Prêt OSEO : financer ses études

Les questions sur les écoles d'ingénieurs et autres.

Modérateurs : Sylvie Bonnet, tomato

MaxD
Messages : 14
Enregistré le : mar. juil. 24, 2018 8:20 pm
Classe : MP

Prêt OSEO : financer ses études

Message par MaxD » jeu. août 09, 2018 1:23 am

Le problème du financement de ses études en grande école.

Le prêt OSEO est-il une arnaque ?
C'est un prêt sans caution, garanti par l'état normalement.
Pour financer mes études, je me suis avancé auprès de plusieurs banques qui m'ont toutes dit (à croire qu'elles se sont passé le mot...) ''notre enveloppe est terminée.'' Depuis début juin disent certaines banques, depuis avril disent d'autres (qui a son admission en avril ?! Une autre banque a même osé me dire janvier ! :shock: :roll: Le mensonge ne tue pas.), depuis mai me dit en juillet une banque, j'y reviens quelques jours après et on me dit ''ah, c'est trop dommage, il y a deux semaines fin juillet vous auriez pu !''. :roll:

En sachant que pour les écoles d'ingénieur, nous avons nos résultats qui tombent le 31 juillet au plus tôt, les futurs ingénieurs ni trop riches ni trop pauvres, mais dans le douloureux entre deux n'ont rien pour les aider ?
De plus, c'est le serpent qui se mort la queue : on me dit ''il aurait fallu venir avant !''. Oui mais je ne connaissais pas l'école dans laquelle j'irai, avant. C'est le principe basique d'un concours. Donc je ne pouvais pas donner un montant concernant les frais de scolarité, pour le prêt...
De plus il est dit qu'il faut une attestation d'inscription pour souscrire ce prêt.
Or elle n'est délivrée qu'après le 31 juillet. (Appel à témoin : qui le 15 avril, avant d'avoir passé ses écrits dispose de l'attestation d'inscription dans l'école d'ingénieur où il ira en septembre ? :? :roll: :cry: )
Donc en gros il faut venir avant, mais avec un document qu'on n'a seulement après. :roll:


Ces prêts ne sont-ils réservés (sans être méprisant, quoique... :mrgreen: comprenez que je sois énervé) qu'aux écoles de communication, d'art contemporain, de design, de mode, de sociologie et autres domaines flous ''super intéressants'' avec des ''milliers d'offres d'emplois assurés et bien rémunérés'' à la clé bien évidemment ''qui permettront à coup sûr de rembourser le prêt'', eux qui sont admis en mai-juin ?

Ceux qui font de vraies études (par exemple, je ne considère pas comme études digne de recevoir une aide le fait de faire de jongles en étant sur une roue :? ) et très chères n'ont à peu près rien comme soutien ?


Tout en sachant que les prêts avec caution m'ont été pour refusés.
Les étudiants dans mon cas sont donc considérés comme des clients de seconde zone et comme des personnes peu fiables, qui ne pourront pas payer (alors que le problème financier est celui du cautionnaire, et que ce n'est pas lui qui remboursera mais moi, et les salaires en sortie d'école d'ingénieur ne sont pas de 500€ à ce que je sache, mais de 3 fois celui du cautionnaire dans mon cas et que le taux d'embauche frôle les 100%), même si l'on sort d'une école dans le top 20 des écoles d'ingénieur en France ? Car ça ne leur semble pas suffisant comme garantie, ils pensent que je vais faillir.

Avez-vous des conseils pour que je puisse donc faire ma rentrée ?
Toutes ces années d'effort et de travail n'auront servi à rien...

En tous cas, c'est un bon 0 pointé concernant l'aide et les prêts (je ne demande même pas de l'argent gratuit, je vais payer tout ça dans son intégralité et avec les intérêts et sans rechigner...) pour les étudiants qui osent passer des concours. Aucun conseil, aucune aide, rien. On est jeté dans la nature comme des animaux.

piroud
Messages : 4047
Enregistré le : mer. févr. 03, 2010 12:07 pm
Classe : ingénieur

Re: Prêt OSEO : financer ses études

Message par piroud » jeu. août 09, 2018 1:55 am

https://www.bpifrance.fr/A-la-une/Actua ... 2018-15706
Plutot que d'accuse les banques, contacte ton depute. Peut etre acceptera t'il de voter une enveloppe plus consequente pour l'annee prochaine :twisted:
MaxD a écrit :
jeu. août 09, 2018 1:23 am
Avez-vous des conseils pour que je puisse donc faire ma rentrée ?
1/ retourne voir les banques avec tes resultats d'admissions
2/ souvent, le bde a des liens avec une banque, demande si c'est le cas, et si oui, contacte la
3/ contacte l'association des anciens eleves. Elle propose souvent des prets d'honneur, ou en tout cas pourra te conseiller
4/ faire des boulots durant l'annee (junior entreprise, donner des cours, etc
J.Piroud
Ingénieur Arts et Métiers
Cl199

MaxD
Messages : 14
Enregistré le : mar. juil. 24, 2018 8:20 pm
Classe : MP

Re: Prêt OSEO : financer ses études

Message par MaxD » jeu. août 09, 2018 2:26 am

Merci des conseils.
Le député, j'y ai pensé.
J'ai pensé à faire des boulots durant l'année, mais au vu de l'école, ce sera difficile.
De toute façons, je ne peux pas attendre de faire un petit boulot, car j'ai 3000 € à payer à la rentrée, dont 1200 € d'arrhes avant le 31 août... sans quoi l'entrée à l'école sera difficile...
Je vais encore tenter d'aller voir les banques avec les résultats d'admissions, mais ça n'a pas l'air de les faire titiller plus que ça quand je dis le nom de mon école... y compris les banques partenaires de mon école.

J'accuse un peu les banques, mais je ne peux pas être courtois, souriant et rigolard en prenant tout à la légère, d'autant plus que je suis en urgence absolue. La façon dont certaines reçoivent les élèves en leur mentant n'est pas très reluisante.
De façon générale, c'est l'absurdité du système dans sa globalité que je souligne. (Cf le ''venez avant avec le justificatif que vous ne pourrez obtenir que dans 3 mois'')

Avatar du membre
U46406
Messages : 7244
Enregistré le : mer. juil. 27, 2016 7:38 pm
Classe : shadow CCO nobo CMT
Contact :

Re: Prêt OSEO : financer ses études

Message par U46406 » jeu. août 09, 2018 10:37 am

Vas-tu à l' ESTP ?
d'après search.php?author_id=64270&sr=posts

Comme piroud le dit , discute déjà avec tout l'écosystème de l'école : BDE, administration (paiement échelonné), etc.
« Occupez-vous d’abord des choses qui sont à portée de main. Rangez votre chambre avant de sauver le monde. Ensuite, sauvez le monde. » (Ron Padgett, dans Comment devenir parfait) :mrgreen:

piroud
Messages : 4047
Enregistré le : mer. févr. 03, 2010 12:07 pm
Classe : ingénieur

Re: Prêt OSEO : financer ses études

Message par piroud » jeu. août 09, 2018 11:37 am

MaxD a écrit :
jeu. août 09, 2018 2:26 am
Je vais encore tenter d'aller voir les banques avec les résultats d'admissions, mais ça n'a pas l'air de les faire titiller plus que ça quand je dis le nom de mon école... y compris les banques partenaires de mon école.
Pour les banques, vu la structure de certaine, l'agence de trifouilli-ca-casse-pas-3-pattes-a-un-canard peut ne pas avoir connaissance des accords avec ton ecole. N'hesite a les poussez un peu, voire a les faire appeler l'agence de Cachan

Et contacte urgemment l'asso des anciens de l'estp.
J.Piroud
Ingénieur Arts et Métiers
Cl199

lucascab
Messages : 1220
Enregistré le : lun. août 26, 2013 3:52 pm

Re: Prêt OSEO : financer ses études

Message par lucascab » jeu. août 09, 2018 2:38 pm

C'est quoi l'école ? Tu es quand même très présomptueux pour pas dire méprisant envers les autres formations. Encore hier on a vu un article sur un ingé commençant à 1300 nets par mois.
MP-L3-Arts et Métiers-Ecole Polytechnique de Montréal-Consultant

Avatar du membre
U46406
Messages : 7244
Enregistré le : mer. juil. 27, 2016 7:38 pm
Classe : shadow CCO nobo CMT
Contact :

Re: Prêt OSEO : financer ses études

Message par U46406 » jeu. août 09, 2018 2:41 pm

lucascab a écrit :
jeu. août 09, 2018 2:38 pm
un article sur un ingé commençant à 1300 nets par mois.
Quel article ? Et quel employeur public ? Une université, le CNRS ?
« Occupez-vous d’abord des choses qui sont à portée de main. Rangez votre chambre avant de sauver le monde. Ensuite, sauvez le monde. » (Ron Padgett, dans Comment devenir parfait) :mrgreen:

Nathan22
Messages : 128
Enregistré le : lun. juil. 23, 2018 12:06 am

Re: Prêt OSEO : financer ses études

Message par Nathan22 » ven. août 10, 2018 1:55 pm

MaxD a écrit :
jeu. août 09, 2018 1:23 am
Le problème du financement de ses études en grande école.

Le prêt OSEO est-il une arnaque ?

Ces prêts ne sont-ils réservés (sans être méprisant, quoique... :mrgreen: comprenez que je sois énervé) qu'aux écoles de communication, d'art contemporain, de design, de mode, de sociologie et autres domaines flous ''super intéressants'' avec des ''milliers d'offres d'emplois assurés et bien rémunérés'' à la clé bien évidemment ''qui permettront à coup sûr de rembourser le prêt'', eux qui sont admis en mai-juin ?

Ceux qui font de vraies études (par exemple, je ne considère pas comme études digne de recevoir une aide le fait de faire de jongles en étant sur une roue :? ) et très chères n'ont à peu près rien comme soutien ?

Tout en sachant que les prêts avec caution m'ont été pour refusés.
Les étudiants dans mon cas sont donc considérés comme des clients de seconde zone et comme des personnes peu fiables, qui ne pourront pas payer (alors que le problème financier est celui du cautionnaire, et que ce n'est pas lui qui remboursera mais moi, et les salaires en sortie d'école d'ingénieur ne sont pas de 500€ à ce que je sache, mais de 3 fois celui du cautionnaire dans mon cas et que le taux d'embauche frôle les 100%), même si l'on sort d'une école dans le top 20 des écoles d'ingénieur en France ? Car ça ne leur semble pas suffisant comme garantie, ils pensent que je vais faillir.

Avez-vous des conseils pour que je puisse donc faire ma rentrée ?
Toutes ces années d'effort et de travail n'auront servi à rien...

En tous cas, c'est un bon 0 pointé concernant l'aide et les prêts pour les étudiants qui osent passer des concours. Aucun conseil, aucune aide, rien. On est jeté dans la nature comme des animaux.
Non les prêts étudiants ne sont pas des arnaques. C'est juste que certaines banques ( fin les conseillers) sont parfois paranos et n'ont aucune confiance aux jeunes qui n'ont pas encore de travail. C'est une aberration puisque ces prêts étudiants garanti par l'Etat sont justement fait pour ça. Mais toutes les banques ne sont pas comme ça. Il faut persévérer et ne pas abandonner les demandes. Si ton/ta conseillère te connait bien elle devrait accepter...

La réaction des banques dans ton cas n'est pas normale. Ce prêt est garanti par l'Etat justement et si tu ne peux pas payer ( le rembourser) c'est l'Etat qui s'en charge à 70% et la Banque prend le risque sur les 30%. Mais si tu as comme projet une école d'ingénieur qui te permettra de gagner de l'argent , d'avoir un travail, je ne vois pas pourquoi les banques t'ont refusé ce prêt.

Si tu es admis en école d'ingénieur, bien-sûr que tu es une personne fiable. Tu es vraiment mal tombé.... Tu t'es bien défendu au moins ? Non car demander un prêt étudiant ça demande des arguments. Franchement je ne comprends pas. Tu es assuré d'avoir un salaire à la sortie. Tu as réussi tes années précédentes non ?

Ces années d'efforts n'ont pas servi à rien. Déjà tu as eu une école d'ingénieur et c'est très bien.

Tu n'as vraiment pas de chance, tu devrais pouvoir l'obtenir. Ta famille ne peut pas t'aider ? Quelqu'un ne peut pas te prêter les 3000 euros ? Sache qu'il y a plein de dispositifs pour les étudiants ayant des difficultés financières dans les écoles d'ingénieurs.

Les solutions :

- Les bourses sur critères sociaux

-Aides spécifiques  (Etat): rupture avec la famille, difficultés soudaines... ces aides sont destinées aux étudiants que ne peuvent bénéficier d'une bourse sur critères sociaux. Elles peuvent être versées ponctuellement ou pour le reste de l'année en cours.

-Participation des écoles : la plupart des écoles ont leurs propres soutiens financiers : réduction des frais de scolarité pour les boursiers, bourse au mérite, etc. Des dispositifs souvent suspendus en cas de redoublement.

- Aides des collectivités : mairies et conseils départementaux ou régionaux peuvent offrir diverses aides (bourses, prêts sans intérêts, aides aux transports, chèques, financement de l'achat d'un ordinateur portable, etc.).

- Apprentissage : l'entreprise prend en charge les frais de scolarité de l'apprenti et lui verse un salaire mensuel.

- Aides au logement : attribuées par la CAF (Caisse d'allocations familiales), elles varient selon les ressources et le loyer. Elles sont cumulables avec les bourses de l'enseignement supérieur.

- Rémunérations possibles : stages, missions pour la junior-entreprise de l'école, jobs étudiants, petits travaux sur le campus (par exemple pour les laboratoires de recherche).


Concernant l'ESTP j'ai trouvé ça :

L'ESTP propose des bourses accordées par la profession, telles celles des fédérations professionnelles (FNTP, FFB, SERCE), des bourses entreprises ainsi qu'une Aide éventuelle personnalisée (SID-ETP).


Sur ce lien en détail ce que propose l'ESTP :

https://www.estp.fr/content/financer-ses-%C3%A9tudes

C'est une école privé ? Tu n'as pas pu trouver une école équivalente publique ? Ou tu voulais absolument aller là-bas ?

Tu peux être exempté des frais ou payer en plusieurs fois. Pour le job étudiant je déconseillerai ou pas plus de 10-15h/semaine.

Tu sais avec les Banques il faut vraiment insister et y aller plusieurs fois. Oui va les revoir ! Si tu veux être un futur ingénieur il faut savoir te défendre.

Contacte l'assistante sociale de ton école, elle trouvera normalement des solutions.

Les aides spécifiques du CROUS sont des aides d'urgences justement, tu pourrais en bénéficier.
MaxD a écrit :
jeu. août 09, 2018 1:23 am
De façon générale, c'est l'absurdité du système dans sa globalité que je souligne. (Cf le ''venez avant avec le justificatif que vous ne pourrez obtenir que dans 3 mois'').


Oui parfois c'est injuste mais c'est comme ça. Prier ne sert pas à grand chose ,combien de personnes ont prié en attendant des miracles venir. Il faut saisir ton destin et agir. Je te souhaite vraiment du courage pour faire toutes ces demandes et j'espère sincèrement que tu pourras recevoir une aide car tu devrais normalement pouvoir en bénéficier !

Oui se faire jeter dans la nature comme un animal c'est difficile mais la clé c'est l'adaptation. Utilise les ressources à ta dispositions pour recevoir une aide. Toutes les ressources possibles. Vraiment crois en tes chances et défend ton cas dans les banques. Va voir toutes les banques possibles.

Courage !

Comme dit le proverbe : De petits coups, répétés souvent, abattent de grands chênes


P.S. J'ai enfin réussi à citer deux messages correctement ^^
Modifié en dernier par Nathan22 le sam. août 11, 2018 8:59 am, modifié 1 fois.

MaxD
Messages : 14
Enregistré le : mar. juil. 24, 2018 8:20 pm
Classe : MP

Re: Prêt OSEO : financer ses études

Message par MaxD » ven. août 10, 2018 6:25 pm

Bonjour.
Merci de ta longue réponse.
Tout d'abord, j'aimerai mettre les choses au clair s'il y a eu malentendu : si j'ai fait ce petit commentaire sur d'autres formations, c'est d'abord car je suis énervé de ce qui m'arrive et trouve cela injuste, d'où un certain ton un peu excessif je le reconnais, et car je trouve un peu osé et un peu scandaleux que plein de gens futurs ingénieurs ou dans les domaines de l'économie, des lettres aient autant de difficultés en essayant pourtant toutes les possibilités et en ayant travaillé 60 h par semaine en prepa, se taisent, et que des gens en psycho socio comme à Tolbiac (pour prendre le cas extrême) qui ont leur rentrée en octobre et finissent en mai se plaignent, passent à la télé, à la radio, manifestent, fassent grève, alors qu'ils subissent 10 fois moins de problèmes que nous et travaillent moins de la moitié de ce que l'on fait en prépa, nous qui sommes sobres, tête baissée sans nous plaindre.

Là, je suis fatigué et résigné. J'en ai marre d'étaler ma vie privée dans les banques, qui demandent des papiers totalement inutiles mais seulement pour fouiner.
Mais bon, je vais continuer...

Les banques ne sont pas du tout prêtes à recevoir des étudiants et les guider, d'ailleurs, je ne demandais aucun guidage très sophistiqué, car je savais exactement ce que je voulais, j'arrivais à chaque fois avec toutes les pièces requises photocopiées dans ma petite pochette, et de jeunes étudiants de 20 ans en stage ou intérim me répondaient ''on est en sous-effectifs, il n'y a personne pour vous prendre, on peut vous donner un rendez-vous pour fin septembre et de toutes façons l'enveloppe OSEO est maintenant vide. Il aurait fallu venir avant faire les démarches, sans connaitre vos frais de scolarité et de logement.'' Mais de toutes façons, on me l'aurait refusé, pour cause de ''dossier trop flou''.

Je sors d'une banque, cet après-midi, après m'avoir créé le dossier, après avoir sorti toutes les pièces, on me rappelle 20 minutes plus tard pour me dire ''dossier refusé''. Sans raison ni justification. ''La loi ne nous y oblige pas me dit-on.'' On est très à cheval sur la loi quand c'est dans son intérêt...
On m'a dit durant l'entretien, que seule la question du cautionnaire compte : ''on n'en a rien à faire de l'école dans laquelle vous allez, ni le taux d'embauche à la sortie, ni le sérieux de votre démarche, ni votre salaire probable (et donc votre capacité à payer, car c'est bien ça qui compte bon sang, ce n'est pas mon cautionnaire qui va payer !!!!) à la sortie, ni le prestige de votre école, ni les partenariats entre votre école et notre banque''.
D'où ma réaction un peu excessive sur les autres formations citées.
La personne a terminé en disant en substance ''eh oui, mon p'tit gars, il ne vous plus reste qu'à arrêter vos études ou en changer''.
Apparemment, ils ne savent pas ce que c'est la prépa, les concours...
Sans compter la jalousie de certains banquiers.
Ou l'illogisme : je connais quelqu'un avec comme caution un père médecin : prêt refusé.
Un autre avec la même banque, le même employé de banque, avec une caution d'agriculteur, moins de 1000 euros de salaire : prêt accepté.
Les deux étudiants faisaient la même formation.

Je me demande bien comment des gens qui ont déjà 5 crédits pour la voiture et la télé ou le canapé (et pas pour des études, ce qui est bien plus sérieux (sauf pour la voiture qui peut être nécessaire pour le travail) et qui rapporte de l'argent à la sortie) qu'ils n'arrivent pas à payer se voient allègement accorder un 6ème prêt, sans problème...

A croire qu'on fait tout pour empêcher des étudiants de faire des études (et même ceux qui sont passés par une voie très sélective, car je ne suis pas naïf, les gens veulent écrémer et réduire le nombre d'étudiants, mais moi j'ai déjà passé l'étape de sélection !), car un prêt à 0,9% rapporte peu à la banque, mais une personne déjà endettée jusqu'au cou avec 5 prêts, on pourra se faire des sous sur elle en lui accordant un 6ème.
Une banque m'avait d'abord dit qu'elle ne faisait pas le prêt OSEO par exemple, pour me dire plus tard ''l'enveloppe est vidée''. Et oui, on ne dit pas que ça existe la première fois, car ça ne rapporte rien à la banque...

Je suis passé à la LMDE pour voir leurs prêts sans caution, on me répond ''je ne sais pas ce que c'est, au revoir.''

En rentrant, je viens de faire une démarche en ligne sur une autre banque, après avoir tout rempli, tous les formulaires, page après page, un message me dit : ''nous rencontrons des difficultés. Essayez plus tard.'' La poisse me poursuit... décidément, même les ordis ne travaillent pas l'été et sont en ''sous-effectifs''.

Et pourtant, j'ai un petit échelon de bourse... et suis donc considéré comme riche. D'ailleurs, comme le monde est bien fait, ma bourse est identique voire plus faible entre ma prépa dans une petite ville de province et mon école d'ingénieur 4 fois plus chère à Paris, 2 fois plus loin, allez comprendre.

En résumé : je viens encore de perdre une journée.

Si ça continue, je pourrai dire que trouver un financement pour mes études aura été plus dur que deux ans de prépa et les concours...
Modifié en dernier par MaxD le ven. août 10, 2018 6:52 pm, modifié 2 fois.

Avatar du membre
U46406
Messages : 7244
Enregistré le : mer. juil. 27, 2016 7:38 pm
Classe : shadow CCO nobo CMT
Contact :

Re: Prêt OSEO : financer ses études

Message par U46406 » ven. août 10, 2018 6:43 pm

MaxD a écrit :
ven. août 10, 2018 6:25 pm
un prêt à 0,9 % rapporte peu à la banque
Certes, mais vu qu'en ce moment les banques sont pas loin elles d'emprunter à taux négatif *, elles se font une marge.

* je crois que la BCE européenne réinjecte de l'euro dans la planche à billet virtuel, sinon l'économie criserait sec.


à part ça, tes tribulations ressemblent à la publicité idiote à la télé, pour une banque qui se targue d'aider les jeunes. Et une autre banque fait des belles affiches...


Euh une idée comme ça, as-tu essayer les banques dites mutualistes, genre La NEF ?


En dernier recours, tu mettras une cagnotte ouverte sur blingbling.com ou je sais plus quel site, y en a qui financent leurs études comme ça...


(Je vais aussi te dire en Message Privé pourquoi certaines banques rechignent à faire du prêt étudiant, tu pourras reposter l'hypothèse si tu en as envie...)
« Occupez-vous d’abord des choses qui sont à portée de main. Rangez votre chambre avant de sauver le monde. Ensuite, sauvez le monde. » (Ron Padgett, dans Comment devenir parfait) :mrgreen:

Nathan22
Messages : 128
Enregistré le : lun. juil. 23, 2018 12:06 am

Re: Prêt OSEO : financer ses études

Message par Nathan22 » ven. août 10, 2018 7:21 pm

MaxD a écrit :
ven. août 10, 2018 6:25 pm
Bonjour.
Merci de ta longue réponse.
Salut Max,

Ne t'inquiète pas c'est compréhensible vu ton état. Tu as raison d'être énervé et c'est effectivement injuste. Tu n'as tué personne, ça peut faire du bien d'exprimer sa colère. Le cas de Tolbiac est assez particulier après je ne ferai pas de généralités sur les étudiants en Psychologie ou en sociologie .Tu ne sais pas si ils travaillent moins que toi. Mais je t'accorde que certains étudiants ont la plainte facile et des conditions beaucoup plus avantageuses que d'autres qui ne se plaignent pas. Mais on pourrait écrire un post entier sur les blocages d'universités... Ou les étudiants qui râlent car les aides au logements sont baissés mais qui dépensent la majorité de ces aides et de leur bourses dans l'alcool et les cigarettes et qui ne vont jamais en CM/TD et continuent à bénéficier des bourses car la fac ne regarde pas. Ceux qui disent que la France c'est une dictature ils devraient aller en Corée du Nord....

Je pense que certaines le sont et d'autres malheureusement non... Tu étais vraiment sérieux. C'est déjà bien.

Dossier trop flou ouais ils étaient justes bêtes ceux-là.

Je viens d'apprendre "Le dispositif de Garantie des Prêts Etudiants confié à Bpifrance par le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, a été ouvert à partir du 24 mai 2018 progressivement auprès de nos cinq banques partenaires. ATTENTION : l'enveloppe concernant ce dispositif a été intégralement consommée pour 2018. Il n'y a donc plus de commercialisation de prêts étudiants garantis par l'Etat et confiés à Bpifrance. Les éventuelles nouvelles dotations devraient permettre la reprise du dispositif courant 2019. Une communication sera faite à ce moment là"...

Effectivement tu dois attendre 2019 apparemment pour pouvoir de nouveau demander un prêt... Je suis vraiment désolé.

Pourtant le 6 Juin la société générale a reconduit ce prêt... (https://www.societegenerale.com/fr/cont ... pifrance-8)


Je comprends ta fatigue et ta résignation. Tu as dû voir pas mal de banques... Parfois elles sont vraiment embêtantes. Pour l'instant il y a un temps d'arrêt mais ces prêts seront reconduis en 2019.

Cela ne se fait pas de t'envoyer ça (dossier refusé) comme ça, sans justification ni raison. Tu as essayé de parler à une personne hiérarchique de la banque ?

Pardon ? Mais c'est vraiment insensé ! JUSTEMENT le prêt étudiant garanti par l'Etat il est fait pour les étudiants dont les parents ne peuvent pas se porter caution. Voilà pourquoi l'Etat se porte caution. C'est bien inscrit dans le contrat 'Sans caution parentale".

Tu ne vas pas te faire lapider pour avoir dit ça ,rassure toi.
MaxD a écrit :
ven. août 10, 2018 6:25 pm
La personne a terminé en disant en substance ''eh oui, mon p'tit gars, il ne vous plus reste qu'à arrêter vos études ou en changer''
Cette personne est vraiment débile et méchante. Ne l'écoute surtout pas ! Cela ne devrait malheureusement pas être le cas mais c'est pareil pour les conseilleurs d'orientations psychologues, certains ne sont pas doués et je me demande comment ils ont pu avoir ce poste.

Non ils ne savent pas forcément ce que c'est les CPGE et les Concours et certains s'enfichent sûrement...

Ce n'est pas elle qui décidera de ton destin. Tu en trouveras une autre qui t'accordera ce prêt.

Oui certains ont de la "chance" ils ont déjà pas mal de crédits et la banque leur prête un autre. Parce qu'ils ont un travail.

Mais comme dit dans notre cas de ce prêt étudiant garanti par l'Etat cet argument est infondé. Le cautionnaire n'est pas important puisqu'il n'y en a pas...

Après en général les banques accordent plus volontiers un prêt à une famille qu'à un étudiant seul. (mais c'est stupide)

Mais il s'agit surtout de confiance et d'ouverture d'esprit.

Mais si d'autres dans leurs têtes ils pensent différemment, tu peux faire ce que tu veux ils ne changeront pas d'avis. Malheureusement comme l'équité, l'impartialité existe rarement dans le monde des banques. Tu peux tomber sur de bonnes personnes fin j'appelle cela des personnes normales ! Ou sur des gens pas sympas du tout.

Oui ça rapporte peu à la banque. Disons que certains conseillers empêchent oui. Cela peut aussi être l'avis de la personne dirigeant la banque selon les expériences... Si ils ont eu des bonnes expériences avec les prêts étudiants ou pas.


Oui c'est ça, certaines banques pensent plus à l'argent qui va rentrer qu'à mettre en place une certaine éthique dans l'attribution des prêts.

Encore une méthode pas très cool. Franchement tu es mal tombé. Je suis sûr que dans d'autres banques on t'aurait dit que c'était possible.

Oui l'enveloppe est vide actuellement mais elle sera remplie en 2019. Tu pourras foncer !

Non non la poisse n'existe pas ce n'est qu'une impression. Aujourd'hui ce n'était pas rose mais ta situation peut s'améliorer demain. Continue de faire des demandes.

Il y a des paradoxes comme le tien...

Tu as encore plein de journées à vivre !

Le combat n'est pas terminé. Accroche toi et fais toutes les démarches nécessaires de toutes les aides.

Enfin voici 3 sites de crowfunding : https://www.letudiant.fr/lifestyle/aide ... essai.html

Ce n'est pas encore un prêt mais c'est déjà quelque chose.
Modifié en dernier par Nathan22 le sam. août 11, 2018 9:01 am, modifié 1 fois.

MaxD
Messages : 14
Enregistré le : mar. juil. 24, 2018 8:20 pm
Classe : MP

Re: Prêt OSEO : financer ses études

Message par MaxD » ven. août 10, 2018 8:10 pm

Merci de ta réponse, mais quand je parle des prêts refusés, ce sont ceux avec caution. (Comme le dispositif sans caution n'est plus disponible)
Moi toutes les banques me disent qu'elles sont en sous-effectif (ce n'est pas de ma faute si les résultats SCEI tombent le 31 juillet) et je tombe sur des jeunes étudiants (pas du tout solidaires ni compréhensifs en tant qu'étudiants comme moi d'ailleurs, sauf un qui m'a dit que le système est très mal foutu) qui travaillent dans ces banques et ne connaissent malheureusement pas grand chose.
Et sinon, tous les ''gradés'' des banques, si j'ose dire, que j'ai vu, c'est-à-dire pas les petits étudiants, m'ont dit, sans exception, que l'école dans laquelle je vais, le taux d'embauche et le salaire à la sortie, le projet que je veux faire, ma capacité à rembourser, ne rentrent pas du tout en ligne de compte pour délivrer un prêt étudiant avec caution. Seule la solvabilité du cautionnaire compte. Ils m'ont tous dit ça.

MaxD
Messages : 14
Enregistré le : mar. juil. 24, 2018 8:20 pm
Classe : MP

Re: Prêt OSEO : financer ses études

Message par MaxD » ven. août 10, 2018 8:30 pm

Nathan22 a écrit :
ven. août 10, 2018 1:55 pm
MaxD a écrit :
jeu. août 09, 2018 1:23 am
Le problème du financement de ses études en grande école.

Le prêt OSEO est-il une arnaque ?

Ces prêts ne sont-ils réservés (sans être méprisant, quoique... :mrgreen: comprenez que je sois énervé) qu'aux écoles de communication, d'art contemporain, de design, de mode, de sociologie et autres domaines flous ''super intéressants'' avec des ''milliers d'offres d'emplois assurés et bien rémunérés'' à la clé bien évidemment ''qui permettront à coup sûr de rembourser le prêt'', eux qui sont admis en mai-juin ?

Ceux qui font de vraies études (par exemple, je ne considère pas comme études digne de recevoir une aide le fait de faire de jongles en étant sur une roue :? ) et très chères n'ont à peu près rien comme soutien ?

Tout en sachant que les prêts avec caution m'ont été pour refusés.
Les étudiants dans mon cas sont donc considérés comme des clients de seconde zone et comme des personnes peu fiables, qui ne pourront pas payer (alors que le problème financier est celui du cautionnaire, et que ce n'est pas lui qui remboursera mais moi, et les salaires en sortie d'école d'ingénieur ne sont pas de 500€ à ce que je sache, mais de 3 fois celui du cautionnaire dans mon cas et que le taux d'embauche frôle les 100%), même si l'on sort d'une école dans le top 20 des écoles d'ingénieur en France ? Car ça ne leur semble pas suffisant comme garantie, ils pensent que je vais faillir.

Avez-vous des conseils pour que je puisse donc faire ma rentrée ?
Toutes ces années d'effort et de travail n'auront servi à rien...

En tous cas, c'est un bon 0 pointé concernant l'aide et les prêts pour les étudiants qui osent passer des concours. Aucun conseil, aucune aide, rien. On est jeté dans la nature comme des animaux.
Non les prêts étudiants ne sont pas des arnaques. C'est juste que certaines banques ( fin les conseillers) sont parfois paranos et n'ont aucune confiance aux jeunes qui n'ont pas encore de travail. C'est une aberration puisque ces prêts étudiants garanti par l'Etat sont justement fait pour ça. Mais toutes les banques ne sont pas comme ça. Il faut persévérer et ne pas abandonner les demandes. Si ton/ta conseillère te connait bien elle devrait accepter...

Je suis à l'Université en L2 Chimie et je bénéficie d'un autre prêt étudiant garanti par l'Etat. (Sans conditions de ressources et sans caution parentale ).

Je viens d'un milieu modeste ayant une bourse d'un petit échelon,vivant loin de chez mes parents.

Ce prêt étudiant c'est un peu une roue de secours qui m'est très utile. Je l'utilise quand j'en ai vraiment besoin.

Personnellement j'ai bien expliqué à ma banque les études que je voulais faire, POURQUOI j'ai besoin de ce prêt et quand je pourrai le rembourser. On a convenu d'un montant ( mais je sais que je n'utiliserai de loin pas tout ) et je le rembourserai seulement à la fin du Master 2 quand je travaillerai. J'ai la possibilité de rembourser une partie n'importe quand mais aussi de le prolonger n'importe quand.

Déjà quand je lis ça "qu'aux écoles de communication, d'art contemporain, de design, de mode, de sociologie et autres domaines flous " j'ai envie de bondir de ma chaise et de t'expliquer en détail que ces domaines ne sont pas floues et qu'il y a des débouchés. Qu'ils sont des voies autant intéressantes que les voies scientifique. Mais je l'ai déjà rappelé hier pour la Psychologie( alors qu'elle fait appel aux mathématiques, à la biologie-chimie et a l'informatique mais nous n'allons pas débattre sur l'épistémologie et le concept de sciences ) je n'ai pas envie de le refaire pour chacune de ces disciplines.

C'est dommage que certains scientifiques ne soient pas ouverts d'esprit et ne s'intéressent pas un tant soit peu aux sciences humaines et sociales. Tu simplifies vraiment ces formations que tu ne connais pas. Je peux comprendre que tu sois en colère mais cela ne te donne pas le droit d'être méprisant comme cela. Mais passons ton problème est plus important que ton avis sur ces formations.

La réaction des banques dans ton cas n'est pas normale. Ce prêt est garanti par l'Etat justement et si tu ne peux pas payer ( le rembourser) c'est l'Etat qui s'en charge à 70% et la Banque prend le risque sur les 30%. Mais si tu as comme projet une école d'ingénieur qui te permettra de gagner de l'argent , d'avoir un travail, je ne vois pas pourquoi les banques t'ont refusé ce prêt. Tu vis chez tes parents ?

Si tu es admis en école d'ingénieur, bien-sûr que tu es une personne fiable. Tu es vraiment mal tombé.... Tu t'es bien défendu au moins ? Non car demander un prêt étudiant ça demande des arguments. Franchement je ne comprends pas. Tu es assuré d'avoir un salaire à la sortie. Tu as réussi tes années précédentes non ?

Ces années d'efforts n'ont pas servi à rien. Déjà tu as eu une école d'ingénieur et c'est très bien.

Tu n'as vraiment pas de chance, tu devrais pouvoir l'obtenir. Ta famille ne peut pas t'aider ? Quelqu'un ne peut pas te prêter les 3000 euros ? Sache qu'il y a plein de dispositifs pour les étudiants ayant des difficultés financières dans les écoles d'ingénieurs.

Les solutions :

- Les bourses sur critères sociaux

-Aides spécifiques  (Etat): rupture avec la famille, difficultés soudaines... ces aides sont destinées aux étudiants que ne peuvent bénéficier d'une bourse sur critères sociaux. Elles peuvent être versées ponctuellement ou pour le reste de l'année en cours.

-Participation des écoles : la plupart des écoles ont leurs propres soutiens financiers : réduction des frais de scolarité pour les boursiers, bourse au mérite, etc. Des dispositifs souvent suspendus en cas de redoublement.

- Aides des collectivités : mairies et conseils départementaux ou régionaux peuvent offrir diverses aides (bourses, prêts sans intérêts, aides aux transports, chèques, financement de l'achat d'un ordinateur portable, etc.).

- Apprentissage : l'entreprise prend en charge les frais de scolarité de l'apprenti et lui verse un salaire mensuel.

- Aides au logement : attribuées par la CAF (Caisse d'allocations familiales), elles varient selon les ressources et le loyer. Elles sont cumulables avec les bourses de l'enseignement supérieur.

- Rémunérations possibles : stages, missions pour la junior-entreprise de l'école, jobs étudiants, petits travaux sur le campus (par exemple pour les laboratoires de recherche).


Concernant l'ESTP j'ai trouvé ça :

L'ESTP propose des bourses accordées par la profession, telles celles des fédérations professionnelles (FNTP, FFB, SERCE), des bourses entreprises ainsi qu'une Aide éventuelle personnalisée (SID-ETP).


Sur ce lien en détail ce que propose l'ESTP :

https://www.estp.fr/content/financer-ses-%C3%A9tudes

C'est une école privé ? Tu n'as pas pu trouver une école équivalente publique ? Ou tu voulais absolument aller là-bas ?

Tu peux être exempté des frais ou payer en plusieurs fois. Pour le job étudiant je déconseillerai ou pas plus de 10-15h/semaine.

Tu sais avec les Banques il faut vraiment insister et y aller plusieurs fois. Oui va les revoir ! Si tu veux être un futur ingénieur il faut savoir te défendre.

Contacte l'assistante sociale de ton école, elle trouvera normalement des solutions.

Les aides spécifiques du CROUS sont des aides d'urgences justement, tu pourrais en bénéficier.
MaxD a écrit :
jeu. août 09, 2018 1:23 am
De façon générale, c'est l'absurdité du système dans sa globalité que je souligne. (Cf le ''venez avant avec le justificatif que vous ne pourrez obtenir que dans 3 mois'').


Oui parfois c'est injuste mais c'est comme ça. Prier ne sert pas à grand chose ,combien de personnes ont prié en attendant des miracles venir. Il faut saisir ton destin et agir. Je te souhaite vraiment du courage pour faire toutes ces demandes et j'espère sincèrement que tu pourras recevoir une aide car tu devrais normalement pouvoir en bénéficier !

Oui se faire jeter dans la nature comme un animal c'est difficile mais la clé c'est l'adaptation. Utilise les ressources à ta dispositions pour recevoir une aide. Toutes les ressources possibles. Vraiment crois en tes chances et défend ton cas dans les banques. Va voir toutes les banques possibles.

Courage !

Comme dit le proverbe : De petits coups, répétés souvent, abattent de grands chênes


P.S. J'ai enfin réussi à citer deux messages correctement ^^
Pour te répondre plus en détail concernant les aides que tu cites :
-je ne peux pas bénéficier des aides d'urgence du CROUS
-les bourses ESTP, c'est vraiment un très bon dispositif, mais ça commence en janvier seulement
-les collectivités ne prêtent rien dans mon cas, ni chez moi, ni Cachan, ni le Val-de-Marne, ni même l'Ile-de-France me semble-t-il.
-je ne suis pas en apprentissage
-j'ai une petite aide au logement, mais qui fait seulement 1/3 des loyers moyens
-je vais penser en effet à la junior-entreprise, très bonne idée, pour les stages, il y en a un en effet en première année, environ 450€, ça devient plus important en deuxième et troisième année. Concernant les cours à des collégiens, et autres, je ne sais pas si ce sera possible vu l'emploi du temps chargé. Mais pourquoi pas. Je suis prêt à en faire, d'autant plus que ça me fait plaisir. Par contre le job, c'est impossible, ça prendrait trop de temps sur mon emploi du temps et les horaires sont rigides, donc problème si je suis en cours à l'horaire voulu.
Mais le problème, c'est qu'il y a des choses à payer en septembre voire avant.

piroud
Messages : 4047
Enregistré le : mer. févr. 03, 2010 12:07 pm
Classe : ingénieur

Re: Prêt OSEO : financer ses études

Message par piroud » ven. août 10, 2018 9:17 pm

As tu contacte l'association des anciens de l'ESTP ?
Je pense qu'elle peut fournir des prets d'honneur.
Et peut etre t'appuyer pour ta recherche de pret.

Je comprends ta frustation mais pour les banques, il faut y retourner, peut etre apres le 15 aout une fois les conseillers client revenus de vacance.
Et peut-etre etre plus flexible (sur le montant par exemple
J.Piroud
Ingénieur Arts et Métiers
Cl199

jedetestelinjustice
Messages : 75
Enregistré le : dim. mai 27, 2018 10:53 am
Classe : 3/2

Re: Prêt OSEO : financer ses études

Message par jedetestelinjustice » mer. août 15, 2018 5:31 pm

Même les résidences des écoles d'ingénieurs publiques refusent le nouveau VISALE(Etat-garant) pour leurs logements à louer! Elles préfèrent les personnes physiques comme garants! Que dire alors des bailleurs-particuliers? On se demande à quoi sert alors ce nouveau dispositif? Uniquement pour les résidences Crous?

Avec la hausse des frais de scolarité même dans les écoles d'ingénieurs publiques, certains étudiants risquent de pas pouvoir intégrer l'école convoitée à cause du pb financier.... C'est tjrs pareil, dans ce merveilleux monde capitaliste où l'argent est roi, ce sont des petites gens qui peinent pour survivre, les riches s'enrichissent tjrs plus, et les rejetons de ces derniers en profitent à mort pour faire les études qu'ils veulent-les bachelors sont là pour ceux d'entre eux qui n'ont pas le niveau académique top!

Si tu avais décroché le X ou ECP ou autres écoles faisant partie des 10 Top, peut-être ton dossier à la banque aurait connu un meilleur accueil... Dommage!

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : lavache7 et 3 invités