Selectivite et Classement de CentraleSupelec 2018

Les questions sur les écoles d'ingénieurs et autres.

Modérateurs : Sylvie Bonnet, tomato

Avatar du membre
Jay Olsen
Messages : 2594
Enregistré le : mar. mai 13, 2014 9:12 pm
Classe : intégré

Re: Selectivite et Classement de CentraleSupelec 2018

Message par Jay Olsen » dim. déc. 10, 2017 12:19 am

Ese94 a écrit :
sam. déc. 09, 2017 11:35 pm
Après un petit travail de compilation et en considérant qu'un élève 100éme sur Mines Ponts est aussi à peu près 100éme sur CS ou sur X, on peut s'aventurer sur la projection suivante pour les MP/MP* en 2018 :
Image
Hypothèses : on prend les chiffres de SCEI (rg dernier et classés), et pour Mines Ponts : rg premier, rg médian et rg dernier (on n'a pas l'équivalent sur CS mais CS joue à peu près dans la même catégorie que Mines Paris sur ses meilleurs classés et sur les Ponts pour ses moins bien classés et pour 2018 on peut considérer que CS va chercher au-delà pour ceux qui jadis étaient classés sur Supélec (2017 : rg dernier 900 ==> 2018 : on peut parier sur 650 cf. autre post sur ce même Forum)
Attention c'est une "vue d'artiste" avec toutes les données et hypothèses décrites ci-dessus.
Ton calcul n'a aucun fondement et on ne peut que protester devant celui-ci.
Vendue, merci

Ewind
Messages : 567
Enregistré le : mer. juin 10, 2015 10:44 pm

Re: Selectivite et Classement de CentraleSupelec 2018

Message par Ewind » dim. déc. 10, 2017 12:41 am

Ben c'est clairement faux : ton hypothèse d'isoclassement ne peut être vrai, ne serait qu'a cause des coeffs.
Et de plus, tu négliges les ENS.

ybc
Messages : 10
Enregistré le : mer. nov. 15, 2017 11:28 am

Re: Selectivite et Classement de CentraleSupelec 2018

Message par ybc » dim. déc. 10, 2017 12:50 am

Pourquoi le dernier classé ne serait pas 903 (dernier appelé supelec 2017) -38 (réduction des places annoncées dans la notice 2018)- 50% de ceux qui optaient pour supaero/telecom/ensta au lieu de supelec metz et rennes (une centaine) qui désormais opteraient pour CS soit aux alentours de 765

Avatar du membre
siro
Messages : 2467
Enregistré le : dim. mai 01, 2016 8:09 pm
Classe : touriste industriel

Re: Selectivite et Classement de CentraleSupelec 2018

Message par siro » dim. déc. 10, 2017 12:51 am

Vous êtes vraiment en train de vous palucher sur des pages pour savoir si le diplôme CS va valoir autant que celui des Mines ou des Ponts... sérieusement ?..
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

Ese94
Messages : 10
Enregistré le : sam. déc. 02, 2017 12:27 pm

Re: Selectivite et Classement de CentraleSupelec 2018

Message par Ese94 » dim. déc. 10, 2017 1:04 am

Ok il y a des coeffs différents mais un rang reste un rang mais oui l'exercice atteint ses limites quand on prend des rangs de listes différentes mais qualitativement on ne doit pas être si loin des réalités des choix des taupins
Sinon oui l'évaluation de ybc est pertinente : 765 je prends ! Rendez-vous en 2018 pour confirmer qd même
Ce qui est intéressant c'est l'impact du nombre d'élèves par ecole : les écoles à petites promo (Mines) sont très ramassées statistiquement, les "grosses" s'étalent.... Reste alors à évaluer la sélectivité / attractivité : cf les posts précédents.

Avatar du membre
siro
Messages : 2467
Enregistré le : dim. mai 01, 2016 8:09 pm
Classe : touriste industriel

Re: Selectivite et Classement de CentraleSupelec 2018

Message par siro » dim. déc. 10, 2017 1:09 am

ECP était une des écoles les plus réputées, Supélec à peine moins. Pas de raison que ça change avec CS. Le reste c'est de la branlette absolue.
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

Ese94
Messages : 10
Enregistré le : sam. déc. 02, 2017 12:27 pm

Re: Selectivite et Classement de CentraleSupelec 2018

Message par Ese94 » dim. déc. 10, 2017 12:36 pm

Et voilà l'ultime mise à jour en intégrant ULM (et les rangs SCEI pour les différentes écoles 2017 + les remarques sur le probable rang 2018 de CS) - ok l'exercice a ses limites mais il ne faut pas le prendre au 1er degré...
Image

Avatar du membre
Hibiscus
Messages : 900
Enregistré le : ven. oct. 27, 2017 10:55 am
Classe : X2015

Re: Selectivite et Classement de CentraleSupelec 2018

Message par Hibiscus » dim. déc. 10, 2017 12:46 pm

J'avoue avoir du mal à comprendre ce que ça représente concrètement.
Si tu mets des écoles de banques de concours différents, et que tu les corrèles par le rang des élèves à ces concours, ça ne peut avoir un sens qu'au sein d'une même série d'épreuves. Donc pour moi, ce truc n'a un sens (et encore) que si seules les écoles du concours Centrale y sont représentées. (dans le but supposé d'obtenir une estimation du rangdernierappelé de CentraleSupélec 2018).
Je peux comprendre la volonté d'y ajouter d'autres écoles en guise de comparaison, mais cette dernière n'a pas lieu d'être, la nature des concours, le nombre de candidats, le nombre d'épreuves, et le facteur chance dans le rang y sont tellement différents.
2012-2015 Lycée masséna (Pcsi-PC*)
2015-2018 Ecole polytechnique
2018-2023 Université de Tokyo/Tohoku - Astrophysique

Ese94
Messages : 10
Enregistré le : sam. déc. 02, 2017 12:27 pm

Re: Selectivite et Classement de CentraleSupelec 2018

Message par Ese94 » dim. déc. 10, 2017 1:05 pm

Je suis d'accord la comparaison des rangs entre concours est à prendre avec des pincettes mais l'idée c'est en gros qu'un gars qui par exemple 300e sur CS est probablement non admis sur X et est entre 200e et 400e sur MPonts (s'il a passé l'admissibilité et s'il ne s'est pas vautré) car finalement ce sont quasiment les mêmes 3000 premiers des MP qui présentent CS ou MPonts. Il aura certes plein d'exceptions (le gars qui a eu Pôts mais même pas Centrale Nantes).

Avatar du membre
Jay Olsen
Messages : 2594
Enregistré le : mar. mai 13, 2014 9:12 pm
Classe : intégré

Re: Selectivite et Classement de CentraleSupelec 2018

Message par Jay Olsen » dim. déc. 10, 2017 3:42 pm

Non, tu peux facilement avoir des variations beaucoup plus importantes.
J'étais 300 et quelques sur Centrale, presque 1300e sur les mines. A mon grand dam d'ailleurs.
Vendue, merci

tidps
Messages : 229
Enregistré le : mar. juil. 11, 2017 9:42 am
Classe : MP

Re: Selectivite et Classement de CentraleSupelec 2018

Message par tidps » mar. déc. 12, 2017 2:56 pm

je suis plutôt d'accord avec Ese94.
Certes il y a des cas qui ne rentrent pas dans sa logique (JO par ex) mais je pense qu'il n'est pas faux de dire que "globalement" un gros paquet de ceux qui finissent entre par ex 300 et 400 dans un concours vaut à la louche 300-400 de l'autre concours (CS et MP). Oui certains seront au dela et certains devant mais pour la majorité c'est probable.
En final on ferait un seul concours, le résultat ne serait pas loin de son tableau, ULM devant, X allant jusqu'à 100 et qq, Mines Paris jusqu'à 200, autres ENS 250, etc ...

Kethano
Messages : 89
Enregistré le : ven. juin 19, 2015 9:30 pm

Re: Selectivite et Classement de CentraleSupelec 2018

Message par Kethano » mar. déc. 12, 2017 5:32 pm

tidps a écrit :En final on ferait un seul concours, le résultat ne serait pas loin de son tableau, ULM devant, X allant jusqu'à 100 et qq, Mines Paris jusqu'à 200, autres ENS 250, etc ...
Argument totalement fumeux : si il n'y a qu'un seul concours alors il y a un seul étalon de niveau et le problème se ramène à celui du classement des écoles sur SCEI, que l'on connaît fort bien.

Si il existe plusieurs concours c'est pour deux raisons bien précises :

1. Diversifier le risque : si on suppose que la performance d'un élève à un concours forme une gaussienne autour d'un "niveau moyen" (et avec un écart-type loin d'être négligeable), alors effectuer un tirage multiple augmente l'espérance de la performance maximale, autorisant l'élève à accéder en moyenne à une école de meilleur niveau. Voilà pourquoi on s'aperçoit qu'entre CS et MP la majorité des taupins intègre sur le concours qu'ils ont le mieux réussi.

2. Proposer plusieurs types de pondération : les écoles de CS ne recherchent pas les mêmes qualités que les écoles de MP, et ça s'explique parfaitement par la gueule des sujets de concours (eg les sujets de maths). On en déduit ainsi que même le "niveau moyen" du candidat est susceptible de fluctuer selon le concours présenté.

Ergo, il est complètement spécieux de vouloir classer les étudiants selon un niveau absolu.
Lycée Jason Desailly -> Ecole Excentrée de Paris -> Université Paris-Saclay (VO)

Avatar du membre
Hibiscus
Messages : 900
Enregistré le : ven. oct. 27, 2017 10:55 am
Classe : X2015

Re: Selectivite et Classement de CentraleSupelec 2018

Message par Hibiscus » mar. déc. 12, 2017 5:36 pm

Plutôt très d'accord, voire complètement d'accord.
Kethano a écrit :
mar. déc. 12, 2017 5:32 pm
Si il existe plusieurs concours c'est pour deux raisons bien précises :
En ajoutant en arrière-plan des raisons historiques + les litiges entre directeurs.
2012-2015 Lycée masséna (Pcsi-PC*)
2015-2018 Ecole polytechnique
2018-2023 Université de Tokyo/Tohoku - Astrophysique

Askenian
Messages : 359
Enregistré le : mar. oct. 30, 2012 7:20 pm
Classe : ECP

Re: Selectivite et Classement de CentraleSupelec 2018

Message par Askenian » mar. déc. 12, 2017 5:56 pm

Kethano a écrit :
mar. déc. 12, 2017 5:32 pm
Argument totalement fumeux : si il n'y a qu'un seul concours alors il y a un seul étalon de niveau et le problème se ramène à celui du classement des écoles sur SCEI, que l'on connaît fort bien.

Si il existe plusieurs concours c'est pour deux raisons bien précises :

1. Diversifier le risque : si on suppose que la performance d'un élève à un concours forme une gaussienne autour d'un "niveau moyen" (et avec un écart-type loin d'être négligeable), alors effectuer un tirage multiple augmente l'espérance de la performance maximale, autorisant l'élève à accéder en moyenne à une école de meilleur niveau. Voilà pourquoi on s'aperçoit qu'entre CS et MP la majorité des taupins intègre sur le concours qu'ils ont le mieux réussi.

2. Proposer plusieurs types de pondération : les écoles de CS ne recherchent pas les mêmes qualités que les écoles de MP, et ça s'explique parfaitement par la gueule des sujets de concours (eg les sujets de maths). On en déduit ainsi que même le "niveau moyen" du candidat est susceptible de fluctuer selon le concours présenté.

Ergo, il est complètement spécieux de vouloir classer les étudiants selon un niveau absolu.
Archi, archi d'accord.

Si l'idée est de dire Mines Paris - Ponts > ECP, autant le dire directement plutôt que de chercher un semblant de justification. :roll:

ECP recrute plus bas, mais a BEAUCOUP plus de places que MP/Ponts. On revient au problème initial, qu'est ce qui définit la sélectivité d'un concours ?
[*]Le nombre d'admis / nombre de candidats ? Là oui, ECP recule forcément, vu le nombre de places nettement supérieur, à nombre d'inscrits globalement constant.
[*]Le rang du dernier admis ? On revient au problème précédent.
[*]Le rang du premier admis ? On se retrouve bloqué par les cas particuliers de certains haut classés qui vont rejeter le côté militaire, la recherche, l'appétence pour la finance d'une école, l'absence assez importante de partenariats internationaux, etc, etc.

Je reviens à ce qui est sorti de la discussion, pour moi, le seul critère potentiellement viable (de distinction des grosses généralistes j'entends), resterait : "à admission dans X écoles, laquelle est privilégiée" (X>1 évidemment).

Un élève ayant Centrale ET les Mines ET les Ponts est le seul échantillon à mon sens relativement cohérent (si l'on part du postulat que l'X est au dessus, évidemment, sinon ajouter X, Ulm, etc..).

A titre d'exemple, dans ma classe à LLG, plusieurs élèves étaient admis aux Mines, aucun n'a choisi d'intégrer, certains au profit d'ECP. Un seul cas d'intégration aux Ponts il me semble, sans avoir Centrale.

Soyons cohérents, à moins d'avoir le panel complet de choix (X/Ulm/ECP/MP), le choix se fait sur le concours où l'on le mieux réussi, avec les spécificités propres de chacun des concours. :roll: (ECP nécessite de performer >16 sur un grand nombre d'épreuves, longues, guidées, assez variées (fort coefficient pour les langues). MP nécessite de performer localement >16 sur un petit nombre d'épreuves, relativement courtes, peu guidées, avec une importance moindre des langues. Autre concours, autres critères, peu de comparaisons possibles).
2012 - 2014 : Petit lycée :mrgreen:
2014 - 2015 : Lycée Louis le Grand
2015 - 20/xx : Ecole Centrale de Paris

Avatar du membre
Jay Olsen
Messages : 2594
Enregistré le : mar. mai 13, 2014 9:12 pm
Classe : intégré

Re: Selectivite et Classement de CentraleSupelec 2018

Message par Jay Olsen » mar. déc. 12, 2017 8:57 pm

Kethano a écrit :
mar. déc. 12, 2017 5:32 pm

1. Diversifier le risque : si on suppose que la performance d'un élève à un concours forme une gaussienne autour d'un "niveau moyen" (et avec un écart-type loin d'être négligeable), alors effectuer un tirage multiple augmente l'espérance de la performance maximale, autorisant l'élève à accéder en moyenne à une école de meilleur niveau. Voilà pourquoi on s'aperçoit qu'entre CS et MP la majorité des taupins intègre sur le concours qu'ils ont le mieux réussi.
Comment les taupins pourraient-ils avoir tous ensemble en moyenne une meilleure école ?
Ils tuent polytech'nice et créent une deuxième école polytechnique ?
Vendue, merci

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 8 invités