Intégrer une classe prépa MPSI après une année de médecine suivie d'une année en PeiP

Pour les questions sur l'inscription informatique ou sur une inscription hors procédure.

Modérateurs : jowe_19, JeanN, Sylvie Bonnet

Alex RG4L
Messages : 2
Enregistré le : lun. avr. 02, 2018 5:52 pm

Intégrer une classe prépa MPSI après une année de médecine suivie d'une année en PeiP

Message par Alex RG4L » lun. avr. 02, 2018 6:27 pm

Bonjours à tous, je m'excuse dès à présent si mon cas a déjà été traité mais j'ai besoin de réponses.

Mon fils est actuellement en 2ème année PeiP dans une école du réseau Polytech, son classement vient de tomber et il est complètement démoli (environ dans les 450). Il a fait une année de médecine où il a terminé dans les 440 sur 1500 (NC proche de 240). Il a tenté la passerelle vers le réseau Polytech en 2ème année de CPI, et malgré les difficultés, il a eu une moyenne générale proche de 15 au 3e semestre pas loin du major de la promo. Il est dans l'incompréhension totale d'autant plus qu'il n'aime pas profondément cette école. En effet, il m'a fait comprendre tout au long de cette année, à demi-mots, qu'il se sent dans cette structure par défaut. Bref, il est complètement perdu.

J'avais essayé à l'époque de le pousser à retenter médecine mais tellement dégoûté de cette année qu'il avait préféré se réorienter en ingénieur.

Au cours de cette année 2017-2018, il pensait maintes fois à intégrer une classe préparatoire MPSI.
Il a fait une année de terminale S spécialité SVT-SVT, il était le premier de classe, avec 19-20 en mathématiques et 19-18 en physique. Jamais une note en dessous de 18 dans ces matières-là.

En 2016, il a obtenu son Bac S mention très bien avec 18,2 de moyenne générale, 20 en math, 19 en physique-chimie et 16 en Français. Sa professeur de Maths s'est d'ailleurs étonnée qu'il n'opte pas pour une classe prépa.
Je commence à regretter d'avoir poussé mon fils dans les études de médecine sachant qu'il avait beaucoup hésité au départ lors des choix sur APB.

Dès lors je me pose plusieurs questions :
- est-ce possible d'intégrer une prépa MPSI après un tel parcours ?
- si oui alors est-ce possible d'intégrer une bonne prépa avec son dossier ?

Merci pour la lecture.

Avatar du membre
Hibiscus
Messages : 1637
Enregistré le : ven. oct. 27, 2017 10:55 am
Classe : Bac a fleurs

Re: Intégrer une classe prépa MPSI après une année de médecine suivie d'une année en PeiP

Message par Hibiscus » lun. avr. 02, 2018 6:50 pm

Théoriquement parlant, c'est possible mais..
- La procédure APB (qui a changé de nom) pour la rentrée prochaine est finie...
- Pourquoi chercher à tout prix recommencer une prépa, dans quel but ? (je veux dire, il y a probablement plus facile/efficace/logique, plutôt que reprendre à zéro..)
Lycée Masséna (Pcsi-PC*) -- École polytechnique
Université de Tokyo | Tohoku - Thèse (Astrophysique)

Tsukhie
Messages : 157
Enregistré le : sam. juin 15, 2013 10:09 pm

Re: Intégrer une classe prépa MPSI après une année de médecine suivie d'une année en PeiP

Message par Tsukhie » lun. avr. 02, 2018 6:52 pm

Qu'est-ce qu'il souhaite faire? Médecine, ingénieur, etc, c'est très large et très vague tout ça. Avant de choisir de se réorienter, il faut savoir ce qu'il apprécie, ou n'apprécie pas; ce qu'il souhaite faire ou non.
Quel type de formation l'intéresserait? Un IUT avec la possibilité s'il le souhaite de prolonger ses études par une licence, voire un master? Ou se relancer pour au moins 5 ans d'études avec prépa et école?

Par ailleurs, je ne comprends pas: il a une bonne moyenne au 3ème semestre et n'est pas loin du major, mais il est à la 450ème place? (Je suppose que c'est entre les différentes écoles du réseau Polytech, mais j'ai quand même du mal à comprendre).
Y-a-t'il des écoles de ce réseau qui l'intéressent? Et jusqu'à quelle place recrutent-elles? (Si c'est jusqu'à la 900ème place, il n'y a pas d'inquiétude à avoir par exemple)

(Il n'y a pas des passerelles possibles entre le réseau Polytech et d'autres écoles? Je ne sais plus du tout...)

Le parcours classique pour s'inscrire en première année de prépa est de passer par ParcoursSup. S'il ne l'a pas fait, je ne sais pas s'il y a des recours: il a peut-être la possibilité de s'inscrire en petite prépa en les contactant directement (mais je crains que les bonnes prépas refusent directement).

Je ne sais plus ce qu'il est accepté de faire pour les concours (dans le doute, il est actuellement en train de faire une L2 scientifique, et voudrait recommencer en MPSI et MP/PSI, et je ne suis pas sûre que ça puisse être accepté): n'hésitez pas à contacter directement une prépa pour vous renseigner (ou à jeter un coup d'oeil aux notices). Peut-être peut-il être accepté directement en 2ème année d'ailleurs?

Alex RG4L
Messages : 2
Enregistré le : lun. avr. 02, 2018 5:52 pm

Re: Intégrer une classe prépa MPSI après une année de médecine suivie d'une année en PeiP

Message par Alex RG4L » lun. avr. 02, 2018 8:58 pm

Hibiscus a écrit :
lun. avr. 02, 2018 6:50 pm
Théoriquement parlant, c'est possible mais..
- La procédure APB (qui a changé de nom) pour la rentrée prochaine est finie...
- Pourquoi chercher à tout prix recommencer une prépa, dans quel but ? (je veux dire, il y a probablement plus facile/efficace/logique, plutôt que reprendre à zéro..)
Mon fils s'était fait à l'idée de continuer dans le réseau Polytech car il vise les Maths Appliquées comme filière mais depuis ce classement, il pense qu'il n'y a plus d'autres issues. Je lui ai pourtant dit que des places peuvent se libérer, que les gens ne vont pas tous choisir cette filière et qu'il reste des chances pour qu'il ait son 1er vœu ... Selon lui, il n'y a pas d'autre possibilité que de tout reprendre à zéro. Il hierarchise les différentes voies et pour lui, le pire serait de se retrouver en fac car un diplôme délivré par la CTI et qui de surcroit provient d'une école comme Polytech voire mieux, c'est l'idéal.
Donc que reste-t-il comme procédure ?
Tsukhie a écrit :
lun. avr. 02, 2018 6:52 pm
Qu'est-ce qu'il souhaite faire? Médecine, ingénieur, etc, c'est très large et très vague tout ça. Avant de choisir de se réorienter, il faut savoir ce qu'il apprécie, ou n'apprécie pas; ce qu'il souhaite faire ou non.
Quel type de formation l'intéresserait? Un IUT avec la possibilité s'il le souhaite de prolonger ses études par une licence, voire un master? Ou se relancer pour au moins 5 ans d'études avec prépa et école?

Par ailleurs, je ne comprends pas: il a une bonne moyenne au 3ème semestre et n'est pas loin du major, mais il est à la 450ème place? (Je suppose que c'est entre les différentes écoles du réseau Polytech, mais j'ai quand même du mal à comprendre).
Y-a-t'il des écoles de ce réseau qui l'intéressent? Et jusqu'à quelle place recrutent-elles? (Si c'est jusqu'à la 900ème place, il n'y a pas d'inquiétude à avoir par exemple)

(Il n'y a pas des passerelles possibles entre le réseau Polytech et d'autres écoles? Je ne sais plus du tout...)

Le parcours classique pour s'inscrire en première année de prépa est de passer par ParcoursSup. S'il ne l'a pas fait, je ne sais pas s'il y a des recours: il a peut-être la possibilité de s'inscrire en petite prépa en les contactant directement (mais je crains que les bonnes prépas refusent directement).

