Futur JD en plein questionnement (Help)

Pour témoigner ou appeler à témoignage ceux qui sont sortis depuis peu ou depuis longtemps de leurs écoles.

Modérateurs : Sylvie Bonnet, tomato

Imasu
Messages : 2
Enregistré le : mer. déc. 05, 2018 9:40 pm

Futur JD en plein questionnement (Help)

Message par Imasu » jeu. déc. 06, 2018 1:05 am

Bonjour,

Je suis actuellement en deuxième année d’école d’ingénieur (Centrale Lyon), je vais aller droit au but, je suis complétement paumé. Je n’ai aucune idée de ce que je voudrais faire une fois diplômé et j’avoue que ça me prend pas mal la tête. J’aimais les sciences mais je me rends compte que j’aime de moins en moins ça. J’aspire à réaliser une carrière qui me permettra d’être heureux et épanouie aussi bien sur le plan professionnel que personnel (comme 100% des gens ?). Je me tourne donc vers vous pour avoir des conseils, retours d’expériences, pour trouver des pistes à explorer et pour discuter, échanger avec vous sur les possibilités de carrière en tant qu’ingénieur.

Je souhaite :

- Faire un métier qui a du sens à mes yeux, où mes actions ont un impact, avec un objectif concret, je cherche quelque part à avoir un sentiment d’appartenance, d’appartenir à quelque chose de plus grand, et me sentir utile.
- Avoir un bon salaire et de bonnes perspectives d’évolution (en responsabilité et en rémunération). Par bon salaire j’entends, par exemple, un bon 6k+ (net) / mois à 40 ans. Je tiens à préciser que le salaire est l’une de mes principales motivations si je peux avoir plus avant je prends, je pars du principe que si on aime ce qu’on fait normalement l’argent finit par rentrer. J’aime investir, ainsi gagner pas mal d’argent me permettrait d’investir de manière plus conséquente tout en ayant un cadre de vie agréable. J’investis principalement dans le crowfunding et les métaux précieux, je songe à étendre mes investissements dans l’immobilier et pourquoi pas dans la bourse. En sachant que pour l’instant je suis un véritable débutant dans ces deux domaines.
- Avoir un peu de temps libre. Je souhaite avoir un peu de temps libre pour pouvoir faire un minimum de sport et avoir le temps de souffler en rentrant de boulot ou plus tard de pouvoir profiter d’une vie de famille. Je ne suis pas contre le fait de bosser 50h – 60h / semaine mais je me vois difficilement supporter de faire plus (sauf en cas de semaine chargée de manière occasionnelle). Si je peux faire moins c’est mieux, bien que je doute que ça soit réellement possible. En résumé maximiser le salaire horaire.
- Un environnement de travail convivial, stimulant, enrichissant


J’aime :

- Diriger et manager. Je suis assez attiré par la direction, le leadership, le management au sens large, le management de projet mais surtout humain. J’ai toujours eu cet esprit de leader, dans les différents domaines où j’ai pu évoluer que ce soit dans l’organisation d’évènements, le sport, les projets de groupe, je finis souvent par m’imposer en leader de manière assez naturelle sans forcément chercher cela à tout prix mais j’aime prendre des décisions ainsi que superviser. Je me doute bien qu’en tant que futur JD il va falloir attendre d’avoir un peu plus de bouteille pour pouvoir faire cela.
- Le travail d’équipe. Je préfère travailler avec une équipe plutôt qu’en solitaire.
- Voyager. Je ne suis pas contre l’idée d’aller bosser à l’étranger, bien au contraire, je suis fluent en anglais donc pas de problème à ce niveau là. Les pays qui m’attirent pour le travail sont : l’Angleterre, la Suisse, l’Allemagne, le Canada, les USA, les émirats arabe-unis (Dubaï), je ne me suis pas vraiment renseigné sur l’Asie mais je suis ouvert à tout. Qu’en pensez-vous ? Un début de carrière directement à l’étranger c’est pas un peu du suicide ? Qu’en est-il de la reconnaissance du diplôme d’ingénieur français à l’étranger ?


Je n’aime pas :

- Excel / Powerpoint à outrance. Faire du Excel ou PP ça va de temps en temps même si ce n’est pas ce qui existe de plus concret mais faire ça la majeure partie de ses journées pendant plusieurs années d’affilées non merci quoi… Je ne dis pas que ce n’est pas nécessaire et s’il faut passer par là alors je le ferais mais je préfèrerais éviter.
- La Programmation (VBA, C ou autre). Je n’aime vraiment pas tout ce qui touche de près ou de loin à la programmation. Mais j’ai l’impression que peu importe ce que je décide de faire je vais devoir être capable de bidouiller au moins quelques lignes de VBA. (Vrai ? Faux ?)
- Paris. La défense tous les matins comme un esclave je suis vraiment pas chaud.

J’ajoute à cela qu’après plus d’un an d’école j’ai l’impression d’avoir aucune affinité particulière avec aucun domaine.
En plus je dirai que j’ai l’impression de n’avoir aucun savoir-faire ni connaissance technique applicable et utilisable dans le monde professionnel. D’un point de vue technique je me sens « nul » concrètement sur certains tp ou projet par moment je capte vraiment rien (hello electrotech’).

Du coup un métier où l’on est formé sur le tas et qui ne requiert aucune réelle compétence de base pourrait m’intéresser. J’ai peur de pas être à la hauteur dans des branches plus techniques comme de la R&D ou des BE…

Le monde de l’industrie ne m’intéresse pas plus que ça et à priori ce n’est pas bien payé et la progression est lente, les sites de productions ne m’attirent pas vraiment. Loin de moi l’idée de passer pour quelqu’un d’hautain mais je trouve l’environnement de travail légèrement « beauf » et peu enrichissant. Peut-être que je me trompe sur l’industrie, j’aimerai bien avoir d’autre avis là-dessus en plus de ma maigre expérience.

La finance de marché, bof bof à priori faut pas mal toucher en programmation tout ça et ce n’est pas prêt de s’arranger avec l’arrivée des robots et prochainement de l’IA.

La finance d’entreprise, je ne vois pas vraiment ce que c’est, à part le M&A, mais de prime abord ça ne m’intéresserait pas trop parce que d’après ce que j’ai compris bien que le salaire soit (très) intéressant, les semaines sont longues et difficiles (80h+), se répètent, beaucoup de pression, ambiance de merde, power point + Excel all day long … Vous confirmez ?
Des avis sur le M&A et sur les autres domaines intéressants de la finance d’entreprise ? Quels sont les avantages (autres que la rémunération) à bosser dans le domaine M&A ?

Du coup si on réfléchit bien il ne reste pas grand-chose qui pourrait me correspondre en regroupant au maximum les critères énoncés précédemment.

J’ai pensé à du conseil mais les gros cabinets de conseil en strat du style Mckinsey,BCG, Bain&co… sont très très sélectifs. Le problème par la suite est un peu le même qu’en M&A les journées sont longues et difficiles et la vie pro empiète totalement sur la vie perso, c’est à peu près ça non ?

Après il y a l’audit financier (Big four + mazars) mais pour être honnête ça à l’air super chiant… Quelqu’un peut confirmer ou infirmer ?

De plus pour ces trois derniers points (m&a, conseil strat, audit), ne sortant ni de l’X ni de l’ECP ni des minesP, et n’ayant aucune connaissance de la finance, il sera nécessaire pour moi de passer par un master spé finance / strategy management (HEC, ESSEC notamment) pour acquérir les connaissances nécessaires et avoir une chance de passer le screening non ? (Peut-être moins vrai pour ce qui concerne l’audit financier) (Vrai ? Faux ?)

Sinon j’ai pensé à bosser dans le domaine de l’énergie, mais c’est super vaste …
ENR ? Fossile ? Nucléaire ? Start UP ? PME ? Grand groupe ? C’est un peu le grand flou j’aimerai bien avoir votre avis par rapport aux « critères » que j’ai énoncé plus haut.

Désolé pour le pavé, merci aux courageux et courageuses qui ont eu la patience de me lire jusqu’au bout. J’espère pouvoir en tirer des informations qui me permettront d’avancer et d’y voir un peu plus clair. Je suis conscient que je veux le beurre et l’argent du beurre et que mes propos sont, par moment, un peu contradictoires mais dans le fond pour résumer je cherche un métier où je pourrais gagner bien ma vie tout en ayant un équilibre entre vie perso et vie pro.

Cordialement, un étudiant paumé (trop ? exigeant).

ps : Désolé pour les fautes d'orthographes qui ont pu m'échapper.

Kethano
Messages : 105
Enregistré le : ven. juin 19, 2015 9:30 pm

Re: Futur JD en plein questionnement (Help)

Message par Kethano » jeu. déc. 06, 2018 4:40 am

Imasu a écrit :
jeu. déc. 06, 2018 1:05 am
La finance d’entreprise, je ne vois pas vraiment ce que c’est, à part le M&A, mais de prime abord ça ne m’intéresserait pas trop parce que d’après ce que j’ai compris bien que le salaire soit (très) intéressant, les semaines sont longues et difficiles (80h+), se répètent, beaucoup de pression, ambiance de merde, power point + Excel all day long … Vous confirmez ?
Oui.
Quels sont les avantages (autres que la rémunération) à bosser dans le domaine M&A ?
1. Exit facilitée vers le PE et les DirFin
2. Grande souplesse à force de t'autos**** devant tes potes en évoquant tout le fric que tu gagnes pour te convaincre que c'est worth it
J’ai pensé à du conseil mais les gros cabinets de conseil en strat du style Mckinsey,BCG, Bain&co… sont très très sélectifs.
Oui. Sensiblement plus qu'en banque d'aff. Tu peux entrer en M&A facilement avec ECLy, consulting ça va être compliqué sans formation complémentaire.
Le problème par la suite est un peu le même qu’en M&A les journées sont longues et difficiles et la vie pro empiète totalement sur la vie perso, c’est à peu près ça non ?
Bof. Sensiblement moins qu'en banque d'aff. Le salaire est 30-40% en dessous though.

--

Mes conseils:
1. Regarde du côté des DirFin / DirStrat, les places sont chères mais ça reste jouable (surtout si t'as pas de secteur de prédilection) et c'est un bon moyen de kickstarter une carrière
2. Tu peux faire un DD en 3A de l'ECLy ? C'est le meilleur moyen de t'expat. Si tu es fluent et chaud pour bosser à l'étranger tu y trouveras généralement un meilleur salaire
Ecole Excentrée de Paris / Université Paris-Saclay (VO)

father
Messages : 7485
Enregistré le : mer. nov. 10, 2010 11:03 pm
Classe : 3J8VR2

Re: Futur JD en plein questionnement (Help)

Message par father » jeu. déc. 06, 2018 9:14 am

Btp ?

lucascab
Messages : 1220
Enregistré le : lun. août 26, 2013 3:52 pm

Re: Futur JD en plein questionnement (Help)

Message par lucascab » jeu. déc. 06, 2018 10:25 am

Assez d'accord avec Kethano. J'ajouterai que tu dis un peu tout et son contraire. Faire un métier qui a du sens et manager sont ,POUR MOI, deux choses incompatibles. Quand tu manages tu es très loin de tout ce qui pourrait avoir du sens, tu touches aucun sujet de près, t'es un super RH.

Tu veux pas faire de ppt mais tu veux faire du M&A, de la strat ou de l'audit... Et ben t'es pas sorti de l'auberge. Ca représente 95% de ces métiers. Et je trouve pas que ces métiers aient beaucoup de sens.
Au passage l'audit tu peux y rentrer comme dans un moulin, mais c'est beaucoup moins intéressant que les deux autres pour faire carrière et gagner des $$$$$.

6k nets (je suppose que tu parles après impôts) à moins de 40 ans ça fait grosso modo un brut de 120k. En province et sans avoir été passé par la Défense ça me paraît quand même plutôt tendu (sauf très belle carrière évidemment).
Tu dis que t"aimes pas Paris mais les métiers que tu cites sont exclusivement parisiens. Tu veux du temps libre mais les métiers que tu cites sont les plus chronophages.
Il n'y a guère que pour ta volonté de voyager que ça matche, mais encore une fois faut pas trop rêver, en audit t'as plus de chance de visiter Le Havre et Marseille que NY et Tokyo.

Deux solutions :
- tu fais un DD et tu t'expats, mais le lifestyle sera le même qu'à Paris (à métier égal).
- Sans blague tu ouvres une salle de sport en province (muscu avec squash par exemple), et tu fais en sorte qu'elle marche assez bien pour te faire 6k nets par mois à 40 ans. En plus tu seras ton propre patron et tu pourras diriger des gens, tout en ayant des horaires décents. Pas de ppt pas d'excel et tu pourras utiliser ton temps libre pour voyager
Modifié en dernier par lucascab le jeu. déc. 06, 2018 1:46 pm, modifié 1 fois.
MP-L3-Arts et Métiers-Ecole Polytechnique de Montréal-Consultant

father
Messages : 7485
Enregistré le : mer. nov. 10, 2010 11:03 pm
Classe : 3J8VR2

Re: Futur JD en plein questionnement (Help)

Message par father » jeu. déc. 06, 2018 12:25 pm

Le pitch introductif est magnifique.
Son auteur serait sûrement bon en ppt

Mais ds le genre : le beurre, l argent du beurre et la crémière c est pas mal !

Finance avec un minimum de ppt, d excel et d info, faut oublier.
Et je ne parle pas du SENS..

Une salle de sport c est cool. Les gens repartent en meilleure santé..

Avatar du membre
siro
Messages : 3214
Enregistré le : dim. mai 01, 2016 8:09 pm
Classe : Cassandre

Re: Futur JD en plein questionnement (Help)

Message par siro » jeu. déc. 06, 2018 1:40 pm

J'ai hurlé de rire.

Métier qui a du sens ET bien payé ET sans compétence tech (codage) ou de présentation style ppt ET pas à Paris ET svp pas plus de 9h par jour après j'ai plus de temps libre msieur.

Splendide. 8/10

Plus sérieusement, va falloir choisir, c'est soit fromage soit dessert. Soit tu acceptes un métier qui a du sens (artisanat, enseignement, soignant, cuisine, etc.) mais t'auras pas de gros salaire (et les 6k à 40 piges tu peux te brosser avec, sauf si tu es exceptionnellement bon dans ce que tu fais ou que t'es docteur en médecine) et DE TOUTE FAÇON ça sera avec une composante technique. Soit tu acceptes un métier sans tech du tout et bien payé, mais ça va être aliénant au possible et tu vas juste mettre ta vie entre parenthèses (personne n'a cité l'Inspection Générale ici, surpris je suis). Soit tu as un métier tech (informatique, pour ne pas nommer ce qui marche) et un bon salaire... mais c'est tech.

Là tu veux tout et son contraire. C'est mignon.

Du reste y'a pas que la Défense qui emploie des cadres, quel que soit le secteur que tu vises, regardes les boîtes dans Paris intra-muros, promis ça existe encore.

Si tu veux un gros salaire et du temps libre, il te reste encore les plateformes pétrolières. C'est spécial, mais bien payé.
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

lucascab
Messages : 1220
Enregistré le : lun. août 26, 2013 3:52 pm

Re: Futur JD en plein questionnement (Help)

Message par lucascab » jeu. déc. 06, 2018 1:45 pm

siro a écrit :
jeu. déc. 06, 2018 1:40 pm
(personne n'a cité l'Inspection Générale ici, surpris je suis)
Ce n'est ni plus ni moins que de l'audit interne en soi
MP-L3-Arts et Métiers-Ecole Polytechnique de Montréal-Consultant

Avatar du membre
siro
Messages : 3214
Enregistré le : dim. mai 01, 2016 8:09 pm
Classe : Cassandre

Re: Futur JD en plein questionnement (Help)

Message par siro » jeu. déc. 06, 2018 1:51 pm

ouais mais comme il aime voyager, c'pas mal comme plan
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

lucascab
Messages : 1220
Enregistré le : lun. août 26, 2013 3:52 pm

Re: Futur JD en plein questionnement (Help)

Message par lucascab » jeu. déc. 06, 2018 3:42 pm

On est d'accord mais ça ne règles pas les autres "problèmes" :mrgreen:
MP-L3-Arts et Métiers-Ecole Polytechnique de Montréal-Consultant

La-erta
Messages : 432
Enregistré le : lun. mai 28, 2018 10:01 am

Re: Futur JD en plein questionnement (Help)

Message par La-erta » jeu. déc. 06, 2018 4:21 pm

Entrepreneuse ?
Tu choisis ce que tu aimerais faire.
Tu te formes un peu en salariat et/ou tu t'associes en confiance.
Ce sera varié; à 40 ans tu gagneras peut-être beaucoup plus que 6k; si tu es bien lancée tu pourras aussi te dégager du temps libre pour décompresser.
C'est assez varié.
Faut être motivée, ne pas avoir une nature anxieuse et savoir garder son calme, notamment devant certains clients et quand tu seras soumise aux affres de la multitude de lois et règlements divers et variés et aux fonctionnaires zélés et affidés qui sont chargés de te contraindre à les respecter même si c'est en dépit du bon sens. :mrgreen:
L'idéal serait de t'installer dans un pays favorable à l'entreprenariat mais ce sera probablement encore plus difficile au départ.

gerclo
Messages : 70
Enregistré le : dim. janv. 28, 2018 5:39 pm
Classe : TS

Re: Futur JD en plein questionnement (Help)

Message par gerclo » jeu. déc. 06, 2018 5:12 pm

Je pense que c'est un garçon qui a rajouté un e à épanoui.
Tu peux passer un concours de contrôleur aérien, et chopper un poste au soleil avec peu de trafic. Bon salaire, en moyenne 5000 euros nets et bien plus en sortie), et un max de temps de libre pour aller sur ton voilier, tes skis, ton vélo (32h de taf dont une partie en dormant). Pas de ppt, d'excel, ni la défense. Et tu peux voyager à pas cher. Et à 57 balais, vacances, avec un complément retraite pour une retraite déjà bien élevée. Après faut y trouver de l'intérêt, mais vu que tu ne sembles pas un mec passionné, ça ne devrait pas te poser de problèmes. Ni sur le fait de palper ce salaire avec ces conditions pour ce genre de travail.

father
Messages : 7485
Enregistré le : mer. nov. 10, 2010 11:03 pm
Classe : 3J8VR2

Re: Futur JD en plein questionnement (Help)

Message par father » ven. déc. 07, 2018 12:38 am

Et on repointe sur les fils de jay..
Je ne sais pas si c est alienant ou si cela fais sens controleur aerien.
Cela au moins une utilité : eviter que les avions ne se télescopent..

La-erta
Messages : 432
Enregistré le : lun. mai 28, 2018 10:01 am

Re: Futur JD en plein questionnement (Help)

Message par La-erta » ven. déc. 07, 2018 10:09 am

father a écrit :
ven. déc. 07, 2018 12:38 am
Et on repointe sur les fils de jay..
Je ne sais pas si c est alienant ou si cela fais sens controleur aerien.
Cela au moins une utilité : eviter que les avions ne se télescopent..
Disons que les contrôleurs aériens français exaspèrent beaucoup de monde à cause de leurs grèves de revendication malgré que leurs avantages soient très conséquents alors que des sans-dents, pardon des gilets jaunes maintenant, galèrent (mais surtout beaucoup de classes moyennes qui ne sont pas fonctionnaires ni salariés dans des grandes sociétés) et aussi par les pertes d'exploitation subies par les compagnies aériennes, dont certaines ont déposé plainte (contre l'Etat ?) il me semble.
Je vais faire mon anti-sur-étatiste moyen :mrgreen: : au Canada le contrôle aérien est privé, je ne pense qu'il y ait plus d'accidents qu'ailleurs pour autant, et, chose inconcevable ici, il n'y a pas de retards ni d'interruptions de vol hors de mauvaises conditions climatiques.

rickyy
Messages : 352
Enregistré le : jeu. mai 27, 2010 4:31 pm

Re: Futur JD en plein questionnement (Help)

Message par rickyy » ven. déc. 07, 2018 10:33 am

lucascab a écrit :
jeu. déc. 06, 2018 1:45 pm
siro a écrit :
jeu. déc. 06, 2018 1:40 pm
(personne n'a cité l'Inspection Générale ici, surpris je suis)
Ce n'est ni plus ni moins que de l'audit interne en soi
Et puis, il y a pas des centaines de postes, et c'est un peu sélectif.
MPSI-MP*, Hoche -> ENS Rennes, Maths -> Doctorat, chargé de TD à l'ENS Rennes. -> Prof.

Avatar du membre
siro
Messages : 3214
Enregistré le : dim. mai 01, 2016 8:09 pm
Classe : Cassandre

Re: Futur JD en plein questionnement (Help)

Message par siro » ven. déc. 07, 2018 11:08 am

rickyy a écrit :
ven. déc. 07, 2018 10:33 am
lucascab a écrit :
jeu. déc. 06, 2018 1:45 pm
siro a écrit :
jeu. déc. 06, 2018 1:40 pm
(personne n'a cité l'Inspection Générale ici, surpris je suis)
Ce n'est ni plus ni moins que de l'audit interne en soi
Et puis, il y a pas des centaines de postes, et c'est un peu sélectif.
à un moment, un job intéressant, sans compétences demandées à l'entrée, avec du sens, bien payé dans un endroit cool et avec max 45h par semaine, faut quand même pas s'étonner que ça soit select :lol:
La-erta a écrit :
ven. déc. 07, 2018 10:09 am
Disons que les contrôleurs aériens français exaspèrent beaucoup de monde à cause de leurs grèves de revendication malgré que leurs avantages soient très conséquents alors que des sans-dents, pardon des gilets jaunes maintenant, galèrent (mais surtout beaucoup de classes moyennes qui ne sont pas fonctionnaires ni salariés dans des grandes sociétés) et aussi par les pertes d'exploitation subies par les compagnies aériennes, dont certaines ont déposé plainte (contre l'Etat ?) il me semble.
Je vais faire mon anti-sur-étatiste moyen :mrgreen: : au Canada le contrôle aérien est privé, je ne pense qu'il y ait plus d'accidents qu'ailleurs pour autant, et, chose inconcevable ici, il n'y a pas de retards ni d'interruptions de vol hors de mauvaises conditions climatiques.
Tant que le job de CA est bien fait, que ça soit public (auquel cas on paie des taxes) ou privé (auquel cas on paie un tarif pour), ça change pas grand chose.

Moi ça me choque pas que ça reste public. L'Etat conserve ainsi un bon savoir-faire.
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Guanxi et 2 invités