Page 33 sur 50

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : lun. juin 04, 2018 12:57 am
par Volte
Chactas a écrit :
lun. juin 04, 2018 12:47 am
Volte a écrit :
lun. juin 04, 2018 12:42 am
Vous devriez éviter de vous poser en gardien des élégances, vous n'en n'avez pas les moyens.
Je vais faire l'effort de chercher et trouver une étude montrant que certaines filières ne permettent pas d'obtenir les débouchés professionnels espérés, vu qu'il faut vous prouver que l'eau mouille et le feu brûle...

Je déroge à ma parole tant...
Ne vous cherchez pas d'excuse, je n'ai jamais pris votre propos pour autre chose qu'une posture... :wink:

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : lun. juin 04, 2018 8:24 am
par Chactas
Apparemment, il ne vous reste désormais que la mauvaise foi pour vous justifier. Quoique de toutes manières, votre prétendue argumentation n'a jamais été grand chose d'autre que cela. Mais si effectivement votre propos consiste maintenant à affirmer une lapalissade, il n'y a, en effet, rien à discuter.


Pour le reste, je préfère encore ma "posture" à votre suite d'affirmations prétenduement évidentes que malgré tous ces messages, vous n'avez étayées en rien. ;)

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : lun. juin 04, 2018 8:30 am
par Volte
Chactas a écrit :
lun. juin 04, 2018 8:24 am
Apparemment, il ne vous reste désormais que la mauvaise foi pour vous justifier. Quoique de toutes manières, votre prétendue argumentation n'a jamais été grand chose d'autre que cela. Mais si effectivement votre propos consiste maintenant à affirmer une lapalissade, il n'y a, en effet, rien à discuter.


Pour le reste, je préfère encore ma "posture" à votre suite d'affirmations prétenduement évidentes que malgré tous ces messages, vous n'avez étayées en rien. ;)
Je ne déforme pas vos propos en attendant (vous savez, le fameux "ils seront tous au chômage").
Donc votre assertion sur ma mauvaise foi, mais pardon, je pouffe.

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : lun. juin 04, 2018 8:42 am
par Hamrock
Ah, les acteurs du duo comique ont changé ? :mrgreen:

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : lun. juin 04, 2018 9:17 am
par siro
Je tiens à rappeler que j'attaquerai en violation du droit d'auteur toute personne qui sera plus conn*rd méprisant que moi. C'est breveté ce genre de procédés.

(Du reste, faire entendre raison à un libéral persuadé d'être du clan des rationnels revient à essayer de démolir un bunker allemand avec une carotte.)

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : lun. juin 04, 2018 9:22 am
par Volte
siro a écrit :
lun. juin 04, 2018 9:17 am
Je tiens à rappeler que j'attaquerai en violation du droit d'auteur toute personne qui sera plus conn*rd méprisant que moi. C'est breveté ce genre de procédés.

(Du reste, faire entendre raison à un libéral persuadé d'être du clan des rationnels revient à essayer de démolir un bunker allemand avec une carotte.)
Pardon, je suis cynique avant d'être rationnel ! 8)

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : lun. juin 04, 2018 9:40 am
par siro
L'un n'empêche pas l'autre, malgré tout il est dommage que vous voyez les études uniquement sous le prisme de l'employabilité potentielle. Un citoyen qui fait des études longues (en LHS par exemple puisque c'est ce qui a l'air de vous tenir à cœur) pour ensuite tenir un café n'en reste pas moins un citoyen qui a une culture et une base plus qu'utiles pour agir en tant que citoyen.
Un autre qui aurait une formation d'artiste (musicien, peintre, photographe, etc) pourrait tout aussi bien être chômiste ou cuisinier et continuer à être artiste sur son temps libre.

Les études (l'école mais pas que) n'ont pas vocation à ne servir qu'à un emploi futur. Elles peuvent aussi servir à émanciper chacun (parmi ceux qui sont fait pour les études généralistes) et apportent de la richesse (non quantifiable car trop indirecte) à la société.

C'est bien entendu valable aussi pour les études scientifiques. (J'ai un pote de prépa qui après une école A+ est parti monter un café sciences ; formellement, sa formation ne lui a servi à rien.)

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : lun. juin 04, 2018 12:57 pm
par piroud
pour revenir au sujet

https://www.lemonde.fr/campus/article/2 ... 01467.html
je ne crois pas qu'il y ai eu des proviseurs organisant des seances de soutien pour le classemnt des voeux dans APB. C'est vrai que c'est mieux, c'est de l'humain

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : lun. juin 04, 2018 1:01 pm
par Hibiscus
Pauvre Audrey.
Le Monde qui se met au microcrottoir version académique. C'est original.

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : lun. juin 04, 2018 1:08 pm
par matmeca_mcf1
Un "en attente" pendant deux semaines est bien plus stressant que "résultats définitifs" à une date ultérieur. C'est pour cela que la procédure devrait être la plus rapide possible.

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : lun. juin 04, 2018 1:22 pm
par grenadine
Toujours est-il que ce cas illustre le manque d’informations et/ou accompagnement des lycéens pour faire leur voeu.

Ne mettre que des facs en Ile de France est suicidaire.

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : lun. juin 04, 2018 1:41 pm
par U46406
La-erta a écrit :
lun. juin 04, 2018 1:20 pm
ils s'étonnent d'avoir trop peu de lecteurs
Salut ma poule,

Le sujet de la crise de la presse face aux médias numériques (internet) est définitivement Hors Sujet sur ce forum Prepas...

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : lun. juin 04, 2018 1:43 pm
par siro
matmeca_mcf1 a écrit :
lun. juin 04, 2018 1:08 pm
Un "en attente" pendant deux semaines est bien plus stressant que "résultats définitifs" à une date ultérieur. C'est pour cela que la procédure devrait être la plus rapide possible.
Mieux vaut tirer un coup sec quand on s'épile plutôt que de tirer petit à petit graduellement pendant deux semaines. Clairement. Et le pire c'est que même si on arrive à une situation équivalente à celle d'APB, avec ce fol espoir de désistements en continu on a des chances d'avoir une situation finale vachement moins acceptée.
grenadine a écrit :
lun. juin 04, 2018 1:22 pm
Toujours est-il que ce cas illustre le manque d’informations et/ou accompagnement des lycéens pour faire leur voeu.

Ne mettre que des facs en Ile de France est suicidaire.
Du coup pour les franciliens (ou celles et ceux au cas particulier comme "Audrey" c'est in dat ass.

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : lun. juin 04, 2018 2:55 pm
par LaMouette
La-erta a écrit :
lun. juin 04, 2018 2:44 pm
Mais concernant les voeux sélectifs tout le monde expérimente Parcoursup cette année; je ne pense pas que les profs de lycées, et autres d'ailleurs, avaient tous anticipé de telles attentes (pour les voeux mais aussi les internats), sources d'anxiété allant parfois jusqu'à l'irrationnel, ni un tel afflux de demandes qui je pense vont un peu changer la donne pour les milieux de classe.
Ainsi ceux, notamment avec des dossiers moyens, qui raisonnaient sur la base d'habitudes acquises avec APB, qu'ils soient enseignants, CIO, parents , frères et soeurs ou lycéens, ont eu des surprises, notamment quand ils n'avaient pas fait assez de voeux médians. Il y a eu aussi quelques bonnes surprises...
Bah euh... nous, sur ce forum, on avait prévu «de tels délais d'attente» dès qu'ils ont présenté Parcoursup.
Des syndicats de professeurs également. (Du secondaire et du supérieur)
Quand on a fait un peu de logique, et qu'on comprend vaguement le concept de l'algorithme des mariages (en terminale j'avais compris, et je n'étais pas forcément plus brillante que n'importe qui postulant à une taupe), on comprend aussi qu'avec ce nouveau système, on s'exposait à n'avoir aucune liste définitive avant mi août.

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : lun. juin 04, 2018 3:46 pm
par siro
Un algorithme de mariage (attention métaphore cucul la praline, parfum années 60), c'est un algorithme qui prend en entrée :
- une liste de prétendants
- une liste de promises
dans lequel
- chaque prétendant classe toutes ou une partie des promises par ordre de préférence
- chaque promise classe tous ou une partie des prétendants par ordre de préférence
et qui en sortie renvoie à chaque prétendant une et une seule promise, de sorte qu'à la fin tout le monde soit le plus "content" possible. (Ainsi, un prétendant n'a qu'une seule promise affectée, et ne peut pas prendre "deux places".)

Par "le plus content possible", on entend que si on a A marié à a et B marié à b, alors si on avait marié A à b et B à a, globalement tout le monde aurait été moins content (et en tout cas pas plus content). Autrement dit, c'est une situation "optimale", au sens où il n'est pas possible de faire mieux. (Au mieux on peut faire "aussi bien".)

Dit autrement : chaque prétendant ne peut pas avoir de promise qu'il ne voulait pas initialement, et s'il a une promise qui n'est pas son premier voeu, il ne peut pas en avoir une "meilleure" sans que cela porte préjudice à l'ensemble de la population. (Bawi, il va piquer une place à quelqu'un, qui va lui-même piquer une place à quelqu'un d'autre, etc).

Je reste flou, volontairement. Mais en gros, l'idée générale c'est de proposer à un ensemble de candidats (dans le cas de feu Admission Post-Bac) des affectations dans des facs, de sorte à respecter du mieux possible les souhaits de chacun avec les places disponibles.

La différence majeure entre APB et PS, c'est que APB faisait ce calcul "tout seul", en ayant en entrée les classements des élèves, et donnait dès le premier tour un résultat quasi-définitif. En revanche, ParcourSup lui n'a pas le classement des élèves, et ne peut donc pas affecter les élèves en respectant la satisfaction maximale, puisque les élèves n'ont pas donné leur ordre de satisfaction. Ainsi, il faut alors procéder à la main :
- les meilleurs élèves font un ou plusieurs choix de voeux de formation,
- quand ils ont choisi (ce qui prend un certain temps), ils libèrent les places dont ils ne veulent pas parce qu'elles les intéressent moins,
- les élèves un peu moins bien classés ont alors un peu plus de choix, et choisissent les formations qui les intéressent le plus, etc.
- et ainsi de suite jusqu'aux derniers élèves.
Le soucis, c'est que ces opérations, qui étaient auparavant automatisées sur APB sont réalisées à la main. Elles prenaient l'an dernier quelques secondes à être faites (voire une fraction de seconde), alors que maintenant chaque étape peut durer des jours. Ainsi, le temps que les dernières places ruissellent vers les moins bons candidats, on pourra très bien être fin août.

Ainsi les moins bons candidats (qui sont globalement moins bien classés que tout le monde) se retrouvent à avoir une attente qui dure jusqu'à septembre... sans aucune garantie de place. Et avec un stress continuel quotidien (puisque évolution jour par jour) pour passer un bon été.