Je ne sais plus ce qu'il est accepté de faire pour les concours (dans le doute, il est actuellement en train de faire une L2 scientifique, et voudrait recommencer en MPSI et MP/PSI, et je ne suis pas sûre que ça puisse être accepté): n'hésitez pas à contacter directement une prépa pour vous renseigner (ou à jeter un coup d'oeil aux notices). Peut-être peut-il être accepté directement en 2ème année d'ailleurs?
Mon fils aime les maths et est très bon dans cette matière (même en prépa à Polytech, il a eu les meilleures notes dans cette matière).
Comment je l'ai dit plus haut, mon fils est intéressé par les Maths Appliquées, il vise un Master 2 du type probabilité, finance, etc. avec des connaissance en langage informatique (C/C++)
"Par ailleurs, je ne comprends pas: il a une bonne moyenne au 3ème semestre et n'est pas loin du major, mais il est à la 450ème place? (Je suppose que c'est entre les différentes écoles du réseau Polytech, mais j'ai quand même du mal à comprendre). "
==> Apparemment d'après ce que mon fils m'a raconté, le classement a pris en compte les notes du BAC, du S1, du S2 et du S3 pour ceux qui ont fait un parcours "normal" et pour ceux qui ont fait la passerelle c'est la même chose sauf que bien évidemment le S1 et le S2 sont remplacés par le classement en PACES. Et il pense que c'est cela qui l'a fait baissé. Mais comme il n'est pas le seul à avoir fait cette passerelle (dans sa promotion ils sont 8 ex-PACES), tous les PeiP Post PACES se sont fait sévèrement descendre sur leur classement, ils pensent tous que le classement a mal pris en compte le fait que leur classement en PACES ne soit pas comparable à celui du S1 et S2 à Polytech. En tout cas, mon fils a eu le meilleur classement parmi les PeiP post PACES de sa promotion.

Merci pour les renseignements sur les modalités d'admission en prépa classique. Il vise des écoles du genre ENSAE, Mines après ce genre de prépa.

Edit : j'ai oublié de précisé que le classement Polytech est national et qu'il existe 13 écoles et un peu plus d'une 100aine par promo. Du coup c'est un classement sur un peu plus de 1500 personnes.

letriton
Messages : 223
Enregistré le : mar. janv. 12, 2016 12:38 pm
Classe : CPGE

Re: Intégrer une classe prépa MPSI après une année de médecine suivie d'une année en PeiP

Message par letriton » mar. avr. 03, 2018 9:04 am

Je ne vais pas faire avancer le sujet mais qu'il est dommage de lire ça "Je commence à regretter d'avoir poussé mon fils dans les études de médecine...".
A un moment les élèves doivent envoyer *ier leurs parents s'ils ont envie et s'ils sont motivés pour suivre une filière. Les parents ne doivent pas "pousser" à faire telles ou telles études car bonjour les dégâts ensuite

matmeca_mcf1
Messages : 1450
Enregistré le : mar. févr. 13, 2018 10:22 am

Re: Intégrer une classe prépa MPSI après une année de médecine suivie d'une année en PeiP

Message par matmeca_mcf1 » mar. avr. 03, 2018 10:10 am

Votre fils a plusieurs choix: il peut effectivement reprendre une MPSI mais il va falloir en trouver une qui accepte de le prendre hors parcoursup ou attendre l'année prochaine pour parcoursup ce qui n'est pas idéal. Votre fils devrait contacter son ancienne prof de math de lycée, elle aura peut-être des contacts. Votre fils a la meilleure note en math sur 1500 élèves en PEIP, ou seulement la meilleure note en math sur le site? Ce serait dommage qu'il ne puisse pas décrocher une filière de mathématiques appliquée. Accepterait-il une filière informatique?

Sinon, il peut aller en L3 math-info et tenter les admissions sur titre, le concours Casting des centrale de province, ou le second concours des ENS. S'il maintient ses notes en maths, en connaissant déjà le C/C++, les admissions sur titre après une L3 dans une école de maths info sont très très jouable. Il est possible de tenter les ast après une L2, mais venant d'un cycle préparatoire intégré, les écoles d'ingénieurs hors polytech pourraient avoir des scrupules à leur "piquer" un élève (courtoisie professionnelle). Mais après une L3, ces considéations n'ont plus lieu d'être.

Enfin dernière possibilité, très très ambiteuse. Envoyer dès cette année un dossier pour les admissions sur dossier aux départements de maths et d'infos des ENS: surtout Rennes et Paris-Saclay s'il veut faire des maths applis. Cela peut sembler très ambitieux en venant de Peip mais il a un parcours atypique, reconversion depuis une PACES, et un très bon rang en mathématiques sur 1500 élèves. Et ils regarderont presque exclusivement les notes de maths. Cela ne coûte qu'un timbre poste et si cela ne passe pas, tant pis.

Sinon, pour référence (même si c'est trop tard pour votre fils), il est possible (mais difficile) d'intégrer une prépa des inp après une PACES, et comme on recommence au S1, le classement au PACES n'est pas pris en compte pour le classement final. Ce n'est pas possible après PACES+Peip. Je l'indique juste pour les futurs PACES qui souhaiteraient se réorienter et qui tomberait sur ce fil de discussion.
Ancien ENS Cachan (maths) 1999--2003
Enseignant-Chercheur à l'Enseirb-Matmeca (Bordeaux INP)
Les opinions exprimées ci-dessus sont miennes et ne reflètent pas la position officielle de l'école dans laquelle j'enseigne.

father
Messages : 9447
Enregistré le : mer. nov. 10, 2010 11:03 pm
Classe : 3J8VR2

Re: Intégrer une classe prépa MPSI après une année de médecine suivie d'une année en PeiP

Message par father » mar. avr. 03, 2018 11:44 am

Pour faire avancer le schmilblick, il suffit que votre fils postule sur dossier aux insa en genie mathématique. Je parle en connaissance de cause puisqu une relation tres proche a suivi strictement le meme parcours que votre fils... bac s echec en paces, peip2, insa genie mathématique.
Si votre fils a ete pris en peip2, c est que ses resultats n ont pas ete si desastreux en paces. il a donc toutes ses chances, d autant que les ecoles d inge se moquent des notes en bio.. pour faire des maths.
De memoire 3 insas proposent genie mathématique : rouen, toulouse et rennes. Rennes propose un double diplome avec ensai interessant.
Lisez les programmes des polytech qui prposent des maths appliquées. Tous les peip ne visent pas math app.. votre fils doit etre davantage moteur de ses choix

Karev
Messages : 85
Enregistré le : ven. avr. 14, 2017 12:00 pm
Classe : MP*

Re: Intégrer une classe prépa MPSI après une année de médecine suivie d'une année en PeiP

Message par Karev » mer. avr. 04, 2018 1:57 pm

Ce n'est pas pour contredire mathmeca (qui a toujours de très bons conseils) mais il me semble que parler d'entrer dans une Ens dans son cas, me semble extrêmement difficile.

J'ai du mal à me représenter une ens qui accepterait un rang 450 à polytech... Les Ens ont pour habitude de prendre sur dossier (en maths) de très bons élèves de prepa Mp /Mp * qui ont raté de pas très loin les Ens sur concours (ou ayant eu de très bonnes notes en maths aux autres concours: mines, centrales.. ). Ainsi que quelques rares étudiants de l'université ayant un excellent dossier... C'est pourquoi je pense qu'il ne faut pas trop se faire d'illusions concernant les ENS ici. Même si on ne sait jamais, il y a toujours une infime chance...
ENS Rennes

Avatar du membre
siro
Messages : 3326
Enregistré le : dim. mai 01, 2016 8:09 pm
Classe : Cassandre

Re: Intégrer une classe prépa MPSI après une année de médecine suivie d'une année en PeiP

Message par siro » mer. avr. 04, 2018 2:06 pm

Alex RG4L a écrit :
lun. avr. 02, 2018 8:58 pm
Mon fils s'était fait à l'idée de continuer dans le réseau Polytech car il vise les Maths Appliquées comme filière mais depuis ce classement, il pense qu'il n'y a plus d'autres issues. Je lui ai pourtant dit que des places peuvent se libérer, que les gens ne vont pas tous choisir cette filière et qu'il reste des chances pour qu'il ait son 1er vœu ... Selon lui, il n'y a pas d'autre possibilité que de tout reprendre à zéro. Il hierarchise les différentes voies et pour lui, le pire serait de se retrouver en fac car un diplôme délivré par la CTI et qui de surcroit provient d'une école comme Polytech voire mieux, c'est l'idéal.
Donc que reste-t-il comme procédure ?
Votre fils se trompe. S'il veut faire des maths app, certaines fac délivrent de bonnes licences en maths/info à la sortie desquelles il est possible de poursuivre en tant qu'admis sur titre (AST) dans les écoles d'ingénieurs adaptées. En outre, en restant dans le cursus pur fac, il est possible de suivre des master et en particulier des M2 en maths app de haut niveau.

Quant à tout reprendre à zéro ? Pour faire médecine et en chier des cailloux pendant six ans (et la P1 c'est Disneyland à côté de l'ECN, vraiment) alors qu'il est branché maths ? C'est un très très mauvais plan.
Pour refaire une prépa ? Au bout de trois ans à bac+1 ça commence à bien faire. Il faut avancer dans la vie, et on a pas toujours ce qu'on désire.

Votre fils est sonné, et c'est bien normal. Pour autant, c'est pas une sage idée que de reprendre de zéro.

Bref. Je conseille à votre fils de regarder vers où il peut se diriger pour s'orienter vers les maths app et l'info sans repiquer (L2 ou L3 maths/info, je pense que c'est le mieux), je ne sais pas si une prépa est une bonne idée. Surtout que la procédure ParkourSup est close.
ENS sur dossier j'y crois pas. Pas cette année avec ce dossier.
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

matmeca_mcf1
Messages : 1450
Enregistré le : mar. févr. 13, 2018 10:22 am

Re: Intégrer une classe prépa MPSI après une année de médecine suivie d'une année en PeiP

Message par matmeca_mcf1 » mer. avr. 04, 2018 3:38 pm

Karev a écrit :
mer. avr. 04, 2018 1:57 pm
Ce n'est pas pour contredire mathmeca (qui a toujours de très bons conseils) mais il me semble que parler d'entrer dans une Ens dans son cas, me semble extrêmement difficile.

J'ai du mal à me représenter une ens qui accepterait un rang 450 à polytech... Les Ens ont pour habitude de prendre sur dossier (en maths) de très bons élèves de prepa Mp /Mp * qui ont raté de pas très loin les Ens sur concours (ou ayant eu de très bonnes notes en maths aux autres concours: mines, centrales.. ). Ainsi que quelques rares étudiants de l'université ayant un excellent dossier... C'est pourquoi je pense qu'il ne faut pas trop se faire d'illusions concernant les ENS ici. Même si on ne sait jamais, il y a toujours une infime chance...
Je sais parfaitement qu'un rang 450 n'a aucune chance de passer en circonstances habituelles mais les circonstances ici diffèrent. Le raisonnement ici, c'est que le rang 450 est dû à la prise en compte de l'année de PACES à laquelle ni les ENS ni les écoles d'ingénieurs ne vont accorder une quelconque importance.

Les Polytech sont tenus par le classement puisque c'est leur cycle intégré et qu'admettre un élève devant un autre avec un meilleur classement serait du favoritisme. Les écoles hors Polytech n'y sont pas tenus et ne vont pas se priver de ne regarder que les notes de maths (physique chimie infos suivant les écoles). En tout cas, les écoles qui ont le choix ne vont pas regarder les notes d'anatomie de PACES. Et il y a une chance non nulle qu'on ne regarde que les notes de maths (et d'infos) du S3.

Si vraiment, il a la meilleure note en maths sur les 1500 élèves du Peip au S3, que va voir un comité? Un élève qui a fait une erreur d'orientation, qui après une année de PACES a pris la voie de réorientation la plus simple administrativement (donc quelqu'un de peu débrouillard), et qui a majoré les maths sur 1500 élèves malgré son année de PACES. Donc, un bon potentiel en maths. Personnellement, hypothétiquement, j'évaluerais un tel profil comme prometteur mais risqué et je ferais probablement passer le message à un tel profil de resoumettre un dossier après une L3. Cela dit, les chances d'un tel profil ne sont pas bonnes en ENS qui auront des candidats tout aussi, et certainement plus prometteurs, et non risqués. Je reconnais que la probabilité est faible mais pas aussi infinitésimale que le classement 450 le laisse supposer de prime abord. Cela passerait beaucoup plus facilement dans certaines écoles d'ingénieur. Mais en école d'ingénieur, on va hésiter (par courtoisie professionnelle) à recruter quelqu'un qui sort d'une prépa intégrée concurrente parce que cela fait un peu "merci d'avoir formé ce bon élément, dommage que vous l'ayiez formé pour nous, ahaha".

C'est pour cela qu'à mon avis la meilleure option, c'est L3 math-info puis ast, casting, GEI ou second concours ENS. La L3 enlève les considérations de courtoisie professionnelle entre écoles (on ne pique plus un élève d'un autre cycle intégré). Et cela lui laisse une année de plus pour montrer qu'effectivement, l'échec en PACES était dû à une erreur d'orientation.

Dernière chose, envoyer des dossiers d'ast même avec des petites(infimes) chances d'aboutir est de l'expérience pour envoyer des dossiers d'ast après une L3. Et en envoyer des très (beaucoup trop) ambitieux est une façon pour lui d'arrêter de se laisser guider par le courant (PACES pour faire plaisir à ses parents, PEIP parce qu'il y a une passerelle PACES->PEIP, MPSI parce que c'est ce qu'il voulait faire il y a deux ans mais il se décide après la fermeture de parcoursup).

SInon, le retour en MPSI n'est pas une très mauvaise idée mais parcoursup étant fermé, cela veut dire reperdre une année à ne rien faire en attendant parcoursup 2019 sauf s'il obtient une dérogation. Cela veut dire intégration dans trois ans au mieux. Après une L3, c'est une intégration dans un an au mieux sur ast.
Ancien ENS Cachan (maths) 1999--2003
Enseignant-Chercheur à l'Enseirb-Matmeca (Bordeaux INP)
Les opinions exprimées ci-dessus sont miennes et ne reflètent pas la position officielle de l'école dans laquelle j'enseigne.

Avatar du membre
siro
Messages : 3326
Enregistré le : dim. mai 01, 2016 8:09 pm
Classe : Cassandre

Re: Intégrer une classe prépa MPSI après une année de médecine suivie d'une année en PeiP

Message par siro » mer. avr. 04, 2018 3:53 pm

J'ai dit que c'était ambitieux pour les ENS, mais après le message de mm_mcf1 je vais modérer mes propos. ça coûte rien et ça donne en effet de l'expérience

Donc je pense qu'on va tous être d'accord pour suggérer l'envoi de dossiers et postuler en faculté (en L3 si votre fils est frais en maths, sinon L2). Plutôt maths-info tant qu'à faire.
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

miejo
Messages : 749
Enregistré le : ven. févr. 27, 2009 8:00 pm

Re: Intégrer une classe prépa MPSI après une année de médecine suivie d'une année en PeiP

Message par miejo » mer. avr. 04, 2018 4:20 pm

Un retour en mpsi me parait aussi une tres mauvaise idée, mais la procedure complémentaire existe toujours. Si cet été, rien ne lui convient, il pourra toujours postuler en MPSI, non ?
parent d'étudiants

father
Messages : 9447
Enregistré le : mer. nov. 10, 2010 11:03 pm
Classe : 3J8VR2

Re: Intégrer une classe prépa MPSI après une année de médecine suivie d'une année en PeiP

Message par father » mer. avr. 04, 2018 6:03 pm

Juste pour preciser 2 points :
Le candidat va valider sa l2 en 2ans (pas 1an en 3)
La courtoisie n est pas un argument tres solide. On a vu passer ici un peip2, sûrement tres brillant, rentrer a l ensimag. Dans le cas que j exposais, une insa a fait de la retape dans une polytech (je ne rentrerai pas dans les details).
Pour le reste je partage l avis général.
SI aucun point de chute l interessant ne l accepte en fin de l2 (faire l effort de postuler a cet effet), poursuivre en l3 (au sens large) pour jouer les ast avec un scope elargi

Karev
Messages : 85
Enregistré le : ven. avr. 14, 2017 12:00 pm
Classe : MP*

Re: Intégrer une classe prépa MPSI après une année de médecine suivie d'une année en PeiP

Message par Karev » mer. avr. 04, 2018 7:42 pm

siro a écrit :
mer. avr. 04, 2018 3:53 pm
Donc je pense qu'on va tous être d'accord pour suggérer l'envoi de dossiers et postuler en faculté (en L3 si votre fils est frais en maths, sinon L2). Plutôt maths-info tant qu'à faire.
+1. Je rejoins l'avis de matmeca finalement.
Si effectivement il a explosé tout le monde en maths (donc vraiment les tous premiers en maths parmi les 1500), il y a peut être une chance.
Comme l'a dit siro, ça peut être une bonne expérience (présenter un dossier etc...).

Juste une petite précision pour l'auteur du topic: postuler sur dossier en ENS s'effectue uniquement pour entrer à partir de L3 (on ne rentre pas en L1 ou L2 en ENS).
ENS Rennes

Avatar du membre
siro
Messages : 3326
Enregistré le : dim. mai 01, 2016 8:09 pm
Classe : Cassandre

Re: Intégrer une classe prépa MPSI après une année de médecine suivie d'une année en PeiP

Message par siro » mer. avr. 04, 2018 7:44 pm

Le second concours de l'ENS Lyon doit lui être accessible, non ? (réservé aux purs fac, ce qui doit être son cas s'il est en PeiP, non ?)
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités