CentraleSupelec ou 5/2 pour l'X

Les questions sur les écoles d'ingénieurs et autres.

Modérateurs : Sylvie Bonnet, tomato

euronymous
Messages : 7
Enregistré le : ven. août 03, 2018 10:26 pm
Classe : MP*

CentraleSupelec ou 5/2 pour l'X

Message par euronymous » ven. août 03, 2018 10:55 pm

Bonsoir, tout d’abord je sais que d’autre ont déjà été dans des situations similaires et j’ai pu avoir quelques éléments de réponse sur ce forum mais également beaucoup de réponses contradictoires c’est pour cela que je me permets de créer ce sujet.

Donc je suis admis à CentraleSupelec cette année en 3/2 et j’ai échoué au concours de l’X (de quelques places seulement). Etant donné que je visais principalement l’X vous comprendrez que je suis assez déçu. Je pense que j’aurais de grande chances d’intégrer l’X si je faisais 5/2 (même si j’ai conscience qu’il y a toujours une part de hasard) et c’est pourquoi j’hésite à intégrer centrale cette année.
La question est donc simple : pour quelqu’un qui ne vise pas la fonction publique (à priori je suis intéressé soit par la finance soit par l’info/l’ia etc. mais j’attends de découvrir en école pour me spécialiser sur un sujet), y a-t-il un avantage quelconque à avoir écrit « Polytechnique » sur son cv au lieu de « CentraleSupelec ». Je sais que c’est une question qui revient souvent mais alors que certains clament qu’il y a une équivalence stricte d’autre souligne que certains employeurs n’engagent que des X/ENS (du moins en début de carrière).

J’ai deux autres questions qui pourraient m’aider à me décider :

Premièrement j’ai beaucoup aimé les mathématiques en prépa et surtout du côté de l’algèbre générale. Cette discipline est assez peu présente à Centrale qui se concentre sur des aspects plus appliqués. http://old-www.ecp.fr/files/content/sit ... 017_fr.pdf ici on trouve un cours où il est question d’application de l’algèbre à la cryptologie et c’est à peu près tout.
On entend souvent dire que les mathématiques fondamentales sont beaucoup plus présente à l’X mais après recherche il me semble que ce n’est pas forcément le cas, par exemple https://www.polytechnique.edu/fr/2e-ann ... -ingenieur ici on voit qu’il y a également un seul cours d’algèbre disponible dans le cursus.
Si vous avez d’autres informations à ce sujets elles seraient donc bienvenu, est-ce vrai que l’on a plus d’opportunité de continuer les maths de prépa en école à l’X qu’à Centrale ?

Enfin, j’ai pour objectif partir aux Etats-Unis ou au Royaume-Uni pendant mes études. A ce sujet j’ai cru comprendre que la communication de centrale était à la limite du malhonnête dans le sens où ils mettent en avant des partenariats avec de grandes universités américaines qui n’en sont pas vraiment.
Mais les faits sont là et j’ai lu qu’ils envoyaient tout de même une quarantaine d’élèves aux Etats-Unis et royaume uni chaque année. Pensez-vous que l’une de ses écoles est plus adaptée que l’autre pour partir en double diplôme vers ces destinations.
On peut par exemple penser que l’X est plus réputée mais qu’il est plus plausible d’être en tête de promo à Centrale (ce ne sont que des hypothèses)

Merci par avance pour vos réponses

Avatar du membre
bullquies
Messages : 6493
Enregistré le : mar. avr. 17, 2012 9:19 pm
Classe : Thé à la

Re: CentraleSupelec ou 5/2 pour l'X

Message par bullquies » ven. août 03, 2018 11:50 pm

Salut
Déjà la liste des cours que tu as donné c'est celle du cursus centralien uniquement, pour les étudiants qui étaient en 1A et 2A CETTE ANNEE. Il s'agit des électifs, il n'y a pas les cours obligatoires dans cette liste.

Voici une petite vidéo qui explique déjà le nouveau fonctionnement du cursus unifié :

https://www.youtube.com/watch?v=L90uqZ69_9E

Tu trouveras des cours électifs proposés aux futurs 2A ici, page 9 du pdf
http://www.centralesupelec.fr/sites/def ... 18-web.pdf

Il ne faut pas oublier qu'à cette liste s'ajoutent les cours obligatoires + ce qu'on fait en majeure de 3A, qui pourrait être tout bêtement maths.
La question est donc simple : pour quelqu’un qui ne vise pas la fonction publique (à priori je suis intéressé soit par la finance soit par l’info/l’ia etc. mais j’attends de découvrir en école pour me spécialiser sur un sujet), y a-t-il un avantage quelconque à avoir écrit « Polytechnique » sur son cv au lieu de « CentraleSupelec ». Je sais que c’est une question qui revient souvent mais alors que certains clament qu’il y a une équivalence stricte d’autre souligne que certains employeurs n’engagent que des X/ENS (du moins en début de carrière).
Qui sont ces employeurs ? Es-tu prêt à remettre 1 an de ta vie en jeu (pour un résultat au final pas garantit) pour être potentiellement "employé" par UN employeur supplémentaire qui croit qu'il faut avoir fait l'X pour être compétent ? Que penses-tu de travailler pour quelqu'un comme ça ?

Premièrement j’ai beaucoup aimé les mathématiques en prépa et surtout du côté de l’algèbre générale. Cette discipline est assez peu présente à Centrale qui se concentre sur des aspects plus appliqués. http://old-www.ecp.fr/files/content/sit ... 017_fr.pdf ici on trouve un cours où il est question d’application de l’algèbre à la cryptologie et c’est à peu près tout.
Oui ça ne m'étonne pas, et la raison est simple : l'algèbre générale est quasiment inutile à un ingénieur. Les seules personnes qui s'en servent scientifiquement c'est ceux qui font de la physique des particules et comme tu as dit ceux qui font de la crypto. Peut-être ceux qui travaillent dans la physique des solides (crystallo tout ça). Mais bon pour quelqu'un qui va designer un système complexe, il ne se servira quasiment jamais de quelque chose de plus avancé que ce qu'on voit en prépa.

Que cela ne t'empêche pas d'aller voir à la fac d'Orsay pour une licence en maths. Tous les ans il y en a qui la font en parallèle et qui réussissent très bien (physique aussi).
Je n'ai pas été à l'X donc je ne sais pas ce qu'on y fait ou pas, mais tu devrais pouvoir y trouver ton bonheur. Cela dit, le nouveau cursus CS a été conçu exprès pour renforcer les exigences mathématiques par rapport à l'ancienne ECP et l'ancienne Supélec.

Une question me taraude... si tu aimes autant faire des maths pas forcément appliquées, pourquoi faire une école d'ingé ?

A la limite si tu veux absolument une ENS je comprendrais que tu veuille faire 5/2, mais retaper pour avoir l'X plutôt que CS ça me paraît un peu tendu.

Dernière chose pour le domaine dans lequel tu vas travailler : c'est surtout tes stages qui feront de toi un profil intéressant. Commence dès que possible à chercher des stages et à accumuler de l'expérience dans le domaine où tu veux être recruté. Ca peut être compliqué d'arriver en fin de 3A à chercher un stage de fin d'études dans un domaine un peu restreint sans y avoir fait de stage en 2A, parce que beaucoup préfèrent qqun qui a déjà touché à la chose.

N'hésite pas à poser d'autres questions, j'espère que d'anciens X viendront aussi te parler de leur expérience
Modifié en dernier par bullquies le sam. août 04, 2018 12:58 am, modifié 2 fois.

Kethano
Messages : 102
Enregistré le : ven. juin 19, 2015 9:30 pm

Re: CentraleSupelec ou 5/2 pour l'X

Message par Kethano » sam. août 04, 2018 12:43 am

Question intéressante et qui doit tarauder beaucoup de taupins en ce moment.

Ce qu’il faut bien comprendre c’est que l’avantage de prestige de l’X par rapport à ses concurrentes réside dans les grands corps de l’État (Mines & Ponts). C’est de là que provient le mythe du polytechnicien propulsé en haut de l’appareil d’État ou au board d’une entreprise du CAC40. La réalité c’est que 90% des X sont des ingénieurs A+ « lambda », auxquels le marché de l’emploi n’octroie ni passe-droit ni avantage par rapport à un centralien ou un mineur. Qui plus est il me semble (ce n’est qu’une observation extérieure, qu’un X de passage corrige ou étaye mon propos) que l’attraît des corps décline régulièrement au profit d’autres options comme l’international ou l’entrepreneuriat.

Côté maths app tu seras parfaitement servi dans les deux écoles (à mon sens seules les Ponts et l’ENSAE rivalisent là-dessus). L’X a conservé un ou deux cours plus théoriques mais c’est tout à fait réplicable à CS grâce aux partenariats avec Orsay. Comme le signale bullquies si tu veux véritablement faire des maths pures le fer de lance de ton cursus il te faut une ENS.

Enfin sur l’international : j’en discutais récemment avec un ami polytechnicien et il reconnaît volontiers que Centrale (et par extension CS) possède le meilleur système pour envoyer les élèves à l’étranger aux US/UK. La raison : système de notation plus clément, moins de concurrence pour un bon classement et meilleure promotion par la DE. Centrale envoie tous les ans 30 à 40 élèves aux US (dont une dizaine à Stanford, une dizaine au MIT et le reste à Berkeley/Columbia/Harvard/Cornell), et Supélec une grosse vingtaine donc parler de com’ malhonnête c’est un peu fort de café :mrgreen:

En résumé : une 5/2 avec CS se justifie uniquement par rapport à un projet pro axé autour de la recherche (ENS) ou de la haute fonction publique (X/ENS/Mines)
Ecole Excentrée de Paris / Université Paris-Saclay (VO)

euronymous
Messages : 7
Enregistré le : ven. août 03, 2018 10:26 pm
Classe : MP*

Re: CentraleSupelec ou 5/2 pour l'X

Message par euronymous » sam. août 04, 2018 1:11 am

Merci pour vos réponses et vos conseils, il est vrai que faire une l3 à la faculté d'Orsay semble être un bon moyen de continuer les maths "de prépa".

Bullquies pour répondre à ta question si je ne visais pas spécialement une ENS c'est parce que même si j'aime bien les maths je veux pas en faire mon métier, c'est juste que ça m'aurait pas dérangé de continuer un peu en école d'ingé. Après je comprends que la théorie de Galois ne soit pas utilisée quotidiennement par les ingénieurs.

Quand je parle de com’ malhonnête je veux bien que ça soit légèrement excessif mais il faut avouer que centrale met beaucoup en avant ses partenariats avec des grandes universités alors qu'en fait c'est juste qu'ils présélectionnent et encouragent leurs meilleures élèves à postuler (ce qu'on peut faire depuis n’importe quelle école). Quand j'avais lu "partenariat" j'avais compris que Stanford (par exemple) avait signé un accord quelconque avec centrale.
Après je ne remets pas en question que beaucoup obtienne bel et bien ces doubles diplômes.
Après tu parle de notation plus clémente mais j'ai peur que ça ne soit plus le cas avec le nouveau cursus car j'ai cru comprendre qu'ils tentaient de rehausser le niveau. Peut-être qu'ils en ont eu marre de se faire taxer d'école de management par les mauvaises langues.
Modifié en dernier par euronymous le sam. août 04, 2018 3:02 am, modifié 1 fois.

Kethano
Messages : 102
Enregistré le : ven. juin 19, 2015 9:30 pm

Re: CentraleSupelec ou 5/2 pour l'X

Message par Kethano » sam. août 04, 2018 2:32 am

euronymous a écrit :
sam. août 04, 2018 1:11 am
Quand je parle de com’ malhonnête je veux bien que ça soit légèrement excessif mais il faut avouer que centrale met beaucoup en avant ses partenariats avec des grandes université alors qu'en fait c'est juste qu'ils présélectionne et encourage leur meilleures élèves à postuler (ce qu'on peut faire depuis n’importe quelle école). Quand j'avais lu "partenariat" j'avais compris que Stanford (par exemple) avait signé un accord quelconque avec centrale.
Toujours est-il que l'École envoie tous les ans aux US un flux d'étudiants remarquablement stable, en a profité pour tisser des liens étroits avec les Directions des Relations Internationales de Stanford, MIT & co., et qu'aujourd'hui le système est assez rôdé pour que dès la fin de ta 1A on sache évaluer tes chances de rentrer dans telle ou telle université. Même si rien n'est gravé dans le marbre, ça s'apparente bien en pratique à un système de partenariats. Avoue que ce serait très con de la part de Centrale de ne pas le valoriser dans sa communication.

Comme tu le fais remarquer, "n'importe qu'elle école" permet de candidater à ces DD hors accord (ou presque, bisous aux mineurs :mrgreen:). Pourtant si je prends l'exemple de mon master (Stanford), les français ne sont quasiment que des ECP et X. Ça doit être que ces écoles font quelque chose de bien, non ?
euronymous a écrit :
sam. août 04, 2018 1:11 am
Après tu parle de notation plus clémente mais j'ai peur que ça ne soit plus le cas avec le nouveau cursus car j'ai cru comprendre qu'ils tentaient de rehausser le niveau. Peut-être qu'ils en ont eu marre de se faire taxer d'école de management par les mauvaises langues.
À voir. Quand je dis que le système était clément c'était plutôt dans la conversion notes /20 - GPA, et dans la possibilité pour un élève motivé de remonter une note moyenne genre 12 en participant aux rattrapages. Pas sûr que ça disparaisse avec le nouveau cursus puisque ça n'a rien à voir avec le niveau global de l'enseignement.

Pour reprendre de la hauteur sur la question initiale, demande-toi bien si les différences que tu perçois actuellement entre CS et l'X justifient la perte sèche de deux ans (5/2 + année mili). Sortir d'école à 22 ou à 24 ans c'est pas la même chose quoi qu'on en dise.
Ecole Excentrée de Paris / Université Paris-Saclay (VO)

Avatar du membre
Hibiscus
Messages : 1370
Enregistré le : ven. oct. 27, 2017 10:55 am
Classe : Bac a fleurs

Re: CentraleSupelec ou 5/2 pour l'X

Message par Hibiscus » sam. août 04, 2018 3:02 am

Kethano a écrit :
sam. août 04, 2018 12:43 am
Ce qu’il faut bien comprendre c’est que l’avantage de prestige de l’X par rapport à ses concurrentes réside dans les grands corps de l’État (Mines & Ponts). C’est de là que provient le mythe du polytechnicien propulsé en haut de l’appareil d’État ou au board d’une entreprise du CAC40. La réalité c’est que 90% des X sont des ingénieurs A+ « lambda », auxquels le marché de l’emploi n’octroie ni passe-droit ni avantage par rapport à un centralien ou un mineur.
Meme si je suis d'accord avec le fond, c'est un peu grossier quand meme.
En dehors des Mines et de l'Ipef, ce qui pour moi ferait l'interet d'aller a l'X (pour etre reconnu comme X aupres d'un employeur francais, j'entends), c'est l'ecole d'application de 4A. (Tu noteras, que moi, ai choisi de payer, et n'en ai pas fait une, donc je suis un peu moins biaise :mrgreen: ) C'est tout a fait possible d'avoir les mentions X et CS en 4A, sans charge de travail considerable. (Ou X et Mines puisque tu le mentionnais). Le contraire, beaucoup moins. Et ceux pour une 40 aines d'ecoles d'ingenieurs, y compris des a-priori inaccessibles aux taupins mp/pc/psi, comme Agro.
L'autre avantage, bah les anciens, la fondation, et le reseau. Tu veux un boulot dans un secteur, tu peux parfois contacter un sous-directeur ou un directeur que tu tutoieras dans tes mails, avant de candidater, souvent par lui. Ce reseau d'anciens (meme si j'approuve pas forcement son fonctionnement professionnel) est une grosse force, et faut pas se le cacher. C'est pareil pour les arts, ou il est tres fort. Evidemment, les centraliens et les mineurs en ont un, mais ce n'est pas la meme echelle de chiffre.

Je reste par contre convaincu a 3000% que tu ne devrais pas faire 5/2 pour l'X. C'est un peu la meme reponse que pour le cas du futur mineur, a part quelques petits details, l'X ne t'apporterait rien de si different en terme de satisfaction. Le parcours est quand meme tres atypique,
Kethano a écrit :
sam. août 04, 2018 12:43 am
Qui plus est il me semble (ce n’est qu’une observation extérieure, qu’un X de passage corrige ou étaye mon propos) que l’attraît des corps décline régulièrement au profit d’autres options comme l’international ou l’entrepreneuriat.
C'est tout a fait vrai, depuis un certain temps maintenant. La proportion de theses augmente aussi legerement.
euronymous a écrit :
sam. août 04, 2018 1:11 am
Quand j'avais lu "partenariat" j'avais compris que Stanford (par exemple) avait signé un accord quelconque avec centrale.
Aucune ecole n'aura beaucoup plus qu'un genre de MoU, plus ou moins costaud, avec une universite de cette taille.
Typiquement, le genre de veritables partenariats qui existent, sont sur des domaines tres cibles, ont ete encourages par des personnalites, des chercheurs, sont de vrais associations entre deux labos, etc..
L'exemple qui me vient a l'esprit, c'est X-Caltech. Ce truc n'existe QUE parce que le directeur du LadHyX (mecaflotte) est un grand nom de la physique du sport, a enseigne et travaille avec des collegues de Caltech, et decide chaque annee de faire un echange entre 2 eleves en 4A. Sur ce sujet, dans ce labo, sous la tutelle de ce prof. C'est marre. Ya presque que ce genre de trucs qui peuvent exister.
Kethano a écrit :
sam. août 04, 2018 2:32 am
système de notation plus clément, moins de concurrence pour un bon classement et meilleure promotion par la DE[...] Quand je dis que le système était clément c'était plutôt dans la conversion notes /20 - GPA, et dans la possibilité pour un élève motivé de remonter une note moyenne genre 12 en participant aux rattrapages. Pas sûr que ça disparaisse avec le nouveau cursus puisque ça n'a rien à voir avec le niveau global de l'enseignement.
Je suis assez d'accord, le systeme de l'X me parait un peu plus handicapant la dessus. Typiquement, t'as 10.1 en langues, francais, t'as la moyenne, tu peux pas rattraper. Et si t'as 8, au rattrapage, tu ne peux pas depasser 10. (bon, c'est pas ca, puisque ta note depend de ce qu'on fait les autres, gaussienne nananana, mais c'est l'idee).
Et en plus, certaines pales peuvent etre assez... violentes. La pluridisciplinarite forcee n'est souvent pas tres bonne pour les notes, ou leur harmonie.
Lycée Masséna (Pcsi-PC*)
École polytechnique (X2015)
Université de Tokyo/Tohoku - Thèse (Astrophysique)

Avatar du membre
Der RHDJ
Messages : 1831
Enregistré le : sam. avr. 12, 2014 11:26 pm
Classe : Jône
Localisation : Boue

Re: CentraleSupelec ou 5/2 pour l'X

Message par Der RHDJ » sam. août 04, 2018 5:43 am

Au sujet du déclin des corps d'État, je suis moyennement d'accord. On en avait parlé un peu sur ce topic viewtopic.php?f=38&t=67279&hilit=Corps#p925213, où pour reprendre ce que j'avais posté :
les corps sont subitement devenus nettement plus hype que ce qu'ils étaient les dernières années. Le rang des derniers admis IPEF ainsi que l'INSEE ont été approximativement divisés par 2, c'est remonté du côté de la DGA également (qui refuse pas mal de monde du coup), et l'Armée de Terre comme la Gendarmerie Nationale ont recruté comme jaja.
Oh et en passant, à l'époque aussi j'ai eu le choix de prendre l'ECP ou de faire 5/2. Je ne regrette absolument pas mon choix du reste. (Et c'est marrant mais quatre ans plus tard, je n'arrive toujours pas à admettre que mes motivations à l'époque étaient peut-être un peu irrationnelles :mrgreen: )
2012-2013 : 1/2 insouciante
2013-2014 : 3/2 arrogante
2014-2015 : 5/2 aigrie ET arrogante
X2015
Coët en GU - Médaille du Mythe échelon Platine - Vaneau d'Or

gonfricks
Messages : 51
Enregistré le : mer. févr. 28, 2018 6:19 pm
Classe : MP*

Re: CentraleSupelec ou 5/2 pour l'X

Message par gonfricks » sam. août 04, 2018 8:18 am

il faudrait arrêter de dire que CS est pareil que l'X, peut être que une fois diplômé on oublie une caractéristique majeur, le concours X est beaucoup plus difficile que celui de central, D'ailleurs pour avoir CS il suffit d’être ''scolaire'' dans une bonne prepas et le tour est jouer, alors que le concours X-ens être dans une très bonne prepas ne le garantit pas.....

je suis désolé c'est tout simplement pas le même niveau ! on va me dire que ce n'est pas important dans le monde du travail, mais quand même!

Avatar du membre
Hibiscus
Messages : 1370
Enregistré le : ven. oct. 27, 2017 10:55 am
Classe : Bac a fleurs

Re: CentraleSupelec ou 5/2 pour l'X

Message par Hibiscus » sam. août 04, 2018 8:33 am

gonfricks a écrit :
sam. août 04, 2018 8:18 am
il faudrait arrêter de dire que CS est pareil que l'X, peut être que une fois diplômé on oublie une caractéristique majeur, le concours X est beaucoup plus difficile que celui de central, D'ailleurs pour avoir CS il suffit d’être ''scolaire'' dans une bonne prepas et le tour est jouer, alors que le concours X-ens être dans une très bonne prepas ne le garantit pas.....
je suis désolé c'est tout simplement pas le même niveau !
Peut etre, si tu le dis. Mais de toutes facons, le concours on s'en fout. Si tu prends un peu de recul, ya pas de difference majeure entre le niveau des ingenieurs issus de ces deux ecoles, a fortiori si on doit les comparer a tous les autres candidats a un meme poste, de provenances diverses.

Le concours c'est une chose, mais ya un moment ou faut depasser ca. Et franchement, academiquement parlant, les deux concours sont tres difficiles, ont leur part d'aleatoire autant l'un que l'autre, et point barre. Fantasmer sur la difficulte academique, c'est bien quant t'es taupin et matheux, a part ca, c'est du vent. Ca ne restera qu'une etape, qui ne rend pas forcement compte de la valeur, du niveau, des possibilites et capacites d'une personne. Ya pas de relation d'ordre valable entre un ingenieur centralien et un ingenieur X, et heureusement. On fait peut-etre un peu plus de sciences en moyenne, et yavait un petit peu plus de maths aux concours. Bref, cacahuetes.
Lycée Masséna (Pcsi-PC*)
École polytechnique (X2015)
Université de Tokyo/Tohoku - Thèse (Astrophysique)

gonfricks
Messages : 51
Enregistré le : mer. févr. 28, 2018 6:19 pm
Classe : MP*

Re: CentraleSupelec ou 5/2 pour l'X

Message par gonfricks » sam. août 04, 2018 8:53 am

sauf votre respect je ne fantasme pas sur ce genre de chose, si on suit votre logique celle du fait que le concours n'est qu'une étape, qui à sa marge d’aléatoire et qui ne témoigne pas forcément du niveau , des capacités d'une personne, alors pourquoi il y a du favoritisme ? ce n'est que de l'entropie ?!
Modifié en dernier par gonfricks le sam. août 04, 2018 10:26 am, modifié 1 fois.

father
Messages : 7295
Enregistré le : mer. nov. 10, 2010 11:03 pm
Classe : 3J8VR2

Re: CentraleSupelec ou 5/2 pour l'X

Message par father » sam. août 04, 2018 10:14 am

Ouh la cela devient fumeux..

gonfricks
Messages : 51
Enregistré le : mer. févr. 28, 2018 6:19 pm
Classe : MP*

Re: CentraleSupelec ou 5/2 pour l'X

Message par gonfricks » sam. août 04, 2018 10:33 am

désolé je m'exprime avec passion.... il faut savoir que la différence entre intégré central paris ou une central de province se joue sur les notes de tp et tipe......Alors pourquoi autant de différence et de favoritisme dans le marché de l'emploi pour une et pas pour les autres, il n'y a pas une grosse différence en terme de niveau entre les élèves qui intègrent les différentes central, dans ce cas cela se joue dans la différence du niveau de l'enseignement entres les différentes écoles central, pourquoi il y a cette différence sachant que les enseignants à ce niveau sont du même calibre ?

schmetterling
Messages : 551
Enregistré le : jeu. janv. 09, 2014 6:43 pm

Re: CentraleSupelec ou 5/2 pour l'X

Message par schmetterling » sam. août 04, 2018 11:21 am

Pourquoi les notes des TP et du TIPE en particulier ? Toutes les notes comptent et ont leurs coefficients.... Ta réflexion est un peu tordu ...
Parent de trois jeunes:
PTSI-PT Arts / MPSI-PSI* CS / TS-SVT :D

gonfricks
Messages : 51
Enregistré le : mer. févr. 28, 2018 6:19 pm
Classe : MP*

Re: CentraleSupelec ou 5/2 pour l'X

Message par gonfricks » sam. août 04, 2018 11:33 am

tu peux ne pas être d'accord avec ma réflexion mais de la à la traiter de tordu c'est abusé ....

je connais plusieurs cas avec des notes excellentes en oral de maths et physique (dont moi ) qui se sont fait recalé à cause du massacre du tipe et tp, d'autres avec des notes en dessous de la moyenne en maths ou physique avec d'excellente notes en tp et tipe et l'ont eu. La majorités des candidats obtiennent des notes assez similaires en science aux alentours de 12-15 mais le tp et tipe tu trouves une grande différences un tas dont les notes varient entre 02 et 06 et un autres entres 12 et 17 , le tipe n'en parlant pas...

MATHADOR
Messages : 1132
Enregistré le : dim. août 14, 2011 3:14 pm
Classe : M P *

Re: CentraleSupelec ou 5/2 pour l'X

Message par MATHADOR » sam. août 04, 2018 12:33 pm

Les entreprises où "on veut uniquement du JD X/ENS" sont des structures à taille humaine et rares. De plus, si tu fais l'ECP, tu n'iras sûrement pas là-bas en stage, tu n'y postuleras sûrement même pas et tu pourras finir si tu le souhaites à l'étranger (Londres, NY...) aussi bien payé que les X locaux. Même GS, McKinsey ou Ardian prennent indifféremment des X ou ECP s'ils sont très bons. Dans l'immense majorité des cas, un ECP pourra rentrer si un X le peut. La différence se situe selon moi à un autre niveau. Déjà, et ça c'est beaucoup moins rare, un JD de l'X sera souvent mieux payé qu'un centralien (toutes les entreprises ne font pas 3 gros paquets en mettant dans le même premier sac X/ECP/Ponts...), même si la différence n'est pas non plus insurmontable. Ensuite, quelque chose qu'on évoque beaucoup moins, disons qu'il est plus facile pour un X "pas ouf" d'obtenir un poste très convoité, là où un ECP n'aura aucun droit à l'erreur. Je l'ai déjà mentionné sur ce forum mais je connais quelques cas d'X qui ont eu des postes assez sélectifs (soit parce que bien payés dans une structure de niche montante, soit dans un graduate programme très réputé de l'industrie), en ayant pourtant échoués aux tests d'anglais en ligne (ou à l'étude de cas pratique) ou après avoir carrément été formellement rappelé par la RH après avoir été une première fois éliminé car finalement "il était quand même X donc on lui laisse le bénéfice du doute avec la période d'essai comme seconde chance" (en gros, un des boss a piétiné l'avis de la RH et/ou des opérationnels en leur demandant de rappeler "celui qui a fait l'X"). À noter que ce genre de configuration est quasiment impossible si plusieurs X "bons" postulent et acceptent le poste. Par conséquent, on ne retrouvera jamais de situation pareille en banque d'affaires ou en conseil en strat (au moins chez les gros). Bref, pour finir dans les postes que tu vises, cela ne vaut pas le coup de faire 5/2 car les boîtes dont je parle au début de mon message, tu peux très facilement les éviter. Globalement, la différence se situe essentiellement sur le "pendant l'école", pas sur l'après (hormis cas atypique, par exemple si tu vas à la SG, avoir fait l'X est un gros avantage).

Parlons maintenant des écoles en elles-mêmes. L'avantage (ou l'inconvénient pour certains, mais j'ai l'impression que pour toi ça n'en serait pas un), c'est que l'X reste pour l'instant encore le prolongement le plus naturel et le plus aligné avec la prépa pour ceux qui ont apprécié ces années, tout en finissant ingénieur (voire avec deux diplômes d'ingénieur) et en pouvant quand même faire par la suite tout et n'importe quoi. Parmi les écoles d'ingénieurs, il n'y a selon moi qu'à l'X où tu peux (si t'en as envie) étudier des choses théoriques juste parce que tu trouves ça joli/ludique ou ce que tu veux, même si tu sais par avance qu'après ça ne te servira a priori à rien, et que ça ne t'empêchera surtout en rien d'effectuer quelque chose de disjoint de cet amusement passager. Pour caricaturer, quand en MPSI on démontre l'existence de la signature du déterminant, les gens en école d'ingé postbac démarrent leur premier projet de robotique et pensent que leur pote en MPSI perd son temps. Que ce soit vrai ou non (la perte de temps), le MPSI pourra s'il le souhaite effectuer la totalité des métiers accessibles à son pote fan de robots. C'est exactement la même chose quelques années plus tard quand à l'X tu pourras t'amuser à étudier la cyclicité des extensions galoisiennes tout en finissant dans les mêmes jobs que ton pote centralien qui, pendant le même temps, termine son rapport pour un projet de systèmes embarqués. Bien sûr, il est possible de faire un cursus relativement matheux à l'ECP en s'y prenant bien (en le complétant), mais la colonne vertébrale ce qui te fera "centralien" est fondamentalement moins théoricienne (certains diront qu'elle est plus technicienne) qu'à l'X. Pour conclure, en se restreignant aux domaines de l'ingénierie (sinon pour l'académique c'est plus large pour l'X), du plus théorique au plus pratique, on trouve à la fois des X et des ECP qui excellent. Ainsi, je vous laisse juger le raisonnement souvent utilisé par les attaquants de l'X (et de la prépa en général) selon lequel pour former un bon ingénieur, il faut nécessairement lui faire faire une dose raisonnable (sous-entendu beaucoup) d"ingénierie" (sous-entendu, dans la connotation laborantine du terme).
2011-2012 : M P S I
2012-2013 : M P *
X2013

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités