Page 41 sur 50

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : lun. juil. 02, 2018 6:18 pm
par piroud
vous reprendrez bien un peu de pop-corn ?

https://www.lemonde.fr/campus/article/2 ... 01467.html

ou sur 3 "temoignages", on "apprend"
- que oui, APB forcait a hierarchiser les voeux et que les strategies consistant a ne pas mettre son voeu de reve en 1er etaient stupides
- rien pour le 2eme "temoignage"
- le top: le temoignage pour la procedure complementaire de l'an dernier
Cette période était vraiment inquiétante. Chaque jour, je me connectais dans l’espoir d’une réponse positive. Chaque jour, on se demandait ce que j’allais faire à la rentrée.
Ca ressemble vachement a la description de la procedure standard Parcoursup de cette annee. Cool, on est alle vers l'egalite, desormais ce stress concerne quasiment tous les eleves et non plus uniquement ceux concernes par la procedure complementaire

et bien sur, Parcoursup c'est mieux car
Nombre de jeunes déambulent à la recherche d’une idée, d’une solution d’orientation, « perdus », constate Caroline Bars, directice pédagogique de l’école Alterna Compétences. « Parcoursup oblige les lycéens à constituer des dossiers, faire des CV et donne plus de place au contrôle continu », positive-t-elle. Souvent, « ils entrent dans une filière par défaut et il est ensuite très difficile d’en sortir ». Le nouvel outil viserait également à limiter les erreurs d’aiguillage
Ah, mais en quoi Parcoursup evite les erreurs d'aiguillage ? ah, non, vous ne saurez pas, l'article est fini... :roll:

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : lun. juil. 02, 2018 6:37 pm
par miejo
En lecture rapide, je ne l'ai pas trouvé terrible, cet article du Monde. J'aurais aimé savoir ce qu'est ce salon, est ce qu'il se positionne pour la rentrée 2018 ? Beaucoup de formations en procédure complémentaire sont en alternance, allez chercher un contrat aujourd'hui pour la rentrée. ..

J'ai préféré celui de la Croix sur les profs qui aident les eleves .
https://www.la-croix.com/Famille/Educat ... 1200951848

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : lun. juil. 02, 2018 6:44 pm
par U46406
miejo a écrit :
lun. juil. 02, 2018 6:37 pm
J'aurais aimé savoir ce qu'est ce salon
Tu n'es jamais allé visiter un salon étudiant ?

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : lun. juil. 02, 2018 8:01 pm
par U46406
La-erta a écrit :
lun. juil. 02, 2018 4:12 pm
du pouvoir du préfet
Certes il y a des gens dans les cabinets qui voudraient que tout le pouvoir aille au préfet de région, mais y a des limites, faut pas abuser. Ce n'est pas dans son pouvoir de préfecture.

Donc non :
du recteur d' académie .

Sauf pour l'agriculture où c'est leur DRAAF Agri-Alim-forêt qui intervient à la place du recteur.


* DRAAF : Direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : lun. juil. 02, 2018 8:49 pm
par U46406
Un bilan sera fait dans les jours qui viennent pour savoir où ouvrir des usines supplémentaires de pop-corn^W^W^W^W^W
des places supplémentaires
afin d'accueillir tout le monde dans l’enseignement supérieur.

https://twitter.com/VidalFrederique/sta ... 8256515074

Re: 149 690 parts de pop-corn

Posté : mer. juil. 04, 2018 1:36 pm
par U46406
la 1re - Martinique (972)
Parcoursup, une réussite ? ça reste à prouver...
https://la1ere.francetvinfo.fr/martiniq ... 05887.html

Parcoursup : 149 690 élèves n'ont toujours reçu pas de propositions d'affectation
https://www.francetvinfo.fr/societe/edu ... 33737.html

avec un commentaire de Marie75a :
- Madame Vidal va passer son oral devant son prof principal (EP) , je pense qu’elle va être sanctionnée
et une réponse :
- Sanctionnée ou pas, ça dépend des objectifs...


149690

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : mer. juil. 04, 2018 2:00 pm
par LoneCat
Rappel pour APB l'an dernier, en 2017: 156 000 candidats n'ont pas reçu de proposition avant le 26 juin, 117 000 n'ont toujours rien reçu au second tour le 26 juin, puis encore 86 969 candidats (hors apprentissage) le 14 juillet, donc après les résultats du bac, les recalés n'étant plus pris en compte.

Le 3 juillet 2018: 111 954 candidats sont en attente d'une proposition, et 25 745 ont été refusés à tous leurs vœux (total d'environ 138 000).

EDIT: je viens juste de voir que c'était indiqué dans l'article cité, c'est bien de le rappeler en effet :oops:

Le nombre de 149 690 prend en compte environ 12 000 candidats qui ont quitté Parcoursup avant de recevoir une proposition. Ils n'en recevront donc pas. Ceux qui attendent ou ceux qui ont été refusés partout et cherchent une solution sont donc environ 138 000. C'est en retard sur APB, mais l'ordre de grandeur reste le même. Globalement, mi-juillet les performances devraient sur ce point être assez comparables en APB et Parcoursup pour ce qui est du nombre de candidats sans aucune proposition.

La particularité de Parcoursup, c'est plutôt le fait de maintenir des vœux en attente le plus longtemps possible et là on peut faire ds stocks de pop-corn parce que c'est loin d'être fini 8)

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : ven. juil. 06, 2018 8:15 am
par miejo
Précipitation, je ne sais plus si on a abordé cet aspect de la réforme dans ce sujet, sûrement.
Le 'tout se passe bien mieux que nos previsions' asséné depuis le 22 mai se rapporte à l'angoisse d'un gros bug informatique.
http://www.liberation.fr/france/2018/07 ... ee_1664445

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : ven. juil. 06, 2018 8:21 am
par siro
Incroyable, les responsables de la fin d'APB et du démarrage de PS seraient, comme on l'a déjà dit maint et maint fois ici, des amateurs qui ont tout fait dans la précipitation en utilisant le tirage au sort comme bouc-émissaire ? Non. Vraiment je tombe des nues. C'est une vision complotiste de gauchiste.

Ah non pardon c'est un ancien doyen de fac et des proches de certains ministres. :mrgreen:
Jean-Luc Dumas est plus incisif : «Tout s’est emballé, la pression sociétale était très forte, d’accord. Mais le fond de ma réflexion : il y avait une volonté politique de certains de faire exploser le système.»
Maintenant que la partie est jouée (gagnée ?), les langues se délient. Un proche de Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Education, abonde : «On va dire qu’il y a eu une utilisation exagérée d’un épisode pour présenter une réforme comme nécessaire, alors que des ajustements à l’ancien système auraient peut-être suffi. Le discours a pris dans l’opinion. Ils ont foncé, il ne fallait pas louper le coche.»
J'ai toujours pas tranché dans ma tête de s'ils ont juste navigué à vue ou s'ils avaient prévu* tout l'emballement qui allait s'ensuivre (vu que nous on l'a prévu ici, avec une acuité relativement correcte, j'imagine qu'ils l'ont prévu en haut ou qu'ils auraient pu s'ils y avaient mis une quantité suffisante d'efforts), mais ça ne redore pas le blason de Blanquer et Vidal.

* dans le cadre de réformes autres que sur l'ESR, paralyser les lycéens avec un PS nettement plus long qu'un APB, c'est extrêmement efficace (si on m'avait demandé de calmer les lycéens, je n'aurais pas trouvé mieux que PS pour ce faire). De la même façon, orienter tout le débat sur PS vs APB permet de ne pas en lancer sur la sélection en fac et surtout le manque chronique de moyens de l'ESR, ou sa mauvaise répartition.

Par contre, question : quand on lit ça :
«L’opinion publique ne l’a pas mesuré, mais aucune analyse de convergence n’a été faite en amont. Aucune modélisation des données», assure un observateur.
On parle bien d'analyse de convergence avant vote de la loi, pas après ?

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : ven. juil. 06, 2018 8:57 am
par bullette
siro a écrit :
ven. juil. 06, 2018 8:21 am
orienter tout le débat sur PS vs APB permet de ne pas en lancer sur la sélection en fac et surtout le manque chronique de moyens de l'ESR, ou sa mauvaise répartition.
+1
Et c'est une sélection qui ne dit pas son nom puisque les licences dans parcoursup s'appellent filières "non sélectives" quelle hypocrisie! Mentir aux gamins c'est pour moi le pire de Parcousup.

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : ven. juil. 06, 2018 9:34 am
par Jay Olsen
siro a écrit :
ven. juil. 06, 2018 8:21 am
Incroyable, les responsables de la fin d'APB et du démarrage de PS seraient, comme on l'a déjà dit maint et maint fois ici, des amateurs qui ont tout fait dans la précipitation en utilisant le tirage au sort comme bouc-émissaire ? Non. Vraiment je tombe des nues. C'est une vision complotiste de gauchiste.

Ah non pardon c'est un ancien doyen de fac et des proches de certains ministres. :mrgreen:
Jean-Luc Dumas est plus incisif : «Tout s’est emballé, la pression sociétale était très forte, d’accord. Mais le fond de ma réflexion : il y avait une volonté politique de certains de faire exploser le système.»
Maintenant que la partie est jouée (gagnée ?), les langues se délient. Un proche de Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Education, abonde : «On va dire qu’il y a eu une utilisation exagérée d’un épisode pour présenter une réforme comme nécessaire, alors que des ajustements à l’ancien système auraient peut-être suffi. Le discours a pris dans l’opinion. Ils ont foncé, il ne fallait pas louper le coche.»
J'ai toujours pas tranché dans ma tête de s'ils ont juste navigué à vue ou s'ils avaient prévu* tout l'emballement qui allait s'ensuivre (vu que nous on l'a prévu ici, avec une acuité relativement correcte, j'imagine qu'ils l'ont prévu en haut ou qu'ils auraient pu s'ils y avaient mis une quantité suffisante d'efforts), mais ça ne redore pas le blason de Blanquer et Vidal.

* dans le cadre de réformes autres que sur l'ESR, paralyser les lycéens avec un PS nettement plus long qu'un APB, c'est extrêmement efficace (si on m'avait demandé de calmer les lycéens, je n'aurais pas trouvé mieux que PS pour ce faire). De la même façon, orienter tout le débat sur PS vs APB permet de ne pas en lancer sur la sélection en fac et surtout le manque chronique de moyens de l'ESR, ou sa mauvaise répartition.

Par contre, question : quand on lit ça :
«L’opinion publique ne l’a pas mesuré, mais aucune analyse de convergence n’a été faite en amont. Aucune modélisation des données», assure un observateur.
On parle bien d'analyse de convergence avant vote de la loi, pas après ?
Ils voudraient péter le système et instaurer la sélection à l'entrée de la fac, ils auraient pas fait autrement.
Après, ça serait retourner une implication que de conclure qu'il y avait une volonté consciente derrière.

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : ven. juil. 06, 2018 9:59 am
par siro
Qu'on ait exacerbé les petits artefacts d'APB au lieu de les combler pour tuer APB et instaurer PS j'ai aucun doute.
Qu'on ait pensé PS pour permettre aux facs de sélectionner, j'ai aucun doute. Structurellement le fait que chaque formation puisse classer rend clair la chose.

J'aurais tendance à penser que c'était un plan prévu depuis l'an dernier. Après, les petits détails, à mon avis ils ont été improvisés sur le moment, c'était surtout les grandes lignes qui étaient fixées.

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : ven. juil. 06, 2018 10:37 am
par Jay Olsen
On pourrait retrouver tanphi pour lui demander :D

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : ven. juil. 06, 2018 11:09 am
par U46406
siro a écrit :
ven. juil. 06, 2018 8:21 am
ça ne redore pas le blason de Jean-Michel Blanquer
Oui, mais à mon avis, pas de quoi le guyaner à nouveau...

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : ven. juil. 06, 2018 11:32 am
par U46406
Merci pour ce lien vers cet article de Libération.

Et pendant ce temps, il y a des places vides dans les CPGE / prépas... Grrr...
- CPGE en procédure complémentaire
viewtopic.php?f=20&t=67466