Méthode de travail

Un problème, une question, un nouveau théorème ?

Modérateurs : JeanN, Michel Quercia

naturelover
Messages : 64
Enregistré le : mar. août 02, 2005 12:33 pm
Localisation : So far away

Méthode de travail

Message par naturelover » jeu. déc. 29, 2005 1:29 am

comment travailler vous les mathématiques? plus précisément comment vous partager votre temps entre le cours et les exos? mais aussi a quel point vous essayer de penser a tout et resoudre tout (du cours aux oraux)...considerez vous le temps passé en reflechissant sur un classique comme perdu?.....

omamar3131
Messages : 2705
Enregistré le : jeu. févr. 17, 2005 9:38 pm
Localisation : Loin

Message par omamar3131 » jeu. déc. 29, 2005 5:40 am

je ne sais pas si mon temoignage te sera de grande utilité mais bon...(je ne suis qu'un jeune sup)...perso, mon temps n'est pas partagé..lol...je ne travaille pas mon cours..j'ai sorti mon cahier de maths moins de 4 fois depuis le debut de l'année...et pour les rares fois, c'etait soit pour voir definition de "archimedien",soit un truc dans le genre.. je n'ai jamais revu de demo de theoreme ni rien du tout, mais je suis assez concentré pendant que le prof parle....le reste du temps, je fais des exos (ou problemes)...euh je ne pense pas que le temps qu'on passe en reflechissant a un classique est du temps perdu..loin de la, je PENSE que c'est le temps le mieux exploité...lol..il est tard et j'ai pas envie de "7allil wa na9ich"..(cad expliquer)..car il se fait tres tard...je reviendrais sur plus de details demain..lol...

Avatar du membre
Quetzalcoatl
Messages : 9598
Enregistré le : mer. déc. 18, 2002 8:09 pm
Classe : Prof
Localisation : Metz
Contact :

Message par Quetzalcoatl » jeu. déc. 29, 2005 8:41 am

Vu que je n'ai jamais vraiment supporté ne pas comprendre quelque chose et vu que je ne comprenais pas tout en cours, oui, je passais beaucoup de temps sur mon cours. Tous les soirs. Je faisais des fiches, des plans, je "démontais" les démos, je me souviens même une fois avoir "pinaillé" sur un point précis pas si trivial (montrer que TOUTES les fonctions contniues et dérivables dont la dérivé est constamment nulle sont les fonctions constantes, les fonctions marchent, certes, mais sont-ce les seules ?). Les exos, je les faisais, au fur et à mesure, quand j'en repérai un qui collait au cours (car je connaissais bien ma fiche d'exo).

En physique, c'était pareil, mais pire du point de vue cours (je le bossais tout le temps, tout le temps) car, si bons que furent nos trois profs de sup (un par trimestre !), leur cours étaient un peu fouilli et je n'aimais pas trop ça ... :?
Les hôpitaux sont les lieux les plus dangereux de France : c'est là qu'on y meurt le plus.

Matthieu Rigaut
Physique PC*, Image Fabert (Metz)
Cours, DM, DS, TD donnés à mes étudiants
Me prévenir par MP pour modérer un message

benji
Messages : 200
Enregistré le : ven. mars 18, 2005 2:59 pm

Message par benji » jeu. déc. 29, 2005 2:44 pm

je consacre la majeure partie à revoir mon cours , car il est déjà très étoffé et pas très simple à comprendre ( surtout les grosses démos d'algèbre qui font 2 pages plein de changement de variables et de singletons qui se baladent :lol: ). les exos je les fait le week end si j'ai le temps , ou quelques jours avant le DS. Mais j'en fais pas énormément . je préfère en faire peu et bien les comprendre que d'en faire un tas que pour se persuader qu'on est capable de faire plein d'exos alors qu'on les comprend pas.
parfois ça me dégoute très vite de faire plein d'exos , surtout qu'on arrive même pas à faire bien le tiers :? .
ex PC 3/2 ( fini la chimie :D)

Eleve-ingénieur .

omamar3131
Messages : 2705
Enregistré le : jeu. févr. 17, 2005 9:38 pm
Localisation : Loin

Message par omamar3131 » ven. déc. 30, 2005 4:24 am

benji a écrit :je consacre la majeure partie à revoir mon cours , car il est déjà très étoffé et pas très simple à comprendre ( surtout les grosses démos d'algèbre qui font 2 pages plein de changement de variables et de singletons qui se baladent :lol: ). les exos je les fait le week end si j'ai le temps , ou quelques jours avant le DS. Mais j'en fais pas énormément . je préfère en faire peu et bien les comprendre que d'en faire un tas que pour se persuader qu'on est capable de faire plein d'exos alors qu'on les comprend pas.
parfois ça me dégoute très vite de faire plein d'exos , surtout qu'on arrive même pas à faire bien le tiers :? .

arrete..les maths, c'est pas si mechant que ca, tu vas faire faire des cauchemars aux jeunes terminales qui parcourent le forum...
pour revenir a nos methodes de travails,a chaqu'un correspond une methode propre....le tout est de la trouver..par exemple, y en a qui ont juste besoin de comprendre le ocurs pour bien se depatouiller, a d'autres, il faut voir les classiques..etc...la preuve, y en a qui s'en sortent mieux en physique en bossant moin qu'en maths..e y a aussi le cas contraire...chaqu'un sa voie...mais faut bien preofiter de l'experience des autres (surement pas la mienne..lol)...et puis, ca depend aussi de tes ambitions :wink: ...et bonne chance..(laisse pas tomber les classiques)

MartinEden
Messages : 60
Enregistré le : mar. déc. 20, 2005 1:28 am

Re: Méthode de travail

Message par MartinEden » sam. déc. 31, 2005 1:43 am

naturelover a écrit :considerez vous le temps passé en reflechissant sur un classique comme perdu?.....


ditto omamar3131.


C'est le plus important. Si tu comprends cela, c'est jackpot pour la vie ...
Stay Hungry - Stay Foolish

Avatar du membre
Colin
Messages : 1033
Enregistré le : mer. mai 05, 2004 3:32 pm
Localisation : En vacances, pour de bon.

Message par Colin » sam. déc. 31, 2005 1:21 pm

nous on a des briefings la dessus ^^
grosso modo c'est a toi de voir coment faire, moi en sup je m'amusait a refaire le cours, en cernant les points clefs des demos, comme ca tu relis ta fiche y'en a suffismeent pour pas avoir a tout refaire sur du papier mais pas suffisement pour juste lire il faut aussi faire du calcul mental et donc comme on peut bien retenir, ce qui me permetait de pas mal participer en cours de maths.
apres il faut aussi s'entrainer au calcul brutal (enfin perso je fais bcp d'erreur de calcul stupides ).
apres le truc c'est d'essayer de gomer tes defauts et de travailler tes qualités, mais ceci es valable partout meme dans la vie ( en ce moment je relis les becshrelles ).
Image
Fini la prépa :D

omamar3131
Messages : 2705
Enregistré le : jeu. févr. 17, 2005 9:38 pm
Localisation : Loin

Message par omamar3131 » dim. janv. 01, 2006 3:05 pm

Colin a écrit :apres le truc c'est d'essayer de gomer tes defauts et de travailler tes qualités, mais ceci es valable partout meme dans la vie ( en ce moment je relis les becshrelles ).

oui..peut etre que si tu nous communiquais tes defauts, on pourrait mieux t'aider, il y a ici pas mal de profs qui t'aideront a trouver ta methode propre.. :wink:

naturelover
Messages : 64
Enregistré le : mar. août 02, 2005 12:33 pm
Localisation : So far away

Message par naturelover » dim. janv. 01, 2006 3:43 pm

voici 2 types d'élèves :
-ceux qui apprennent vite le cours et ses demos et liquident rapidement les classiques et les exos pour arriver au Ds ayant fait aux moins n problèmes et y trouver au max 50/100 du nouveau
-ceux qui peinent a démontrer le cours et les classiques tt seuls et pour lesquels il reste peu de temps pour passer a autre chose...
Evidemment je considère le type 2 comme de meilleurs "mathématiciens" que le 1 mais malheuresement la plupart des majorants en prépa que je connais sont du type 1, pensez vs que c'est le cas dans les concours?ou bien chacun a son propre chemin vers excellence?

omamar3131
Messages : 2705
Enregistré le : jeu. févr. 17, 2005 9:38 pm
Localisation : Loin

Message par omamar3131 » dim. janv. 01, 2006 3:57 pm

il y a un 3eme type:
-ceux qui demontrent plus ou moins aisement les classiques..qui digerent bien leur cours..moi, perso je "demontre" les theoremes au fur et a mesure que le cours avance, en classe..il y a des classiques que je trouve "faciles" et d'autres qui me bloquent...et je ne donne presque jamais ma langue au chat...mais je n'apprend pas mes demos, et le cours est "aquis" en classe, bien que ma memoire ne soit pas tres bonne(remarque d'un prof de maths qui me connait bien)..et ma prof me demande meme de ne pas trop parler en classe, car j'enonce les resultats tres vite..et je pense que n'importe qui pourrait faire ca avec de la concentration et des SHEMAS...tu pourrais commencer a faire des shemas sur papiers puis ca viendra mentalement...et en fin de compte, j'ai beaucoup de temps pour faire des exos..
j'en deduis que je ne suis du type 1, ni du type 2..et je suppose qu'il y a encore plusieurs preparationnaires dans le meme cas....et ca reussit tres bien..il y a surement d'autres types..

JeanN
Messages : 5350
Enregistré le : dim. sept. 04, 2005 7:27 pm
Localisation : Versailles

Message par JeanN » dim. janv. 01, 2006 5:09 pm

naturelover a écrit :voici 2 types d'élèves :
-ceux qui apprennent vite le cours et ses demos et liquident rapidement les classiques et les exos pour arriver au Ds ayant fait aux moins n problèmes et y trouver au max 50/100 du nouveau
-ceux qui peinent a démontrer le cours et les classiques tt seuls et pour lesquels il reste peu de temps pour passer a autre chose...
Evidemment je considère le type 2 comme de meilleurs "mathématiciens" que le 1 mais malheuresement la plupart des majorants en prépa que je connais sont du type 1, pensez vs que c'est le cas dans les concours?ou bien chacun a son propre chemin vers excellence?


Je pense que les meilleurs aux concours sont des élèves qui digèrent très bien et surtout très vite le cours et les classiques et qui justement arrivent à prendre de la hauteur et à acquérir un "niveau d'évidence" plus élevé...
Un élève qui passe trop vite sur le cours et les classiques sans dominer ceux ci, même s'il fait n problèmes ne sera certainement pas dans les meilleurs... Je crois que ça correspond au type 1 que tu décris...
Professeur de maths MPSI Lycée Sainte-Geneviève

Yggdrazil
Messages : 39
Enregistré le : mer. août 27, 2003 2:53 am
Localisation : Strasbourg
Contact :

Message par Yggdrazil » dim. janv. 01, 2006 5:16 pm

La grosse différence se fera surtout aux oraux... Le type 1, s'il est bloqué sur l'exercice, ben il ne saura pas quoi faire --> gamelle assurée
Le type 2, s'il est bloqué sur son exercice, il ressort tout ce qu'il sait de son cours, l'examinateur verra qu'il connait son cours (déjà un bon point) et lui donnera probablement une gentille indication. Le type 2 assure au minimum la moyenne.
Magistère de Mathématiques Fondamentales - Strasbourg I

"Les mathématiques sont la science des lois générales auxquelles les choses doivent se conformer dans leur essence." (Bolzano)

Avatar du membre
Teteph
Messages : 1157
Enregistré le : dim. sept. 05, 2004 2:07 pm
Localisation : Paris

Message par Teteph » dim. janv. 01, 2006 6:40 pm

naturelover a écrit :Evidemment je considère le type 2 comme de meilleurs "mathématiciens" que le 1

Ah bon? Quelqu'un qui n'arrive pas à comprendre son cours ni à faire quelques exos classiques, ni à avoir du temps pour «autre chose» est un bon mathématicien? C'est assez bizarre comme conception. Et ça a un effet pervers, plus le temps passe et plus ça me classe dans les bons mathématiciens ;-)

Je suppose que tu voulais privilégier celui qui «a de l'intuition/du sens mathématique» par rapport au «besogneux» mais vois-tu, je me demande comment on peut être bon mathématicien sans dominer son cours; en outre, les classiques forment l'intuition...
Stéphane Ravier
Professeur (physique PCSI), lycée Henri IV
Désolé, je ne réponds pas aux MP concernant des dossiers d'admission.

Jordi
Messages : 10
Enregistré le : jeu. août 04, 2005 2:32 am
Localisation : Barcelone

Message par Jordi » dim. janv. 01, 2006 7:16 pm

Même si je ne suis pas en prépa je vais me permettre de poster ;)
Pour moi le plus important c'est de ne jamais assister à la correction d'un exercice sans avoir essayé à fond de le résoudre chez soi auparavant.
La correction doit servir, je pense, à débloquer une sorte d'inhibition qui nous avait empêché de flairer la bonne solution. Or, pour débloquer, il faut déjà bloquer.
Ensuite la proportion cours/exos c'est inhérent à chacun. Moi j'essaye de travailler en parallèle: apprendre la théorie à travers les exos.

Avatar du membre
Messages : 3695
Enregistré le : ven. févr. 13, 2004 4:11 pm

Message par » dim. janv. 01, 2006 7:38 pm

Jordi a écrit :Moi j'essaye de travailler en parallèle: apprendre la théorie à travers les exos.


Ca a quand même ses limites, ce genre de méthode: la théorie, c'estpas marrant mais il faut bien l'apprendre avant, ou bien ai-je mal compris?

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 4 invités