Biomécanique et bouffe

Pour toutes les questions sur une discipline non présente au dessus.

Modérateur : Sylvie Bonnet

Répondre
Avatar du membre
Jay Olsen
Messages : 2703
Enregistré le : mar. mai 13, 2014 9:12 pm
Classe : intégré

Biomécanique et bouffe

Message par Jay Olsen » mar. août 18, 2015 7:32 pm

Bonsoir
J'ai quelques questions de biomécanique

En préambule : quand il y a écrit "10 MJ" sur ma ration quotidienne de bouffe (au total) ça veut dire que mon corps va absorber 10 MJ sur la totalité de ce que je bouffe ?

Supposons qu'on court avec une puissance mécanique de 300W
Tout d'abord, en exo pour les plus jeunes : comment retrouver la puissance requise en fonction des paramètres qui vous sembleront adéquats ?
Quelle est la puissance chimique balancée par le corps au total ? C'est à dire, pour arriver à cette puissance mécanique nette, quel est le rendement des muscles ? Est-ce que le corps continue d'envoyer ses 120 W moyens de fonctionnement ou pas ?

Je me fais le raisonnement suivant : si je mange 10 MJ par jour ça veut dire que mon corps utilise 120W en permanence. Est-ce que le corps fait ralentir certains mécanismes et consomme moins ? Typiquement, est-ce que la chaleur dégagée habituellement par le corps pour rester à sa bonne température n'est plus produite, remplacée par la chaleur dégagée par les muscles ?

Au final est-ce qu'il est facile de faire un calcul de perte de poids ? Le métabolisme jouant un rôle infiniment plus important que la course... (ordre de grandeur : une heure de sport à pleine puissance c'est 10% de 2500 kcal)
Vendue, merci

Arzaoth
Messages : 205
Enregistré le : sam. mai 03, 2014 4:41 pm
Classe : MP

Re: Biomécanique et bouffe

Message par Arzaoth » ven. août 21, 2015 8:39 pm

Dans ma famille on court pas mal et j'ai pu observer que les dépenses sur 2h 2h30 de course pouvaient aller jusqu'à 2000kcal 2500kcal, un marathon peut approcher des 3500 4000.

Apres comme j'ai dit sur l'autre topic des enormes muscles ca consomme follement (bodybuilder geant -> 10 000 12 000 kcal/j )

De ce que j'ai pu voir 1h15 de velo vers 35km/h consomme autour de 1100 kcal.

Donc un type qui court pas mal et fais du velo (disons 1h /j en alternant ) augmente d'environ 50% sa consomation.

Je peux t'envoyer des screens de strava etc pour les depenses
MPSI - 2012-2013 Charlemagne
MP*-2013-2014 Charlemagne
MP* 2014-2015 Charlemagne
ENSAE 2015-...

À l'ENSAE on écrit les intégrales avec le symbole $

Avatar du membre
Jay Olsen
Messages : 2703
Enregistré le : mar. mai 13, 2014 9:12 pm
Classe : intégré

Re: Biomécanique et bouffe

Message par Jay Olsen » ven. août 21, 2015 9:20 pm

Du coup on aurait un rendement de quoi ?
Mon GPS me dit 750 kcal pour 45 minutes de course que je viens de faire, mais il déconne tellement que bon, je sais pas si je le crois !
Vendue, merci

Kiwai10
Messages : 360
Enregistré le : mar. juil. 21, 2015 9:43 pm

Re: Biomécanique et bouffe

Message par Kiwai10 » ven. août 21, 2015 9:29 pm

C'est du bullshit les applis ou vélos qui donne les dépenses, ça dépend tellement de chacun, du métabolisme etc.
2011/2014 : Licence
2014/2015 : Master 1
2015/2017 : ENSTA ParisTech / M2 ENS Cachan

Avatar du membre
Jay Olsen
Messages : 2703
Enregistré le : mar. mai 13, 2014 9:12 pm
Classe : intégré

Re: Biomécanique et bouffe

Message par Jay Olsen » ven. août 21, 2015 10:07 pm

Kiwai10 a écrit :C'est du bullshit les applis ou vélos qui donne les dépenses, ça dépend tellement de chacun, du métabolisme etc.

Non c'est pas absurde, c'est un calcul comme un autre
Sa réalité physique est discutable mais ça se base sur :
L'énergie moyenne pour avancer
L'énergie moyenne pour sauter
L'énergie moyenne pour balancer les jambes et les bras
Un rendement moyen pour un mec moyen

Et savoir calculer toutes ces choses moi ça m'intéresse :)
Vendue, merci

Kiwai10
Messages : 360
Enregistré le : mar. juil. 21, 2015 9:43 pm

Re: Biomécanique et bouffe

Message par Kiwai10 » ven. août 21, 2015 10:15 pm

ça marche pour les personnes lambda mais avec un bon entrainement on sort vite du modèle du mec moyen ..^^

Des mecs en compet de body à 6% de fat qui monte sur une balance qui indique 20% dans le genre parce qu'ils sont plus lourd que le mec moyen
2011/2014 : Licence
2014/2015 : Master 1
2015/2017 : ENSTA ParisTech / M2 ENS Cachan

Arzaoth
Messages : 205
Enregistré le : sam. mai 03, 2014 4:41 pm
Classe : MP

Re: Biomécanique et bouffe

Message par Arzaoth » sam. août 22, 2015 12:01 pm

Tu peux le croire (en ordre de grandeur uniquement :p )

Je pense c'est pas totalement bullshit c'est juste un ordre de grandeur...

Sinon pour t'aider Jay, désolé j'ai intégré l'ENSAE, la physique ira donc se faire voir ^^' Je peux juste te fournir des modestes données :)
MPSI - 2012-2013 Charlemagne
MP*-2013-2014 Charlemagne
MP* 2014-2015 Charlemagne
ENSAE 2015-...

À l'ENSAE on écrit les intégrales avec le symbole $

Kiwai10
Messages : 360
Enregistré le : mar. juil. 21, 2015 9:43 pm

Re: Biomécanique et bouffe

Message par Kiwai10 » sam. août 22, 2015 8:49 pm

Pour connaitre pas mal le milieux de la nutrition sportive, aucun préparateur physique de se dit ok, 1h de course, hum 783,2 kcal, que l'on va compenser par tant ..

On a une activité régulière, on regarde le poids / mensurations / miroir et on ajuste la bouffe en conséquence !
2011/2014 : Licence
2014/2015 : Master 1
2015/2017 : ENSTA ParisTech / M2 ENS Cachan

Avatar du membre
Jay Olsen
Messages : 2703
Enregistré le : mar. mai 13, 2014 9:12 pm
Classe : intégré

Re: Biomécanique et bouffe

Message par Jay Olsen » sam. août 22, 2015 11:49 pm

C'est parce qu'ils ne sont pas ingénieurs et ne font pas le lien entre un paquet de chips et p=fv
Vendue, merci

padpad
Messages : 4502
Enregistré le : lun. juin 21, 2010 6:57 pm

Re: Biomécanique et bouffe

Message par padpad » dim. août 23, 2015 8:37 am

Ou parce qu'ils le sont et se disent que entre les différences de conformation, de métabolisme, la température extérieure, le fait que tu réfléchis ou pas en courant ( bah oui, en faisant le calcul, t'en pompes du glucose,..) etc ... non seulement la mantisse est incertaine, sans compter la puissance de 10 ... y'a plus que le signe qui est à peu près sûr ..

Non, sérieusement, la notion même d'efficacité me semble peu pertinente quand on a à faire à un "système" donc le déplacement est une fonction parmi d'autres, dont la régulation de se température, la digestion, la circulation, l'oxygénation, la reconstruction de ces cellules .... etc ...... et que même en se limitant à l'aspect musculaire "rouge", le maintien debout immobile en position verticale est déjà une série de contractions / décontractions musculaires ...
Celui qui entre dans le moule de la pensée unique ne doit pas s'étonner d'en sortir avec la pensée unique d'une moule.

merov
Messages : 885
Enregistré le : jeu. déc. 19, 2013 2:49 pm

Re: Biomécanique et bouffe

Message par merov » dim. août 23, 2015 6:02 pm

...la régulation de se température, la digestion, la circulation, l'oxygénation, la reconstruction de ces cellules .... etc ...... et que même en se limitant à l'aspect musculaire "rouge", le maintien debout immobile en position verticale est déjà une série de contractions / décontractions musculaires ...


Et le cerveau !!!! 15 a 20% de la consommation énergétique totale ! Je m'etonne que cela ne vienne pas en premier sur un forum de taupins :mrgreen:

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité