Page 47 sur 51

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : mar. juil. 17, 2018 8:02 pm
par Ytterbium
Un article du Monde sur les lenteurs de PS (abonné) : https://abonnes.lemonde.fr/campus/artic ... 01467.html
En gros, pour l'instant, il y a plus de candidats n'ayant reçu aucune proposition que l'année dernière, alors que c'était une critique majeure d'APB. Et en gros, tout l'enseignement supérieur — université, lycées , IUT — critique (avec des nuances) la vitesse de convergence de PS et aimerait repasser aux veux ordonnés. C'est forcément subjectif, vu que ce n'est l'avis que de quelques personnes, mais globalement, elles vont dans le même sens.

Et une réponse de la ministre est magnifique : « Hiérarchiser les vœux reviendrait à nouveau à réduire la capacité de décision du lycéen ». Elle est universitaire comment peut-elle affirmer ça ? Revenir à une liste de veux ordonnée a priori (plutôt qu'a posteriori, ce que fait PS) ne fait que réduire la capacité du lycéen à prendre son temps.

À la rigueur, un fonctionnement mixte entre APB et PS serait de faire une liste de veux et les établissements les classent ou les refusent. Puis le lycéen voit de statut du veux (accepté sur liste d'attente, refusé, ou oui si), pas la peine de mettre les classements en liste d'attente, ça ne mène qu'à l'autocensure et la mésestime de soi, puis classe les veux acceptés. Ensuite, on applique l'algorithme classique d'APB.
Ça permettrait d'alléger un peu la charge mentale en n'ayant pas à classer les veux refusés, et permettrait d'avoir la rapidité d'APB.

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : mar. juil. 17, 2018 9:25 pm
par framboise2
Ah oui intéressant...
J’avais imaginé de mon côté une substitution automatique du dernier vœu accepté par le(s) vœu(x) en attente dès qu’ils remontent, car je soupçonne que beaucoup gardent des vœux en attente sans pour autant les préférer à la proposition qu’ils ont déjà acceptée. Dans le fil PCSI Chaptal, il me semble que Prosper a même mentionné des refus de places d’internat.

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : mar. juil. 17, 2018 10:45 pm
par LoneCat
framboise2 a écrit :
mar. juil. 17, 2018 9:25 pm
je soupçonne que beaucoup gardent des vœux en attente sans pour autant les préférer à la proposition qu’ils ont déjà acceptée.
Ça concerne effectivement un certain nombre de candidats. Donc en fait leur vœu accepté n'est pas encore officiellement définitif, mais en pratique c'est bien le vœu qu'ils accepteront "définitivement". Si j'ai bien compris, c'est pour se donner une éventuelle dernière chance de changer d'avis, voire pour avoir la satisfaction d'avoir refusé certaines formations. Ou alors par procrastination .... :roll:

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : mer. juil. 18, 2018 2:23 am
par Hibiscus
Ytterbium a écrit :
mar. juil. 17, 2018 8:02 pm
Et une réponse de la ministre est magnifique : « Hiérarchiser les vœux reviendrait à nouveau à réduire la capacité de décision du lycéen ». Elle est universitaire comment peut-elle affirmer ça ? Revenir à une liste de veux ordonnée a priori (plutôt qu'a posteriori, ce que fait PS) ne fait que réduire la capacité du lycéen à prendre son temps.
Les opinions universitaires et les reponses politiques ne vont pas souvent ensemble :roll:

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : mer. juil. 18, 2018 9:23 am
par La-erta
Simon Billouet a écrit :
lun. juil. 16, 2018 6:06 pm
La-erta a écrit :
lun. juil. 16, 2018 2:05 pm
Est-il représentatif et en quoi son avis serait pertinent vu qu'apparemment ce serait un syndicat d'enseignants donc corporatiste ?
Il est représentatif car majoritaire chez tous les corps d'enseignants (chaire supérieure, agrégés et certifiés). Je vous laisse vos propos sur son corporatisme (avec, je l'avoue, un certain mépris).
Tiens c'est bizarre j'avais fait une réponse concernant l'adjectif corporatiste que j'avais employé mais elle a apparemment disparu.
Pourtant je n'avais fait que citer des extraits des statuts de ce syndicat qui sont accessibles à tous.
J'étais HS je le conçois mais ce n'est pas moi qui ai cité le SNES ni l'ai défendu or ces contributions là n'ont pas disparu.
Il est vrai qu'elles émanaient d'enseignants et donc ... j'arrête là. :mrgreen:

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : mer. juil. 18, 2018 11:49 am
par lelotusrouge11
bonjour j'aurais une question a vous posez , comment fait-on pour faire la double inscription prepa-université ?

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : mer. juil. 18, 2018 1:54 pm
par Syl20
Tu verras à la rentrée (ou plutôt vers octobre/novembre), on t'expliquera comment faire. Pour l'UMPC, il fallait faire une inscription sur internet, envoyer des papiers justificatifs par la Poste et c'était bon dans mes souvenirs

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : mer. juil. 18, 2018 3:51 pm
par Ellister
Je reviens sur le problème de la différence PS/APB.(pour moi) Il s'agit de savoir quand il faut faire ses choix. (je fais partie du peu d'élèves à avoir testé les deux)
APB c'était un rouleau compresseur : tu faisais tes choix avant le 20 mars et que tu le veuilles ou non tu ne pouvais plus rien y changer après.
PS te laisse plus de temps, de choix, mais oblige l'élève à faire des choix rapides (voire précipités), et ce dans la période précédant le bac.
Pour les meilleurs dossiers c'est un petit stress: savoir si on va suffisamment avancer dans les listes d'attentes pour avoir LE lycée qu'on veut classé xième pour X ENS dans quatorze classements pondérés sur 5 ans.
Pour ceux qui ont le bac à 10,5 c'est savoir s'ils auront une affectation dans un établissement ou s'ils devront faire un BTS aquaculture gentiment proposé par le recteur, eux qui aimaient tellement la nature qu'ils voulaient faire de la bio.
Bref, du bon gros stress, aller checker tous les matins sur son téléphone pour voir qu'on est passé de 866e à 862e, ne pas savoir s'il faut se préparer à louer à Bordeaux ou à Guérande (pour le BTS), faire ses inscriptions au dernier moment pour finalement squatter trois semaines chez le pote de promo de la fac que vous avez finalement eue.
Bon je grossis un peu le trait mais APB avait le gros gros avantage d'être clair sur ce propos, et si t'étais pas content, au pire tu avais la procédure complémentaire (j'ai vu des amis passer par là et réussir, sans blague).

Après il y a le problème du tirage au sort/sélection/oui mais, mais pour moi c'est encore trop tôt pour trancher entre les deux, les affectations n'étant pas finies.

Bref je serai plutôt pro-APB. Pour moi Parcoursup n'apporte rien de plus aux futurs élèves de prépa (ajouter INSA, UTC ...) qu'une fausse idée de "plus de choix" qu'ils avaient déjà avant, plus tôt seulement.
Par contre le coup des filières "en tension" sur APB je trouve que c'était une connerie : on a le choix ou on l'a pas mais on ne peut pas dire "oui tu peux mettre PACES en second vœu au cas où tu n'aies pas ta BCPST mais je ne te le conseille pas *wink wink*", ça me semble très malsain. (et le tirage au sort du même coup, les amphis ont toujours été surchargés au premier semestre alors pourquoi a-t-on décidé seulement l'année dernière que c'était un problème ?!)

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : mer. juil. 18, 2018 4:08 pm
par train epicycloidal
Ellister a écrit :
mer. juil. 18, 2018 3:51 pm
APB c'était un rouleau compresseur : tu faisais tes choix avant le 20 mars et que tu le veuilles ou non tu ne pouvais plus rien y changer après.
Vraiment ? Mon expérience d’APB date de 2010 et le système a peut-être été modifié depuis.

En 2010, la liste de vœux choisis était fixée en mars.
Mais le classement de ces vœux était modifiable jusqu’à environ une semaine avant les résultats de l’algorithme (autour du 10 juin).

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : mer. juil. 18, 2018 4:20 pm
par miejo
@Ellister, rien ne t'empechait avec APB de changer l'ordre de tes voeux jusqu'au 31 Mai ...
Le tirage au sort concernait un nombre restreint de filières, on cherche toujours des taux vérifiés et expliqués (0.5 % etait un fake, pas de sources pour le 7 %, le risque de tirage au sort pour la médecine ne s'est pas avéré (cf article libé cité dans une des 47 pages de ce sujet) )...
APB était à revoir pour les filières non sélectives, c'est certain.
Les premieres annonces pour Parcoursup, octobre ou novembre 2017 indiquaient que ça ne changerait rien pour les filières sélectives ... Résultat mitigé, au minimum.
Sauf erreur, je n'ai pas vu ce point abordé, en tout cas, en mangeant du popcorn. Il est abordé sur un autre sujet le terme 'tuer les prépas', avec lequel je ne suis pas d'accord. Mais les prépas de proximité ne risquent elles pas de fermer, pas cette année mais l'an prochain, si elles ont des effectifs vraiment très faibles ? Les nouvelles places promises en IUT ou BTS sont elles financées, est ce qu'une solution n'est pas de fermer des classes prépa et d'ouvrir des classes de BTS ?

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : jeu. juil. 19, 2018 12:07 pm
par Ellister
train epicycloidal a écrit :
mer. juil. 18, 2018 4:08 pm
Ellister a écrit :
mer. juil. 18, 2018 3:51 pm
APB c'était un rouleau compresseur : tu faisais tes choix avant le 20 mars et que tu le veuilles ou non tu ne pouvais plus rien y changer après.
Vraiment ? Mon expérience d’APB date de 2010 et le système a peut-être été modifié depuis.

En 2010, la liste de vœux choisis était fixée en mars.
Mais le classement de ces vœux était modifiable jusqu’à environ une semaine avant les résultats de l’algorithme (autour du 10 juin).
Exact, mea culpa, c'était jusqu'au 31 mai l'année dernière. (raison de plus pour moi d'être pro APB :mrgreen: )
miejo a écrit :
mer. juil. 18, 2018 4:20 pm
Le tirage au sort concernait un nombre restreint de filières, on cherche toujours des taux vérifiés et expliqués (0.5 % etait un fake, pas de sources pour le 7 %, le risque de tirage au sort pour la médecine ne s'est pas avéré (cf article libé cité dans une des 47 pages de ce sujet) )...
APB était à revoir pour les filières non sélectives, c'est certain.
On est bien d'accord sur ce point. Je n'ai d'ailleurs pas avancé de chiffres, et je n'ai pas non plus vécu personnellement la situation.
miejo a écrit :
mer. juil. 18, 2018 4:20 pm
Les premieres annonces pour Parcoursup, octobre ou novembre 2017 indiquaient que ça ne changerait rien pour les filières sélectives ... Résultat mitigé, au minimum.
Sauf erreur, je n'ai pas vu ce point abordé, en tout cas, en mangeant du popcorn. Il est abordé sur un autre sujet le terme 'tuer les prépas', avec lequel je ne suis pas d'accord. Mais les prépas de proximité ne risquent elles pas de fermer, pas cette année mais l'an prochain, si elles ont des effectifs vraiment très faibles ? Les nouvelles places promises en IUT ou BTS sont elles financées, est ce qu'une solution n'est pas de fermer des classes prépa et d'ouvrir des classes de BTS ?
Je ne sais pas si cela va beaucoup changer sur le long terme, il y a déjà eu une baisse des effectifs à la fin des années 90 sans changer la croissance des effectifs sur le long terme.
Mais je ne pense pas que PS soit tellement adapté aux filières sélectives (APB avait d'ailleurs été créé spécialement pour répartir les élèves en prépa il me semble, pas en fac à l'origine).

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : jeu. juil. 19, 2018 12:53 pm
par framboise2
Le fait d’avoir un classement des dossiers dans les fac va en amener plus d’un à s’orienter vers la fac plutôt que vers la prépa- en filière économique où Dauphine est bien cotée, je pense qu’ils sont nombreux à préférer Dauphine à une prépa obtenue dans Parcoursup, même très cotée. Au niveau professionnel d’ailleurs dans les entreprises que je connais, il n’y a pas de différence entre un parcours Dauphine et une école de commerce très cotée, sauf peut-être HEC, et encore ce n’est pas si sûr.

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : jeu. juil. 19, 2018 1:15 pm
par siro
Ellister a écrit :
mer. juil. 18, 2018 3:51 pm
APB c'était un rouleau compresseur : tu faisais tes choix avant le 20 mars et que tu le veuilles ou non tu ne pouvais plus rien y changer après.
C'est faux.

Le classement de tes vœux pouvait évoluer jusqu'à bien plus tard. Les vœux en eux-mêmes étaient figés assez tôt dans l'année pour permettre aux formations de trier les dossiers reçus.

En outre, la clôture des vœux dans PS s'est arrêtée le 31 mars cette année, ce qui ne change rien en matière de formulation des vœux par rapport à APB (allez, si, dix jours).

La différence entre APB et PS, c'est que APB demande de classer ses vœux avant d'avoir des annonces d'admission (sauf cas particulier), alors que PS c'est un classement "informel" (choisir c'est classer) après l'annonce des admissions (sur des critères qui du coup ne sont plus aussi restreints que l'attrait pour la formation, puisqu'une stratégie de choix des vœux en fonction de son rang émerge avec PS).
Les nouvelles places promises en IUT ou BTS sont elles financées, est ce qu'une solution n'est pas de fermer des classes prépa et d'ouvrir des classes de BTS ?
Ce qui risque de rendre nettement plus élitiste le monde des prépas, plutôt que de démocratiser leur accès. Ce qui fera du bien au CV de ceux qui se plaisent dans le système prépa, mais moins celui des autres. (Enfin ça n'est que mon avis perso, mais la prépa peut convenir à beaucoup de monde si l'on sort de l'image d'Epinal qu'elle véhicule encore aujourd'hui.)

Si l'on ferme les prépas, l'enseignement supérieur pourrait ne pas trop y perdre si les profs agrégés étaient requalifiés en PRAG pour enseigner en fac (en L1/L2/L3). Sauf qu'il ne me semble pas que la tendance soit à renforcer les infra/enseignants/enseignants chercheurs en université. Fermer les prépas a toutes les chances de diminuer la masse brute d'enseignants disponibles pour assurer le taf dans l'ESR. :mrgreen:

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : jeu. juil. 19, 2018 4:42 pm
par exhx
siro a écrit :
jeu. juil. 19, 2018 1:15 pm
Ellister a écrit :
mer. juil. 18, 2018 3:51 pm


Les nouvelles places promises en IUT ou BTS sont elles financées, est ce qu'une solution n'est pas de fermer des classes prépa et d'ouvrir des classes de BTS ?
Ce qui risque de rendre nettement plus élitiste le monde des prépas, plutôt que de démocratiser leur accès. Ce qui fera du bien au CV de ceux qui se plaisent dans le système prépa, mais moins celui des autres. (Enfin ça n'est que mon avis perso, mais la prépa peut convenir à beaucoup de monde si l'on sort de l'image d'Epinal qu'elle véhicule encore aujourd'hui.)

Si l'on ferme les prépas, l'enseignement supérieur pourrait ne pas trop y perdre si les profs agrégés étaient requalifiés en PRAG pour enseigner en fac (en L1/L2/L3). Sauf qu'il ne me semble pas que la tendance soit à renforcer les infra/enseignants/enseignants chercheurs en université. Fermer les prépas a toutes les chances de diminuer la masse brute d'enseignants disponibles pour assurer le taf dans l'ESR. :mrgreen:
Les nouvelles places ouvertes en IUT et BTS le sont essentiellement à destination des titulaires de bacs STMG ou pro dans les filières tertiaires ( et peut être un peu pour les élèves qui ont eu un bac ES de justesse ).Je ne crois pas que les CPGE scientifiques MPSI-PCSI -PTSI soient menacées. En revanche pour les prépas économiques....Par exemple sur 42 prépa ECT ( à destination des bacs STMG ), 26 sont en procédure complémentaire. En ECE c'est comparable (60% )

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Posté : jeu. juil. 19, 2018 5:13 pm
par U46406
exhx a écrit :
jeu. juil. 19, 2018 4:42 pm
les prépas économiques...
Ils en disent quoi sur Forum Prépa HEC ?