L'avenir des grandes écoles d'ingénieur

Si vous avez une question sur une école, sur la formation proposée, les options, les débouchés.

Modérateurs : JeanN, Michel Quercia

dejavdino
Messages : 4
Enregistré le : sam. juil. 22, 2017 1:34 am
Classe : MP

L'avenir des grandes écoles d'ingénieur

Message par dejavdino » sam. juil. 22, 2017 9:12 pm

Bonjour à tous,

Je poste rarement sur ce forum mais plusieurs questions me trottent dans la tête depuis quelques temps et je voudrais les partager. Pour info je suis élève en MP (3/2).

Je me demandais : Quel est pour vous l'avenir des grandes écoles d'ingénieur ? Dans 10 ans ? Dans 20 ans ? A l'international ? Est ce que l'hégémonie de certaines écoles comme l'X ou Centrale Paris sera la même dans plusieurs années ? Est ce que vous pensez que de nouvelles écoles vont grimper au niveau du prestige en France et/ou à l'étranger ? Si oui lesquelles ? Est ce que aujourd'hui les recruteurs étrangers font vraiment la différence entre l'X et une Mines ? Ou entre une Centrale et une Mines ? Et dans quelques années ? Vers quoi tendent les écoles d'ingénieur ?

Merci d'avance

lucascab
Messages : 1352
Enregistré le : lun. août 26, 2013 3:52 pm

Re: L'avenir des grandes écoles d'ingénieur

Message par lucascab » sam. juil. 22, 2017 9:42 pm

Comment veux-tu que quiconque ait une idée... Après je crois pas aux modifications majeures, ça fait +200 ans que l'X domine, c'est pas dans dix ans que ça va changer
MP-L3-Arts et Métiers-Ecole Polytechnique de Montréal-Consultant

Avatar du membre
Hamrock
Messages : 2375
Enregistré le : mer. juin 17, 2015 10:40 am

Re: L'avenir des grandes écoles d'ingénieur

Message par Hamrock » sam. juil. 22, 2017 9:44 pm

lucascab a écrit :
sam. juil. 22, 2017 9:42 pm
ça fait +200 ans que l'X domine, c'est pas dans dix ans que ça va changer
Ça dépend de la tournure que va prendre Paris-Saclay. :lol:

Sinon, pour les écoles de commerce, la chose est très visible : top 5 qui monte qui monte et le reste qui se meurt à petit feu. Pour les écoles d'ingé, c'est pareil, mais en moins visible (déjà car la qualité des écoles d'ingé, même petites, est très bonne). Je pense que ça va évoluer vers des groupes dominants plus ou moins intégrés (IMT, INSA, Centrale, etc.). Reste à voir l'évolution des COMUE et autres universités pour vraiment faire une prévision.
La plus grosse école qui a du souci à se faire, je pense, est l'école des Ponts (qui, je crois, n'est intégrée à aucune solution "de masse").
Comparatif général des prépas : viewtopic.php?f=20&t=66791

Classement personnalisable des Grandes Ecoles et des Lycées (màj 2018) : viewtopic.php?f=24&t=55173

Avatar du membre
Isacu
Messages : 374
Enregistré le : dim. juil. 31, 2016 9:55 pm
Classe : PC* - Lycée Du Parc

Re: L'avenir des grandes écoles d'ingénieur

Message par Isacu » sam. juil. 22, 2017 10:02 pm

En parlant avec mes parents qui sont passés par les classes prépa il y a 30 ans j'ai l'impression que le haut du classement a pas beaucoup bougé. On a eu certes des invertions de classement (comme Centrale Paris et Mine Paris je crois) mais en gros toutes les grosses écoles actuelles étaient déjà prestigieuses à leur époque.
Donc personnellement je pense que les écoles du haut de classement resteront en haut du classement tout simplement car le phénomène s'auto-entretient avec les profs qui transmettent inconsciemment la hiérarchie. Après dès qu'on quitte le TOP5/TOP10 je pense qu'il peut avoir plus facilement du changement (et on voit qu'il y en a). Par contre je ne pense pas être capable de prédire quelles vont être les changements exactement.
L3 Physique/Math ENS Lyon

Avatar du membre
skml
Messages : 786
Enregistré le : ven. juil. 29, 2011 3:05 pm
Localisation : Copenhague

Re: L'avenir des grandes écoles d'ingénieur

Message par skml » sam. juil. 22, 2017 10:09 pm

dejavdino a écrit :
sam. juil. 22, 2017 9:12 pm
Quel est pour vous l'avenir des grandes écoles d'ingénieur ? Dans 10 ans ? Dans 20 ans ?
Plus de 200 écoles d'ingénieurs sont accrédités actuellement... C'est énorme. Compte tenu des baisses de dotations drastiques et pressions budgétaires toujours plus fortes, je parie qu'on en sera à moins de la moitié dans moins de 20 ans.

Les écoles-PME de moins 1000 étudiants devront fusionner/absorber/se laisser absorber quand elles le peuvent, sinon elles vont disparaître. Les mouvements en ce sens dans l'enseignement supérieur sont nombreux, mais il reste pas mal d'écoles dans l'impasse qui devront faire preuve d'imagination.

Avatar du membre
Iko
Messages : 434
Enregistré le : jeu. juil. 13, 2017 7:12 pm
Classe : Oui

Re: L'avenir des grandes écoles d'ingénieur

Message par Iko » sam. juil. 22, 2017 10:17 pm

Alors évitons les prédictions hasardeuses s'il-vous plaît :D

Dire que les écoles d'ingé seront réduites en nombre de moitié me paraît très vite dit...
Certes la mode est à la fusions et au regroupement mais cela se passe surtout pour les écoles les plus prestigieuses, qui cherchent à s'imposer sur la scène mondial des établissements de l'enseignement supérieure.
Pour ce qui est des écoles plus modestes, je ne crois pas avoir vu un tel phénomène; je me trompe peut-être. En même temps, elle n'ont pas grand intérêt à faire de même, car elle resteraient probablement dans l'ombre des établissements les plus prestigieux.

Avatar du membre
siro
Messages : 3326
Enregistré le : dim. mai 01, 2016 8:09 pm
Classe : Cassandre

Re: L'avenir des grandes écoles d'ingénieur

Message par siro » sam. juil. 22, 2017 10:21 pm

Les plus grosses sont au meilleur niveau depuis 100 ou 200 ans, pas de raison qu'elles périclitent.
Surtout que Saclay est mort-né...

Pour les plus petites... hé bien elles résistent, parce qu'elles ont pour la plupart un certain savoir-faire. Comparer 200 écoles d'ingés qui forment les ingés à 10/20 facs dans un autre pays qui forment tout autant d'ingé est pertinent.. mais pas pour dire qu'elles sont trop nombreuses (ce qui compte c'est combien elles forment au total par rapport à la demande).
Après, la tendance est au regroupement des écoles en groupes, pourquoi pas, je pense que ça peut amener plus de bien que de mal.
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

Avatar du membre
siro
Messages : 3326
Enregistré le : dim. mai 01, 2016 8:09 pm
Classe : Cassandre

Re: L'avenir des grandes écoles d'ingénieur

Message par siro » sam. juil. 22, 2017 10:27 pm

Hamrock a écrit :
sam. juil. 22, 2017 9:44 pm
Ça dépend de la tournure que va prendre Paris-Saclay.
C'est quoi ?
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

Avatar du membre
Hamrock
Messages : 2375
Enregistré le : mer. juin 17, 2015 10:40 am

Re: L'avenir des grandes écoles d'ingénieur

Message par Hamrock » sam. juil. 22, 2017 10:57 pm

Un sacré bourbier dont on connaîtra la fin en septembre.
Comparatif général des prépas : viewtopic.php?f=20&t=66791

Classement personnalisable des Grandes Ecoles et des Lycées (màj 2018) : viewtopic.php?f=24&t=55173

Avatar du membre
siro
Messages : 3326
Enregistré le : dim. mai 01, 2016 8:09 pm
Classe : Cassandre

Re: L'avenir des grandes écoles d'ingénieur

Message par siro » dim. juil. 23, 2017 12:57 am

En septembre de quelle année ?
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

Avatar du membre
Hamrock
Messages : 2375
Enregistré le : mer. juin 17, 2015 10:40 am

Re: L'avenir des grandes écoles d'ingénieur

Message par Hamrock » dim. juil. 23, 2017 1:01 am

Bah, de cette année, puisque les 18 mois de répit pour l'IDEX seront passés à ce moment-là.
Comparatif général des prépas : viewtopic.php?f=20&t=66791

Classement personnalisable des Grandes Ecoles et des Lycées (màj 2018) : viewtopic.php?f=24&t=55173

Avatar du membre
siro
Messages : 3326
Enregistré le : dim. mai 01, 2016 8:09 pm
Classe : Cassandre

Re: L'avenir des grandes écoles d'ingénieur

Message par siro » dim. juil. 23, 2017 1:17 am

Ah enfin bientôt fini ? C'pas trop tôt !

Comment ça non ils vont lancer le cœur artificiel pour maintenir la structure en vie ? Mais.. c'est de l'acharnement thérapeutique...
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

father
Messages : 9677
Enregistré le : mer. nov. 10, 2010 11:03 pm
Classe : 3J8VR2

Re: L'avenir des grandes écoles d'ingénieur

Message par father » dim. juil. 23, 2017 10:47 am

Des ecoles d inge qui ferment purement et simplement c est tres rare.
En revanche des fusions se feront. Cela ne concerne pas que le top 20
2eme tendance, l apparition de reseau et de marque commune...
Cela va t il chambouler les classements ? a priori non, du moins dans le top20 car le système s auto-entretient. Apres il faut aussi comparer ce qui peut l etre.Dans les 220 ecoles cti, certaines ne recrutent que des dut bts en apprentissage.
On peut aussi se demander ce que va devenir le reseau figure de formation universitaire en ingénierie par rapport aux polytech.
Comme c est parti, la france conservera un systeme dual incompréhensible des etrangers.

Chactas
Messages : 321
Enregistré le : mer. juin 06, 2012 3:38 pm
Classe : ENA

Re: L'avenir des grandes écoles d'ingénieur

Message par Chactas » dim. juil. 23, 2017 11:38 am

Difficile de prédire une telle évolution mais au vu de l'inertie qui a toujours prévalu pour l'instant, la hiérarchie des écoles, au-delà de changements mineurs, a peu de chances d'être bouleversée à moyen ou même à long terme.
Hamrock a écrit :
sam. juil. 22, 2017 9:44 pm
La plus grosse école qui a du souci à se faire, je pense, est l'école des Ponts (qui, je crois, n'est intégrée à aucune solution "de masse").
Quand on voit les succès plus que mitigés qu'ont connus pour l'instant ces solutions "de masse" et leurs durées de vie limitées, n'en avoir rejoint aucune, pour l'instant, ne me semble pas être une si mauvaise idée.

Avatar du membre
Hamrock
Messages : 2375
Enregistré le : mer. juin 17, 2015 10:40 am

Re: L'avenir des grandes écoles d'ingénieur

Message par Hamrock » dim. juil. 23, 2017 11:44 am

Chactas a écrit :
dim. juil. 23, 2017 11:38 am

Quand on voit les succès plus que mitigés qu'ont connus pour l'instant ces solutions "de masse" et leurs durées de vie limitées, n'en avoir rejoint aucune, pour l'instant, ne me semble pas être une si mauvaise idée.
Mitigés ? Euh non, vraiment non... Il n'y a pas que Paris-Saclay ou feu ParisTech dans la vie, hein... IMT, Grenoble INP sont deux exemples de solutions de "masse" qui marchent... Il y a aussi PSL qui commence à fonctionner.

Les Ponts sont au courant de leur "fragilité" puisqu'ils ont, par le passé, cherché à fusionner avec d'autres établissements.
Comparatif général des prépas : viewtopic.php?f=20&t=66791

Classement personnalisable des Grandes Ecoles et des Lycées (màj 2018) : viewtopic.php?f=24&t=55173

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités