Page 2 sur 2

Re: Ecole de Mathématiques Appliquées ?

Posté : lun. mars 04, 2019 11:03 am
par Tass
Je suis aussi un élève de Télécom Paristech.
Je pense qu'il y a moyen de s'y plaire avec un profil plutôt math dès la deuxième année (en choisissant une ou deux filières parmi MACS/MITRO/ACCQ). En première année en revanche ça reste assez "varié", avec pas mal de cours qui forcément ne vont pas te plaire (je ne connais personne qui ait apprécié la totalité des cours en 1ère année), mais c'est peut-être pareil partout.

En ce qui concerne le MVA, il faut avoir de bons résultats pour y rentrer depuis Télécom (et avoir choisi les bonnes filières) mais on y envoie pas mal de monde, c'est pas non-plus une tâche herculéenne (à niveau équivalent j'ai entendu dire que c'était même plus facile d'y entrer qu'en passant par l'X, mais cette info pourrait venir d'X un peu aigris de ne pas avoir été pris). De même pour d'autres masters un peu prestigieux (parmi les exemples que je connais dans ma promo, quelqu'un est parti au MIT, d'autres à Oxford, perso je suis à l'ETH Zürich, etc).

Par rapport au groupe de travail différent pour les AST, c'est pas le cas (normalement) pour quelqu'un ayant fait une licence de maths.

Mais si tu kiffes vraiment les maths et que t'as envie d'en faire à un niveau très poussé, les ENS (et ptêt' l'X) restent tes meilleurs choix.

(J'ai suivi les filières MITRO et ACCQ à Télécom, donc si t'as plus de questions sur celles-ci n’hésite pas)

Re: Ecole de Mathématiques Appliquées ?

Posté : lun. mars 04, 2019 11:56 pm
par Archibalde
father a écrit :
dim. mars 03, 2019 12:04 pm
Degre de souplesse de la direction ?
Beaucoup plus important depuis le changement de Directeur des Etudes. Les choses vont dans le bon sens.

Re: Ecole de Mathématiques Appliquées ?

Posté : jeu. mars 07, 2019 2:49 pm
par Helserdin
Pour les Mines il y a trois choses à savoir
La première c'est que la devise de l'école c'est Théorie et pratique. Donc que tu ne couperas pas à la pratique. Les Mines c'est la voie royale vers ce qui est appliqué. Tôt ou tard tu devras mettre les mains dans le camboui - littéralement, en cours de démontage moteur par exemple. Si tu veux avoir un côté très théorique, il va falloir aller faire un Master 2 à l'ENS après par exemple pour compléter - ce que font quelques élèves.
La deuxième c'est que c'est une école généraliste avec une première année de tronc commun - et il y en a aussi en deuxième année. La DE est très claire là-dessus : tu ne couperas pas à des matières que tu n'aimes pas (géosciences, sociologie...). Aux Mines tu aborderas beaucoup de sujets en 1A, mais tu n'auras jamais le temps d'aller totalement au fond - même si tu ne t'arrêteras pas non plus à la surface. En Maths, tu auras en 1A 700 pages de poly exercices inclus. De quoi approfondir, mais tu n'auras jamais le temps de les lire car tu seras pris par plein de choses à côté, dont la vie associative. Après, personnellement je trouve ça très enrichissant de toucher à autant de choses.
La troisième c'est qu'il y a en ce moment une refonte du cycle IC, donc c'est difficile de savoir ce qu'il y aura l'an prochain. On parle de mettre plus de projets en 2A : des cours, puis un projet d'application. Il y aura aussi très certainement des projets de recherche, mais pour sûr tu ne vas pas passer l'année à suivre des cours, tu auras toi aussi à faire de la recherche.
La DE s'affiche très ouverte sur la personnalisation du parcours, mais j'ai du mal à comparer avec la réalité. Le diplôme des Mines reste en tout cas un césame qui t'ouvrira beaucoup de portes, notamment de Master plus théoriques. Et tu peux faire des Maths appliquées aux Mines, c'est juste que tôt ou tard tu auras du tronc commun.

À noter : les Ponts sont plus réputés en Mathématiques appliquées je crois.