Bachelor de X gratifié de licence: une 1re!

Si vous avez une question sur une école, sur la formation proposée, les options, les débouchés.

Modérateurs : JeanN, Michel Quercia

Avatar du membre
bullquies
Messages : 6470
Enregistré le : mar. avr. 17, 2012 9:19 pm
Classe : Thé à la

Re: Bachelor de X gratifié de licence: une 1re!

Message par bullquies » mer. sept. 05, 2018 8:47 am

Bien sûr, ça doit être une formation diplomante après tout. C'est pas en prépa qu'on acquiert des compétences :lol:

Volte
Messages : 353
Enregistré le : jeu. déc. 01, 2016 11:58 am

Re: Bachelor de X gratifié de licence: une 1re!

Message par Volte » mer. sept. 05, 2018 9:01 am

Hibiscus a écrit :
mer. sept. 05, 2018 2:16 am

Euh. D'accord. A ce moment la, on les loge pas, et on leur fait cours dans les jardins. Qui paye ? T'es suffisament grand pour savoir que si ce genre de propos marchait tres bien en 1820, avec 70 eleves et deux professeurs, qu'on remunerait en les nourissant, c'est plus difficile aujourd'hui, avec beaucoup plus d'eleves, et des professeurs qui, s'ils ont un tres haut niveau, (ce pourquoi ils sont la) demande a toucher des petites fortunes.
L'etat donne deja assez pour les "elites qui ont des etudes gratuites".
La magie, c'est mignon, mais comme la decapitation, ca ne marche pas trop aujourd'hui. Au meme titre que les topics de scientifiques en finance se multiplient, on forme plus des scientifiques sans pognon.
Mon propos ne vise pas une école, que ce soit l'X ou une autre, en particulier.
Il s'inscrit dans un cadre plus général qui tend de facto à exclure des cursus d'excellence les élèves les plus défavorisés au bénéfice des plus fortunés.
Je n'ai pas envie de voir se développer en France un système éducatif payant au seul bénéfice de quelques stars de l'enseignement.
Mais je comprends la logique mercantile de ce système qui permet à terme de figer les positions et permet aux gens "de qualité" de perpétuer la consanguinité de l'entre-soi.
Il se trouve juste que ce ne sont pas mes valeurs, je crois au contrat social français, et à la capacité que peut avoir le peuple (quel mot dégueulasse) à se rebeller contre les tentatives d'asservissement, qu'il soit intellectuel ou non.
Certains ont tort de penser que les choses passeront facilement, si l'histoire ne se répète pas, parfois, elle bégaye...

Nathan22
Messages : 124
Enregistré le : lun. juil. 23, 2018 12:06 am

Re: Bachelor de X gratifié de licence: une 1re!

Message par Nathan22 » mer. sept. 05, 2018 10:11 am

Volte a écrit :
mer. sept. 05, 2018 9:01 am
Mon propos ne vise pas une école, que ce soit l'X ou une autre, en particulier.
Il s'inscrit dans un cadre plus général qui tend de facto à exclure des cursus d'excellence les élèves les plus défavorisés au bénéfice des plus fortunés.
Je n'ai pas envie de voir se développer en France un système éducatif payant au seul bénéfice de quelques stars de l'enseignement.
Mais je comprends la logique mercantile de ce système qui permet à terme de figer les positions et permet aux gens "de qualité" de perpétuer la consanguinité de l'entre-soi.
Il se trouve juste que ce ne sont pas mes valeurs, je crois au contrat social français, et à la capacité que peut avoir le peuple (quel mot dégueulasse) à se rebeller contre les tentatives d'asservissement, qu'il soit intellectuel ou non.
Certains ont tort de penser que les choses passeront facilement, si l'histoire ne se répète pas, parfois, elle bégaye...
Je partage entièrement ton point de vue.

Autre souci : Je comprends que les CPGE demandent une étude de dossier (quoique je crois qu'avec un 12 on peut aller dans des petites prépas).

A l'Université il se développe de plus en plus de filières sélectives sur le modèle des CPGE (Bi-Licence/double licence...) et elles demandent l'étude d'un dossier.

Autant pour ces parcours je comprends l'utilité du dossier par contre j'estime que c'est important que pour les Licences simples qu'on garde comme seul critère d'entrée à l'Université Le baccalauréat.

Ce qui est bien je trouve ce sont les Licences qui sont pour tout le monde au S1 et qui deviennent sélectives au S2 ou au S3.

Nous avons la Chance en France que l'Etat se charge de la plus grosse partie des frais d'inscriptions à l'Université et qu'on ne paye presque rien ( les Boursiers encore moins), de même que les CPGE soient gratuites. D'ailleurs il y a 30% de boursiers en CPGE ( ça a augmenté peut-être).

On a quand même une excellente qualité d'enseignement, que ce soit en CPGE où à l'Université.

Il faut aussi rappeler qu'on n'étudie pas seulement à l'Université pour travailler ensuite mais aussi pour la beauté des connaissance et pour apprendre, se cultiver...

Même si depuis des années on a progressivement dévalorisé et presque exterminé la filière littéraire au Lycée, elle est heureusement présente en Force dans les CPGE et dans les Universités.

C'est d'ailleurs scandaleux que les formations à l'Universités en Sciences Humaines et sociales ne soient pas prises en compte dans le classement de Shanghai.

Il n'y a pas que des Universités Scientifiques mais aussi des Littéraires. Elles n'ont pas toutes fusionné.

Je suis quand même assez optimiste, je ne pense pas qu'en France (en 2018) ils vont modifier les critères d'entrée à l'Université ou les prix de ces formations. De toute façon en démocratie aucune décision n'est prise comme ça par le Président. On pourra toujours montrer notre désaccord (pacifiquement. )

""On avait parfaitement compris, longtemps avant Georges Orwell, qu'il fallait réprimer la mémoire. Et pas seulement la mémoire, mais aussi la conscience de ce qui se passe sous nos yeux, car, si la population comprend ce qu'on est en train de faire en son nom, il est probable qu'elle ne le permettra pas"

"L’éducation ne consiste pas à remplir un contenant mais, bien plutôt, à accompagner l’éclosion d’une plante (en d’autres termes, à préparer le terrain où fleurira la créativité)."

De belles phrases de Noam Chomksy...

matmeca_mcf1
Messages : 973
Enregistré le : mar. févr. 13, 2018 10:22 am

Re: Bachelor de X gratifié de licence: une 1re!

Message par matmeca_mcf1 » mer. sept. 05, 2018 10:36 am

Nathan22 a écrit :
mer. sept. 05, 2018 10:11 am
Autant pour ces parcours je comprends l'utilité du dossier par contre j'estime que c'est important que pour les Licences simples qu'on garde comme seul critère d'entrée à l'Université Le baccalauréat.
Nathan22 a écrit :
mer. sept. 05, 2018 10:11 am
Il faut aussi rappeler qu'on n'étudie pas seulement à l'Université pour travailler ensuite mais aussi pour la beauté des connaissance et pour apprendre, se cultiver...
Si c'était le but, les cursus à l'université française ne devraient pas être aussi monodisciplinaires. En ce qui concerne la construction du cursus (évidemment pas en ce qui concerne le montant des droits d'inscription) les universités anglo saxonnes se rapprochent beaucoup plus de cet idéal. Avec leur système de majeur, mineur et la possibilité de suivre des cours optionnels. Un étudiant en maths dans une université française ne pourra pas suivre et faire valider dans sa licence un cours d'histoire sur la russie médiévale, ou un cours sur la littérature portugaise du 19e siècle.
Ancien ENS Cachan (maths) 1999--2003
Enseignant-Chercheur à l'enseirb-matmeca.
Les opinions exprimées ci-dessus n'engagent que moi et ne reflètent pas la position officielle de l'école dans laquelle j'enseigne.

Avatar du membre
Der RHDJ
Messages : 1818
Enregistré le : sam. avr. 12, 2014 11:26 pm
Classe : Jône
Localisation : Boue

Re: Bachelor de X gratifié de licence: une 1re!

Message par Der RHDJ » mer. sept. 05, 2018 10:44 am

Nathan22 au nom de l'Académie Française, je te remets le grand prix du Présent de Vérité générale.
2012-2013 : 1/2 insouciante
2013-2014 : 3/2 arrogante
2014-2015 : 5/2 aigrie ET arrogante
X2015
Coët en GU - Médaille du Mythe échelon Platine - Vaneau d'Or

Nathan22
Messages : 124
Enregistré le : lun. juil. 23, 2018 12:06 am

Re: Bachelor de X gratifié de licence: une 1re!

Message par Nathan22 » mer. sept. 05, 2018 11:04 am

matmeca_mcf1 a écrit :
mer. sept. 05, 2018 10:36 am

Si c'était le but, les cursus à l'université française ne devraient pas être aussi monodisciplinaires. En ce qui concerne la construction du cursus (évidemment pas en ce qui concerne le montant des droits d'inscription) les universités anglo saxonnes se rapprochent beaucoup plus de cet idéal. Avec leur système de majeur, mineur et la possibilité de suivre des cours optionnels. Un étudiant en maths dans une université française ne pourra pas suivre et faire valider dans sa licence un cours d'histoire sur la russie médiévale, ou un cours sur la littérature portugaise du 19e siècle.
Elles sont généralistes en Sciences (En Chimie on a des maths, de la Physique, de la Biologie...) même si elles sont mono-disciplinaires.

Oui ce système de majeur/Mineur est un idéal.

Non un étudiant français ne peut pas faire ça. Par contre on peut s'inscrire dans 2 universités différentes (l'une scientifique, l'autre littéraire).

On peut faire une autre Licence à distance et prendre son temps.

On peut suivre des cours à l'Université en Auditeur Libre...

Il y a des cours du soir en Langue et dans d'autres domaines dans plein d'Universités...

aquagreen
Messages : 29
Enregistré le : dim. févr. 11, 2018 11:27 pm
Classe : Licence

Re: Bachelor de X gratifié de licence: une 1re!

Message par aquagreen » mer. sept. 05, 2018 12:26 pm

Nathan22 a écrit :
mer. sept. 05, 2018 10:11 am
Volte a écrit :
mer. sept. 05, 2018 9:01 am
Mon propos ne vise pas une école, que ce soit l'X ou une autre, en particulier.
Il s'inscrit dans un cadre plus général qui tend de facto à exclure des cursus d'excellence les élèves les plus défavorisés au bénéfice des plus fortunés.
Je n'ai pas envie de voir se développer en France un système éducatif payant au seul bénéfice de quelques stars de l'enseignement.
Mais je comprends la logique mercantile de ce système qui permet à terme de figer les positions et permet aux gens "de qualité" de perpétuer la consanguinité de l'entre-soi.
Il se trouve juste que ce ne sont pas mes valeurs, je crois au contrat social français, et à la capacité que peut avoir le peuple (quel mot dégueulasse) à se rebeller contre les tentatives d'asservissement, qu'il soit intellectuel ou non.
Certains ont tort de penser que les choses passeront facilement, si l'histoire ne se répète pas, parfois, elle bégaye...
Je partage entièrement ton point de vue.

Autre souci : Je comprends que les CPGE demandent une étude de dossier (quoique je crois qu'avec un 12 on peut aller dans des petites prépas).

A l'Université il se développe de plus en plus de filières sélectives sur le modèle des CPGE (Bi-Licence/double licence...) et elles demandent l'étude d'un dossier.

Autant pour ces parcours je comprends l'utilité du dossier par contre j'estime que c'est important que pour les Licences simples qu'on garde comme seul critère d'entrée à l'Université Le baccalauréat.

Ce qui est bien je trouve ce sont les Licences qui sont pour tout le monde au S1 et qui deviennent sélectives au S2 ou au S3.

Nous avons la Chance en France que l'Etat se charge de la plus grosse partie des frais d'inscriptions à l'Université et qu'on ne paye presque rien ( les Boursiers encore moins), de même que les CPGE soient gratuites. D'ailleurs il y a 30% de boursiers en CPGE ( ça a augmenté peut-être).

On a quand même une excellente qualité d'enseignement, que ce soit en CPGE où à l'Université.

Il faut aussi rappeler qu'on n'étudie pas seulement à l'Université pour travailler ensuite mais aussi pour la beauté des connaissance et pour apprendre, se cultiver...

Même si depuis des années on a progressivement dévalorisé et presque exterminé la filière littéraire au Lycée, elle est heureusement présente en Force dans les CPGE et dans les Universités.

C'est d'ailleurs scandaleux que les formations à l'Universités en Sciences Humaines et sociales ne soient pas prises en compte dans le classement de Shanghai.

Il n'y a pas que des Universités Scientifiques mais aussi des Littéraires. Elles n'ont pas toutes fusionné.

Je suis quand même assez optimiste, je ne pense pas qu'en France (en 2018) ils vont modifier les critères d'entrée à l'Université ou les prix de ces formations. De toute façon en démocratie aucune décision n'est prise comme ça par le Président. On pourra toujours montrer notre désaccord (pacifiquement. )

""On avait parfaitement compris, longtemps avant Georges Orwell, qu'il fallait réprimer la mémoire. Et pas seulement la mémoire, mais aussi la conscience de ce qui se passe sous nos yeux, car, si la population comprend ce qu'on est en train de faire en son nom, il est probable qu'elle ne le permettra pas"

"L’éducation ne consiste pas à remplir un contenant mais, bien plutôt, à accompagner l’éclosion d’une plante (en d’autres termes, à préparer le terrain où fleurira la créativité)."

De belles phrases de Noam Chomksy...
Il va vraiment falloir que tu me dises ou tu es à l'Université alors. Prétendre qu'il y a une excellente qualité d'enseignement à l'université, c'est au mieux être aveugle, au pire être de mauvaise foi. Tu as l'air de défendre corps et âme l'institution universitaire. Même si ce n'est pas une raison pour critiquer les étudiants et les enseignants qui s'y démènent, Il faut porter un regard objectif et constater qu'il y a un dysfonctionnement majeur dans l'institution même. On crie au scandale Sur les filières sélectives, Je pense que c'est un césame pour les étudiants sérieux. Le niveau est totalement nivellé par le bas, avoisinant le niveau terminale S en première année de licence, Et au final commence à un peu fonctionner quand "l'écrémage" (quel mot horrible) est fait, c'est à dire quand les personnes qui sont rentrés "juste pour voir" partent, manque d'un niveau suffisant. J'étais un peu idéaliste en terminale, Et pour d'autres raisons j'ai décidé d'aller à l'université au lieu d'aller en CPGE. Et le constat est accablant : Tout les DS ne sont que d'un niveau extrêmement faible, Et même s'il sont difficiles ils sont notés Sur 30 points. La plupart des bons étudiants sont renvoyés à des livres en bibliothèque, soit de l'auto formation, Et comprennent vite que ce n'est pas en apprenant le cours et en faisant les TD qu'ils vont avoir un semblant de niveau. Les CPGE sont le seul endroit en France ou le fond de la classe ne fait pas encore la loi. Je ne regrette pas de ne pas être passé par une prépa , Mais aujourd'hui, mis à part les grandes universités , Je ne recommanderai jamais à un lycéen ambitieux d'aller à l'université.

au31dumoisdaout
Messages : 392
Enregistré le : dim. sept. 29, 2013 8:17 am

Re: Bachelor de X gratifié de licence: une 1re!

Message par au31dumoisdaout » mer. sept. 05, 2018 1:00 pm

savez vous si les meilleurs du bachelor peuvent enchaîner sur l X classique (le master) ?

Avatar du membre
Der RHDJ
Messages : 1818
Enregistré le : sam. avr. 12, 2014 11:26 pm
Classe : Jône
Localisation : Boue

Re: Bachelor de X gratifié de licence: une 1re!

Message par Der RHDJ » mer. sept. 05, 2018 1:05 pm

au31dumoisdaout a écrit :
mer. sept. 05, 2018 1:00 pm
savez vous si les meilleurs du bachelor peuvent enchaîner sur l X classique (le master) ?
L'X classique c'est le Cycle Ingénieur Polytechnicien (le bicorne, le concours, toussa), pas les masters. Du reste de mémoire il me semble qu'il a déjà été évoqué que des bachelors puissent l'intégrer en passant par la procédure universitaire, mais ce n'est pas pour autant la vocation qui est donnée à la formation.
2012-2013 : 1/2 insouciante
2013-2014 : 3/2 arrogante
2014-2015 : 5/2 aigrie ET arrogante
X2015
Coët en GU - Médaille du Mythe échelon Platine - Vaneau d'Or

Avatar du membre
Hibiscus
Messages : 1326
Enregistré le : ven. oct. 27, 2017 10:55 am
Classe : Bac a fleurs

Re: Bachelor de X gratifié de licence: une 1re!

Message par Hibiscus » mer. sept. 05, 2018 1:05 pm

"l'X classique" "le master"
Pas clair.

Il n'y a aucune passerelle entre le bachelor et le cycle ingénieur polytechnicien. (*)
Ces derniers devront passer par le concours d'entrée des filières universitaires françaises ou étrangères, comme les autres candidats.
Autrement dit, se débrouiller tous seuls, comme des universitaires de Paris <nombre> ou n'importe quelle autre université.

(*) Au même titre que dans les grandes universités d'autres pays, ou les batiments/le monde undergrad et grad ne sont pas les mêmes.
Les premiers passent leur concours d'entrée, point. Qu'ils aillent dans une autre université ou restent dans la même, il n'y a aucune différence entre les candidats intérieurs et extérieurs.
Lycée Masséna (Pcsi-PC*)
École polytechnique (X2015)
Université de Tokyo/Tohoku - Thèse (Astrophysique)

matmeca_mcf1
Messages : 973
Enregistré le : mar. févr. 13, 2018 10:22 am

Re: Bachelor de X gratifié de licence: une 1re!

Message par matmeca_mcf1 » mer. sept. 05, 2018 1:58 pm

au31dumoisdaout a écrit :
mer. sept. 05, 2018 1:00 pm
savez vous si les meilleurs du bachelor peuvent enchaîner sur l X classique (le master) ?
Si par l'X classique, vous voulez dire continuer en thèse à l'X, c'est ouvert à tous les étudiants avec un diplôme qui donne le grade de master mais il faut trouver un directeur de thèse qui officie à l'X. Regardez la provenance des doctorants qui font leur thèse dans une des écoles doctorales rattachées à l'X et vous serez probablement surpris par leur parcours.
Modifié en dernier par matmeca_mcf1 le mer. sept. 05, 2018 7:22 pm, modifié 1 fois.
Ancien ENS Cachan (maths) 1999--2003
Enseignant-Chercheur à l'enseirb-matmeca.
Les opinions exprimées ci-dessus n'engagent que moi et ne reflètent pas la position officielle de l'école dans laquelle j'enseigne.

Avatar du membre
siro
Messages : 3104
Enregistré le : dim. mai 01, 2016 8:09 pm
Classe : Cassandre

Re: Bachelor de X gratifié de licence: une 1re!

Message par siro » mer. sept. 05, 2018 5:22 pm

Hibiscus a écrit :
mer. sept. 05, 2018 2:16 am
Il est difficile (surtout pour les X qui les cotoient vite fait) de juger du niveau global des bachelors qui ont ete recrutes, mais les 30% qu'on voit sont clairement tres bons. Sous-entendu, ne sont pas >que< riches.
S'ils attirent du monde (surtout des étrangers), encore heureux qu'ils recrutent de bons éléments. Et trois ans, c'est long, là encore encore heureux qu'ils arrivent à en faire quelque chose.

Sinon, l'X le classique, c'est le nom d'un burger ?
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

au31dumoisdaout
Messages : 392
Enregistré le : dim. sept. 29, 2013 8:17 am

Re: Bachelor de X gratifié de licence: une 1re!

Message par au31dumoisdaout » mer. sept. 05, 2018 7:50 pm

Je désignais en effet le cycle ingénieur par l abréviation X classique .
On ne saura qu au bout de 3 ans combien passent du bachelor à l X , mais ce serait un argument supplémentaire pour le bachelor que ce taux de conversion soit bon.
Cela réduira d autant les places offertes via l ast aux autres universités

Volte
Messages : 353
Enregistré le : jeu. déc. 01, 2016 11:58 am

Re: Bachelor de X gratifié de licence: une 1re!

Message par Volte » mer. sept. 05, 2018 8:22 pm

au31dumoisdaout a écrit :
mer. sept. 05, 2018 7:50 pm
Je désignais en effet le cycle ingénieur par l abréviation X classique .
On ne saura qu au bout de 3 ans combien passent du bachelor à l X , mais ce serait un argument supplémentaire pour le bachelor que ce taux de conversion soit bon.
Cela réduira d autant les places offertes via l ast aux autres universités
Si la direction financière décide que ce taux doit être bon parce que ça permettra de booster le bachelor, il sera bon.

Avatar du membre
ElZed
Messages : 780
Enregistré le : mar. mai 05, 2015 5:48 pm
Classe : Licence
Localisation : Paris

Re: Bachelor de X gratifié de licence: une 1re!

Message par ElZed » mer. sept. 05, 2018 9:23 pm

Nathan22 a écrit :
mer. sept. 05, 2018 11:04 am
matmeca_mcf1 a écrit :
mer. sept. 05, 2018 10:36 am

Si c'était le but, les cursus à l'université française ne devraient pas être aussi monodisciplinaires. En ce qui concerne la construction du cursus (évidemment pas en ce qui concerne le montant des droits d'inscription) les universités anglo saxonnes se rapprochent beaucoup plus de cet idéal. Avec leur système de majeur, mineur et la possibilité de suivre des cours optionnels. Un étudiant en maths dans une université française ne pourra pas suivre et faire valider dans sa licence un cours d'histoire sur la russie médiévale, ou un cours sur la littérature portugaise du 19e siècle.
Elles sont généralistes en Sciences (En Chimie on a des maths, de la Physique, de la Biologie...) même si elles sont mono-disciplinaires.

Oui ce système de majeur/Mineur est un idéal.

Non un étudiant français ne peut pas faire ça. Par contre on peut s'inscrire dans 2 universités différentes (l'une scientifique, l'autre littéraire).

On peut faire une autre Licence à distance et prendre son temps.

On peut suivre des cours à l'Université en Auditeur Libre...

Il y a des cours du soir en Langue et dans d'autres domaines dans plein d'Universités...

Le système de Mineur/Majeur existe dans certaines fac déjà dont l'UPMC, mais je suis pas sur que ce soit si idéal, car chez nous, le taux d'échec des gens en Majeur/Mineur est énorme vraiment (15-20% de validation)... Après c'est aussi que le niveau des élèves ne suit pas forcément :D
2015-2016: Terminal S-SVT // Spé Maths // Lycée du Mirail Bordeaux
2016-2017: Lycée Michelet (Internat) : PCSI // Cycle PCGI -UPMC
2017-2019: Licence Mécanique UPMC

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités