Centrale Supélec ou TélécomParis

Si vous avez une question sur une école, sur la formation proposée, les options, les débouchés.

Modérateurs : JeanN, Michel Quercia

Chactas
Messages : 305
Enregistré le : mer. juin 06, 2012 3:38 pm
Classe : 2A

Re: Centrale Supélec ou TélécomParis

Message par Chactas » ven. juil. 06, 2018 7:45 pm

bullquies a écrit :
ven. juil. 06, 2018 6:14 pm
Je parle de mon expérience. Si quelqu'un en a une autre, qu'il le dise. Les trois écoles connues à l'étranger sont l'X, les Mines et CS
Peut-être dans ton expérience de cheerlader de CentraleSupelec. Le fait est qu'aucune école d'ingénieur française n'est particulièrement connue à l'étranger, hormis l'X, à la rigueur. La notoriété à l'international n'est certainement pas un critère pour choisir entre CS et Télécom.

raphychek
Messages : 21
Enregistré le : mer. juil. 15, 2015 10:44 am
Classe : PSI*

Re: Centrale Supélec ou TélécomParis

Message par raphychek » ven. juil. 06, 2018 8:53 pm

Je suis ni à CS ni à Telecom ni même en école d’ingénieur en fait. Je suis extérieur à tout ça et donc 100% neutre

Voici les faits que je peux apporter :
- en terme d’entreprenariat, CS propose l’un des meilleurs cursus en france, si ce n’est le meilleur. Celui de Telecom est aussi très bon, mais moins d’après ce que j’ai pu voir. Ils sont aussi organisateurs du Paris digital lab qui me semble être une superbe expérience pour un potentiel entrepreneur
- CS conserve le prestige de Centrale paris, sans le moindre doute. Il faut arrêter de penser en terme de barre du dernier admissible. Déjà parce que ça veut rien dire : le dernier admissible peut être classe 500 ème après les écrits et s’il reussit bien les oraux il peut être 300 ème facilement après les oraux (j’avais foiré le concours Centrale en 5/2. Admissible juste Marseille. Assez de points après les oraux pour Centrale Pa si admissible)
Augmenter le nombre d’admissible veut juste dire que l’école considère les compétences orales plus importantes que les compétences écrites, ce qui est selon moi normal pour une école d’ingé, et me pousserait plus encore à y aller. Les gens qui peuvent t’appirter des soft skills ou du réseau sont souvent ceux à l’aise à l’oral et socialement ..
- a l’étranger, peu de personnes ne connaissent Telecom. Ceux qui connaissent un peu connaissent l’X, l’ENS pour ceux dans la recherche, et parfois Mines ou Centrale. Ensuite pour l’entreprenariat ce n’est pas un point important. (Stats effectués sur un échantillon pas très grand composé des membres de ma familles d’origines divers et variés et one vivant pas en France pour la moitié. A prendre avec des pincettes, mais ça me semble très probable)
- Telecom propose une formation technique en info de meilleure qualité. Mais bon, ajd l’info s’apprend très bien plus ou moins seul tant qu’on a des bases solides que CS saurait aussi rapporter

En vrai, pour ton projet et en regardant juste ce qu’il y a au dessus, Telecom ou CS changerait pas grand chose.

Mais perso j’aurais choisi CS qui a selon moi trois énormes avantages :
- un réseau d’ancien très vaste et assez puissant qui peuvent vite devenir des investisseurs
- des grosses promos qui permettront de faire plus de con’aissances Et donc de potentiellement trouver plus de gens avec qui tu peux monter ta boite
- plus de choix de DD que ce soit en science à l’etranger (donc de spécialisation dans ce cas là..Je connais Une CS qui vas en master de computer science a Stanford à la rentrée par exemple) ou en France dans le pipo (c’est des compétences et réseaux qui peuvent s’avérer très utiles pour un entrepreneur)

Dans tous les cas cependant, tu seras bien formé et tu peux bien t’en sortir en tant qu’entrepreneur. La localisation (Paris ou Gif) peut-être prise en compte aussi, ce que je n’ai pas fait. Gif c’est quand même bien paumé, même si j’ai ouï dire que l’ambiance du campus était vraiment cool, et que celui ci était très beau

Chactas
Messages : 305
Enregistré le : mer. juin 06, 2012 3:38 pm
Classe : 2A

Re: Centrale Supélec ou TélécomParis

Message par Chactas » ven. juil. 06, 2018 9:23 pm

Il y a quand même un grand nombre d'éléments particulièrement discutables dans ce message.
raphychek a écrit :
ven. juil. 06, 2018 8:53 pm
- CS conserve le prestige de Centrale paris, sans le moindre doute.

Je vois mal comment tu peux affirmer de manière aussi assurée ("sans le moindre doute") une telle chose alors que CS n'a même pas encore admis sa première promotion. Du reste, le prestige, si elle existe, n'a guère d'importance pour l'entreprenariat qui est la voie que souhaite suivre l'auteur du sujet.

raphychek a écrit :
ven. juil. 06, 2018 8:53 pm
Augmenter le nombre d’admissible veut juste dire que l’école considère les compétences orales plus importantes que les compétences écrites, ce qui est selon moi normal pour une école d’ingé, et me pousserait plus encore à y aller. Les gens qui peuvent t’appirter des soft skills ou du réseau sont souvent ceux à l’aise à l’oral et socialement ..

Une affirmation à nouveu discutable : il n'est pas évident que des oraux essentiellement scientifiques et très normés permettent d'évaluer véritablement les soft skills. De plus en suivant ce raisonnement, Télécom serait à privilégier puisqu'il y a beaucoup plus d'admissibles à Télécom qu'a CS...

raphychek a écrit :
ven. juil. 06, 2018 8:53 pm
- a l’étranger, peu de personnes ne connaissent Telecom. Ceux qui connaissent un peu connaissent l’X, l’ENS pour ceux dans la recherche, et parfois Mines ou Centrale. Ensuite pour l’entreprenariat ce n’est pas un point important. (Stats effectués sur un échantillon pas très grand composé des membres de ma familles d’origines divers et variés et one vivant pas en France pour la moitié. A prendre avec des pincettes, mais ça me semble très probable)
Comme tu le relèves toi-même, ton échantillon est particulièrement limité. Au-delà des opinions nécessairement subjectives et difficiles à étayer sur un sujet comme celui-ci, les éléments objectifs tels que les classements internationaux suggèrent que ni Télécom ni CS ne sont particulièrement connues à l'étranger. Ce constat s'étend d'ailleurs à la quasi-totalité des écoles. Si l'X et les ENS se démarquent c'est précisément en raison de leur implication plus importante dans la recherche qui reste le critère majeur pour la notoriété internationale des établissements d'enseignement supérieur.

raphychek a écrit :
ven. juil. 06, 2018 8:53 pm
- Telecom propose une formation technique en info de meilleure qualité. Mais bon, ajd l’info s’apprend très bien plus ou moins seul tant qu’on a des bases solides que CS saurait aussi rapporter
A nouveau, une affirmation qui manque de nuance : à l'heure actuelles de nombreuses compétences peuvent, en effet, être acquises de manière autonome. Cela ne signifie pas pour autant que les cursus ciblés sur ces compétences soient inutiles.

raphychek a écrit :
ven. juil. 06, 2018 8:53 pm
Mais perso j’aurais choisi CS qui a selon moi trois énormes avantages
Aucun des avantages que tu listes ne me paraît mériter d'être qualifié d'"énorme" : certes une promotion plus large peut, en effet, donner accès à davantage de contacts et donc in fine d'investisseurs. Mais, le pool d'investisseurs potentiels est suffisamment large pour relativiser la taille de n'importe quel réseau d'alumni. Et l'on pourrait tout aussi bien soutenir qu'une petite promotion permet d'établir des liens, certes moins nombreux, mais plus solides et plus profonds.

Bref, il y a des éléments qui plaident en faveur de CS comme de Télécom mais ce message me semble singulièrement manquer de nuances. Je précise que je ne suis pas non plus issu de l'une ou l'autre des deux écoles concernées.

Antoine-
Messages : 371
Enregistré le : lun. juin 08, 2015 7:31 pm
Classe : Ecole

Re: Centrale Supélec ou TélécomParis

Message par Antoine- » ven. juil. 06, 2018 11:14 pm

raphychek a écrit :
ven. juil. 06, 2018 8:53 pm
- plus de choix de DD que ce soit en science à l’etranger (donc de spécialisation dans ce cas là..Je connais Une CS qui vas en master de computer science a Stanford à la rentrée par exemple) ou en France dans le pipo (c’est des compétences et réseaux qui peuvent s’avérer très utiles pour un entrepreneur)
Ca fait deux fois que tu fais l'erreur donc je me permets de te corriger.

D'une part, l'affirmation "plus de choix" est fausse car l'offre à laquelle tu fais référence est disponible sur le marché libre et tout le monde y a accès, quelle que soit l'école. Que ce soit de CS, de l'X, des Ponts ou de n'importe quelle école du même acabit, des élèves postulent chaque année et sont pris à Stanford, au MIT, ou à toute autre université de ce genre.

D'autre part, il ne s'agit nullement d'un double diplôme comme tu sembles le faire croire, mais d'un Master of Science. Autrement dit, il n'y a aucun accord ni partenariat entre les deux établissements et cela se traduit par deux différences majeures avec un double diplôme : on paye le prix du MSc (ici, très élevé puisqu'on parle d'universités américaines) et on est, comme je l'ai mentionné, sur le marché libre donc soumis à la concurrence mondiale et pas seulement à l'intérieur de l'école.

Je ne commenterai pas le reste de ton message car Chactas s'en est déjà chargé.
MPSI & MP* - Télécom ParisTech
Colleur en MPSI

tunyo
Messages : 143
Enregistré le : ven. mai 13, 2016 11:13 am

Re: Centrale Supélec ou TélécomParis

Message par tunyo » sam. juil. 07, 2018 1:26 am

Antoine- a écrit :
ven. juil. 06, 2018 11:14 pm
raphychek a écrit :
ven. juil. 06, 2018 8:53 pm
- plus de choix de DD que ce soit en science à l’etranger (donc de spécialisation dans ce cas là..Je connais Une CS qui vas en master de computer science a Stanford à la rentrée par exemple) ou en France dans le pipo (c’est des compétences et réseaux qui peuvent s’avérer très utiles pour un entrepreneur)
Ca fait deux fois que tu fais l'erreur donc je me permets de te corriger.

D'une part, l'affirmation "plus de choix" est fausse car l'offre à laquelle tu fais référence est disponible sur le marché libre et tout le monde y a accès, quelle que soit l'école. Que ce soit de CS, de l'X, des Ponts ou de n'importe quelle école du même acabit, des élèves postulent chaque année et sont pris à Stanford, au MIT, ou à toute autre université de ce genre.

D'autre part, il ne s'agit nullement d'un double diplôme comme tu sembles le faire croire, mais d'un Master of Science. Autrement dit, il n'y a aucun accord ni partenariat entre les deux établissements et cela se traduit par deux différences majeures avec un double diplôme : on paye le prix du MSc (ici, très élevé puisqu'on parle d'universités américaines) et on est, comme je l'ai mentionné, sur le marché libre donc soumis à la concurrence mondiale et pas seulement à l'intérieur de l'école.

Je ne commenterai pas le reste de ton message car Chactas s'en est déjà chargé.
La question est pas tant la possibilité d'accès (à priori universelle comme tu le dis), mais est-ce que les mêmes chances sont offertes, et corrige moi si je me trompe mais il me semble qu'à Télécom c'est quand même bien moins encouragé (au moins pour les US) qu'à Centrale, ce qui n’empêche pas "qui veut" de tenter.

Concernant la terminologie "Double diplôme", c'est effectivement un double diplôme au sens où ton école t'origine reconnait ta formation à l'étranger comme "équivalente" et te permet de valider ainsi ton diplôme français. En revanche il n'y a pas (dans la plupart des cas) de partenariat (c'est à dire pas de réciprocité entre l’école française et l'université américaine sur l'envoi d'étudiants de part et d'autre) et donc les frais sont à charge de l'étudiant.
2013-2016 : Double Licence - Versailles
2016-2018 : Ecole Centrale Paris
2018-2019 : Université de Californie, Berkeley (M.S)

raphychek
Messages : 21
Enregistré le : mer. juil. 15, 2015 10:44 am
Classe : PSI*

Re: Centrale Supélec ou TélécomParis

Message par raphychek » sam. juil. 07, 2018 2:45 am

Alors en effet, il se peut que j'ai manqué de nuance ou de détail dans mon précédent messages. Veuillez m'en excuser. Mon but est d'apporter le plus d'information à l'auteur du topic, sous mon point de vue personnel (je ne présente rien comme une vérité générale, malgré l'utilisation précédente tu terme "faits" qui était probablement mal choisi.

Je me permet donc de réagir aux dires de Chactas point par point.
Chactas a écrit :
ven. juil. 06, 2018 9:23 pm
raphychek a écrit :
ven. juil. 06, 2018 8:53 pm
- CS conserve le prestige de Centrale paris, sans le moindre doute.

Je vois mal comment tu peux affirmer de manière aussi assurée ("sans le moindre doute") une telle chose alors que CS n'a même pas encore admis sa première promotion. Du reste, le prestige, si elle existe, n'a guère d'importance pour l'entreprenariat qui est la voie que souhaite suivre l'auteur du sujet.
Alors oui, en effet, je n'ai pas du tout détaillé ma pensé ici et me suis contenté de lancer la conclusion de ma démarche intellectuelle que voici :
Le prestige d'une école n'est pas quelque chose qui change du jour au lendemain. Une école deviens prestigieuse en vieillissant et en ayant formé des personnes reconnues dans leurs domaines. À contrario, une école perd de son prestige quand la formation qu'elle fournie ne semble plus être en adéquation avec les attentes de la société.

La fusion de Centrale Paris et Supéléc c'est avant tout la fusion d'une grande école généraliste très prestigieuse et d'une école spécialisée dans l'électronique et les sciences du numériques, ce qui incarne un peu la notion de progrès moderne.

Par exemple, il y a quelques décennies encore, lorsque le progrès venait de l'industrie, l'école des Arts et Métiers était parmi les plus prestigieuses. Elles conservent encore aujourd'hui un réel prestige, mais plus aussi intense. Si l'école ne s'adaptais pas du tout à l'ère du numérique (ce qu'elle fait, peut-être un peu lentement, mais passons), elle ne saurait plus former de gens qui apportent réellement des choses à la société et perdrait de son prestige.

C'est pour cette raison qu'aujourd'hui, aux yeux de monsieur tout le monde, CentraleSupéléc = Centrale (et ca c'est prestigieux) + Supéléc (et ca c'est lié numerique).

Ensuite il conviendrait peut-être de definir la notion de prestige. La définition que j'ai adopté jusque la faisait plutot mention à l'impression globale d'une école sur monsieur et madame tout le monde. Il est possible que l'école devienne moins convoitée des élèves en prépa, mais même dans le pire des cas, de là a ce que la reputation et le prestige de CS chute vraiment, l'auteur auras bien entamé sa carrière et ne seras plus trop concerné
Chactas a écrit :
ven. juil. 06, 2018 9:23 pm
raphychek a écrit :
ven. juil. 06, 2018 8:53 pm
Augmenter le nombre d’admissible veut juste dire que l’école considère les compétences orales plus importantes que les compétences écrites, ce qui est selon moi normal pour une école d’ingé, et me pousserait plus encore à y aller. Les gens qui peuvent t’appirter des soft skills ou du réseau sont souvent ceux à l’aise à l’oral et socialement ..

Une affirmation à nouveu discutable : il n'est pas évident que des oraux essentiellement scientifiques et très normés permettent d'évaluer véritablement les soft skills. De plus en suivant ce raisonnement, Télécom serait à privilégier puisqu'il y a beaucoup plus d'admissibles à Télécom qu'a CS...
Non, les oraux des concours ne permettent clairement pas d'évaluer véritablement des soft skills. Mais ils le permettent déjà infiniment plus que les écrits. Lors de mes oraux de 3/2 j'avais rencontré un candidat libre 5/2 déjà integré dans une super école qui repassait l'X. Il m'a raconté que malgré son admissibilité puis ses oraux qui, d'un point de vu académique, se sont plutot bien passé, s'est vu dire par son correcteur d'oral quelque chose comme "tu n'as pas le profil ou le tempérament d'un futur polytechnicien et on cherche pas a recruter des gens comme toi". Sans surprise, il a eu une mauvaise note et n'a pas été admis.
Au début j'étais plutot outré, mais en vrai je trouve ca plutot normal, avec du recul. Une école recrute des élèves d'une part, evidemment, pour ses compétences académiques, mais aussi, et avant toute chose dans l'absolu, pour former les cadres de demain. Selon moi, il est de leur droit de refuser quelqu'un qui n'est pas compatible avec la formation qu'ils proposent (encore une fois, selon moi. je ne dis pas avoir raison dans l'absolu) Le mec sus-cité ne se serait d'ailleurs probablement pas du tout senti à sa place à l'X et aurait probablement été mieux dans une ENS où il se serait plus épanoui d'un point de vue personnel que dans son école
Chactas a écrit :
ven. juil. 06, 2018 9:23 pm
raphychek a écrit :
ven. juil. 06, 2018 8:53 pm
- a l’étranger, peu de personnes ne connaissent Telecom. Ceux qui connaissent un peu connaissent l’X, l’ENS pour ceux dans la recherche, et parfois Mines ou Centrale. Ensuite pour l’entreprenariat ce n’est pas un point important. (Stats effectués sur un échantillon pas très grand composé des membres de ma familles d’origines divers et variés et one vivant pas en France pour la moitié. A prendre avec des pincettes, mais ça me semble très probable)
Comme tu le relèves toi-même, ton échantillon est particulièrement limité. Au-delà des opinions nécessairement subjectives et difficiles à étayer sur un sujet comme celui-ci, les éléments objectifs tels que les classements internationaux suggèrent que ni Télécom ni CS ne sont particulièrement connues à l'étranger. Ce constat s'étend d'ailleurs à la quasi-totalité des écoles. Si l'X et les ENS se démarquent c'est précisément en raison de leur implication plus importante dans la recherche qui reste le critère majeur pour la notoriété internationale des établissements d'enseignement supérieur.
J'ai parlé de mon échantillon ici, mais aussi il faut prendre en compte le fait qu'il y ai bcp plus d'almunis CS que Telecom Paris. Par exemple, la City est remplie de Centraliens. Beaucoup de francais dans les banques a NY le sont aussi.

Je n'ai fait aucune mention a des classements quelconques ici. Je pense qu'ils ne mettent pas du tout en avant l'essentiel de l'école, qui est la qualité de la formation proposée. Mais si tu veux en parler, on retrouve CS dans le classement des meilleurs ecoles en terme d'employabilité (https://www.letudiant.fr/etudes/ces-eta ... nique.html) alors que Telecom n'y est pas.
Une fois de plus par contre : je n'accorde que très peu d'importances aux classements et je considère personnelement Telecom Paris comme une des meilleures écoles francaises

Mais bon, tout ca ne concerne pas trop l'auteur, comme tu l'a si bien dit
Chactas a écrit :
ven. juil. 06, 2018 9:23 pm
raphychek a écrit :
ven. juil. 06, 2018 8:53 pm
- Telecom propose une formation technique en info de meilleure qualité. Mais bon, ajd l’info s’apprend très bien plus ou moins seul tant qu’on a des bases solides que CS saurait aussi rapporter
A nouveau, une affirmation qui manque de nuance : à l'heure actuelles de nombreuses compétences peuvent, en effet, être acquises de manière autonome. Cela ne signifie pas pour autant que les cursus ciblés sur ces compétences soient inutiles.

Ahah alors oui, je ne dit pas du tout ca, surtout que j'étudies moi-même l'informatique dans une ENS. Ce que je disais c'est que la différence de niveau en informatique entre CS et Télécom peut-être rattrapée par un travail personnel (ou alors par un DD dans une université étrangère ou master en France...).
Après il est vrai que de facon entièrement autonome il est très difficile d'atteindre un réel niveau de compétence en informatique, de haut niveau.
[/quote]
Chactas a écrit :
ven. juil. 06, 2018 9:23 pm
raphychek a écrit :
ven. juil. 06, 2018 8:53 pm
Mais perso j’aurais choisi CS qui a selon moi trois énormes avantages
Aucun des avantages que tu listes ne me paraît mériter d'être qualifié d'"énorme" : certes une promotion plus large peut, en effet, donner accès à davantage de contacts et donc in fine d'investisseurs. Mais, le pool d'investisseurs potentiels est suffisamment large pour relativiser la taille de n'importe quel réseau d'alumni. Et l'on pourrait tout aussi bien soutenir qu'une petite promotion permet d'établir des liens, certes moins nombreux, mais plus solides et plus profonds.

Bref, il y a des éléments qui plaident en faveur de CS comme de Télécom mais ce message me semble singulièrement manquer de nuances. Je précise que je ne suis pas non plus issu de l'une ou l'autre des deux écoles concernées.
Ok alors la j'ai clairement dit "selon moi" puis j'ai donné des avis personnels. Je n'ai pas assez de recul pour pouvoir en parler aujourd'hui comme une experience personnelle, mais pour cotoyer de très proche quelqu'un qui à lancé sa startup et qui donc complétement immergé dans ce milieu, les personnes issues d'écoles avec beaucoup d'alumnis puissants sont très très avantagés.
Je n'ai pas d'explication formelle, mais une idée serait qu'un investisseur pourrait plus facilement être interessé par ton projet s'il travaille avec des gens qui viennent de ton ecole. C'est statistiquement plus commun pour des ecoles avec des grosses promos que pour des ecoles avec des petites promos.
[/quote]
Antoine- a écrit :
ven. juil. 06, 2018 9:23 pm
Ca fait deux fois que tu fais l'erreur donc je me permets de te corriger.

D'une part, l'affirmation "plus de choix" est fausse car l'offre à laquelle tu fais référence est disponible sur le marché libre et tout le monde y a accès, quelle que soit l'école. Que ce soit de CS, de l'X, des Ponts ou de n'importe quelle école du même acabit, des élèves postulent chaque année et sont pris à Stanford, au MIT, ou à toute autre université de ce genre.

D'autre part, il ne s'agit nullement d'un double diplôme comme tu sembles le faire croire, mais d'un Master of Science. Autrement dit, il n'y a aucun accord ni partenariat entre les deux établissements et cela se traduit par deux différences majeures avec un double diplôme : on paye le prix du MSc (ici, très élevé puisqu'on parle d'universités américaines) et on est, comme je l'ai mentionné, sur le marché libre donc soumis à la concurrence mondiale et pas seulement à l'intérieur de l'école.

Je ne commenterai pas le reste de ton message car Chactas s'en est déjà chargé.

Merci de me corriger, j'ai pas été très clair ici.
Je faisais mention au fait que CS (centrale) envoie 62,9% de ses étudiants à l'étranger pour au moins un semestre et CS (supelec) 33,8%, la ou Telecom en envoi 18,8% (cf site de l'étudiant). Les stats d'après la fusion devrait logiquement nous montrer qu'il y a quand meme plus que deux fois plus de CS qui partent que de Télécom. Plus globalement, CS semble plus pousser ses élèves a faire des doubles formations ou alors des formations complémentaires en sortie d'école.
Enfin, quand on a deux diplomes en sortie, ca s'appelle un double diplome. Je n'ai pas fait de mention à un quelconque partenariat (d'ailleurs il me semble que Telecom a meme plus de partanaire que Centrale et son réseau TIME, même si les eleves ne tendent pas trop a les exploiter selon les stats).

Tunyo (ci dessus) explique bien ce que j'ai voulu dire.


Veuillez m'excuser de ne pas avoir été clair depuis le début et merci pour vos corrections et réponses. Je ne cherche ici qu'a donner le plus d'infos possible à l'auteur pour aiguiller son choix en fonction de ses projets. Je rappel quand même que je ne prétend pas dire de verite universelles, mais je donne simplement mon avis

Avatar du membre
Hibiscus
Messages : 1370
Enregistré le : ven. oct. 27, 2017 10:55 am
Classe : Bac a fleurs

Re: Centrale Supélec ou TélécomParis

Message par Hibiscus » sam. juil. 07, 2018 4:53 am

raphychek a écrit :
sam. juil. 07, 2018 2:45 am
Non, les oraux des concours ne permettent clairement pas d'évaluer véritablement des soft skills. Mais ils le permettent déjà infiniment plus que les écrits. Lors de mes oraux de 3/2 j'avais rencontré un candidat libre 5/2 déjà integré dans une super école qui repassait l'X. Il m'a raconté que malgré son admissibilité puis ses oraux qui, d'un point de vu académique, se sont plutot bien passé, s'est vu dire par son correcteur d'oral quelque chose comme "tu n'as pas le profil ou le tempérament d'un futur polytechnicien et on cherche pas a recruter des gens comme toi". Sans surprise, il a eu une mauvaise note et n'a pas été admis.
Au début j'étais plutot outré, mais en vrai je trouve ca plutot normal, avec du recul. Une école recrute des élèves d'une part, evidemment, pour ses compétences académiques, mais aussi, et avant toute chose dans l'absolu, pour former les cadres de demain. Selon moi, il est de leur droit de refuser quelqu'un qui n'est pas compatible avec la formation qu'ils proposent (encore une fois, selon moi. je ne dis pas avoir raison dans l'absolu) Le mec sus-cité ne se serait d'ailleurs probablement pas du tout senti à sa place à l'X et aurait probablement été mieux dans une ENS où il se serait plus épanoui d'un point de vue personnel que dans son école

Plus que pas convaincu. Surtout connaissant la vision du directeur du concours.
Ca m'a tout l'air d'un propos deforme et rearrange plusieurs fois pour aboutir a une phrase assez absurde.

Je suis plutot (un peu, on va dire) d'accord avec le reste, en revanche.
Modulo un point :
Pourquoi ce critere de "regardez, la bas ya plus de gens qui vont a l'etranger" ?
(C'est pas ironique, malgre mon emplacement actuel). J'ai pas du tout l'impression, surtout quand je vois la moyenne des etudiants francais (occidentaux, en fait..) dans les universites alentours, que ce soit un critere a considerer. Ca fait rever les eleves, oui, ca les fait sortir de leur monde, oui, mais academiquement, 90% des "doubles formations superloin" n'apportent (outre la culture) rien de plus, voire moins que des possibilites locales.
Lycée Masséna (Pcsi-PC*)
École polytechnique (X2015)
Université de Tokyo/Tohoku - Thèse (Astrophysique)

Merlin26
Messages : 7
Enregistré le : jeu. juil. 05, 2018 1:19 pm
Classe : PSI*

Re: Centrale Supélec ou TélécomParis

Message par Merlin26 » sam. juil. 07, 2018 10:13 am

Merci à tous pour vos propos !

Alors Squaro, oui je crois qu'un bon entrepreneur sait d'abord apprendre par lui même par exemple en lisant des bouquins du personal MBA (ou n'importe quoi d'autre qui apporte des connaissances plus large que le simple enseignement qu'on nous dispense) ou en apprenant à programmer (pour mon cas) grâce aux MOOCs, etc... et je compte passer le plus clair de mon temps l'année prochaine dans cette optique.
Je pense qu'il vaut mieux acquérir des connaissances en business, marketing avec des livres très bien écrit, de spécialistes que de payer un DD avec certes des cours de qualités mais moindre et en plus de cela débourser des milliers d'euros que je pourrai très bien investir dans mes projets, etc.. (ces't mon simple avis). Je suis ouvert pour partir à l'étranger mais seulement dans le cadre d'un stage.
Quel est ton parcours dans ton cas ?

Tu me conseilles de prendre l'école qui est la plus facile pour valider ses exams pour faire des projets annexes, ce qui me conforte dans ma visions des choses. Cependant, je ne vois pas comment comparer les difficultés des deux écoles puisqu'aucune personne n'a suivi les deux cursus en même temps pour comparer.. ^^

Il est vrai qu'un gros réseau pourrait bien m'aider pour lancer ma start-up mais d'après les stats l'incubateur de TelecomParis est le plus performant dans toute la France dans le domaine du numérique aussi..
Aussi il est un point non négligeable, c'est qu'il me semble que les spécialités qui me plairaient se trouvent sur le campus de Metz pour CS, ce qui veut dire aller sur ce campus après une année à Saclay, c'est-à-dire être loin de Paris.. Il faut tout de même que je me renseigne mieux à ce sujet pendant les oraux que je vais passer à CS.
Modifié en dernier par Merlin26 le sam. juil. 07, 2018 11:10 am, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Hibiscus
Messages : 1370
Enregistré le : ven. oct. 27, 2017 10:55 am
Classe : Bac a fleurs

Re: Centrale Supélec ou TélécomParis

Message par Hibiscus » sam. juil. 07, 2018 10:25 am

Je pense que tu veux dire squaro :)
J'ai autant de competences en entreprenariat qu'une casserole coupee en deux.
Lycée Masséna (Pcsi-PC*)
École polytechnique (X2015)
Université de Tokyo/Tohoku - Thèse (Astrophysique)

Merlin26
Messages : 7
Enregistré le : jeu. juil. 05, 2018 1:19 pm
Classe : PSI*

Re: Centrale Supélec ou TélécomParis

Message par Merlin26 » sam. juil. 07, 2018 11:10 am

Effectivement j'ai modifié mon post du coup ^^'..

Avatar du membre
squaro
Messages : 1298
Enregistré le : lun. juin 20, 2011 3:45 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: Centrale Supélec ou TélécomParis

Message par squaro » sam. juil. 07, 2018 12:26 pm

Bon mon cas est pas du tout un bon exemple à suivre.

Déjà je suis sorti en 2005, contexte bien différent de 2018, où les diplômes ne juraient que par la finance.
Ensuite je ne voulais pas du tout être entrepreneur et c’est par frustration que je le suis devenu : j’ai bossé 3 ans chez Orange sans que aucun de mes projets ne soit sorti auprès du grand public.

Ensuite les conseils dépendent toujours du contexte, et donc de tes qualités et défauts.
Tu a plusieurs voies possibles. Si tu veux absolument commencer à entreprendre l’annee prochaine, renseigne toi auprès des élèves des écoles pour sentir dans laquelle c’est plus adaptée.

Tu peux également ne pas commencer tout de suite et essayer de développer une expertise dans un domaine scientifique qui sera une valeur ajouté forte pour démarrer un projet (en machine learning, en électronique, en énergie, en cryptographie,...).

Si veux améliorer ton sens du marché faire un DD avec une école de commerce est intéressant non pas pour le cours mais pour les élèves que tu vas rencontrer qui auront une approche différente des choses.

Si tu peux avoir l’opportunité de faire un DD à Standford c’est clairement une opportunité à saisir. Mais c’est très dur et très cher :)

Les grandes écoles françaises ne forment pas encore tres bien à l’entreprenariat pour une raison simple : elles sont pour le moment les clients des grands groupes français. Il faut du temps et des gros succès en France pour que cela évolue.
Mais je constate que les jeunes sont bien meilleurs que de mon « temps «  car la concurrence est bcp plus rude qu’a mon époque :)

Entreprendre est passionnant mais très exigeant qui s’append comme souvent ... en le pratiquant

Regarde en attendant quelques vidéos de koudetat (the family) pendant tes vacances
Marc
Supélec 2005
Entrepreneur

Merlin26
Messages : 7
Enregistré le : jeu. juil. 05, 2018 1:19 pm
Classe : PSI*

Re: Centrale Supélec ou TélécomParis

Message par Merlin26 » sam. juil. 07, 2018 2:16 pm

Pour ce qui est des défauts et qualités je n'en sais pas grand chose ; je suis un bosseur qui adore apprendre et je m'intéresse un peu à tout mais je crois que je n'aime pas qu'on décide à ma place. C'est pour ça que j'aimerai me tourner vers l'entreprenariat, qui me permettrait de réaliser ce que j'ai envie et qui plus est, représente un gros challenge très motivant.
Je pense que je trouverai ma voie en école et je verrai si un DD vaut le coup ou pas et ceux auxquels je peux prétendre aussi ^^. Je sais qu'à Telecom, il n'est pas insurmontable d'avoir un DD avec HEC car la demande est moins importante et le profil de l'école est plutôt recherché par HEC.. mais ça reste très cher..

Merci pour le lien ça a l'air super intéressant !! Je regarde déjà des vidéos d'entrepreneurs qui ont réussi sans diplômes. Et je commence à lire des livres sur l'entreprenariat justement pour palier le fait que ce ne soit pas encore trop développer en France.

Merci de tes conseils Squaro.

Avatar du membre
bullquies
Messages : 6493
Enregistré le : mar. avr. 17, 2012 9:19 pm
Classe : Thé à la

Re: Centrale Supélec ou TélécomParis

Message par bullquies » sam. juil. 07, 2018 2:32 pm

Bonjour,

une des voies que je n'ai pas beaucoup vu en France et que j'ai vu en Suisse c'était les spin-offs. Beaucoup font des doctorats pour développer leur propre technologie et la commercialisent en créant une spin-off qui l'exploite (via un produit, des licences, etc). Ca permet à la fois de faire de la recherche mais aussi d'avoir un débouché qui ne soit pas nécessairement académique.

Une petite liste non exhaustive pour te faire une idée : https://vpi.epfl.ch/EPFL-Spin-offs

Où que tu ailles, saches que c'est une possibilité qui existe :)

Merlin26
Messages : 7
Enregistré le : jeu. juil. 05, 2018 1:19 pm
Classe : PSI*

Re: Centrale Supélec ou TélécomParis

Message par Merlin26 » dim. juil. 08, 2018 10:10 am

Merci Bullquies c'est assez intriguant comme démarche ! ^^

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités