Ecole Nationale de Météorologie (Toulouse)

Si vous avez une question sur une école, sur la formation proposée, les options, les débouchés.

Modérateurs : JeanN, Michel Quercia

monnet60
Messages : 467
Enregistré le : dim. oct. 27, 2013 10:40 am
Classe : parent élève ecp

Re: Ecole Nationale de Météorologie (Toulouse)

Message par monnet60 » ven. juil. 22, 2016 12:24 pm

Hystérésis a écrit :Bonjour tout le monde,

J'écris ici dans l'espoir d'obtenir des témoignages d'élèves à l'Ecole Nationale de Météorologie.

Je viens de finir mes oraux après ma PC* (je suis en 3/2), et l'école en question m'intéresse beaucoup. En effet, je voudrais faire de la recherche en physique, si possible en physique atmosphérique ou en mécanique des fluides. Pour cela, j'hésite entre deux écoles : l'ESPCI (j'ai une chance raisonnable d'y être admise) et l'Ecole Nationale de Meteorologie (ENM) à Toulouse.
Malheureusement, il m'est assez difficile d'obtenir des informations sur l'ENM qui me semble néanmoins très adaptée pour ce que je veux faire. En particulier, j'ai compris qu'il y a un système qui fait que 20% des élèves peuvent faire une thèse - je n'ai pas bien compris comment le système de thèses marche. De même, comme je voudrais faire de la recherche en physique atmosphérique, et que l'école forme, d'après ce que j'ai compris, principalement des ingénieurs, je me demande si le diplôme obtenu permet effectivement de faire de la recherche.

Ce sont mes interrogations principales, si quelqu'un de l'ENM passe par ici et me donne quelques éléments de réponse, je serai vraiment reconnaissante.

Merci beaucoup par avance,
Hystérésis

La météo est une science passionnante, j'en suis convaincu pour l'avoir beaucoup utilisée dans mon métier.
Mais l'inconvénient majeur est le niveau très bas des salaires de la météo nationale.

Hystérésis
Messages : 19
Enregistré le : mer. avr. 27, 2016 9:55 pm
Classe : PC*

Re: Ecole Nationale de Météorologie (Toulouse)

Message par Hystérésis » ven. juil. 22, 2016 7:35 pm

Je voudrais faire de la recherche :) Je préfère ce qui est passionnant à ce qui est bien rémunéré. Mais c'est vrai qu'avec un tel niveau d'études, et en travaillant dans un domaine aussi important que la météo, on pourrait espérer gagner un peu plus.
IENM 2016
ex-PC*

polarshift
Messages : 39
Enregistré le : sam. sept. 20, 2014 12:43 am
Classe : ex ENM

Re: Ecole Nationale de Météorologie (Toulouse)

Message par polarshift » sam. juil. 23, 2016 3:01 pm

pour le recrutement (cf. site ENM) dont extrait :

Le concours externe ouvert au niveau des classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) filières MP, PC et PSI permet de recruter des élèves fonctionnaires (ingénieurs des travaux de la météorologie) et non fonctionnaires (civils).
Durée de la scolarité : 3 ans
Nombre de places offertes en 2016 :
Filière fonctionnaire : 11
Filière non fonctionnaire : 10

[i]Le concours externe spécial ouvert aux candidats titulaires d’une licence scientifique ayant validé une première année d’un master scientifique ou aux titulaires d’une maîtrise de sciences ou une qualification reconnue équivalente à l’un de ces titres ou diplômes, dans les conditions fixées par arrêté du ministre chargé de l’équipement et du ministre de la fonction publique, permet de recruter des élèves fonctionnaires (ingénieurs des travaux de la météorologie) et non fonctionnaires. L’accès à la scolarité se fait directement en deuxième année de cycle ingénieur.
Durée de la scolarité : 2 ans
L’emploi du temps est aménagé en début de deuxième année pour permettre aux élèves de suivre un module complémentaire de remise à niveau.
Cinq facultés dispensent des enseignements en météorologie permettant de préparer ce concours (à vérifier auprès des universités) : Clermont-Ferrand, La Réunion, Paris VI, Toulon, Toulouse
Nombre de places offertes en 2016 :
Filière fonctionnaire: 6
Filière non fonctionnaire: 4


Une admission sur titre est ouverte aux titulaires d’une licence de sciences dans les domaines « mécanique », « mathématiques appliquées » ou « physique ».
Durée de la scolarité : 3 ans
le statut des élèves recrutés sur licence est non-fonctionnaire. Ce recrutement ne permet pas l’accès à Météo-France à l’issue de la formation.

Nombre de places offertes pour l’année scolaire 2015/2016 : 1

Et question rémunération puisqu'on en est là, les ingénieurs fonctionnaires relèvent des grilles indiciaires de la fonction publique avec un salaire d'élève ingénieur à environ 1600 € et un salaire de fin de carrière autour de 4000 € à 5000 € net par mois. A cela peuvent s'ajouter des primes d'exploitation et autres pour 30 à 40 % de plus... outre d'éventuels détachements dans d'autres administrations ou institutions étrangères...

Je n'évoquerai pas la situation des ingénieurs IPEF qui peuvent effectivement faire de la météorologie au sein de MétéoFrance en recherche, développement ainsi qu'en encadrement, le recrutement des IPEF leur étant propre ainsi que leur rémunération (cf. http://www.emploi-collectivites.fr/grille-indiciaire-etat-ingenieur-ponts-eaux-forets-ipef/0/5790.htm)

Mais au delà du salaire, il convient de considérer que c'est un métier passionnant que de prévoir le temps, les interactions de l'atmosphère et d'adapter cela aux besoins très différents de l'aviation, de la marine, du BTP ou des agriculteurs, des plaisanciers, etc... Du fait des restructurations en cours à MétéoFrance (la Cour des Comptes avait brocardé en son temps MétéoFrance et ses 3 700 personnels en comparaison des 1 800 personnels du MetOffice Britannique...), les centres départementaux se regroupent, les services se concentrent et le recrutement diminue drastiquement, même si avec les départs en retraite des babyboomers, il y aura encore des places à prendre... En espérant que ce seront des passionnés de météo autant sinon plus que des forts en math...
La tête dans les nuages !!!

Hystérésis
Messages : 19
Enregistré le : mer. avr. 27, 2016 9:55 pm
Classe : PC*

Re: Ecole Nationale de Météorologie (Toulouse)

Message par Hystérésis » sam. juil. 30, 2016 3:45 pm

Salut,
Merci pour cette réponse, polarshift. C'est dans l'espoir de me retrouver dans une école avec d'autre personnes passionnées que j'irai l'an prochain à l'ENM :)
IENM 2016
ex-PC*

polarshift
Messages : 39
Enregistré le : sam. sept. 20, 2014 12:43 am
Classe : ex ENM

Re: Ecole Nationale de Météorologie (Toulouse)

Message par polarshift » mar. août 02, 2016 11:52 am

Félicitations pour ton admission à l'ENM !
admise comme "élève fonctionnaire" ou bien comme "élève civil" ?
en tous les cas une formation fort intéressante et pas commune t'attend à Toulouse !
(un ancien météo de la 35ième mission aux iles Kerguelen)

Hystérésis
Messages : 19
Enregistré le : mer. avr. 27, 2016 9:55 pm
Classe : PC*

Re: Ecole Nationale de Météorologie (Toulouse)

Message par Hystérésis » mar. août 02, 2016 1:30 pm

En fonctionnaire !
Je suis super contente, ce sera sans aucun doute très intéressant ! Surtout si on a même la possibilité de faire des mission à des endroits comme les Iles Kerguelen après... :)
IENM 2016
ex-PC*

Avatar du membre
-L-C-
Messages : 199
Enregistré le : dim. mai 25, 2008 9:55 pm
Classe : Ingénieur (ENSIIE)

Re: Ecole Nationale de Météorologie (Toulouse)

Message par -L-C- » mar. août 02, 2016 4:02 pm

Pater : j'ai parlé à des élèves de l'ESPCI, et ils m'ont dit que "la légende veut" qu'une fois, quelqu'un a réussi à avoir une licence de maths... L'emploi du temps me paraît tellement chargée qu'il me semble difficile d'y intercaler quelques cours de maths :( Mais bon, à l'ESPCI, les maths, ce serait la cerise sur le gâteau, surtout si les maths que l'on fait à l'ESPCI sont de bon niveau.


Je ne comprend pas cette lubie de vouloir faire une licence de maths en plus de la première année.
Franchement, profitez de la vie et si vous voulez étudier en plus, prenez des tutoriels ou des bouquins d'informatique et codez chez vous ^^
Je vous assure que ce sera 1000x plus utile. En sortie de prépa vous avez un excellent niveau de mathématiques, bien supérieur à celui qui vous sera demandé en entreprise. En école vous verrez les maths appliquées qui auront un peu plus de chance de vous servir. Apprenez plutôt à vous servir des bons outils informatique, car notre niveau en sortie de prépa est plutôt catastrophique et vous aurez de grande chance de devoir manipuler un bout de code en entreprise/thèse.
"L'enfant est le père de l'homme" (William Wordsworth)

Hystérésis
Messages : 19
Enregistré le : mer. avr. 27, 2016 9:55 pm
Classe : PC*

Re: Ecole Nationale de Météorologie (Toulouse)

Message par Hystérésis » mar. août 02, 2016 4:44 pm

En ce qui me concerne, je veux prendre des cours de maths essentiellement parce que j'aime les maths (y compris comme passe-temps). Je trouve qu'il est regrettable de ne voir que l'aspect pratique et appliquable des mathématiques (même si je comprends que l'on n'enseigne en école d'ingénieur que les maths qui sont intéressantes pour la formation), alors qu'elles sont très puissantes elles-mêmes. Mais c'est un autre débat qui n'a rien à voir avec le titre. Bref, si je voulais faire des maths, principalement, ce n'est pas pour qu'elles me soient utiles...

Quant aux livres, merci beaucoup, j'y avais pensé, néanmoins, je ne dispose pas de bonnes références. C'est également pour m'aiguiller que je voulais poursuivre les mathématiques à l'université.
IENM 2016
ex-PC*

Avatar du membre
U46406
Messages : 6337
Enregistré le : mer. juil. 27, 2016 7:38 pm
Classe : shadow CCO nobo CMT
Contact :

Re: Ecole Nationale de Météorologie (Toulouse)

Message par U46406 » mar. août 02, 2016 4:52 pm

« Occupez-vous d’abord des choses qui sont à portée de main. Rangez votre chambre avant de sauver le monde. Ensuite, sauvez le monde. » (Ron Padgett, dans Comment devenir parfait) :mrgreen:

Hystérésis
Messages : 19
Enregistré le : mer. avr. 27, 2016 9:55 pm
Classe : PC*

Re: Ecole Nationale de Météorologie (Toulouse)

Message par Hystérésis » mar. août 02, 2016 8:53 pm

Merci beaucoup pour la piste !
IENM 2016
ex-PC*

Pater
Messages : 6847
Enregistré le : mar. avr. 22, 2014 10:56 am

Re: Ecole Nationale de Météorologie (Toulouse)

Message par Pater » mar. août 02, 2016 11:33 pm

Paris 6 propose l3 et M1 à distance
l3 proposée également à Angers, marseille et besançon

Hystérésis
Messages : 19
Enregistré le : mer. avr. 27, 2016 9:55 pm
Classe : PC*

Re: Ecole Nationale de Météorologie (Toulouse)

Message par Hystérésis » jeu. août 04, 2016 2:07 pm

Merci beaucoup !
IENM 2016
ex-PC*

Avatar du membre
U46406
Messages : 6337
Enregistré le : mer. juil. 27, 2016 7:38 pm
Classe : shadow CCO nobo CMT
Contact :

Re: Ecole Nationale de Météorologie (Toulouse)

Message par U46406 » jeu. août 04, 2016 2:21 pm

Pater a écrit :Besançon


et même un Master aussi :
- Mathématiques approfondies
http://formations.univ-fcomte.fr/ws?_pr ... ancreListe
« Occupez-vous d’abord des choses qui sont à portée de main. Rangez votre chambre avant de sauver le monde. Ensuite, sauvez le monde. » (Ron Padgett, dans Comment devenir parfait) :mrgreen:

Hystérésis
Messages : 19
Enregistré le : mer. avr. 27, 2016 9:55 pm
Classe : PC*

Re: Ecole Nationale de Météorologie (Toulouse)

Message par Hystérésis » jeu. août 04, 2016 8:07 pm

Super, merci beaucoup pour cette nouvelle piste !
IENM 2016
ex-PC*

Pater
Messages : 6847
Enregistré le : mar. avr. 22, 2014 10:56 am

Re: Ecole Nationale de Météorologie (Toulouse)

Message par Pater » jeu. août 04, 2016 11:07 pm

3 facs au moins te propose de la FOAD en maths jusqu'au M2 : Paris6, Marseille et Besançon
y ajouter une L3 à Angers et un M1 à Nantes.
Après il faut voir la qualité des supports, de l'encadrement voire l'organisation des contrôles...
Au total, de quoi faire son marché...

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : miejo et 4 invités