), certes potentiellement dans les gros lycées il y a plus de bons 5/2 de luxe pour une ens ou l x, mais à priori l effectif de 5/2 sera moins bon que la moyenne.

La-erta
Messages : 444
Enregistré le : lun. mai 28, 2018 10:01 am

Re: Différences importantes de niveau en CPGE ?

Message par La-erta » lun. oct. 01, 2018 6:13 pm

Ce n'est pas d'avoir fait en terminale du hors programme qui va être particulièrement prépondérant pour la réussite de la prépa.

Tu dois bien sur suffisamment travailler pour avoir un bon dossier et pouvoir aller dans la prépa souhaitée.

Si tu es bon élève dans un mauvais lycée (pas le cas ici) ce ne sera pas facile de t'auto-évaluer (au royaume des aveugles les borgnes sont rois) et peut-être auras-tu des difficultés à intégrer une bonne prépa (un élève correct dans un très bon lycée aura aussi ces problèmes).

Ce qui peut t'avantager au départ de la prépa (il faut bien sûr tenir la route dans les matières scientifiques) ce peut être:

- d'avoir un bon niveau en anglais car avec 2 h de cours et toute la charge de travail dans les matières principales si tu as un niveau faible tu pars avec un handicap. Ca peut encore se rattraper en terminale.

- même chose en expression écrite.

- si tu n'es pas à l'aise à l'oral et/ou trop introverti fais en sorte durant ta terminale d'améliorer ça: théâtre ou assimilé, participer, aller plus vers les autres ...

- même si la charge de travail n'est pas énorme en terminale, apprends à travailler efficacement: organisation, travailler en temps voulu et pas au dernier moment, avoir un minimum de temps de sommeil et d'hygiène de vie ...

Et normalement en terminale il doit te rester suffisamment de temps, sans abuser, à consacrer à ce que tu aimes faire: sports, activités, copains et copines... ; profites-en, ce sera plus restreint, mais pas impossible, pendant 2 ans.

rickyy
Messages : 352
Enregistré le : jeu. mai 27, 2010 4:31 pm

Re: Différences importantes de niveau en CPGE ?

Message par rickyy » mar. oct. 02, 2018 8:19 am

koopakg a écrit :
lun. oct. 01, 2018 3:23 pm
PS: si vraiment ca ne vous semble pas intuitif, considérez les cas extrêmes des Chinois qui arrivent en étant sur-sur-préparés en début de sup. Spoiler alert, ils se font eux-aussi "rattraper" par ceux qui en sont capables.
Pas toujours.
Dans ma classe, les deux élèves choinois sont arrivés avec des mois d'avance sur nous et ils les ont gardés. Ils ont acheté les bouquins des programmes de spé et ont commencé à les travailler en décembre. Ils ont partagé la majoration de l'intégralité des DS de maths et PC en sup, puis de 80% des DS de spé (uniquement challengés par quelques 5/2) avant de finir à Ulm et à X étranger (en 3/2 donc).

Après, ce sont deux cas un peu exceptionnels, parce que je ne connais pas grand monde qui a suffisamment d'avance pour attaquer le programme de spé en pleine sup et les élèves chinois du lycée Hoche n'était pas tous les ans aussi forts.

Pour ce qui est des étudiants plus "tradiotionnels": Ceux qui avaient été à Hoche au lycée ont mis une bonne pillule au reste de la classe au premier DS. Dès le deuxième, toute leur avance avait disparu et les notes étaient homogènes
MPSI-MP*, Hoche -> ENS Rennes, Maths -> Doctorat, chargé de TD à l'ENS Rennes. -> Prof.

La-erta
Messages : 444
Enregistré le : lun. mai 28, 2018 10:01 am

Re: Différences importantes de niveau en CPGE ?

Message par La-erta » mar. oct. 02, 2018 9:18 am

rickyy a écrit :
mar. oct. 02, 2018 8:19 am
koopakg a écrit :
lun. oct. 01, 2018 3:23 pm
PS: si vraiment ca ne vous semble pas intuitif, considérez les cas extrêmes des Chinois qui arrivent en étant sur-sur-préparés en début de sup. Spoiler alert, ils se font eux-aussi "rattraper" par ceux qui en sont capables.
Pas toujours.
Dans ma classe, les deux élèves choinois sont arrivés avec des mois d'avance sur nous et ils les ont gardés. Ils ont acheté les bouquins des programmes de spé et ont commencé à les travailler en décembre. Ils ont partagé la majoration de l'intégralité des DS de maths et PC en sup, puis de 80% des DS de spé (uniquement challengés par quelques 5/2) avant de finir à Ulm et à X étranger (en 3/2 donc).

Après, ce sont deux cas un peu exceptionnels, parce que je ne connais pas grand monde qui a suffisamment d'avance pour attaquer le programme de spé en pleine sup et les élèves chinois du lycée Hoche n'était pas tous les ans aussi forts.

Pour ce qui est des étudiants plus "tradiotionnels": Ceux qui avaient été à Hoche au lycée ont mis une bonne pillule au reste de la classe au premier DS. Dès le deuxième, toute leur avance avait disparu et les notes étaient homogènes
Ces "chinois" c'étaient des élèves qui venaient d'un lycée français en Chine ?

rickyy
Messages : 352
Enregistré le : jeu. mai 27, 2010 4:31 pm

Re: Différences importantes de niveau en CPGE ?

Message par rickyy » mar. oct. 02, 2018 9:31 am

Je ne crois pas. Leur apprentissage du français n'avait commencé que 6-7 mois avant de venir en France (mais de manière "intensive" à ce que j'ai compris).
MPSI-MP*, Hoche -> ENS Rennes, Maths -> Doctorat, chargé de TD à l'ENS Rennes. -> Prof.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Flochimiealpesferro, gerclo et 10 invités