ISAE Supaéro

Les questions sur les écoles d'ingénieurs et autres.

Modérateurs : Sylvie Bonnet, tomato

IgorD
Messages : 2
Enregistré le : mar. mai 24, 2016 6:57 pm
Classe : 2A Supaero

ISAE Supaéro

Message par IgorD » sam. juil. 09, 2016 7:14 pm

L'Aéronautique est le domaine d'application rêvé de toute les disciplines : Aérodynamique, propulsion, Structure, Mécanique, Electronique, Informaique, Signaux etc ... SUPAERO est une école généraliste qui te permettra de découvrir toutes ces disciplines et d’approfondir celles de ton choix. Le tout dans un cadre et une ambiance exceptionnelle, avec des partenariats de recherche prestigieux (ONERA, CNES etc ...), alors, rejoins-nous !!


Présentation ISAE-SUPAERO
Inspiré du post de BentheXIII le Mar Juin 18, 2013


Supaéro (anciennement l’Ecole Nationale Supérieure de l’Aéronautique et de l’Espace) est une des formations de l’Institut Supérieur de l’Aéronautique et de l’Espace (ISAE). Créé en 1909 et installé à Toulouse depuis 1968,
Supaéro forme des ingénieurs généralistes tout en leur donnant une sensibilité au secteur aérospatial.

Parmi les plus illustres anciens de Supaéro, on trouve des noms comme Badin, Coanda, Potez qui rappellent les premières heures de l’aéronautique, les Bloch (Dassault), ou plus récemment Jean-François Clervoy et Thomas Pesquet, astronautes.
Le campus de Supaéro est situé à un quart d’heure du centre de Toulouse en métro, au bord du Canal du Midi.

L’ISAE Supaéro (à distinguer du Groupe ISAE) est une école créée en 2007 issue de la fusion entre l’ENSICA et Supaéro dans le but de mutualiser les moyens de recherche et d’accroître la visibilité à l’international.Cette fusion ayant donné lieu à une unique promotion d’ingénieurs Supaéro plus importante (190 élèves en 1A).
En terme de classement, l’ISAE (Supaéro+Ensica) figure à la 5ième place des meilleurs écoles d’ingénieurs de l’Usine Nouvelle et à la 7ième place ex-aequo avec Centrale Lyon du classement de l’Etudiant..

I. Admission

La principale voie d’admission à Supaéro est le concours commun Mines-Ponts après une prépa scientifique. Supaéro recrute dans les filières MP (61 places, dernier admis 796ème en 2015), PSI (69 places, dernier admis 388ème), PC (32 places, dernier admis 415ème), PT (6 places, dernier admis 39ème) et TSI (4 places, dernier admis 33ème).

Les autres voies d’admission (notamment sur titres) se décomposent comme suit :
admission en 1ère année pour des élèves issus de L3 (10 places) ;
admission en 2ème année pour des élèves issus de M1 (5 places) ;
admission en 2ème ou 3ème année en tant qu’élève de Polytechnique, Supaéro étant une école d’application de l’X ;
échanges dans le cadre d’un double-diplôme ou d’accords entre Supaéro et d’autres écoles d’ingénieur françaises, avec HEC Paris ou à l’international (cf partie International) ;
admission en 1ère ou 2ème année en tant qu’étudiant étranger justifiant d’un niveau d’études scientifiques et de français suffisants.


II. Formation

De manière générale, le jeudi après-midi est libre de cours (pour le sport, les assoces...). Autre point important: il n'y a pas de partiels. L'évaluation se fait après chaque module, principalement par le biais d'un test.
Par ailleurs, l'anglais LV1 est obligatoire, et la LV2 également (au choix parmi Allemand, Espagnol, Italien, Chinois, Russe, Japonais...). Il est aussi possible de prendre une LV3, voire une LV4(!!).
Des cours d'économie et de management sont également dispensés au cours des trois années.

Première Année (1A)

L’année du tronc commun.
Elle est composée de cours en amphi suivis d’exercices d’applications en “Petites Classes” (PC), sur des thèmes “fondamentaux”: Aérodynamique, Propulsion, Analyse harmonique, Statistique, Mécanique des poutres, Physique du Laser, Mécanique Quantique, Algorithmique (C), Dynamique du Vol, Electronique...
Un cours d'introduction à l'économie d'entreprise vient accueillir les étudiants fraîchement admis: très intéressant de découvrir par ce biais des problématiques auxquelles on ne pense pas (encore)!
Des PC notés (Bureaux d’Etudes ou BE) viennent parfois compléter l’enseignement.

Un PreX (un BE sur quelques semaines) est également organisé, dans un domaine de votre choix, parmi une multitude proposée par l’école.

A partir de Mars/Avril, des groupes de cours électifs vous sont proposés – Cette années les cours ^proposés étaient les suivants (entre 3 et 4 à choisir selon le volume horaire)

Vers la simulation numérique intensive
Approches alternatives en Mécanique des Fluides
Acoustique et ondes de choc
Aérodynamique des automobiles
Mécanique de Milieu Continu et des fluides
Systèmes dynamiques: comment ça marche
Modélisation des systèmes mécaniques et éléments de guidage et de transmission
Eco-conception et énergie renouvelable
Performances des Avions
Pour un transport aérien citoyen
Mathématiques et Espace
Systèmes embarqués de commande / contrôle
Preuves, langages de programmation et gallinacés
Une promenade dans le jardin de la théorie des graphes
Approfondissement en Mathématiques
Théorie de l’Information : Compression, Codage et Cryptographie
Relativité générale et cosmologie
Physique stellaire et planétologie
Ingénierie quantique: calculateurs quantiques, téléportation et molécules-machines
Physique des lasers
Physique des particules
La miniaturisation, jusqu’où ? Des nanotechnologies aux nano-objets
Particules élémentaires : des méfaits sur les systèmes aux bienfaits dans les applications
Approches quantitatives en sciences sociales
Professional Communication and Beyond ; the soft skills

Enfin, le mois de Juin est consacré exclusivement au projet de fin de première année (Projet Innovation et Créativité). Ce PIC n’est pas obligatoirement à portée scientifique.

Entre la 1A et la 2A: le Stage de découverte de l'entreprise, d'une durée minimale de trois semaines.

La 2A
Les bases du métier d’ingénieur. Deux semestres (S3 et S4), deux ambiances.
Le S3: en un mot, intense.
Aérodynamique Fluide Parfait, Fluide Visqueux, Autom, Filtrage, Structure, Mecanique Spatiale, Projets... Vous commencez à vous éloigner des sciences “fondamentales” pour ingurgiter à haute doses des sciences de l’ingénieur. Dure de Septembre à Fevrier (long semestre...)
Le S4. Le semestre des choix: 4 semaines de cours électifs, des projets de groupe, des cours d’éco, et enfin la préparation du projet 2A en Juin. Ceci dit, ces choix n’ont pas (encore) vocation à vous cloisonner dans une filière particulière, et doivent plus être vus comme des possibilités d’ouverture.
Vous pouvez aussi substituer votre S4 afin de le passer dans une université étrangère.
L’année s’achève par le PIR 2A, au cours du mois de juin. Après avoir passé leur soutenance, les étudiants rentrent en césure (95% des élèves de Supaéro choisissent de faire une Césure), en stage, ou bien directement en 3A en Aout.

La 3A

La Troisième année est véritablement celle des choix, c’est là où vous allez entamer votre spécialisation. Cette spécialisation “tardive” différencie Supaéro des autres écoles généralistes qui, à l’image de l’Ensta, font prendre des choix d’orientation plus tôt au cours du cursus.
L’année se décompose en deux “packages” de cours: le Domaine et l’Approfondissement.
Domaines:
180 heures de cours dédiés à la la compréhension d’un système industriel et de ses interactions avec les différentes parties prenantes.
Systèmes Aéronautiques
Systèmes Embarqués
Systèmes Energétiques
Systèmes Intelligents et de Décision
Systèmes Spatiaux
Systèmes compleXes et Simulation
Fillières:
Un package de 240 heures de cours plus ou moins avancés dans la discipline de votre choix, garnie de projets et de Bureaux d’Etudes (sorte de TP longs), de manière à vous donner les armes pour maîtriser l’aspect technique d’un secteur parmi les suivants:
Automatique
Aérodynamique
Propulsion
Ingénierie Financière
Génie Industriel
Signal et Image
Science de l’Univers
Structures
Systèmes Informatiques
Télécommunications et Réseaux
Vous devez donc choisir un Domaine et un Approfondissement. Les couples classiques: Systèmes Spatiaux/Automatique, ou encore SXS/Ingénieurie Financière. Mais on peut imaginer toute sorte d’association et l’école n’est pas trop frileuse à ce sujet.

La scolarité s’achève en Mars par un stage d’une durée minimale de 5 mois et maximale de 6 mois, le projet de fin d’études (PFE). Ce projet se déroule le plus souvent en milieu industriel. Chaque stage de PFE est suivi par un responsable de stage dans l’entreprise ou le laboratoire d’accueil et par un responsable académique à l'ISAE/SUPAERO. Le stage s’achève par la rédaction d’un rapport et une soutenance devant une commission.

Les formations complémentaires
Allongeant le cursus de quelques mois, ces formations facultatives vous permettent d'acquérir des compétences particulières et recherchées:
Le Diplôme d'Etudes Supérieures en Ingénierie des Affaires (DESIA): deux mois de formation intensive à la gestion de projet et au management pour se forger un profil d'ingénieur-manager.
la Certification INCOSE: reconnue par The International Council on Systems Engineering. Initie aux problématiques de l'Ingénierie Système, sans quoi les grandes réalisations aéronautiques et spatiales actuelles ne sauraient être des réussites.
Le Certificat HEC: une formation au Management de l'innovation d'une durée de quelques semaines.



III. International et stages en entreprise
Commençons cette partie par les choses qui fâchent ^^

L’obligation internationale
L’obtention du diplôme Supaéro est conditionnée par un séjour d’au moins 16 semaines à l’étranger dont 8 consécutives, et bientôt plus. Cette obligation internationale peut s’effectuer dans le cadre d’un stage en entreprise, en laboratoire ou bien lors d’un séjour académique dans une académie étrangère.

Quand partir?

Le bon moment pour “faire” de l’international à Supaero se situe entre la 2A et la 3A, au cours de ce qu’on appelle l’année de césure (de Juin à Septembre de l’année suivante). Au cours de cette année, vous avez la possibilité d’effectuer un stage en entreprise, en labo, ou bien un séjour au sein d’une université étrangère ou française (pour des formations “exotiques”, comme un Master de Droit spatial...). Il est parfois possible de mener un projet personnel sortant de ces lignes bien définies.

Les stages ou les séjours académiques peuvent durer quelques mois et s’enchaîner, ou bien durer un an et occuper la totalité de la césure.
Certaines universités étrangères proposent aussi des accords de double-diplôme avec Supaéro. Dans ce cas, le séjour à l’étranger dure souvent plus d’un an, et il est parfois possible de ne même pas revenir à Supaéro effectuer sa troisière année.

Un autre moment pour effectuer un stage à l’étranger: le Projet de Fin d’Etude de fin de 3A.

Où partir?

Pour ce qui est de l’académique, les destinations sont assez variées et étoffées:
Etats-Unis et Canada: Stanford, MIT, Berkeley, Georgia Tech, University of Illinois, Polytechnique Montréal...
Angleterre: Imperial College, Cranfield...
Allemagne: TU München, TU Berlin...
Egalement des universités partenaires en Espagne, Italie, Russie, jusqu’au Japon et en Chine!

Une grosse destination - en particulier celles aux USA - réclame de bien figurer au classement, et maîtriser la langue du pays est évidemment un plus: le passage des tests de langue (Toefl & GRE) ne s’improvise pas.
Sur certaines destinations, on ne paye que les frais de scolarité de l’école et pas celle de l’université d’accueil (GTech et Illinois notamment).

Pour ce qui est des stages, c’est encore plus divers: de l’Australie à Miami en passant par (Astrium) Toulouse.
L’école est bombardée de propositions de stages (surtout des stages de césure ou de PFE), principalement dans l’aéronautique/aérospatial, mais pas seulement: tous les domaines vers lesquels peuvent se diriger les Supaéros diplômés (voir partie suivante) sont demandeurs de stagiaires.

IV. Débouchés
Un nombre: 50%.

Une explication qui va avec : plus de la moitié de la promo (en gros) travaille à sa sortie dans le secteur aéronautique et aérospatial, chez tous les gros acteurs (industriels ou institutionnels): EADS (Airbus, Astrium, Eurocopter, Cassidian), Safran, Thalès, Dassault, le CNES, l’ONERA, l’ESA...

Et que fait l’autre moitié? Elle ne chôme pas, rassurez-vous. On retrouve chaque année de nouveaux Supaero dans les domaines suivants
Audit, Finance et Conseil
Energie
Autres industries (automobile...)
Enseignement et Recherche

A noter que certains prolongent leurs études après leur diplôme, et partent en master ou en doctorat.

Le salaire moyen de sortie s’élevait en 2011 à 46K€ (brut, primes comprises).



V. Associatif et vie étudiante

Le campus
La plupart des Supaéro, surtout en 1A et 2A, sont logés sur le campus. Chaque 1A à son arrivée a droit à une chambre, après il peut également décider de vivre hors campus. Mais pour la 1A ce n’est vraiment pas ce qu’on vous conseille
Il y a principalement des chambres 14-15m2 , avec salle de bain (douche, WC, lavabo), lit, bureau, armoires et placard. Les soirées/préchauffes se font au foyer, ou sous forme d’apéro d’étages. Il y a également des studios T1 et T1 bis, en nombre limités, réservés aux couples et avec une liste d’attente assez longue, il ne faut pas compter dessus en arrivant en 1A.
Sur le campus, en dehors des chambres, on a :
Un foyer de 400m2 (pour manger, boire et faire la fête)
2 salles TV, une salle de musique, 3 pianos, billard, babyfoot …
Les locaux des clubs (cf plus bas pour les clubs).
Les installations sportives : gymnase (avec murs d’escalade), salle de danse / d’arts martiaux, piscine (6 x 25m), 2x tennis, 1x basket, terrain de foot / rugby, salle de squash, musculation et yoga.



Les clubs
La vie associative est riche à Supaéro, nous sommes une des écoles qui a le plus de clubs per capita. Il est fréquent pour quelqu’un de s’investir dans quatre ou cinq clubs, sans toutefois mettre en péril sa réussite ou son sommeil
Une petite liste (non exhaustive) par catégorie :
Clubs organisateurs : BDE (gestion administrative des clubs + défense des intérêts des Supaéro), BDS (évènements sportifs), BDA, AS (gestion des clubs sportifs), JE, Turbulences (festival de rock), Supaérowing (régate d’aviron), gala, rallye …
Clubs techniques : Supaéro Space Section (réalisation de fusées), Robot’ (participation à la Coupe de France de robotique), Eco-marathon Shell, Micro-Drones, 4L Trophy …
Clubs artistiques : Arts plastique, théâtre, impro, Muzak, photo, Fanfare, djembé, danse …
Clubs loisirs : Simu (jeux de société - jeux de rôle), club Thé, JTS (Journal Télévisé de Supaéro), Astro, Oenologie, Solidaires (humanitaire), Biballe (BDthèque), cuisine …
Clubs sportifs : Foot F/M, rugby F/M, hand F/M, volley F/M, basket F/M, aviron, futsal, roller-hockey, équitation (avec ses variantes polo et horseball), voile, kitesurf, natation, plongée, vol moteur (cf plus bas), planeur, parachute, Vertical (tout ce qui est grimper sur des cailloux, s’ils sont gelés c’est mieux), ski, escrime, athlétisme, golf …
Des clubs Aéros : Aéromodélisme, Vol à voile (planeur), Parapente, parachute, kytesurf, ULM etc …
Par ailleurs, le BDE a un partenariat avec l’auto-école de Rangueil, qui se déplace sur le campus pour proposer des heures d’entraînement bihebdomadaires à l’examen théorique ainsi que des heures de conduite. Les leçons de code (matériel compris), un passage à l’examen du code et vingt heures de conduite vous coûtent 940 euros, l’heure de conduite supplémentaire est à 36 euros. Ce sont des prix assez classiques mais avec un service “à domicile”, ça vaut le coup !


Le PPL
L’école propose à une vingtaine d’étudiants de passer leur brevet de pilote (Private Pilot’s License ou PPL) sur les avions de l’école (TB20, DR400 et Aquila, stationnés à l’aérodrome de Lasbordes) pour un prix d’environ 20% celui du marché (prévoir 1500 € quand même). La sélection se fait à l’issue des huit cours théoriques ouverts à tous, sur les résultats d’un examen théorique blanc. Si vous passez cette étape, vous passez un vrai examen théorique, puis vous faites vos heures de vol au gré de la météo et de la disponibilité des avions. Normalement, en fin de 2A, vous avez le PPL dans la poche !


Les temps forts d’une (première) année à Supaéro

Lundi 22 août  (date indicative), te voici avec tes lourdes valises, attendant le gentil intégrator qui vient te chercher à l’aéroport / à la gare. Tu es prêt pour trois semaines d’inté de folie, dont le WEI, mais pas seulement ! Soirées, rallyes et activités dans Toulouse, visites de la chaîne A380 et de la Cité de l’espace, vol découverte, tu n’y échapperas pas ! Pendant les trois semaines d’inté, les 2A seront à vos petits soins.
Premiers tournois sportifs dès le début de l’année avec les mythique Sup’pont Héros avec les Ponts et chaussés et le tout nouveau TISE (1ère édition en mai dernier, 2 éditions/ans) entre L’ENAC et L’INSA Toulouse.
Etape suivante, fin novembre et début décembre : les campagnes ! Des listes s’affrontent pour briguer le mandat de BDE, BDS, et les bonnes années, de BDA aussi. Deux semaines à base de petits dèj mécènes, de hotlines crêpes, de fat évènements et de grosses soirées ! Les campagnes, c’est bien d’en profiter, c’est mieux d’en faire partie pour former une liste soudée avec laquelle tu te feras tes meilleurs souvenirs.
Une fois les BDE / BDS / BDA élus, l’étape suivante est le séjour ski, en janvier. Toute la promo déménage pour une semaine dans un hôtel au bord des pistes pour s’affronter sur un jeu de simulation d’entreprise le matin et dévaler les pentes l’aprèm.
Ensuite s’enchaînent évènements sportifs (le Challenge Centrale Lyon ou Fenfion pour les intimes, Supaérowing, Massilia Sun Ball…), joyeusetés scolaires comme le BE de C où il faut coder un jeu, puis l’année tire doucement mais sûrement à sa fin avec le retour des beaux jours et le WEFA.

VI Liens utiles

Le site de l’école : http://www.isae.fr/
Le site de l'ISAE formation Supaéro : http://supaero.isae.fr/
Présente la formation Supaéro, donne quelques contacts au niveau de l'administration ...
La page Facebook des Admissibles : Présentation du campus, de la formation et des différents clubs !! : https://www.facebook.com/AdmissiblesSupaero2016/
Le site du BDE Supaéro :http://www.bde-supaero.com/
Le forum des admissibles et admis à Supaéro : http://elevesupaero.naturalforum.net/
Pour toute question au moment de faire votre liste de voeux, votre choix final, ou pour avoir des infos concernant la rentrée / la formation / l’inté / le campus, vous trouverez de nombreux Supaéro en veille sur ce forum très actif pour répondre rapidement à vos questions. N’hésitez pas à venir vous présenter à vos futurs camarades et intégrators si vous êtes admis ou admissible optimiste !

Le campus est ici : 10 Avenue Edouard Belin, 31 400 Toulouse,  google-maps est pas à jour mais le campus est tout neuf, tout beau, tout vert !
Modifié en dernier par IgorD le mer. juil. 13, 2016 8:07 pm, modifié 2 fois.
Président Intégration 2016 à Supaero

Avatar du membre
Jay Olsen
Messages : 2734
Enregistré le : mar. mai 13, 2014 9:12 pm
Classe : intégré

Re: ISAE Supaéro

Message par Jay Olsen » sam. juil. 09, 2016 11:59 pm

IgorD a écrit :
IV. Débouchés
Un nombre: 50%.

Une explication qui va avec : plus de la moitié de la promo (en gros) travaille à sa sortie dans le secteur aéronautique et aérospatial, chez tous les gros acteurs (industriels ou institutionnels): EADS (Airbus, Astrium, Eurocopter, Cassidian), Safran, Thalès, Dassault, le CNES, l’ONERA, l’ESA...

Et que fait l’autre moitié? Elle ne chôme pas, rassurez-vous. On retrouve chaque année de nouveaux Supaero dans les domaines suivants
Audit, Finance et Conseil en ingénierie
Energie
Autres industries (automobile...)
Enseignement et Recherche

A noter que certains prolongent leurs études après leur diplôme, et partent en master ou en doctorat.

Le salaire moyen de sortie s’élevait en 2011 à 46K€ (brut, primes comprises).



Oui mais non
Cf
viewtopic.php?f=38&t=57323
Vendue, merci

IgorD
Messages : 2
Enregistré le : mar. mai 24, 2016 6:57 pm
Classe : 2A Supaero

Re: ISAE Supaéro

Message par IgorD » dim. juil. 10, 2016 9:51 am

Ce forum ne contredit en rien le passage que tu as cité : il s'agit d'une moyenne (donc tous ne gagnent pas ça) prenant en compte l'ensemble des élèves et donc l'ensemble des secteurs de sortie (qui ne payent pas tous autant comme chacun peut s'en douter) et qui comprend les primes qui varient elles aussi avec le secteur d'activité et la localisation. Donc oui tout le monde ne touche pas 46K (brut, primes comprises) en sortant de Supaéro ... certains touchent plus, d'autres moins. A Supaéro, c'est 5% environ qui partent Audit/Conseil, et environ 85% dans l'industrie et la recherche (bureau d'étude, gestion de projet, management ...) donc ce salaire moyen donne une bonne approximation :) Si tu veux plus d'informations tu peux aller ici : http://www.letudiant.fr/palmares/palmar ... louse.html
Président Intégration 2016 à Supaero

Avatar du membre
into44
Messages : 550
Enregistré le : mer. août 28, 2013 11:43 am
Classe : intégré et valide

Re: ISAE Supaéro

Message par into44 » dim. juil. 10, 2016 9:59 am

Eux annoncent entre 38 et 46k...

et l'usine nouvelle annonce 40k http://www.usinenouvelle.com/article/isae.N313772

c'est quoi l'origine de ces chiffres ? et ça a pas trop de sens en comptant les élèves travaillant à l'étranger de toutes façons
Autoscale is love, autoscale is life

Avatar du membre
Jay Olsen
Messages : 2734
Enregistré le : mar. mai 13, 2014 9:12 pm
Classe : intégré

Re: ISAE Supaéro

Message par Jay Olsen » lun. juil. 11, 2016 1:37 pm

La source, c'est la part des élèves qui
- ont trouvé rapidement un taf (l'enquête est envoyée rapidement après la sortie)
- sont assez satisfaits de leur taf pour répondre
- pour une raison que j'ignore gonflent leur salaire en répondant à cette enquête

Faut ensuite prendre en compte la différence brut/net (évident) et la différence primes incluses/hors primes (pas toujours signalé) et l'effet France/étranger (pas forcément évident non plus)
Vendue, merci

Narfi
Messages : 8
Enregistré le : mar. juil. 12, 2016 4:25 pm

Re: ISAE Supaéro

Message par Narfi » mar. juil. 12, 2016 4:34 pm

Les premières notes de Centrale ayant commencé à tomber, je suis face à une question existentielle. Vu ce que je vois aux oraux et ce que j'ai fait aux écrits, y a des chances que je soie pris à Paris.
Mais Supaéro joue un rôle spécial pour moi, c'est la raison pour laquelle je suis allé en prépa (moi qui pensais que ça serait facile, quand j'étais en fin de terminale...) et c'est vraiment une école dans laquelle je rêve d'aller. Je pensais la classer au-dessus de Centrale Paris. Quand j'ai raconté ça dans mon entourage, on m'a pris pour un fou, c'est pourquoi j'aimerai avoir des ressentis venant des étudiants des deux écoles (éventuellement, ça serait sympa). Tout me paraît mieux à Supaéro : le campus, la vie étudiante, l'enseignement (plus scientifique que Centrale, en tout cas c'est le ressenti que j'ai eu en lisant les plaquettes)...
Je m'en remets donc à vous : est-ce que ça vaut vraiment le coup que je classe Supaéro au dessus de Centrale Paris ?

abouMPSI
Messages : 5923
Enregistré le : lun. juil. 28, 2014 11:11 am
Classe : Aldo attardé...

Re: ISAE Supaéro

Message par abouMPSI » mar. juil. 12, 2016 4:43 pm

Oui.

édit - je précise : Oui dans ton cas présent à toi.
Modifié en dernier par abouMPSI le mar. juil. 12, 2016 4:44 pm, modifié 1 fois.
« La morte non è nel non poter comunicare, ma nel non poter più essere compresi. » (Pier Paolo Pasolini).

أبُ : père (mais je ne suis pas l'utilisateur father ! :-) )

Compte mis en sommeil pour cause de 5/2 en mode snafu ...

Narfi
Messages : 8
Enregistré le : mar. juil. 12, 2016 4:25 pm

Re: ISAE Supaéro

Message par Narfi » mar. juil. 12, 2016 4:44 pm

Ça a le mérite d'être clair !

Avatar du membre
Jay Olsen
Messages : 2734
Enregistré le : mar. mai 13, 2014 9:12 pm
Classe : intégré

Re: ISAE Supaéro

Message par Jay Olsen » mar. juil. 12, 2016 6:39 pm

Attention quand même.
Tu es passionné d'aéro ? A quel point ? Qu'est-ce qui t'intéresse plus précisément dans ce domaine ?
J'étais dans ton cas en sortie de prépa (à peu de choses près) et je suis allé à l'ECP (certes pas pour les mêmes raisons..).
Quand je vois le programme des cours de Supaéro je regrette pas trop ^^'
Vendue, merci

Narfi
Messages : 8
Enregistré le : mar. juil. 12, 2016 4:25 pm

Re: ISAE Supaéro

Message par Narfi » mar. juil. 12, 2016 7:28 pm

Ce qui me pousse à aller à Supaéro plutôt qu'à l'ECP (en plus de l'aéro) c'est que c'est plus scientifique. En tout cas c'est ce que les plaquettes m'ont laissé penser. J'aurai bien aimé trouver une page plus détaillée sur le cursus ECP mais le site est indisponible depuis un bout de temps.

abouMPSI
Messages : 5923
Enregistré le : lun. juil. 28, 2014 11:11 am
Classe : Aldo attardé...

Re: ISAE Supaéro

Message par abouMPSI » mar. juil. 12, 2016 7:41 pm

Narfi a écrit :J'aurai bien aimé trouver une page plus détaillée sur le cursus ECP mais le [lien vers le] site - http://www.ecp.fr - est indisponible depuis un bout de temps.

ce qui peut être un critère de choix - certes mineur - de plus, pour te convaincre pour ISAE. :)
« La morte non è nel non poter comunicare, ma nel non poter più essere compresi. » (Pier Paolo Pasolini).

أبُ : père (mais je ne suis pas l'utilisateur father ! :-) )

Compte mis en sommeil pour cause de 5/2 en mode snafu ...

Avatar du membre
into44
Messages : 550
Enregistré le : mer. août 28, 2013 11:43 am
Classe : intégré et valide

Re: ISAE Supaéro

Message par into44 » mar. juil. 12, 2016 9:12 pm

ça + le flou de la fusion avec Supelec...
Autoscale is love, autoscale is life

Avatar du membre
Jay Olsen
Messages : 2734
Enregistré le : mar. mai 13, 2014 9:12 pm
Classe : intégré

Re: ISAE Supaéro

Message par Jay Olsen » mar. juil. 12, 2016 10:57 pm

Narfi a écrit :Ce qui me pousse à aller à Supaéro plutôt qu'à l'ECP (en plus de l'aéro) c'est que c'est plus scientifique. En tout cas c'est ce que les plaquettes m'ont laissé penser. J'aurai bien aimé trouver une page plus détaillée sur le cursus ECP mais le site est indisponible depuis un bout de temps.

Effectivement Supaéro ça risque d'être plus scientifique que l'ECP.
Mais qu'est-ce que tu en as à faire que ce soit plus scientifique ?
- C'est pas ça qui va t'apporter un meilleur boulot ou te rendre meilleur dans ton futur boulot
- Je te parie que trois mois après l'intégration la seule chose qui t'importera ça sera d'aller boire des bières avec tes potes au bar de l'assocation locale
Vendue, merci

Wooo
Messages : 5
Enregistré le : jeu. juin 23, 2016 10:59 am

Re: ISAE Supaéro

Message par Wooo » mer. juil. 13, 2016 4:42 pm

Salut Narfi !

J'étais exactement dans le même cas que toi il y a deux ans !

Au lycée, j'étais comme beaucoup d'entre-nous je pense : je faisais le minimum syndical, mais ça passait avec des résultats corrects.
Puis mes parents ne cessaient de me proposer de faire une prépa, pour moi ça me paraissait logique mais sans grande motivation.
Puis j'ai vu Supaéro au Salon du Bourget, et c'est ça qui m'a motivé et m'a permis de tenir en prépa (bref, ça vous voyez le truc, la plaquette posée pas loin du bureau et tout ;) )

Est alors arrivé le temps des classements, et comme toi j'ai eut la même question. J'ai décidé de mettre Supaero en second (derrière l'X, la cerise sur le gâteau c'est de faire l'X puis Supaero) et ECP en troisième. Comme toi j'ai eut des remarques de mes profs - mais pas de mes amis ou de ma famille car eux ont bien vu ce qui me motivait. J'étais admis à ECP (mais pas à l'X) et j'ai intégré Supaero.

Certes, il y a la question des "classements des écoles d'ingé", qui, de par les nombreuses polémiques qu'ils génèrent, montrent qu'ils ne veulent pas dire grand chose si on ne donne pas de critères sur lesquels classer.
Mais je pense vraiment que quand tu fais ton classement, tu dois le faire en fonction de quelle école tu veux intégrer. Le classement joue, c'est clair, mais la passion et la motivation ont toute leur place dans ton choix. C'est bénin dis comme ça, mais c'est important en école d'ingénieur car il n'y a pas que des cours ! Une partie énorme de ta formation se jouera sur des projets, qu'ils soient notés ou non, dans des associations aussi (dont le rôle n'est pas à négliger, elles te permettent de développer ton réseau auprès des entreprises et d'acquérir énormément de compétences) ! Et être intéressé te donnera de la motivation pour finir tel ou tel projet ou bureau d'étude, d'y passer un temps parfois bien plus conséquent que dans l'amphi, et toujours accompagné de ton inséparable binôme.

Certes, la seule chose que j'ai pu voir de l'ECP c'est leur ancien campus lors des oraux, je n'en connais pas les cours ni le fonctionnement. Néanmoins je peux te dire qu'ici, je ne regrette pas mon choix !
On sent vraiment que l'école investit sur l'avenir, on vient de rénover entièrement le campus, les labos se sont agrandis, ont acheté pas mal de matériel, et les partenariats de formation ou de recherche avec les entreprises aérospatiales se sont renforcés.
Je ne sais pas ce qui te passionne dans l'aérospatial/l'aéronautique, (moi c'est le spatial et les systèmes embarqués personnellement), mais à Supaero, et à Toulouse, on ressent vraiment l'esprit aérospatial.
Car un autre truc super important c'est le réseau et celui de Supaero est super solide ! Dans le cas du spatial dont je peux plus particulièrement te parler, j'ai découvert le monde à la fois dynamique, mais aussi finalement relativement petit du spatial. A chaque conférence / évènement / worshop, que ce soit en France ou à l'étranger, on retrouve des personnes qu'on avait déjà vues au dernier événement (et concernant les français, une bonne partie a fait Supaero). Et en toute honnêteté, je n'ai pas croisé d'étudiant ou de diplômé ECP !

Voilà, ça dépend vraiment de tes envies, de ce que tu aime, mais comme tu a dis que tu était entré en prépa pour cela, ça donne déjà une petite idée de ta motivation.
Dans ce cas je n'ai qu'un conseil : fonce ! C'est ta formation, ton métier, ta vie.
Tu vois, quand je me pose la question "et si j'étais à l'ECP ?" je me dis "bon, vie associative, campus, c'est difficile de comparer donc finalement le seul truc que je pourrais regretter c'est que untel aura (peut-être !) un meilleur salaire que moi ou aura un poste plus haut placé ..... ok, voilà, j'y survivrais".
Mais dans l'autre sens si je m'imagine à l'ECP, je me dis que j'aurais facilement regretté avoir pu faire des choses qui me passionnent.

Pour le reste, je vais m'efforcer de répondre à quelques remarques données dans ce post :

Jay Olsen a écrit :
- C'est pas ça qui va t'apporter un meilleur boulot ou te rendre meilleur dans ton futur boulot

Ca dépend. Moi perso je préfère ça, ça peut être le cas de Narfi. Et vu que dans la définition d'un "bon" boulot, y'a pas que le salaire, c'est un argument valable ;)
Jay Olsen a écrit :
Je te parie que trois mois après l'intégration la seule chose qui t'importera ça sera d'aller boire des bières avec tes potes au bar de l'assocation locale

On n'a pas "d'association locale", mais plus de 50 clubs et associations, plus le traditionnel triptyque Bureau des Eleves / Bureau des Arts / Bureau des Sports.
Jay Olsen a écrit :Quand je vois le programme des cours de Supaéro je regrette pas trop ^^'

Là je peux pas répondre, je ne sais pas ce qui t'a pas plu dans le programme ;)

Voilà pour mon conseil perso, Narfi.
N'hésite pas à aller sur le forum suivant pour avoir plus d'avis d'autres Supaériens.
http://elevesupaero.naturalforum.net/

Bon courage dans ton choix et/ou pour les tout derniers oraux et bonnes vacances !

Narfi
Messages : 8
Enregistré le : mar. juil. 12, 2016 4:25 pm

Re: ISAE Supaéro

Message par Narfi » mer. juil. 13, 2016 5:16 pm

Merci de ta réponse !

Je pense que tu as dit ce qu'il fallait et je pense partir sur le classement que j'avais fait dès le début, avec Supaéro au dessus de l'ECP. Le seul truc qui me faisait un peu douter est ce dont tu as parlé, les histoires de salaire éventuellement (peut-être même sûrement, qui sait ?) plus élevés pour quelqu'un qui a fait l'ECP. Mais comme tu dis si bien, on y survivra. Et puis c'est pas comme si Supaéro était dans le bas du panier pour les écoles d'ingénieur, non plus.

Il reste maintenant à attendre, parce que, si Centrale donne les notes au fur et à mesure, les Mines nous font quand même beaucoup plus patienter, donc wait and see.
Merci encore !

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités