Le debating

Pour toutes les questions sur une discipline non présente au dessus.

Modérateur : Sylvie Bonnet

Untitled
Messages : 77
Enregistré le : mar. nov. 27, 2007 1:26 am

Le debating

Message par Untitled » mer. juil. 09, 2008 10:50 am

Connaissez vous le Debating ?
Malheureusement, il faut attendre les grandes écoles pour commencer un entraînement sérieux, alors qu'il existe déjà un concours de Debating entre les écoles, très réputé.
Le jeu consiste un débattre en Anglais sur un sujet quelconque, tous les coups étant permis (dans la limite des règles du forum évidemment).

Puisque tous les prépas ne sont pas Anglais, je propose de débattre en Français sur tout et n'importe quoi, d'exercer sur ce post nos talents oratoires, et qui sait, de désigner le/la plus grand(e) débateur(euse) du forum.

Je propose un premier sujet, qui m'apparaît en écrivant ces lignes, en effet, je me dis que les littéraires sont bien plus entraînés à ce genre de concours. D'un autre côté, les matheux ont un esprit clair (très schématiquement évidemment).
Alors, quelle discipline permet de débattre au mieux ?

lamenace
Messages : 155
Enregistré le : ven. juin 06, 2008 11:18 pm

Message par lamenace » mer. juil. 09, 2008 12:56 pm

Ni les matheu ni les litteraires. LES ECO BIEN SUR entre les deux ^^ Pourquoi?? parceque c est les meilleur bien entendu :lol: (vous avez vu ca le sens de l argumentation ^^) ok je sors :arrow: :arrow:

Avatar du membre
Quetzalcoatl
Messages : 9598
Enregistré le : mer. déc. 18, 2002 8:09 pm
Classe : Prof
Localisation : Metz
Contact :

Re: Le debating

Message par Quetzalcoatl » mer. juil. 09, 2008 12:59 pm

Untitled a écrit :Alors, quelle discipline permet de débattre au mieux ?


Ce n'est pas du tout pareil de débattre par écrit et par oral.

Par oral, il faut savoir jouer de son corps, de sa voix, de ses yeux, ... C'est bien plus complexe qu'on ne pourrait le croire !
Les hôpitaux sont les lieux les plus dangereux de France : c'est là qu'on y meurt le plus.

Matthieu Rigaut
Physique PC*, Image Fabert (Metz)
Cours, DM, DS, TD donnés à mes étudiants
Me prévenir par MP pour modérer un message

M@xime
Messages : 53
Enregistré le : lun. mai 19, 2008 10:36 pm
Localisation : 59 - Cambrai
Contact :

Message par M@xime » mer. juil. 09, 2008 1:17 pm

C'est bien vrai. De plus, il y a une aisance de hierarchisation et de mise en forme à l'écrit (par exemple, je peux me corriger avant de poster ce message), qui est beaucoup plus difficile à mettre en oeuvre à l'oral.

Sans parler du fait que tout le monde n'est pas forcément parfaitement à l'aise dans un débat oral. ;)
Ancien Eleve de Terminale S, Lycée Fenelon, Cambrai.
Année de Sup' : PCSI 1 à Henri Wallon, Valenciennes.
Année de Spé' : PCE. Meme lycée.

heavenhel
Messages : 3538
Enregistré le : mar. oct. 30, 2007 3:36 pm

Message par heavenhel » mer. juil. 09, 2008 2:02 pm

peut-être parce que je suis à l'aise à l'oral mais je trouve le débat oral plus facile.

Tout d'abord parce qu'il y a plus de moyens de persuasion ( son corps, sa voix...) Ensuite pour ceux aimant la rhétorique elle est beaucoup plus facilement utilisable à l'oral qu'à l'écrit ( exemple : une anaphore est plus puissante à l'oral qu'à l'écrit)

Enfin, parce qu'à l'oral la vitesse de réflexion est primordiale.

En tant que spectatrice les débats ( intelligents) oraux sont bien plus vivants ( et donc souvent passionnant) que les débats écrits. mais s'ils sont fait à deux les débats écrits sont les plus complets.

Quant à la participation, je préfère oral parce qu'il est plus facile de comprendre à l'oral qu'à l'écrit. ( c'est probablement d'ailleurs pour ça que les profs ne se contentent pas de donner des polys et de lire leur journal pendant les cours mais qu'ils expliquent à l'oral)

Apres l'écrit est peut-être plus égalitaire, c'est exact :wink:

Untitled
Messages : 77
Enregistré le : mar. nov. 27, 2007 1:26 am

Message par Untitled » mer. juil. 09, 2008 3:40 pm

Personnellement, je suis magicien.
J'ai passé toute ma sup' à faire de la magie, et je sais m'y prendre avec un spectateur. Donc le débat oral, je connais.
Mais depuis mon épreuve TIPE d'aujourd'hui (ou j'ai parlé 2 min de mon tipe avant de passer à autre chose sur demande des examinateurs), je vois que l'écrit est aussi important.

Exemple : réfuter qqun oralement, c'est surtout un jeu de scène, jeu que je maitrise pas trop mal. Il suffit qu'un personne soit plus "populaire" ou meilleur acteur pour renverser vos arguments.

A l'écrit, tout change, un argument reste un argument. De plus, le temps d'écrire sur le forum, on peut le peaufiner, l'étoffer. C'est alors que le débat devient intéressant, enfin des idées pertinentes qui se font face, tout en gardant une part de "jeu de scène" !!

Exemple :
ok je sors :arrow: :arrow:
C'est pour ça que le niveau de conversation est devenu d'un coup plus interessant... Merci lamenace.

Maximator le Brutal
Messages : 86
Enregistré le : mar. mars 25, 2008 7:19 pm

Message par Maximator le Brutal » mer. juil. 09, 2008 11:31 pm

Petit exemple pour illustrer la différence écrit/oral.

Il y a 1 ou 2 semaines, nous avons fait une sortie avec ma classe de terminale pour fêter la fin du bac, avec les profs. Le soir, nous avons enchaîné plusieurs parties de loup garou [je ne sais pas si vous connaissez, c'est un jeu où il faut débattre et convaincre les autres joueurs de tuer un autre et pas vous. C'est très subtil, il faut cogiter et démêler le vrai du faux tout en lançant soi même des rumeurs...]. Et il s'est avérré que on pouvait facilement retrouver les personnes qui avaient eu de très bonnes notes à l'oral de Français de première. Notamment un gars pas très brillant en Français, mais beau parleur, a eu 19 et s'est souvent retrouvé sur le podium lors de cette soirée.

Voila, j'aurais aimé le faire en anglais mais je ne suis pas assez bon.
"Suave mari magno, turbantibus æquora ventis"
________

2008 - 2010 PCSI/PC* Fermat
2010 - ... ECP

Avatar du membre
gardener
Messages : 1836
Enregistré le : mer. août 01, 2007 3:04 pm
Classe : américaine!
Localisation : C'est idéal.
Contact :

Message par gardener » jeu. juil. 10, 2008 2:06 pm

Maximator le Brutal a écrit :Il y a 1 ou 2 semaines, nous avons fait une sortie avec ma classe de terminale pour fêter la fin du bac, avec les profs. Le soir, nous avons enchaîné plusieurs parties de loup garou [je ne sais pas si vous connaissez, c'est un jeu où il faut débattre et convaincre les autres joueurs de tuer un autre et pas vous. C'est très subtil, il faut cogiter et démêler le vrai du faux tout en lançant soi même des rumeurs...]. Et il s'est avérré que on pouvait facilement retrouver les personnes qui avaient eu de très bonnes notes à l'oral de Français de première. Notamment un gars pas très brillant en Français, mais beau parleur, a eu 19 et s'est souvent retrouvé sur le podium lors de cette soirée.

Tss mais ce jeu faut pas y jouer comme ça, c'est pas drole xD
Faut sortir des arguments bidon, du genre "lui c'est un loup-garou parce qu'il porte un t-shirt rouge", "lui on l'élimine en premier parce que je l'aime pas", etc... Bon c'est mieux si on est dans un état un peu euphorique pour une raison x, y, ou z (ou b, ça peut très bien être une raison b, non?)

Pour ce qui est du debating, c'est drole à l'oral, à l'écrit moins je pense, comme disent les gens on peut mieux jouer sur les arguments et moins sur la prestance, mais ça enlève la part de jeu, vous trouvez pas?
L'an dernier (en 5/2, donc), je faisais du théatre avec une troupe de gens complètement allumés, et on faisait parfois cet exercice de débat sur un thème complètement débile en impro totale. 3 participants, un présentateur et deux "dabateurs", le thème est choisi 15 secondes avant (pour ou contre l'éradication des baleines à bosses?, par ex), on choisit qui fait le "oui", qui fait le "non", et lorsque le débat commence, le présentateur présente (si, si !!) les deux protagonistes, leur donnant un nom et une fonction, ce qui leur impose un "style" dans leurs arguments/personnalité/attitude, non choisi à l'avance, et le débat commence, le role du présentateur étant ensuite d'arbitrer les temps de parole et de contenir les éventuelles prises de bec (ou de mains ^^), tout en essayant de "captiver l'audience", comme dans un débat télévisé.
C'est très drole à jouer, vraiment !

Au fait Untitled, si ça te dit de discuter un peu de magie, prend mon msn, moi aussi j'en fais depuis un an :)
Doctorant Maths-Info, ancien ENS Cachan.

edp
Messages : 585
Enregistré le : lun. mars 24, 2008 2:41 pm
Localisation : IDF

Message par edp » ven. juil. 11, 2008 5:24 pm

Le Debating est en général gagné par l'X ou l'ENSAE, souvent devant sciences po à l'ENA. L'année où j'y avais participé, l'équipe du debating de l'ENSAE était composée essentiellement d'anciens taupins. Tu as donc la réponse à la question posée dans le premier message.

PS : mais une règle essentielle, c'est que l'humour est de mise, et pour cela il ne faut pas trop se prendre au sérieux !
Maître de Conférences en Maths Appliquées
Docteur ès Sciences, section Mathématiques Appliquées
Agrégé de Mathématiques
M1 de Philosophie
A mes heures perdues, musicien et théophile

Avatar du membre
GsT
Messages : 152
Enregistré le : lun. juil. 09, 2007 11:13 pm
Classe : MP
Localisation : Chambéry
Contact :

Message par GsT » dim. juil. 13, 2008 11:17 am

gardener a écrit :
Maximator le Brutal a écrit :Il y a 1 ou 2 semaines, nous avons fait une sortie avec ma classe de terminale pour fêter la fin du bac, avec les profs. Le soir, nous avons enchaîné plusieurs parties de loup garou [je ne sais pas si vous connaissez, c'est un jeu où il faut débattre et convaincre les autres joueurs de tuer un autre et pas vous. C'est très subtil, il faut cogiter et démêler le vrai du faux tout en lançant soi même des rumeurs...]. Et il s'est avérré que on pouvait facilement retrouver les personnes qui avaient eu de très bonnes notes à l'oral de Français de première. Notamment un gars pas très brillant en Français, mais beau parleur, a eu 19 et s'est souvent retrouvé sur le podium lors de cette soirée.

Tss mais ce jeu faut pas y jouer comme ça, c'est pas drole xD
Faut sortir des arguments bidon, du genre "lui c'est un loup-garou parce qu'il porte un t-shirt rouge", "lui on l'élimine en premier parce que je l'aime pas", etc... Bon c'est mieux si on est dans un état un peu euphorique pour une raison x, y, ou z (ou b, ça peut très bien être une raison b, non?)


ahah totalement d'accord : "et le village se réveille, sauf un villageois, il est mexicain et oui et oui." "'tain les gars ça fait trois fois que vous me virez en premier parce que je suis mexicain !!! je joue jamais là !!!" :D
MPSI(vaugelas, chambéry) -> MP -> école de l'air

Untitled
Messages : 77
Enregistré le : mar. nov. 27, 2007 1:26 am

Message par Untitled » dim. juil. 13, 2008 12:58 pm

PS : mais une règle essentielle, c'est que l'humour est de mise, et pour cela il ne faut pas trop se prendre au sérieux !


Of course, une réplique cinglante qui fait rire l'auditoire ne peut que vous apporter victoire !!

Quand à un éventuel rapprochement entre le Debating et le loup garou,... je ne vois vraiment pas :D.

QuentinL
Messages : 1262
Enregistré le : sam. août 25, 2007 7:32 pm

Message par QuentinL » dim. juil. 13, 2008 3:22 pm

Le loup garou c'est pas compliqué, suffit d'attendre que quelqu'un propose une personne et de répéter son nom en tapant des poings sur la table. Pour peu qu'il y ait plus de 3 personnes dans le jeu ça marche systématiquement..

Ça n'a rien d'intellectuel comme jeu.

Avatar du membre
Blinis
Messages : 438
Enregistré le : lun. juin 04, 2007 5:46 pm

Message par Blinis » dim. juil. 13, 2008 5:05 pm

Je plussoie le fait que les littéraires ne soient pas particulièrement avantagés dans ce genre de " trucs ". Seuls les taupins ont une conception aussi utilitariste de la langue, et les " intellectuels " préfèrent dialoguer paisiblement plutôt que débattre.
"Quoi d'étonnant si la prison ressemble aux usines, aux écoles, aux casernes, aux hôpitaux, qui tous ressemblent aux prisons ?"
Michel Foucault

Darunia
Messages : 350
Enregistré le : sam. juin 17, 2006 2:52 pm
Localisation : Ingénieur dans le privé

Message par Darunia » dim. juil. 13, 2008 5:33 pm

Seuls les taupins ont une conception aussi utilitariste de la langue, et les " intellectuels " préfèrent dialoguer paisiblement plutôt que débattre.


On va loin dans le préjugé la... C'est sans doute un des apprentissages de la filière littéraire : La Dialectique éristique (ceux qui ont lu Schopenhauer me comprendront).

Mais voyons mes amis, le vrai philosophe doit embrasser toutes les connaissances ; peut on dire qu'un étudiant en préparatoire littéraire le fasse ? Alors que rien n'empêche un taupin de lire (et beaucoup) et d'acquérir des connaissances littéraires... En revanche, se frotter a la science seul est quasi-insurmontable...

Voyons, voyons...

Je crois que le débat est lancé la ? Hihi... :twisted:
Hoche(3/2)-ECN-University of Melbourne-CDI en France-Actuellement à Toronto

Avatar du membre
Blinis
Messages : 438
Enregistré le : lun. juin 04, 2007 5:46 pm

Message par Blinis » dim. juil. 13, 2008 5:38 pm

Darunia a écrit :
Seuls les taupins ont une conception aussi utilitariste de la langue, et les " intellectuels " préfèrent dialoguer paisiblement plutôt que débattre.


On va loin dans le préjugé la... C'est sans doute un des apprentissages de la filière littéraire : La Dialectique éristique (ceux qui ont lu Schopenhauer me comprendront).

Mais voyons mes amis, le vrai philosophe doit embrasser toutes les connaissance ; peut on dire qu'un étudiant en préparatoire littéraire le fasse ? Alors que rien n'empêche un taupin de lire (et beaucoup)...

Voyons, voyons...

Je crois que le débat est lancé la ? Hihi... :twisted:


J'aime beaucoup Shopi, c'est vraiment rigolo. Y'avait un peu de provoc', mais c'est vrai que personnellement ce genre de débats me gonfle ( cf quelques topics auxquels j'ai participé ).

La plupart des problèmes que l'on pose ( Le succès est-il conditionné par le seul travail? Quels raisons poussent les acteurs à la grève? etc. ) sont des sujets qui ont été épluchés par les sciences humaines. Et comme science, certains résultats sont là, résultats toujours décevants car ne prenant jamais parti pour un côté ou l'autre, et bien souvent proposant une troisième voie, parfois entre les deux précédentes, parfois dans une direction totalement opposée.

Bref, brasser dans de l'air, c'est au mieux une perte de temps, au pire s'auto-persuader de sa puissance. Le débat, c'est relou. La science, c'est mieux.

M'enfin c'est pas à vous, scientifiques, que je vais expliquer ça.
"Quoi d'étonnant si la prison ressemble aux usines, aux écoles, aux casernes, aux hôpitaux, qui tous ressemblent aux prisons ?"
Michel Foucault

Verrouillé

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 10 invités