Discours du président sur les réformes

Pour toutes les questions sur une discipline non présente au dessus.

Modérateur : Sylvie Bonnet

Avatar du membre
Ka0
Messages : 153
Enregistré le : jeu. juin 05, 2008 3:22 pm

Message par Ka0 » sam. juin 28, 2008 5:42 pm

Là je comprends pas.
Les schémas en philo, français, histoire ?
Des citations, des dates, des oeuvres et des auteurs en bio ?
De la rigueur scientifique dans une dissert sur la poésie ?

Avatar du membre
Blinis
Messages : 438
Enregistré le : lun. juin 04, 2007 5:46 pm

Message par Blinis » sam. juin 28, 2008 5:53 pm

Bah, écoute, je te propose qu'on règle ça en privé, je ne me sens pas d'attaque à jouer le prof ici et maintenant. Il est toujours extrêmement dommageable que si peu d'enseignants de littérature ou de philosophie ne se trouvent ici, pour pouvoir une bonne fois pour toute nuancer l'idée que " en philosophie, en littérature, en histoire, en sciences sociales il n'y a pas de vérités scientifiques " et que " en physique et en biologie il y a des vérités absolues ". C'est ça, l'épistémologie. Parenthèse fermée, on règle ça en MP ou sur messenger, ainsi qu'avec tout ceux que ça intéresse.

Retour au sujet.
"Quoi d'étonnant si la prison ressemble aux usines, aux écoles, aux casernes, aux hôpitaux, qui tous ressemblent aux prisons ?"
Michel Foucault

Avatar du membre
Quetzalcoatl
Messages : 9598
Enregistré le : mer. déc. 18, 2002 8:09 pm
Classe : Prof
Localisation : Metz
Contact :

Message par Quetzalcoatl » sam. juin 28, 2008 6:34 pm

Ka0 a écrit :Oui mais en même temps, le français, les langues, l'histoire-géo, la philo, ça constitue une culture générale solide que tout le monde devrait avoir, et comme le lycée général reste quand même la voie la plus empruntée, je trouve normal que quelque soit la filière, les matières littéraires et humaines demeurent importantes.


Très bien. Qu'il y ait "pour la culture", autant de sciences dans les filières littéraires qu'il y a de lettre dans les filières scientifiques. Mais juste pour la culture, hein !

Et puis, pour la culture, pourquoi n'a-t-on pas de SES en S ? Juste pour la culture ?

Faut arrêter : soit c'est "juste" pour la culture comme c'est le cas et à ce moment là la filière S n'est PAS marquée scientifique (comme c'est le cas, j'insiste) mais juste "colorée" scientifique. Soit ce n'est pas pour la culture et il faut le virer de l'enseignement.

Mais, comme l'éducation nationale le sait bien, la majorité de ceux qui font S ne deviendront pas scientifique et cela entretient le système : on fait de S une filière pas trop scientifique. :?
Les hôpitaux sont les lieux les plus dangereux de France : c'est là qu'on y meurt le plus.

Matthieu Rigaut
Physique PC*, Image Fabert (Metz)
Cours, DM, DS, TD donnés à mes étudiants
Me prévenir par MP pour modérer un message

Avatar du membre
Ka0
Messages : 153
Enregistré le : jeu. juin 05, 2008 3:22 pm

Message par Ka0 » sam. juin 28, 2008 6:38 pm

En fait il faudrait que la "culture générale" que l'éducation nationale souhaiterait instaurer au plus grand nombre, soit acquise déjà au collège, comme ça on attaquerait vraiment les choses sérieuses au lycée, et donc la fillière S porterait véritablement son nom. Mais si on prétexte toujours une baisse de niveau, etc... ça sera toujours de l'autre côté que ça tendra.

Avatar du membre
Dodor
Messages : 239
Enregistré le : mer. mars 05, 2008 6:56 pm
Classe : M1 info/MIT2
Localisation : Rennes

Message par Dodor » sam. juin 28, 2008 11:41 pm

kevin97 a écrit :Je tiens à rappeler quand je lis tes idées

Ce ne sont pas vraiment mes idées, c'est ce que ça m'inspire.
Je ne peux pas deviner comment sera réalisé une idée de souplesse du lycée gérable administrativement, financièrement, profitable aux élèves le plus possible...


A propos de la culture :
Il est dommage que l'on donne trop peu de références culturelles scientifiques... L'expérience de Lavoisier, comment Machin a trouvé tel truc en bio/géol/physique/chimie, oeuvres scientifiques... Un scientifique sans culture scientifique (même si connaissant de nombreux théorèmes, formules...), ceci ne parait-il pas étrange ?
Si on voulait donner de la culture dans tel domaine à un élève, quand l'élève n'est pas intéressé par ce domaine culturel, est-ce que cela n'aboutira pas à une perte de temps car l'élève non intéressé risque d'oublier aussi vite ce qu'il ne voulait pas apprendre qu'il l'a (mal) appris ?
La culture générale qu'on retient, on l'obtient généralement en étant curieux, en cherchant par soi-même...
Les littéraires doivent non seulement avoir cette curiosité mais en plus ont des cours leur permettant de les approfondir, d'obtenir des méthodes (ça, c'est pas vraiment de la culture)...

J'ai l'impression que dans ce forum beaucoup voudraient la philo dès la seconde... Aimez-vous donc tous la philo ? Avez-vous tous eu des super profs ? Pouvez-vous expliquer pourquoi l'enseignement de la philo est nécessaire à tous ? Est-ce pour la culture ? la forme de réflexion ? Comment perceviez-vous la philo avant votre premier cours ?
(2008-10) Sup MPSI 3 -> Opt. Info -> MP*1 (MP**) à Janson de Sailly
(2010-11) ENS Cachan (Antenne de Bretange) - L3 info - MIT1
In Gil we trust.
Laissons trotter les ânes.
Écoutez votre petite sœur.

Avatar du membre
Ka0
Messages : 153
Enregistré le : jeu. juin 05, 2008 3:22 pm

Message par Ka0 » dim. juin 29, 2008 12:03 am

Il faut suivre les cours de philo avec profit, même si j'avais beaucoup d'a priori avant de commencer (je supportais plus les matières littéraires, et puis notre prof nous a rajouté une heure de cours hebdomadaire). Mais je l'ai pris comme une invitation à la réflexion et à la lecture des grands auteurs, et je trouve que c'est un outil merveilleux pour "grandir" intérieurement, encore faut-il ne pas laisser ce qu'on apprend en cours au seuil du lycée...

heavenhel
Messages : 3538
Enregistré le : mar. oct. 30, 2007 3:36 pm

Message par heavenhel » dim. juin 29, 2008 11:08 am

s
Modifié en dernier par heavenhel le mer. avr. 08, 2015 7:16 pm, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Quetzalcoatl
Messages : 9598
Enregistré le : mer. déc. 18, 2002 8:09 pm
Classe : Prof
Localisation : Metz
Contact :

Message par Quetzalcoatl » dim. juin 29, 2008 6:56 pm

heavenhel a écrit :Si aujourd'hui tu croisais quelqu'un qui prétend être physicien sans mathématiser la physique, trouverais-tu qu'il est scientifique ?? Non. pourquoi ??


Tu veux dire comme Feynmann ?
Les hôpitaux sont les lieux les plus dangereux de France : c'est là qu'on y meurt le plus.

Matthieu Rigaut
Physique PC*, Image Fabert (Metz)
Cours, DM, DS, TD donnés à mes étudiants
Me prévenir par MP pour modérer un message

heavenhel
Messages : 3538
Enregistré le : mar. oct. 30, 2007 3:36 pm

Message par heavenhel » lun. juin 30, 2008 9:30 am

q
Modifié en dernier par heavenhel le mer. avr. 08, 2015 7:16 pm, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Ka0
Messages : 153
Enregistré le : jeu. juin 05, 2008 3:22 pm

Message par Ka0 » lun. juin 30, 2008 11:48 am

Bon, Cuvier il s'est plutôt cantonné au descriptif quand même, en paléontologie et géologie pré-évolutionniste on avait pas besoin de maths.

Avatar du membre
Quetzalcoatl
Messages : 9598
Enregistré le : mer. déc. 18, 2002 8:09 pm
Classe : Prof
Localisation : Metz
Contact :

Message par Quetzalcoatl » lun. juin 30, 2008 1:09 pm

heavenhel a écrit :non pas vraiment. :wink:

Si j'ai bien compris ce que raconte Wikipédia, il me semble que Feynmann utilisait quand même pas mal les maths et que son diagramme est une représentation des expressions mathématiques gouvernant le comportement des particules.


Tttt, mathématiser la physique, ça ne veut pas dire "faire des calculs" ! Sinon, on peut dire "connaissez vous un physicien qui n'utilise pas : la logique ? le français ? de l'encre pour écrire ?" ;). Feynmann a énormément oeuvré pour extraire la physique de la physique et le distinguer des "maths". Bien sûr qu'on fait et fera toujours des calculs en physique, mais c'est un "détail" car le calcul ce n'est pas la physique !

Exemple : la physique te dit que la pierre tombe à accélération constante. Franchement, après que tu obtiennes $ z=h-\frac{1}{2}g\,t^2 $ ou $ z=h-\frac{\pi}{\sqrt{17}}g\,t^2 $ c'est du détail !

C'est vraiment dommage qu'on se concentre sur les détails ... :?
Les hôpitaux sont les lieux les plus dangereux de France : c'est là qu'on y meurt le plus.

Matthieu Rigaut
Physique PC*, Image Fabert (Metz)
Cours, DM, DS, TD donnés à mes étudiants
Me prévenir par MP pour modérer un message

heavenhel
Messages : 3538
Enregistré le : mar. oct. 30, 2007 3:36 pm

Message par heavenhel » lun. juin 30, 2008 2:59 pm

f
Modifié en dernier par heavenhel le mer. avr. 08, 2015 7:16 pm, modifié 1 fois.

QuentinL
Messages : 1262
Enregistré le : sam. août 25, 2007 7:32 pm

Message par QuentinL » lun. juin 30, 2008 3:16 pm

Et si oui, cela voudrait-il dire que mon cauchemar est fini, qu'enfin on sera autorisé à comprendre en physique en prépa ???


Bah oui, vaudra mieux même :roll: Mais c'est pas pour ça que 99% des questions qu'on te posera ne se résoudront pas en passant par des équations..

Et même en terminale, comprendre est très utile, on peut dire que le bac est ultra facile, qu'on fait pas des vraies maths au lycée, etc. , mais qu'on nous interdit de comprendre.. Et puis quoi encore ?

heavenhel
Messages : 3538
Enregistré le : mar. oct. 30, 2007 3:36 pm

Message par heavenhel » lun. juin 30, 2008 4:11 pm

d
Modifié en dernier par heavenhel le mer. avr. 08, 2015 7:16 pm, modifié 1 fois.

Avatar du membre
cerise
Messages : 2341
Enregistré le : ven. févr. 18, 2005 4:00 pm
Classe : Intégrée
Localisation : Rennes
Contact :

Message par cerise » lun. juin 30, 2008 5:29 pm

La physique de prépa devrait te plaire !
Cerise, prof de maths
Ancienne élève de l'ENS de Cachan - Ker Lann
Ancienne élève de Camille Guérin (Poitiers), MPSI2, MP*

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités