A quoi ressemble la recherche en maths ?

Un problème, une question, un nouveau théorème ?

Modérateurs : JeanN, Michel Quercia

Répondre
Bon vivant
Messages : 11
Enregistré le : jeu. févr. 23, 2006 6:50 pm

A quoi ressemble la recherche en maths ?

Message par Bon vivant » jeu. févr. 23, 2006 6:54 pm

Bonjour, je lis parfois ce forum et hier je me suis posé une question. Le titre du thread est à lui seul assez explicite. Je me demande si les professeurs ou pourquoi pas les élèves peuvent contribuer à donner une idée de ce qu'est la recherche en maths dans tous les aspects (Très individualiste ? Au contraire collective ? Faut-il être un génie induscuté pour y survivre ? )

Avatar du membre
emmo
Messages : 2480
Enregistré le : dim. déc. 25, 2005 4:05 pm
Localisation : PARIS,LLG,when I die I'll go to heaven because I served my time in HeLLG (lol)

Message par emmo » jeu. févr. 23, 2006 8:14 pm

et bien je connais quelques chercheurs en maths (elle en logique et lui je ne sais pas en quoi, je sais qu'il est prof à Ulm) et c'est pas du tout le genre à se tirer dans les jambes. Elle prétend "être une élève normale" et comme elle a vu que j'aimais beaucoup les maths elle m'a dit de faire de la recherche et je lui ai répondu que c'était seulement pour les gens très très bons en maths et que moi je n'aurais pas le niveau et elle m'a répondu que ce qui comptait c'était la volonté apèrs je peux pas répondee aux autres questions mais si tu veux je pourrais leur poser la question^^
Image
les sirènes de la 5/2 chantent une douce mélodie^^
olympique d'emmo-vais(jeux de mots) droit en 5/2!!!

Yggdrazil
Messages : 39
Enregistré le : mer. août 27, 2003 2:53 am
Localisation : Strasbourg
Contact :

Message par Yggdrazil » jeu. févr. 23, 2006 10:01 pm

Elle prétend "être une élève normale"

Tu as mal compris: c'était "une élève DE normale" xD
Magistère de Mathématiques Fondamentales - Strasbourg I

"Les mathématiques sont la science des lois générales auxquelles les choses doivent se conformer dans leur essence." (Bolzano)

Avatar du membre
emmo
Messages : 2480
Enregistré le : dim. déc. 25, 2005 4:05 pm
Localisation : PARIS,LLG,when I die I'll go to heaven because I served my time in HeLLG (lol)

Message par emmo » jeu. févr. 23, 2006 10:34 pm

non pas du tout elle a fait ses études en belgique et n'a pas du tout fait quelquechose d'équivalent... c'est un couple de chercheurs et elle est impressionné par la formation de son mari c'est tout... mais c'est vrai que pour faire de la recherche il est préférable d'être normalien et docteur mais bon cela ne fait pas tout si j'ai bien compris...
Image
les sirènes de la 5/2 chantent une douce mélodie^^
olympique d'emmo-vais(jeux de mots) droit en 5/2!!!

Avatar du membre
Messages : 3695
Enregistré le : ven. févr. 13, 2004 4:11 pm

Message par » ven. févr. 24, 2006 1:48 am

emmo a écrit :elle m'a dit de faire de la recherche et je lui ai répondu que c'était seulement pour les gens très très bons en maths et que moi je n'aurais pas le niveau et elle m'a répondu que ce qui comptait c'était la volonté


Malheureusement ce discours est très répandu mais c'est beaucoup plus difficile dans la pratique... Même des polytechniciens ou des normaliens (d'Ulm) ont du mal à se caser dans le métier.

Avatar du membre
Teteph
Messages : 1157
Enregistré le : dim. sept. 05, 2004 2:07 pm
Localisation : Paris

Message par Teteph » ven. févr. 24, 2006 2:50 am

emmo a écrit :pour faire de la recherche il est préférable d'être normalien et docteur mais bon cela ne fait pas tout si j'ai bien compris...

Précisons: être docteur est obligatoire pour faire de la recherche universitaire. Être normalien est un plus la plupart du temps mais n'est pas obligatoire.
Stéphane Ravier
Professeur (physique PCSI), lycée Henri IV
Désolé, je ne réponds pas aux MP concernant des dossiers d'admission.

Avatar du membre
Colin
Messages : 1033
Enregistré le : mer. mai 05, 2004 3:32 pm
Localisation : En vacances, pour de bon.

Message par Colin » ven. févr. 24, 2006 1:03 pm

bin la recherche en maths cela doit etre du genre,
montrez que (prop1) est vraie, sauf que c'est toi qui doit trouver ladite proposition, avec sa demo bien sur ^^.
et les normaliens de Lyon alors ????
Image
Fini la prépa :D

Bon vivant
Messages : 11
Enregistré le : jeu. févr. 23, 2006 6:50 pm

Message par Bon vivant » ven. févr. 24, 2006 6:14 pm

Je pensais qu'avec l¡essor de l'informatique les chercheurs en maths seraient de plus en plus côtés, même si je réalise que les chercheurs "purs" doivent être embauchés à raison de la dizaine par an^^

Avatar du membre
Colin
Messages : 1033
Enregistré le : mer. mai 05, 2004 3:32 pm
Localisation : En vacances, pour de bon.

Message par Colin » ven. févr. 24, 2006 6:34 pm

D'un autre coté la recherh en maths ne peut etre financée que si elle a un intéret commercial, donc un application en sciences humaines ou experiementales, et la encore comment en mesurer l'impact ????
sinon elle ne contribue "qu'a" la fomartion d'un "elite intelectuelle", et la encore le mot d'orde etant a l'economie sur les budgets ...
mais bon qd y'aura plus de profs on augmentera surement les budgets, dormez tranquiles ^^
Image
Fini la prépa :D

abcd22
Messages : 129
Enregistré le : sam. févr. 04, 2006 8:13 pm
Localisation : Paris

Message par abcd22 » ven. févr. 24, 2006 7:05 pm

Beaucoup d'applications des sciences dans la vie « de tous les jours » sont issues de recherches qui étaient purement théoriques au départ, ou alors dont l'objectif n'était pas du tout celui-là (bombe nucléaire, arithmétique pour les systèmes de cryptage de données par exemple, bon là ça ne fait pas beaucoup mais je suis sûre qu'il y en a plein d'autres). Ne financer la recherche « que si elle a un intéret commercial » c'est viable à court terme mais catastrophique à plus long terme (retard scientifique, fuite des cerveaux...).

Nicooo
Messages : 269
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 7:11 pm
Contact :

Message par Nicooo » ven. févr. 24, 2006 7:08 pm

:arrow: Pauvre France, qui n'a pas fini de décliner...
ex-Ei3–Info à l'École Centrale de Nantes
ex-MPSI 2, ex-MP* au lycée Descartes de Tours

Avatar du membre
Colin
Messages : 1033
Enregistré le : mer. mai 05, 2004 3:32 pm
Localisation : En vacances, pour de bon.

Message par Colin » ven. févr. 24, 2006 7:22 pm

abcd22, t'inquietes mon message contenait de l'ironie.
effectivment entre la vie et les maths le lien est clair mais bon la j'ai deja eu cetyte convers avec quun pas envie de la resumer car tu l'a tres bien fait.
Image
Fini la prépa :D

Avatar du membre
Teteph
Messages : 1157
Enregistré le : dim. sept. 05, 2004 2:07 pm
Localisation : Paris

Message par Teteph » ven. févr. 24, 2006 7:39 pm

Colin a écrit :et les normaliens de Lyon alors ????

Ben, qu'est-ce qu'ils ont? Je rappelle que le nom de normalien s'applique à tout élève d'une quelconque ENS (à la différence des Centraliens qui sont issus de Paris uniquement, les élèves issus des autres Écoles Centrale ne pouvant en théorie pas se prétendre Centraliens). C'est dire l'ENS tout court pour parler de celle de la rue d'Ulm (ou de Paris) qui est un raccourci qui hérisse parfois le poil des élèves des ENS de Cachan et Lyon.
Stéphane Ravier
Professeur (physique PCSI), lycée Henri IV
Désolé, je ne réponds pas aux MP concernant des dossiers d'admission.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 13 invités