Question Magistère Physique

Si vous avez une question sur une école, sur la formation proposée, les options, les débouchés.

Modérateurs : JeanN, Michel Quercia

Albert-Céléstin
Messages : 4
Enregistré le : jeu. août 23, 2018 6:02 pm
Classe : PCSI

Question Magistère Physique

Message par Albert-Céléstin » sam. août 25, 2018 12:21 am

Bonjour,
J'ai quelque questions a propos des admissions dans les magistères de physique(Orsay, diderot, grenoble, strasbourg)
Je viens de faire une année de fac de mathématiques(que j'ai validé) et je compte redoubler en fac de physique.
Puis je encore intégrer un magistère de physique malgré mon redoublement?
Cela serais t-il différent si je redoublais en PCSI?

Nathan22
Messages : 128
Enregistré le : lun. juil. 23, 2018 12:06 am

Re: Question Magistère Physique

Message par Nathan22 » sam. août 25, 2018 9:59 am

Bonjour,

Non ce n'est pas rédhibitoire. On a le droit de se réorienter. Et énormément d'étudiants se réorientent à la fin de la L1. ( Même plus Tard).

Le plus important c'est ton niveau que tu auras en Physique durant tes 3 années.

Tu n'as absolument pas besoin d'aller en PCSI. Cela serait inutile et ne servirait à rien. Les CPGE sont faites pour préparer des concours des grandes écoles d'ingénieurs (et de recherche.). Même si tu y allais il faudrait quand même que tu ailles en L2 ou L3 Physique.

Aller en CPGE en se disant qu'on va a la fac après non c'est vraiment stupide et ridicule.

Reste a l'Université tu auras une excellente formation en Physique pendant 3 ans où tu vas pouvoir l'approfondir et ensuite tu seras pris en Magistere.

Si tu vises un Magistère de Physique va en fac de Physique.

Par contre peut être que tu aurais pu te réorienter au S2 en fac de Physique.

Si tu redoubles en L1 Physique, tu vas sûrement pouvoir valider des UE similaires à ta L1 Math si c'est la même fac.

Enfin avec ta L1 Math tu aurais peut être pu accéder à un des parcours Math Physique en L2 sur dossier.

Mais si tu veux uniquement approfondir la Physique alors va en fac de Physique tu seras comblé.

Avatar du membre
saysws
Messages : 1296
Enregistré le : ven. mai 06, 2016 2:51 pm
Classe : Sorcier

Re: Question Magistère Physique

Message par saysws » sam. août 25, 2018 10:40 am

Pour information le magistère d'Orsay (meilleur formation de France en physique après les ENS) recrute à 80% des CPGE, du coup oui il est plutôt conseillé d'être en CPGE pour y être pris, et je pense que ça doit être plus ou moins pareil pour les autres magistères cités.

Je pense qu'un redoublement fait un peu "tache" sur un dossier, mais pas trop non plus, donc si c'est pour passer d'une fac à une autre évite (pour un magistère de physique que t'es fais L1/L2 de maths ou L1/L2 de physique ça doit pas changer grand chose...), par contre si c'est pour aller en prépa sachant que ces magistères sont très faciles à avoir à la sortie de prépa ça peut être une idée ! Mais les questions à se poser quand on envisage un redoublement dans le même domaine sont toujours les mêmes : est ce que tu supportera de revoir les même choses ? De rallonger tes études d'un an ?
2016-2018 - PCSI 1 / PC*- Champollion
2018- ? - ENS Ulm

Nathan22
Messages : 128
Enregistré le : lun. juil. 23, 2018 12:06 am

Re: Question Magistère Physique

Message par Nathan22 » sam. août 25, 2018 11:19 am

saysws a écrit :
sam. août 25, 2018 10:40 am
Pour information le magistère d'Orsay (meilleur formation de France en physique après les ENS) recrute à 80% des CPGE, du coup oui il est plutôt conseillé d'être en CPGE pour y être pris, et je pense que ça doit être plus ou moins pareil pour les autres magistères cités.

Je pense qu'un redoublement fait un peu "tache" sur un dossier, mais pas trop non plus, donc si c'est pour passer d'une fac à une autre évite (pour un magistère de physique que t'es fais L1/L2 de maths ou L1/L2 de physique ça doit pas changer grand chose...), par contre si c'est pour aller en prépa sachant que ces magistères sont très faciles à avoir à la sortie de prépa ça peut être une idée ! Mais les questions à se poser quand on envisage un redoublement dans le même domaine sont toujours les mêmes : est ce que tu supportera de revoir les même choses ? De rallonger tes études d'un an ?
Saysws, c'est dommage que tu fasses la "propagande" des CPGE ,même si c'est compréhensible vu que tu y proviens.

Il ne faut pas généraliser le % du Magistère d'Orsay. Les Magistères de Physique prennent de très bons étudiants de l'Université ou des CPGE.

Il faut quand même préciser qu'à la base les étudiants de CPGE ne vont pas en CPGE pour intégrer un Magistère sur Dossier ou aller en fac. On leur donne des équivalences mais à la base ils y vont pour préparer et réussir des concours.

De plus ces Magistères ne sont pas faciles à avoir en sortant de CPGE. Il faut avoir de bonnes notes en CPGE.

Saysww à réussi à intégrer l'ENS Ulm, bravo à lui. Mais tous les étudiants de CPGE n'intègrent pas l'ENS Ulm et tous les étudiants de CPGE n'ont pas d'excellents résultats non plus.

Je relativise car sur ce forum vous trouverez des membres qui ont intégré l'X, les ENS ,CS, les écoles les plus sélectives et pour eux tout est facile. Mais on oublie qu'il y a la grande majorité des étudiants de CPGE qui intègrent des écoles d'ingénieurs beaucoup moins sélectives. ( cf les statistiques en PC --> http://www.scei-concours.fr/stat2017/pc.html )

C'est pareil pour le Magistère de Math de Strasbourg qui recrute des étudiants de CPGE ou de L2 Math. (50/50).

C'est une formation analogue à celle proposée par les ENS.

Les Magistères prodiguent une excelle formation en Physique.Peut-être que celui d'Orsay est mieux ( je ne sais pas je ne le connais pas) en tout si on provient d'un Magistère on s'en sortira bien.


Donc NON il n'est pas conseillé d'aller en CPGE. Il veut faire de la Physique, alors qu'il continue à l'Université et il pourra intégrer un Magistère de Physique. Il n'a pas besoin d'avoir toutes les matières de CPGE. Si il veut faire ce Magistère de Physique et de la recherche et si il aime l'Université, la meilleure solution est qu'il reste à l'Université.

C'est peut-être le choix de ce Magistère d'Orsay de recruter à 80% de CPGE et 20% d'Université mais ce n'est pas le cas des autres Magistères.

C'est à relativiser en sachant qu'à l'Université tous les étudiants ne demandent pas à aller en Magistère. (Très peu)

Non un redoublement ne fait pas tache si il se réoriente. C'est compréhensible et les jury regarderont surtout ses résultats de L1/L2/L3 Physique.

Mais oui il pourrait aller en L2 Math/Physique (comme la MPA à Strasbourg ou une autre bi-licence ailleurs). Au pire si il se réoriente en L1 Physique il perdra un an. Ce n'est rien. Au moins il fera ce qu'il aime.


Si il l'aime la Physique, qu'il veut faire que de la Physique et avoir le temps de la comprendre etc, l'Université est le meilleur choix. Il a déjà choisi l'Université d'ailleurs. Il se classera bien et il aura sa place en Magistère de Physique.

La question est surtout de savoir quel système lui convient le mieux. A l'Université il n'aura pas de Concours, pas de SI, pas d'Info etc et il fera de la Physique. Il ne veut intégrer aucune école d'ingénieur. Déjà en allant en CPGE il prendra la place d'un lycéen qui aurait voulu intégrer une école d'ingénieurs.

Comme dit ils prennent les très bons étudiants de fac ou de CPGE. Donc pas la peine d'aller en CPGE. S'il est bon à l'université il réussira.

Surtout il veut faire de la Physique. En CPGE pardonnez moi mais on n'a pas vraiment beaucoup de temps sur une matière, il faut travailler toutes les matières pour les concours, pas mal de bachotage ,il aura de la Chimie,beaucoup de math (10h/semaine)...

Je trouve que par rapport à ce qu'il veut faire, le Magistère de Physique cela serait vraiment inutile et pas le bon choix d'aller en CPGE.

Il y a des places pour les bons étudiants de l'Université ( et peu d'étudiants demandent à aller en Magistère) donc cela serait naturelle d'y aller par la fac.

Si encore il hésitait à faire des concours là peut-être ça aurait été judicieux d'aller en CPGE.

Mais dans son cas il veut uniquement faire de la Physique, intégrer le Magistère de Physique donc qu'il reste à l'Université il aura du temps pour approfondir la Physique. Tout en ayant un peu de Math et de Chimie.
Modifié en dernier par Nathan22 le sam. août 25, 2018 12:01 pm, modifié 1 fois.

Albert-Céléstin
Messages : 4
Enregistré le : jeu. août 23, 2018 6:02 pm
Classe : PCSI

Re: Question Magistère Physique

Message par Albert-Céléstin » sam. août 25, 2018 11:57 am

Merci pour les réponses.
Ma situation pour l'instant
2017-2018: L1 Mathématiques (Validé sans rattrapages avec moins de 12/20, j'avais demandé un double licence maths physique en L2 mais je ne l'ai pas eu pour notes insuffisantes)
2018-2019: PCSI OU L1 Physique
Je suis pour l'instant inscrit en PCSI mais j'hésite un peu car j'ai peur de craquer sous la charge de travail et j'aimais bien l'ambiance en université.
(J'ai postulé en PCSI car j'avais peur de ne pas réussir "seul")
Donc, voyant cette situation, je ne sais pas si cela vaut le cout que je détruise le moral et la santé pour arriver au même résultat.

Hika
Messages : 51
Enregistré le : lun. juin 08, 2015 4:52 pm

Re: Question Magistère Physique

Message par Hika » sam. août 25, 2018 12:14 pm

Tu as demandé à ta faculté s'il était possible de passer en L2 Physique (classique, sans maths) directement ? J'ai une amie à Orsay qui a fait double licence Maths/Info en L1 et qui va en L2 Physique à la rentrée.
Sinon, je suis aussi un partisan de la formation dispensée par les CPGE. Se réorienter n'est pas un drame, loin de là, il faut juste bien savoir le justifier sur lettre ou en entretien si tu candidates à des parcours sélectifs.
Modifié en dernier par Hika le sam. août 25, 2018 3:15 pm, modifié 1 fois.
BCPST - Saint-Louis - Paris VI
BioPlus - Université Paris Sud
ENS Lyon - Département de Biologie

Nathan22
Messages : 128
Enregistré le : lun. juil. 23, 2018 12:06 am

Re: Question Magistère Physique

Message par Nathan22 » sam. août 25, 2018 12:24 pm

Albert-Céléstin a écrit :
sam. août 25, 2018 11:57 am
Merci pour les réponses.
Ma situation pour l'instant
2017-2018: L1 Mathématiques (Validé sans rattrapages avec moins de 12/20, j'avais demandé un double licence maths physique en L2 mais je ne l'ai pas eu pour notes insuffisantes)
2018-2019: PCSI OU L1 Physique
Je suis pour l'instant inscrit en PCSI mais j'hésite un peu car j'ai peur de craquer sous la charge de travail et j'aimais bien l'ambiance en université.
(J'ai postulé en PCSI car j'avais peur de ne pas réussir "seul")
Donc, voyant cette situation, je ne sais pas si cela vaut le cout que je détruise le moral et la santé pour arriver au même résultat.

Albert-Célestin,

Bravo pour avoir validé ton année. Ne t'inquiète pas tu pourras t'améliorer pour être admis en Magistère. L'important c'est surtout la L1/ L2(/L3 )Physique.

En CPGE le rythme est élevé ,c'est très encadré ( le cours du prof suffit ),tu as des exercices, des colles, des DM, un DS chaque semaine...

C'est un rythme à prendre mais c'est possible (pour certains). Selon les CPGE tu peux avoir un rythme plus où moins fort et un niveau d'exigence plus ou moins fort.

Tu sais l'autonomie à l'Université pour certains c'est innée mais comme tout ça s'apprend.

Si tu aimes bien l'ambiance, et le type d'enseignement à l'Université, je te conseillerai de rester à l'Université.

Tu sais certains des meilleurs Chercheurs à l'ENS Lyon ne sont pas Normaliens. On peut être très bon en CPGE mais aussi très bon à l'Université.

Ce sont deux systèmes différents.

Certains lycéens ne réussissent pas en CPGE où n'arrivent pas à tenir le rythme. Certains en ont eu un très mauvais souvenirs pour différentes raisons. D'autres ont d'excellentes souvenirs de ces 2 années qui leur convenaient parfaitement pour d'autres raisons.

Concernant le fait de te détruire le moral et la santé, cela dépend de toi, de tes capacités, et surtout de la formation que tu préfères,qui te convient le mieux. Certains sont très à l'aise en CPGE, d'autres à l'Université.

Effectivement peut-être que tu vas craquer et n'arrivera pas à suivre le rythme. Mais pourquoi aller en CPGE si tu veux seulement aller en Magistère de Physique en sachant que tu peux aussi aller en Magistère de Physique en venant de l'Université ? ( et que tu te sens bien à l'Université)

Vraiment comme les Magistères prennent des 2 profils et que tu te sens bien à l'Université reste à l'Université pour faire de la Physique.

La CPGE va t'embêter avec tout le reste, alors que tu peux être heureux en fac de Physique et réussir à intégrer un Magistère de Physique en venant de l'Université. L'Université est un très bon choix de formation aussi qui apporte beaucoup de choses.

Mais fais le choix qu'il te semble le mieux. En sachant que tu devras avoir de bonnes notes en CPGE pour être pris en Magistère de Physique et si tu ne te sens pas bien en CPGE ou n'aimant pas tels matière ou d'avoir plus de Math que de Physique , cela risque d'être un obstacle...

Sur ce lien les horaires en Math, Physique et Chimie en PCSI : https://lycee-kleber.com.fr/prepas_cpge ... fiques.htm

Surtout qu'en PCSI tu auras beaucoup de Math et beaucoup de Chimie. Tu ne préférerais pas te concentrer sur la Physique ? En L1/L2 Physique il y a aussi de la Chimie et des maths mais ce qui est nécessaire.

La formation dispensée à l'Université est très bien aussi. C'est un état d'esprit différent. Moins bourrin, plus culturel. L'Université ne devrait plus être un choix par défaut. Mais heureusement il y a des étudiants motivés qui choisissent l'Université. Tu as le temps d'approfondir même si il y a pas mal de cours et le contact avec les Chercheur est très enrichissant.

Tu sais déjà que tu aimes l'Université et la Physique alors reste à l'Université.


Pour le Magistère de Physique de Strasbourg :

"Le MdPF est une filière sélective qui recrute les étudiants sur dossier et après un éventuel entretien. A l’Université de Strasbourg, le MdPF est ouvert aux étudiants de L2 MPA, L2 PSI, et L2 PC ayant eu d’excellents résultats.
Plus généralement, il est également ouvert aux étudiants de filières équivalentes proposées par d’autres universités et des CPGE."

Pour le Magistère de Physique de Grenoble cela concerne :

"Ne concerne que :
• les étudiants titulaires d’une Licence de Sciences et Technologies 2ème année (L2: mention physique, physique
mathématique et mécanique, physique et biologie, physique et informatique, physique mécanique et TUE, physique et
chimie, physique chimie et TUE) ;
• les élèves de CPGE scientifiques qui sont admissibles à une école habilitée à délivrer le diplôme d’ingénieur ou école
Normale Supérieure.

Dossier : 1. Relevé des notes obtenues en L1 et L2 ou en CPGE.
2. Appréciation d’un enseignant de physique
+ fiche de renseignement.

Il est accessible après une sélection qui tient compte de la motivation de chaque candidat. Il s'adresse à tous les étudiants dynamiques, curieux et intéressés par la physique, particulièrement adaptée à ceux qui se destinent à la recherche et à l'enseignement "

Pour le Magistère de Physique de Paris Diderot :

"Les critères de sélection sont basés sur (i) les résultats en L2 ou au concours des écoles d’ingénieurs ( et bulletins CPGE) et (ii) la motivation des étudiants pour la physique qu’elle soit fondamentale ou appliquée. Nous recherchons en priorité des étudiants motivés, dynamiques, curieux et intéressés par la physique qui souhaitent acquérir une formation approfondie en physique qu’ils ne trouveront pas dans les écoles d’ingénieurs."

Encore une fois les Magistères prennent une ( très ) bonne part de candidats Universitaires donc pas la peine d'aller en CPGE.

Il y a deux voie, l'Université ou la prépa ( sachant que la majorité des étudiants qui vont en CPGE n'y vont pas pour intégrer un Magistère sur dossier mais une école d'ingénieur) , tu te sens mieux à l'Université alors ça me semble la meilleure voie.

Laut
Messages : 116
Enregistré le : mar. janv. 02, 2018 12:54 pm

Re: Question Magistère Physique

Message par Laut » sam. août 25, 2018 1:13 pm

Nathan, peux-tu rappeler à quel titre tu donnes tous ces conseils ?
Il me semble me souvenir que tu es étudiant en L2, mais je ne sais même plus dans quelle filière.
Peut-être que je me trompe et que tu es prof à la fac ou en prépa ?

En tous cas, il me semble important de savoir quel est le profil du "conseilleur" pour juger de la pertinence des conseils donnés quand ils sont aussi affirmatifs (ici tu incites fortement Albert-Célestin à redoubler en L1 de physique, ailleurs tu incitais fortement un autre posteur à abandonner la prépa pour l'IUT alors qu'il était pris en spé).
L'important en l’occurrence n'est pas la documentation des filières accessible à tous sur internet mais de savoir s'il y a des non-dits du type "on ne prend pas de candidats qui ont redoublé leur 1ère année" ou "on préférera toujours un élève de CPGE avec une admissibilité à une L2 sans mention ou avec mention AB"...

Albert-Célestin, as-tu posé la question à tes profs de fac en expliquant que tu souhaites vraiment te réorienter vers la physique ?
Tu dis que tu n'as pas eu la L2 Maths/physique pour notes insuffisantes, mais y avait-il d'autres infos dans la réponse donnée ?
Est-ce que ce sont tes profs qui t'ont suggéré de candidater en PCSI ?
Est-ce que tu es dans l'une des facs qui a un magistère de physique ? Dans ce cas, peux-tu contacter des "anciens" du magistère pour discuter avec eux de leur dossier et des qualités requises ?

PS : pour ma part, je ne suis "que" parent d'un jeune qui va entrer en PCSI, ingénieur et prof de maths agrégée en lycée (agreg externe obtenue après 20 ans de travail dans le privé et un passage par la fac en prépa agreg)

father
Messages : 7295
Enregistré le : mer. nov. 10, 2010 11:03 pm
Classe : 3J8VR2

Re: Question Magistère Physique

Message par father » sam. août 25, 2018 1:43 pm

La cpge n est pas une obligation, mais ce n est pas une piste a exclure...
Au dela de tout esprit de chapelle
La question première est d identifier le pourquoi du comment.
1) pourquoi avoir choisi une l 1 de maths en 1ere intention
2) pourquoi vouloir redoubler en physique
Désaffection pour les maths. Gout soudain pour la physique. Quel genre ?
3) Pourquoi un magistère/pour faire quoi ensuite ?
prof, chercheur, autre...

Nathan, j apprecie ton enthousiasme mais quelques imprécisions dans ton discours
Il faudrait briller en prepa pour integrer un magistere: non des dossiers moyens avec des admissibilites aux concours peuvent suffire.
Les eleves de prepas visent ils tous les concours des grandes ecoles ? non certains savent deja qu ils passeront l agreg de maths ou de physique et qu ils rejoindront l université dans sa diversité (l3, magistère, ens sur dossier..)
Les cpge dispensent une formation scientifique large bien adaptée a la poursuite d etudes en fac. Ce n est effectivement pas un passage obligé.
Par contre, cela permet aussi d acceder a des ecoles orientee physique et de poursuivre en these..

Un compromis peut également etre trouvé.
Si la pcsi se passe mal (en principe il a une petite avance en maths), il aura toujours le loisir de partir au 2nd semestre dans la fac en convention ou en fin de sup s il a ses 60ects.. c est difficile d arbitrer quand on experimente pas.. c est plus facile a 20ans..
Ce serait plus simple d appecier l exigence de cette prepa en la connaissant ! Llg ou trifouillis les oies ce n est pas pareil..
Idem pour la fac : p6 ou Corte ce n est pas pareil je caricature délibérément..
On ne peut pas apporter du conseil personnalise a partir de generalites..
Pour etre encore plus concret, s il s agit d un petit lycee avec 1 pcsi, que vaut le prof de physique ? grand pédagogue, bienveillant ? Y a t il une psi et une pc derrière ?
Modifié en dernier par father le sam. août 25, 2018 1:48 pm, modifié 1 fois.

Benjamain
Messages : 113
Enregistré le : jeu. janv. 26, 2017 9:39 pm
Classe : Terminale S

Re: Question Magistère Physique

Message par Benjamain » sam. août 25, 2018 1:46 pm

Si tu ne te sens pas bien du tout en PCSI une fois que l'année a commencé (laisse toi un peu de temps pour voir), il vaudrait mieux aller à la fac, oui.

Il semble cependant que les étudiants de magistère (du moins pour Orsay) soient en majorité des ex-prépas. Ainsi, je te conseille de te renseigner (directement au service de recrutement du magistere, sur le groupe Facebook des élèves du magistere s'il existe etc.) sur le niveau requis pour les élèves en fac. Peut être que c'est plus sélectif relativement pour eux selon le profil recherché (ce qui ne serait pas *totalement* insensé étant donné que c'est une formation sélective et normalement plus intensive qu'un parcours lambda, encore une fois ce serait aux étudiants de magistère de te dire).

Concernant ce qui a été dit sur le classe prépa, il faut en effet avoir en tête qui est ton interlocuteur. Si c'est quelqu'un qui n'a jamais mis les pieds en prépa, c'est à prendre avec des pincettes. Il n'y a donc pas de bachotage, bourrage de crâne etc. On ne peut certes pas se laisser aller à étudier ce que l'on veut car il y a un programme, il n'y a par contre évidemment pas d'apprentissage par cœur d'exercices ou de solutions.

Idem pour les soi-disant très bonnes notes (en supposant que cela ait un sens) à avoir en prepa pour accéder à un magistère. De ce que j'ai lu et entendu (d'étudiants en magistere), c'est faux.

Peut être que la pluridisciplinarité de la prépa (maths, chimie) pourrait t'aider dans certains domaines de la physique qui nécessitent une certaines connaissances de ces matières (encore une fois ce serait à des étudiants en physique de répondre) et c'est un avantage potentiel à prendre en compte je pense.
2017-2018 : MPSI Saint-Louis

Albert-Céléstin
Messages : 4
Enregistré le : jeu. août 23, 2018 6:02 pm
Classe : PCSI

Re: Question Magistère Physique

Message par Albert-Céléstin » sam. août 25, 2018 2:27 pm

1) pourquoi avoir choisi une l 1 de maths en 1ere intention
Je pensais vouloir faire de l'informatique, j'ai donc choisi maths-info.
2) pourquoi vouloir redoubler en physique
Désaffection pour les maths. Gout soudain pour la physique. Quel genre ?
J'ai choisi option physique au 2 ème semestre et la physique me plait beaucoup plus que les maths(je pense que le prof y est pour quelque chose)
3) Pourquoi un magistère/pour faire quoi ensuite ?
prof, chercheur, autre...
Je voudrais faire enseignant chercheur en physique(Encore grâce a ce prof de physique je pense)
Si la pcsi se passe mal (en principe il a une petite avance en maths), il aura toujours le loisir de partir au 2nd semestre dans la fac en convention ou en fin de sup s il a ses 60ects
Si je change de formation au 2nd semestre, cela seras t-il prejudiciable pour l'entré en magistère?
Pour etre encore plus concret, s il s agit d un petit lycee avec 1 pcsi, que vaut le prof de physique ? grand pédagogue, bienveillant ? Y a t il une psi et une pc derrière ?
Je suis dans une PCSI à plus de 50 sur le classement l'etudiant et ma fac est la seule de sa ville.
Le lycée a 2 PCSI 1PC 1PC* et une filière PSI (Je ne pense pas faire PSI car je n'aime pas du tout la SI), il y a aussi des MPSI MP Khagne Hypokhagne, BCPST.
Est-ce que ce sont tes profs qui t'ont suggéré de candidater en PCSI ?
Non, j'ai postulé en prépa car d'après beaucoup de monde(et moi même), c'est la "meilleur voie pour poursuivre ses études
Est-ce que tu es dans l'une des facs qui a un magistère de physique ? Dans ce cas, peux-tu contacter des "anciens" du magistère pour discuter avec eux de leur dossier et des qualités requises ?
Je suis dans une fac de "province", donc non pas d’étudiant de magistère.

Laut
Messages : 116
Enregistré le : mar. janv. 02, 2018 12:54 pm

Re: Question Magistère Physique

Message par Laut » sam. août 25, 2018 2:39 pm

Ne peux-tu essayer de contacter par e-mail ce prof de physique qui t'a fait aimer sa matière cette année ? Il sera peut-être de bon conseil. Ou bien ton prof de TD de physique ?
Combien y a-t-il d'élèves dans une promo de L1 physique (ou maths) en général dans ta fac ? Si c'est de l'ordre de 40/50 maxi tu pourras sans doute avoir des conseils personnalisés ; si c'est beaucoup d'élèves, cela serait un avantage de la prépa : les profs ayant peu d'élèves les connaissent bien et sont donc en général à même de bien les conseiller.

Nathan22
Messages : 128
Enregistré le : lun. juil. 23, 2018 12:06 am

Re: Question Magistère Physique

Message par Nathan22 » sam. août 25, 2018 2:46 pm

Laut a écrit :
sam. août 25, 2018 1:13 pm
Nathan, peux-tu rappeler à quel titre tu donnes tous ces conseils ?
Il me semble me souvenir que tu es étudiant en L2, mais je ne sais même plus dans quelle filière.
Peut-être que je me trompe et que tu es prof à la fac ou en prépa ?

En tous cas, il me semble important de savoir quel est le profil du "conseilleur" pour juger de la pertinence des conseils donnés quand ils sont aussi affirmatifs (ici tu incites fortement Albert-Célestin à redoubler en L1 de physique, ailleurs tu incitais fortement un autre posteur à abandonner la prépa pour l'IUT alors qu'il était pris en spé).
L'important en l’occurrence n'est pas la documentation des filières accessible à tous sur internet mais de savoir s'il y a des non-dits du type "on ne prend pas de candidats qui ont redoublé leur 1ère année" ou "on préférera toujours un élève de CPGE avec une admissibilité à une L2 sans mention ou avec mention AB"...

PS : pour ma part, je ne suis "que" parent d'un jeune qui va entrer en PCSI, ingénieur et prof de maths agrégée en lycée (agreg externe obtenue après 20 ans de travail dans le privé et un passage par la fac en prépa agreg)

Bonjour Laut,

Je suis en L2 Chimie. Non je ne suis pas prof à la fac ou en prépa mais un simple étudiant en L2 Chimie. J'ai eu pas mal de témoignages d'étudiants en CPGE mais aussi des responsables de Magistères ou d'autres formations à la fac.

Oui j'ai conseillé un membre d'abandonner la CPGE PCSI et d'aller en IUT car il n'aimait pas l'enseignement de CPGE et encore moins la SI.

Cependant je suis sur un forum de CPGE où la majorité des personnes défendent ce système (voir certains dénigrent l'université) alors je me dois bien défendre la fac aussi.

Je lui ai conseillé d'aller en L2 Math/Physique mais il n'a pas été accepté. Sinon oui je lui ai conseillé de se réorienter en L1 Physique. Aussi je lui ai dit que si il voulait intégrer aussi une école d'ingé, la CPGE serait mieux. Je n'ai jamais diabolisé les CPGE, j'ai souvent dit que c'était une bonne formation aussi. (c'est le but). Mais si il veut uniquement faire un Magistère ce n'est pas la meilleure voie à suivre pour un tas de raisons.

Seulement ce n'est pas un redoublement au sens propre. Il n'a pas raté sa L1 Math et il ne refait pas sa L1 Math. Non il a réussi sa L1 math et il se réoriente en L1 Physique. C'est tout à fait différent. Normalement après un S1 on peut se réorienter au S2 dans un autre parcours. Il ne l'a pas fait. Ce n'est pas si grave que ça.

On a le droit de se réorienter. L'important est d'expliquer pourquoi on s'est réorienté ( je préfère la Physique au Math) et d'avoir de bons résultats ensuite. Se réorienter n'a jamais été rédhibitoire pour intégrer une formation, au contraire ça montre que la personne à réfléchi à son orientation.

Déjà reformulons il ne va pas redoubler sa première année de Math mais se réorienter, c'est différent. Pour les jury c'est parfaitement compréhensible. Il n'y a pas de problème de ce côté.

Ensuite qui te dit qu'il va se sentir bien et réussir en CPGE ? Pour quoi au final ? Pourquoi l'emmener en CPGE ? Sachant qu'il n'est pas sûr que ça lui conviendra et qu'il n'a pas l'intention d'avoir une école d'ingénieur. Qu'il veut faire de la Physique et s'enfiche sûrement de la SI ou de la Chimie et des maths.

Cette question ""on préférera toujours un élève de CPGE avec une admissibilité à une L2 sans mention ou avec mention AB" a déjà sa réponse dans les règlements des différents Magistères.

Ils prennent des bons étudiants à l'Université ou des bons étudiants de CPGE.

Si il est bon à l'Université il sera accepté.

De plus c'est un élément à prendre en compte le dossier mais le plus important c'est la motivation, l'intérêt pour la Physique et pour la Recherche.

Un bon étudiant Universitaire choisissant la Physique (et non les maths ou la Chimie ) a toute ses chances d'être pris. Surtout avec la possibilité de faire un stage obligatoire ou pas etc.

Le niveau est important certes mais la motivation l'est encore plus. En recherchant il y a des candidats reçu aux Magistères avec mention AB ou B.

Pour les CPGE il faut au moins une admissibilité CCP ou autre.

Mais le plus important c'est la motivation. Et l'étudiant ayant choisi l'Université pour être Chercheur sera bien vu.

Merci de ta présentation. Tu es ingénieur et prof de math agrégé, beau parcours. Tu as bien entendu ton point de vue à donner. (Mais bon il n'est pas très différent des 99% de personnes sur ce forum).


@Father

Il faut au moins une admissibilité CCP ou autre et des notes correctes. Encore faut-il avoir une admissibilité et un dossier correct/moyen. Si il se sent très mal et ne suit pas le rythme, et n'aime pas ça, il n'aura certainement pas un dossier moyen et/ou une admissibilité.

Non tous les étudiants de CPGE ne passent pas les concours des grandes écoles c'est vrai mais c'est la majorité si. Ils sont quand même minoritaires ceux qui veulent rejoindre un Magistère ou une L3 une ENS sur dossier. (Sans passer de Concours). Et ceux qui en Terminale savent déjà qu'ils veulent passer l'agreg et même savent ce que c'est l'agreg.

En général ceux qui passent de la CPGE à la fac ce sont des étudiants qui n'ont pas réussi en CPGE pour X raisons. Rare sont les CPGE voulant aller à l'Université par plaisir. ( sauf ceux voulant les ENS ).Combien de prof de CPGE dénigrent l'Université ? (En disant à leurs élèves si tu travailles pas tu te retrouveras en fac).

Mais ceux qui veulent rejoindre l'Université en L3 je suis sûr qu'ils vont quand même passer des concours. Ils se disent qu'ils vont avoir une formation pluridisciplinaire leur permettant de continuer en L3 si jamais ils ne réussissent pas de Concours.

Les étudiants motivés pour l'Université y vont tout de suite après le bac.

Oui on peut aller en école d'ingé et faire une thèse ensuite. Mais on peut tout aussi rester à l'Université faire la Licence,Master et thèse après. Si on aime vraiment la recherche c'est préférable de rester à l'université jusqu'au M2 Recherche. C'est cohérent.

@Benjamin

Il n'y a pas que le Magistère d'Orsay.

"Si c'est quelqu'un qui n'a jamais mis les pieds en prépa, c'est à prendre avec des pincettes. Il n'y a donc pas de bachotage, bourrage de crâne etc. On ne peut certes pas se laisser aller à étudier ce que l'on veut car il y a un programme, il n'y a par contre évidemment pas d'apprentissage par cœur d'exercices ou de solutions"

Je n'ai jamais mis les pieds en CPGE mais j'ai eu de nombreux témoignages d'étudiants de CPGE MPSI, PCSI, de CPGE de provinces ou hyper sélectives genre H4 qui ont intégré de bonnes écoles.

Il n'y a pas de bachotage ? Pas d'apprentissage par cœur d'exercices ? Pas de méthodes de calculs/techniques/astuces "classiques" vous permettant de très bien vous en sortir dans un problème par rapport à une autre étudiant de CPGE qui n'a pas vu ses méthodes ? Aucun par cœur ? On pourrait écrire une page entière mais ce n'est pas le sujet alors je ne dirai rien et je ferme ce sujet.

J'ai dit qu'il faut avoir un bon niveau. Il faut une admissibilité au CPP ou à un Concours et des notes correctes. Non en CPGE les notes ne veulent pas rien dire. Certes c'est difficile d'avoir 20 mais on sait que par exemple avoir un 8 ou 9/20 correspond grosso modo à la note de tel Concours. Le classement a une grande importance aussi. Normalement en CPGE il y a une progression.

Mais il faut être admissible. Seulement si on ne se sent pas bien en CPGE comme je l'ai dit avant à Father on n'aura de très mauvaises notes et on ne sera pas admissible.

Enfin peu importe nos avis, je crois d'après lui qu'il se sent bien à l'Université et veut approfondir uniquement la Physique.

De plus Benjamin à l'Université en L1/L2 Physique (comme L1/L2 Chimie) il y a aussi des Math et de la physique et de la Chimie donc il aura aussi cette pluridisciplinarité à l'Université.

Donc pas besoin d'aller en CPGE pour cela.

Pour finir "Non, j'ai postulé en prépa car d'après beaucoup de monde(et moi même), c'est la "meilleur voie pour poursuivre ses études"

C'est FAUX

C'est une voie à suivre mais il y a d'autres comme l'Université tout aussi intéressante, permettant d'arriver au même but.

Ce sont seulement deux philosophies différentes.

Cela ne sert à rien de tester la CPGE ( il n'est pas sûr que ça lui convienne ) alors qu'il sait qu'il est à l'aise à l'Université. Faire L1 Math puis S1 PCSI puis S2 Physique à l'Université c'est insensé. Qu'il reste à l'Université.

Pour être chercheur en Physique la fac est une très bonne voie.

Si encore il disait qu'il n'aimait pas l'Université, préféré avoir un encadrement fort, avoir pas mal de matières, passer des concours des écoles d'ingénieurs etc j'aurais dit ok va en CPGE ça sera bien. Mais là il sait qu'il aime l'Université et veut faire de la Physique.

En tout comme les autres disent si tu veux tenter la CPGE tu peux.

P.S. Cette fois je m'arrête maintenant je n'ai pas envie que ça déborde comme l'autre fois ^^

[EDIT] @Laut Cela partait d'une très bonne intention ce compliment. Mais oui c'est important de savoir de quelles formations proviennent les membres.
Oui seuls les profs des magistères savent ce que c'est un bon dossier de prépa ou de fac.
Oui le mot "échec" est à relativiser. Entre ceux qui ont fait un semestre seulement ou deux semestres en CPGE et vont à la fac après, et ceux qui ont fait deux années de CPGE et ont eu tel concours ou pas et vont à la fac après c'est très différent.

C'est ce que j'ai dit dans le sens où les étudiants de CPGE ont envie d'intégrer telle école d'ingénieur et si ils ne l'ont pas, ils ont prévu d'aller à la fac. Mais je reconnais que certains comme toi peuvent être motivés d'aller en Licence de Math après une CPGE. Mais j'estime que c'est une partie. Mais qu'il y a aussi la partie de ceux qui abandonnent la CPGE parce qu'ils n'aiment pas et vont en fac.

De toute façon les bons étudiants de CPGE réussissent aussi bien en fac et inversement.

Etant donné que le programme de MP/MP* déborde sur celui de L3, oui un candidats ayant fait une MPSI et une MP correctement peut aller en L3 et oui avec un bon dossier en 5/2 (deuxième MP) et quelques UE à refaire en fac on peut être admis en M1.

C'est pareil pour les CPGE littéraires, ceux qui redoublent avec un bon dossier peuvent être accepté (avec ou sans cours à la fac) en Master après 3 ans de Khagne.

Oui je me suis avancé trop vite je le reconnais (sauf pour le nombre). Mais oui le plus important c'est l'avis d'élèves de CPGE ou de fac et de profs de fac ou de CPGE ayant un lien avec les Magistère.

Cependant sans être responsable de Magistère en lisant les conditions on peut comprendre qu'il y a des places pour les Universitaires (certains d'abord) et pour les CPGE. Celui d'Orsay a l'air de prendre plus de CPGE. Celui de Strasbourg plus d'Universitaires.
Modifié en dernier par Nathan22 le sam. août 25, 2018 3:28 pm, modifié 2 fois.

Laut
Messages : 116
Enregistré le : mar. janv. 02, 2018 12:54 pm

Re: Question Magistère Physique

Message par Laut » sam. août 25, 2018 2:59 pm

Je ne me suis pas présentée pour avoir des compliments, mais juste parce que cela me semble juste que la personne qui récolte des conseils sache de qui viennent ces conseils.
Tu remarqueras que la phrase que j'avais écrite entre guillemets et que tu cites était juste un exemple de non-dit que j'estimais "possible" mais pas certain. Seuls les profs des magistères sont à même d'expliciter ce qu'ils considèrent comme un "bon dossier" de prépa ou de fac. C'est comme pour Parcoursup, si les critères étaient mathématiques et identiques partout ce serait plus simple d'anticiper les réponses.

Quant à dire que les étudiants ne vont pas en CPGE pour aller ensuite à la fac, sauf en cas d'échec, ça dépend de ce qu'on appelle un "échec" ; pour ma part je me souviens que j'étais fermement décidée à aller en licence de maths (ancien nom de la L3) si je n'avais pas l'une de mes écoles préférées en 5/2 ; l'admission dans les autres écoles c'était juste pour avoir des arguments pour tenter éventuellement une entrée directe en maîtrise (M1 actuel - ça se faisait dans la fac de ma ville, avec juste quelques UE de licence à repasser si on avait un très bon dossier en 5/2).

Je n'ai pas conseillé ici la prépa plutôt que la fac il me semble (sauf l'argument du nombre d'élèves éventuels), je dis juste que les avis à prendre sont ceux de profs de fac ou de CPGE ou d'élèves ayant intégré un magister.

Benjamain
Messages : 113
Enregistré le : jeu. janv. 26, 2017 9:39 pm
Classe : Terminale S

Re: Question Magistère Physique

Message par Benjamain » sam. août 25, 2018 3:28 pm

Ce qui est assez énervant Nathan22 c'est qu'au lieu de reconnaître que tu ne sais pas de quoi tu parles. Tu n'as qu'à énoncer les avantages et désavantages de la fac selon toi. Personnellement j'ai dit ce que je savais sur la prépa et le magistère et j'ai conseillé pour le reste à l'auteur de contacter des étudiants/le service des admissions, et j'ajoute c'est une très bonne idée de contacter le professeur de physique de cette année qui lui a fait aimer cette matière je pense.

Et donc c'est inutile d'essayer de communiquer mais je réponds pour toutes les personnes qui liront ce fil et se posent des questions sur leur orientation.
Non il n'y a pas d'apprentissage bête et méchant en prépa. L'apprentissage par cœur cette année c'était simplement les développement limités, les primitives, et les formules trigos (qui sont également à savoir retrouver, comme certains DLs). Ce sont des points techniques nécessaires pour aborder certains chapitres qui représentent une partie minuscule du programme.
On apprend pas par cœur des exercices, ni des résultats, ni des astuces. Le nombre d'exercices "à astuces" vus cette année se compte sur les doigts d'une main, et le nombre de résultats vus cette année entre le cours, le TD, les colles, les Dms et les DS se compte en centaines donc, encore une fois, non, on ne les apprend pas par cœur.

Je ne dis pas que les notes n'ont pas de sens en CPGE (bien qu'elles ne veuillent pas tout dire, loin de là) mais que "bonne note", en revanche, c'est discutable. Il y a différentes exigences, différentes prépas, des classes étoilées ou non.

Je m'avance peut être, c'est ce que j'ai entendu, mais il *semblerait* qu'une bonne maîtrise du cours permette d'être admissible aux CCP. À confirmer *par des gens ayant effectivement passé les concours*.
2017-2018 : MPSI Saint-Louis

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités