Page 37 sur 50

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : lun. juin 11, 2018 7:25 pm
par loupi
siro a écrit :
lun. juin 11, 2018 6:28 pm
On peut couper la poire en deux concernant PS vs APB en imposant un classement intra filière. Si un élève demande plusieurs formations de même type (par exemple PCSI, MPSI, BCPST, une école d'ingé post-bac, une fac de PACES) il doit pouvoir les classer (elles sont relativement commensurables). Et ainsi, il n'a au plus qu'un vœu par filière. Rien que ça, ça améliorerait énormément la convergence je pense. Tout en évitant les choix en amont un peu trop "abstraits".
ah bon ?

Re: [ParkourSup] ressortons le pop-corn !!

Posté : mer. juin 13, 2018 10:32 am
par U46406
Pour réveiller le fil, heureusement qu'Olivier Léonhardt, sénateur de l'Essonne, nous offre une belle tournée de pop-corn :
- Parcoursup en Île-de-France
Séance ciné ici : http://videos.senat.fr/video.691399_5b1 ... e=11125000
(M. Jean-Michel Blanquer, ministre de l'éducation nationale, était aussi invité)

Séance publique du mardi 12 juin 2018 (après-midi)
Questions d'actualité au Gouvernement (QAG)



PS L'article du Figaro de lundi dernier parlait de Rémi Losno, le directeur de l’UFR chimie de l’université Paris-Diderot.

Mais les prépas parisiennes sont-elles aussi concernées par le système de ratio et pourcentage entre candidats parisiens intra muros et candidats étrangers franciliens extra muros ?
(pour éviter que les prépas extra muros soient des prépas de deuxième zone ??)

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : mer. juin 13, 2018 10:39 am
par siro
loupi a écrit :
lun. juin 11, 2018 7:25 pm
siro a écrit :
lun. juin 11, 2018 6:28 pm
On peut couper la poire en deux concernant PS vs APB en imposant un classement intra filière. Si un élève demande plusieurs formations de même type (par exemple PCSI, MPSI, BCPST, une école d'ingé post-bac, une fac de PACES) il doit pouvoir les classer (elles sont relativement commensurables). Et ainsi, il n'a au plus qu'un vœu par filière. Rien que ça, ça améliorerait énormément la convergence je pense. Tout en évitant les choix en amont un peu trop "abstraits".
ah bon ?
que ça améliore la convergence par rapport à PS j'ai aucun doute
que ça soit plus simple niveau prise de décision qu'un classement complet dans APB, aussi

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : mer. juin 13, 2018 12:17 pm
par miejo
J'ai trouvé cet article interessant sur les surprises de Parcoursup

https://www.letudiant.fr/educpros/enque ... edure.html

Tout le monde attend ...

Re: [ParkourSup] ressortons le pop-corn !!

Posté : mer. juin 13, 2018 12:52 pm
par Yoz
U46406 a écrit :
mer. juin 13, 2018 10:32 am
Pour réveiller le fil, heureusement qu'Olivier Léonhardt, sénateur de l'Essonne, nous offre une belle tournée de pop-corn :
- Parcoursup en Île-de-France
Séance ciné ici : http://videos.senat.fr/video.691399_5b1 ... e=11125000
(M. Jean-Michel Blanquer, ministre de l'éducation nationale, était aussi invité)
On notera la bonne arnaque de la réponse du ministre : "S'agissant de l'académie de Versailles, 34% des inscrits sur Parcoursup ont obtenu une proposition dans un établissement parisien. Avec APB l'année dernière c'était 21,7%."
Forcément, vu qu'avec PS un même élève peut avoir plusieurs propositions...

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : jeu. juin 14, 2018 11:28 am
par U46406
Parcoursup : quand les très bons élèves mènent la danse, les classes prépas peinent à se remplir
14/06/2018
https://www.francetvinfo.fr/societe/edu ... 00235.html

Re: [ParkourSup] ressortons le pop-corn !!

Posté : jeu. juin 14, 2018 11:36 am
par antirobots
Yoz a écrit :
mer. juin 13, 2018 12:52 pm
On notera la bonne arnaque de la réponse du ministre : "S'agissant de l'académie de Versailles, 34% des inscrits sur Parcoursup ont obtenu une proposition dans un établissement parisien. Avec APB l'année dernière c'était 21,7%."
Forcément, vu qu'avec PS un même élève peut avoir plusieurs propositions...
Je ne comprends pas la remarque, sauf si vous considérez que le 34% vient du nombre de propositions faites (potentiellement plusieurs pour une seule personne) / le nombre de candidat et non pas du pourcentage de candidats ayant eu au moins une proposition.

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : jeu. juin 14, 2018 12:01 pm
par Yoz
Exemple : je suis lycéen à Versailles. Avec APB, je classe mes vœux et je mets en première position une formation en dehors de Paris. Dans la suite de mon classement, je mets aussi quelques formations dans Paris.
Mettons que je sois accepté dans la formation classée première et dans un établissement parisien que j'ai mis plus bas. APB me "propose" uniquement la formation Paris, vu que c'est celle que je préfère. Du coup, je ne suis pas comptabilisé dans les 21,7% de Blanquer.
Avec PS, on me propose toutes les formations auxquelles j'ai été accepté, même si ce sont des formations de secours qui ne m'intéressent pas tellement. Du coup, on me compte dans les 34% même si c'est complètement artificiel.

Bref, le ministre prétend avoir augmenté le nombre de banlieusards dans les formations parisiennes en fixant dans le même temps des quotas maximum de banlieusards dans certaines filières, et en ne faisant rien pour permettre aux banlieusards de faire leur études à Paris de manière générale. Si c'est pas une arnaque...

Re: [ParkourSup] ressortons le pop-corn !!

Posté : jeu. juin 14, 2018 12:47 pm
par siro
Yoz a écrit :
mer. juin 13, 2018 12:52 pm
U46406 a écrit :
mer. juin 13, 2018 10:32 am
Pour réveiller le fil, heureusement qu'Olivier Léonhardt, sénateur de l'Essonne, nous offre une belle tournée de pop-corn :
- Parcoursup en Île-de-France
Séance ciné ici : http://videos.senat.fr/video.691399_5b1 ... e=11125000
(M. Jean-Michel Blanquer, ministre de l'éducation nationale, était aussi invité)
On notera la bonne arnaque de la réponse du ministre : "S'agissant de l'académie de Versailles, 34% des inscrits sur Parcoursup ont obtenu une proposition dans un établissement parisien. Avec APB l'année dernière c'était 21,7%."
Forcément, vu qu'avec PS un même élève peut avoir plusieurs propositions...
Puis surtout, on peut parler des stats d'élèves du 93 acceptés à Paris entre APB et PS. Dans certaines facs c'est passé de 40% à 2%. :mrgreen:

Je n'ai pas lu UNE SEULE personne en UFR/fac qui ait constaté une plus grande quantité de banlieusards en licence à Paris. Et l'Etat peut monter le taux de boursier comme il veut, sélectionner géographiquement est de facto une sélection sur critères sociaux (sauf à monter le taux de boursier à un degré très élevé et pas raisonnable).

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : jeu. juin 14, 2018 1:13 pm
par antirobots
Yoz a écrit :
jeu. juin 14, 2018 12:01 pm
Avec PS, on me propose toutes les formations auxquelles j'ai été accepté, même si ce sont des formations de secours qui ne m'intéressent pas tellement. Du coup, on me compte dans les 34% même si c'est complètement artificiel.
Le 21,7% est aussi un peu artificiel, dans la mesure où on ne sait pas quel pourcentage avait classé des vœux à Paris au dessus du vœux qu'ils ont effectivement eu. Combien des 78,3% d'autres avaient des vœux à Paris moins bien classé que leur vœux principal et comment on fait pour comparer les 2 chiffres du coup ?

Au final, ça veut 'juste' dire qu'il faudra attendre la fin pour savoir si il y a plus ou moins de gens de Versailles dans les lycées à Paris. Tout ce qui est dit avant est de façon intermédiaire et on ne peut pas en tirer gd chose.

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : jeu. juin 14, 2018 1:34 pm
par U46406
Donc le ministre Jean-Michel Blanquer ne va pas organiser du " busing " * pour conduire les élèves du 9-3 dans Paris intramuros.

* une solution adoptée aux États-Unis, dans le cadre de l'affirmative action...

Re: [ParkourSup] ressortons le pop-corn !!

Posté : jeu. juin 14, 2018 5:00 pm
par LoneCat
siro a écrit :
jeu. juin 14, 2018 12:47 pm
Puis surtout, on peut parler des stats d'élèves du 93 acceptés à Paris entre APB et PS. Dans certaines facs c'est passé de 40% à 2%. :mrgreen:

Je n'ai pas lu UNE SEULE personne en UFR/fac qui ait constaté une plus grande quantité de banlieusards en licence à Paris. Et l'Etat peut monter le taux de boursier comme il veut, sélectionner géographiquement est de facto une sélection sur critères sociaux (sauf à monter le taux de boursier à un degré très élevé et pas raisonnable).
Dans les commentaires des articles ou sur d'autres forums plusieurs personnes indiquent que l'abaissement du taux d'élèves de banlieue pourrait être le résultat d'un intense lobbying de facultés de banlieue. J'ai du mal à le croire (je pense qu'un tel lobbying n'aurait pas de succès auprès du gouvernement actuel). Nous avons surtout pour le moment des enseignants de facultés parisiennes qui s'expriment, y a-t-il des articles qui donnent la version des facultés de banlieue ?

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : jeu. juin 14, 2018 5:04 pm
par U46406
Il faut avouer que c'est sans doute pas drôle de vivre dans une université de seconde zone , donc ces gens-là pourraient effectivement faire du forcing contre les initiatives de type busing ...


PS Et franchement, avec des gens dont dans leurs fonctions professionnelles ils n(ont pas le droit de s'exprimer, tu crois qu'ils vont aller pondre une lettre ouverte dans le Figaro pour étaler leur misère ???!

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : jeu. juin 14, 2018 5:26 pm
par matmeca_mcf1
Les enseignants chercheurs ne seraient pas soumis au devoir de réserve. https://www.legavox.fr/blog/maitre-anth ... s-9798.htm

Re: [ParkourSup] ressortons le pop-corn !!

Posté : jeu. juin 14, 2018 5:31 pm
par siro
LoneCat a écrit :
jeu. juin 14, 2018 5:00 pm
siro a écrit :
jeu. juin 14, 2018 12:47 pm
Puis surtout, on peut parler des stats d'élèves du 93 acceptés à Paris entre APB et PS. Dans certaines facs c'est passé de 40% à 2%. :mrgreen:

Je n'ai pas lu UNE SEULE personne en UFR/fac qui ait constaté une plus grande quantité de banlieusards en licence à Paris. Et l'Etat peut monter le taux de boursier comme il veut, sélectionner géographiquement est de facto une sélection sur critères sociaux (sauf à monter le taux de boursier à un degré très élevé et pas raisonnable).
Dans les commentaires des articles ou sur d'autres forums plusieurs personnes indiquent que l'abaissement du taux d'élèves de banlieue pourrait être le résultat d'un intense lobbying de facultés de banlieue. J'ai du mal à le croire (je pense qu'un tel lobbying n'aurait pas de succès auprès du gouvernement actuel). Nous avons surtout pour le moment des enseignants de facultés parisiennes qui s'expriment, y a-t-il des articles qui donnent la version des facultés de banlieue ?
ça m'étonnerait que les facs de banlieues puisse faire un tel lobbying quand elles n'arrivent déjà pas à faire du lobbying pour avoir les thunes dont elles ont besoin... :mrgreen: