Physique bac 2008

Pour toutes les questions sur une discipline non présente au dessus.

Modérateur : Sylvie Bonnet

QuentinL
Messages : 1262
Enregistré le : sam. août 25, 2007 7:32 pm

Message par QuentinL » mer. juin 18, 2008 9:14 pm

Ka0 a écrit :
Mes élèves n'osent plus prononcer devant moi le mot chaleur ! Car ils savent que la plupart du temps il est mal employé. Et une fois de plus d'ailleurs !


Il y aurait-il moyen d'avoir un peu plus de développement sur cette remarque ?


Remplace chaleur par transfert thermique, si ça veut rien dire c'est mal employé.

Avatar du membre
Ka0
Messages : 153
Enregistré le : jeu. juin 05, 2008 3:22 pm

Message par Ka0 » mer. juin 18, 2008 9:19 pm

Oui, bon, au niveau terminale on parle de chaleur pour la forme générale et de transfert thermique lorsqu'on est explicitement en termes énergétique.
Et même s'il y a confusion, personne n'en tient rigueur.
Et tant mieux puisque l'étymologie nous donne bien raison.

gerfaut17
Messages : 59
Enregistré le : mer. févr. 13, 2008 4:12 pm

Message par gerfaut17 » mer. juin 18, 2008 9:23 pm

Hyot a écrit :La SI etait également super simple, juste de logique, c'est cool xD



Logique, logique... J'ai trouvé que ça restait un peu ambigu (l'histoire du pont en H et des diodes, j'ai pas vraiment compris là où il voulaient en venir) , et puis les résolutions d'équilibre avec le PFS, c'est jamais facile.

J'ai toujours un avis mitigé de cette matière :lol: , je ne comprends pas pourquoi apprendre le cours, puisque les sujets ne requièrent aucune connaissances, on a bouffé des engrenages, des poulies courroies toute l'année et finalement rien! (pourtant ils étaient bien dans le mécanisme).

Enfin bref vivement l'année prochaine :P
khâgneux à Carnot Dijon A/L (internat)

QuentinL
Messages : 1262
Enregistré le : sam. août 25, 2007 7:32 pm

Message par QuentinL » mer. juin 18, 2008 9:23 pm

Oui, bon, au niveau terminale on parle de chaleur pour la forme générale et de transfert thermique lorsqu'on est explicitement en termes énergétique.
Et même s'il y a confusion, personne n'en tient rigueur.
Et tant mieux puisque l'étymologie nous donne bien raison.


1/C'est pas parce qu'on a le droit de rédiger n'importe comment/d'être imprécis en terminale que c'est bien. Même si c'est étymologiquement défendable..

2/Je ne sais pas ce qu'est la "forme générale". Tu utilises "chaleur" pour tout transfert d'énergie ? :shock: On dirait que c'est pire que ça, vu ta phrase, chaleur c'est quoi pour toi ? Température ?

Tout le monde se trompe et est régulièrement imprécis, mais ne pas vouloir se corriger... c'est stupide.

Avatar du membre
Quetzalcoatl
Messages : 9598
Enregistré le : mer. déc. 18, 2002 8:09 pm
Classe : Prof
Localisation : Metz
Contact :

Message par Quetzalcoatl » mer. juin 18, 2008 9:26 pm

CBP a écrit :
Ka0 a écrit :Vous n'avez pas tort du tout puisque chaleur = rayonnement infrarouge.


Mes élèves n'osent plus prononcer devant moi le mot chaleur ! :twisted: Car ils savent que la plupart du temps il est mal employé. Et une fois de plus d'ailleurs ! ;)


La chaleur est un TRANSFERT énergétique. Ce n'est, en particulier PAS de l'énergie mais le fait que celle ci se déplace. C'est comme un travail de force : c'est un transfert.

Or donc recevoir (ou fournir) de la chaleur peut se faire sous trois formes (je mets en même temps entre parenthèse l'analogue avec la transmission d'un petit mot en classe)
:arrow: convection (celui qui a écrit le petit mot se lève et va le porter au destinataire)
:arrow: la conduction (celui qui a écrit le petit mot le donne à son voisin qui le donne à son voisin qui le donne ...)
:arrow: le rayonnement (celui qui a écrit le petit mot envoie un SMS !)

Ici le terme chaleur est mal employé pour deux raisons :
:arrow: on fournit de la chaleur (comprendre de l'énergie) qui est convertie en rayonnement
:arrow: le '=' implique une équivalence alors que ce n'est pas du tout le cas ! On peut avoir de la chaleur sans rayonnement.

A vue de nez, je dirais que le mot chaleur a été utilisé en lieu est place de "chaud" car, effectivement, la plupart des corps chauds emettent un rayonnement IR.
Les hôpitaux sont les lieux les plus dangereux de France : c'est là qu'on y meurt le plus.

Matthieu Rigaut
Physique PC*, Image Fabert (Metz)
Cours, DM, DS, TD donnés à mes étudiants
Me prévenir par MP pour modérer un message

Avatar du membre
Ka0
Messages : 153
Enregistré le : jeu. juin 05, 2008 3:22 pm

Message par Ka0 » mer. juin 18, 2008 9:28 pm

1/C'est pas parce qu'on a le droit de rédiger n'importe comment/d'être imprécis en terminale que c'est bien. Même si c'est étymologiquement défendable..


Il n'y a pas de notion de "bien"; c'est une question d'indulgence.
Et en physique encore... Mais en biologie, ou les choses sont ridiculement simplifiées et aucun spécialiste du supérieur ne vient mettre son nez pour dire "non non c'est pas exactement ça" parce que sinon on s'en sort vraiment pas !

Et sinon, à une question du genre : "qu'émet la lampe sous tension ?" => de la chaleur
et "en quelle type d'énergie la lampe transforme-t-elle l'énergie électrique ?" => transfert thermque.

QuentinL
Messages : 1262
Enregistré le : sam. août 25, 2007 7:32 pm

Message par QuentinL » mer. juin 18, 2008 9:33 pm

Ka0 a écrit :
1/C'est pas parce qu'on a le droit de rédiger n'importe comment/d'être imprécis en terminale que c'est bien. Même si c'est étymologiquement défendable..


Il n'y a pas de notion de "bien"; c'est une question d'indulgence.
Et en physique encore... Mais en biologie, ou les choses sont ridiculement simplifiées et aucun spécialiste du supérieur ne vient mettre son nez pour dire "non non c'est pas exactement ça" parce que sinon on s'en sort vraiment pas !

Et sinon, à une question du genre : "qu'émet la lampe sous tension ?" => de la chaleur
et "en quelle type d'énergie la lampe transforme-t-elle l'énergie électrique ?" => transfert thermque.


Il y a la notion du correct et de l'incorrect, ce que j'ai vulgairement appelé bien/pas bien. Et dans ce cas, c'est évident que c'est incorrect. Je te conseille d'éviter de tester l'indulgence de tes profs de l'an prochain sur ce genre de questions, elle sera nulle et ça risque de faire très mal à tes notes.

Je ne vois pas le rapport avec la biologie.. on fait pas n'importe quoi en maths sous prétexte que la psychanalyse n'est pas rigoureuse. C'est la même chose ici.

Tu continues à confondre les concepts, étant donné que tu ne les as pas vus en cours on peut pas t'en vouloir, mais aie un peu de modestie et reconnais tes erreurs, sinon t'avanceras jamais :roll:

gerfaut17
Messages : 59
Enregistré le : mer. févr. 13, 2008 4:12 pm

Message par gerfaut17 » mer. juin 18, 2008 9:34 pm

et si on met chaleur et transfert thermique entre parenthèses c'est bien? :P

:lol:
khâgneux à Carnot Dijon A/L (internat)

Avatar du membre
Quetzalcoatl
Messages : 9598
Enregistré le : mer. déc. 18, 2002 8:09 pm
Classe : Prof
Localisation : Metz
Contact :

Message par Quetzalcoatl » mer. juin 18, 2008 9:38 pm

Ka0 a écrit :Et sinon, à une question du genre : "qu'émet la lampe sous tension ?" => de la chaleur
et "en quelle type d'énergie la lampe transforme-t-elle l'énergie électrique ?" => transfert thermque.


Euh, non plus !

Et sinon, à une question du genre : "qu'émet la lampe sous tension ?" => de la lumière ! (ou "un rayonnement électromagnétique)
et "en quelle type d'énergie la lampe transforme-t-elle l'énergie électrique ?" => en énergie électromagnétique contenue dans le rayonnement (ce qui regroupe à la fois la lumière et le "chaud")
Les hôpitaux sont les lieux les plus dangereux de France : c'est là qu'on y meurt le plus.

Matthieu Rigaut
Physique PC*, Image Fabert (Metz)
Cours, DM, DS, TD donnés à mes étudiants
Me prévenir par MP pour modérer un message

Avatar du membre
Quetzalcoatl
Messages : 9598
Enregistré le : mer. déc. 18, 2002 8:09 pm
Classe : Prof
Localisation : Metz
Contact :

Message par Quetzalcoatl » mer. juin 18, 2008 9:39 pm

QuentinL a écrit :Il y a la notion du correct et de l'incorrect, ce que j'ai vulgairement appelé bien/pas bien. Et dans ce cas, c'est évident que c'est incorrect. Je te conseille d'éviter de tester l'indulgence de tes profs de l'an prochain sur ce genre de questions, elle sera nulle et ça risque de faire très mal à tes notes.


Ca dépend.

Ca dépend de l'époque de l'année, ça dépend de l'erreur, ça dépend de l'élève, ...

Je suis "infiniment" plus indulgent sur le mot chaleur que sur les erreurs d'homogénéité par exemple !
Les hôpitaux sont les lieux les plus dangereux de France : c'est là qu'on y meurt le plus.

Matthieu Rigaut
Physique PC*, Image Fabert (Metz)
Cours, DM, DS, TD donnés à mes étudiants
Me prévenir par MP pour modérer un message

M@xime
Messages : 53
Enregistré le : lun. mai 19, 2008 10:36 pm
Localisation : 59 - Cambrai
Contact :

Message par M@xime » mer. juin 18, 2008 9:42 pm

Mais en biologie, ou les choses sont ridiculement simplifiées et aucun spécialiste du supérieur ne vient mettre son nez pour dire "non non c'est pas exactement ça" parce que sinon on s'en sort vraiment pas !


Tiens, juste une chose d'ailleurs, à laquelle je pensais pendant la relecture.
En théorie, l'augmentation de la masse de la croute océanique ne risque pas de la faire entrer en subduction : la croute ne peut rigoureusement pas couler dans un liquide (ou du moins une phase ductile, de la péridotite mantellique ici) de densité supérieure?

Tout au plus, le volume de croute océanique immergé va augmenter pour que la pousée d'Archimède compense de nouveau l'augmentation de masse? Avec pour conséquence une augmentation de la pression et un métamorphisme accru.

Pourtant, comment cela est présenté en SVT, on pourrait croire que l'augmentation de masse fait directement "couler" la litosphère, je trouve.

Mais bon, dans l'autre sens, y'a des jolies imprécision aussi! Genre sur le sujet de PC un truc qui m'a bien fait marrer, le "schéma TRES simplifié d'une coupe de la Terre" (sic) : ca m'a trop fait penser à la réplique dans "Armageddon" : "Epargnez moi vos sinistres plaisanteries, je sais très bien que cette maquette n'est pas à l'echelle...". :lol:

Et après je me demande pourquoi les profs des SVT me regardent bizarrement quand je souris devant un sujet de Bac. :roll::arrow:
Ancien Eleve de Terminale S, Lycée Fenelon, Cambrai.
Année de Sup' : PCSI 1 à Henri Wallon, Valenciennes.
Année de Spé' : PCE. Meme lycée.

thegugus
Messages : 54
Enregistré le : jeu. nov. 23, 2006 9:16 pm
Localisation : Lille

Message par thegugus » mer. juin 18, 2008 9:43 pm

et quel est l'avis du professeur de physique sur la sujet du bac de cette année ? (par curiosité)
Institution Libre de Marcq (1997-2008)
Ste Geneviève MPSI2 (2008-2009), PSI* (2009-2010)
École Polytechnique (2010-2013)

Avatar du membre
Ka0
Messages : 153
Enregistré le : jeu. juin 05, 2008 3:22 pm

Message par Ka0 » mer. juin 18, 2008 9:44 pm

C'est dommage que tu doives en venir à parler de mon avenir en prépa...
Nous parlions de concepts tout à fait généraux et tu en viens au personel. C'est une nouvelle forme de démonstration ?

Il est bien évident que tout ce topic concerne le BAC, le niveau terminale, alors venir apporter de l'eau au moulin avec des connaissances de supérieures est stérile selon moi puisque je doute que beaucoup d'élèves aient utilisés un vocublaire CORRECT à moins d'avoir vraiment tenu à faire du hors programme. En terminale appeler cela "chaleur" n'a rien de choquant alors ne jeter pas la pierre... L'intérêt c'est d'avoir les points, et peut-être que certains ne feront même plus de physique alors la modestie devant les maîtres préparationnaire...

J'avais employé la biologie pour donner un exemple concrêt d'indulgence mais apparemment tu le ne saisis pas, tant pis, je n'insiste pas.

QuentinL
Messages : 1262
Enregistré le : sam. août 25, 2007 7:32 pm

Message par QuentinL » mer. juin 18, 2008 9:45 pm

CBP a écrit :
QuentinL a écrit :Il y a la notion du correct et de l'incorrect, ce que j'ai vulgairement appelé bien/pas bien. Et dans ce cas, c'est évident que c'est incorrect. Je te conseille d'éviter de tester l'indulgence de tes profs de l'an prochain sur ce genre de questions, elle sera nulle et ça risque de faire très mal à tes notes.


Ca dépend.

Ca dépend de l'époque de l'année, ça dépend de l'erreur, ça dépend de l'élève, ...

Je suis "infiniment" plus indulgent sur le mot chaleur que sur les erreurs d'homogénéité par exemple !


Je m'explique : notre prof nous a averti des erreurs courantes sur "chaleur" et sommés d'utiliser "transfert thermique" à la place (c'est même écrit dans le cours), comme de la confusion courante entre adiabatique et isotherme, de l'utilisation illégale des formules de Laplace, etc. Etant donné que ça été répété un bon nombre de fois en classe et que c'est écrit noir sur blanc dans le cours, je considère qu'il serait tout à fait normal d'enlever les points d'une question pour une erreur sur "chaleur". Au moins elle ne sera pas refaite face à un jury pour des oraux !

QuentinL
Messages : 1262
Enregistré le : sam. août 25, 2007 7:32 pm

Message par QuentinL » mer. juin 18, 2008 9:51 pm

Ka0 a écrit :C'est dommage que tu doives en venir à parler de mon avenir en prépa...
Nous parlions de concepts tout à fait généraux et tu en viens au personel. C'est une nouvelle forme de démonstration ?

Il est bien évident que tout ce topic concerne le BAC, le niveau terminale, alors venir apporter de l'eau au moulin avec des connaissances de supérieures est stérile selon moi puisque je doute que beaucoup d'élèves aient utilisés un vocublaire CORRECT à moins d'avoir vraiment tenu à faire du hors programme. En terminale appeler cela "chaleur" n'a rien de choquant alors ne jeter pas la pierre... L'intérêt c'est d'avoir les points, et peut-être que certains ne feront même plus de physique alors la modestie devant les maîtres préparationnaire...

J'avais employé la biologie pour donner un exemple concrêt d'indulgence mais apparemment tu le ne saisis pas, tant pis, je n'insiste pas.


C'était juste un conseil, pas un pronostic sur ton avenir. Il ne s'agit pas d'une tentative de démonstration, je te fais remarquer que la rigueur sera capitale pour toi l'an prochain, c'est tout.

Le sujet du topic n'a rien à voir avec notre discussion (comme souvent sur ce forum), et tu es sur un forum de prépas (pas sur jeux-vidéos.fr) où si tu dis un truc faux tu seras corrigé, parce que d'autres personnes lisent ce que tu écrit et le retienne potentiellement.

Je ne te blâme pas pour ne pas savoir utiliser les mots (l'an dernier, je ne savais pas le faire non plus) mais pour refuser d'admettre tes erreurs et tenter de les justifier de manière stupide à la place (i.e par des arguments fallacieux et des exemples faux).

A ta place, ça fait longtemps que j'aurais dit "oui d'accord, mais je pense que ça sera accepté quand même pour le BAC".. Enfin fais ce que tu veux et bon courage pour tes études !

A+


Un dernier truc, non ça ne s'appelle pas chaleur en terminale, on tolère juste que vous disiez ça. Tout comme on tolère en maths que vous introduisiez des variables sans préciser si c'est "on cherche x tel que, pour tout x dans |R, on pose x,...". Mais celui qui fera des efforts aura un avantage quand même, à la fin de la copie le correcteur n'aura pas la même impression.
Modifié en dernier par QuentinL le mer. juin 18, 2008 9:54 pm, modifié 1 fois.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité