Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Pour témoigner ou appeler à témoignage ceux qui sont sortis depuis peu ou depuis longtemps de leurs écoles.

Modérateurs : Sylvie Bonnet, tomato

Avatar du membre
Jay Olsen
Messages : 2662
Enregistré le : mar. mai 13, 2014 9:12 pm
Classe : intégré

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par Jay Olsen » dim. mars 18, 2018 1:55 pm

J'ai écrit "bubus", nom de code pour Airbus Group.

Je suis payé à peine plus chez Airbus que dans la SSII où j'étais. En cause ? Des primes qui n'arrivent que un an voire plus après mon arrivée, alors que j'avais choisi une SSII et un projet dans lesquels les primes fusaient chaque mois.

Enfin, beaucoup de SSII de sont dirigées ou on été fondées par des mecs A++, d'ailleurs la qualité de la SSII n'ayant pas de lien apparent avec la qualité du diplôme du fondateur. A première vue, on dirait que les écoles sont équiréparties chez les dirigeants et fondateurs de SSII.

La vérité c'est qu'en dehors du monde des taupins et de quelques mecs qui veulent profiter de leur succès aux alentours de 18-20 ans, tout le monde s'en fout de l'école de provenance.
Modifié en dernier par Jay Olsen le lun. mars 19, 2018 1:18 am, modifié 1 fois.
Vendue, merci

Nicolas G
Messages : 406
Enregistré le : lun. juil. 16, 2012 11:33 am
Classe : 3A/M2

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par Nicolas G » dim. mars 18, 2018 8:07 pm

Maintenant je vois plus l'intégration d'une grande école comme la possibilité d'avoir plus de choix. Je suis en stage avec des élèves d'autres ccp (voire d'e3A+master recherche) qui sont bien plus calés que moi sur les domaines du labo (principalement maths appliquées à la méca flux/combustion), mais qui ont suivi des ultra-spécialisations, alors qu'en suivant un cursus de maths appliquées à la modélisation j'avais déjà l'impression d'être surspécialisé. Donc il y a des toulousains qui ont fait leur prépa (ou prépa INP) à Toulouse, leur école à Toulouse et qui vont y travailler toute leur vie. Je pense que c'est plus difficile de retourner sa veste si on pense qu'on s'est planté de choix de carrière.

Et pour l'employeur où j'ai cru entendre que les différences entre les stagiaires étaient très importantes (j'y suis un jour par semaine), on va dire que c'est un organisme de recherche aérospatiale du ministère de la défense voisin d'une prestigieuse école aéronautique (c'est vraiment pour pas citer de nom). Peut-être que JO en connaît plus que moi sur le sujet.
Lycée Vauvenargues (2009-2012)
Lycée Masséna PCSI 833 PSI 935 3/2 5/2 (2012-2015)
ENSIMAG (2015-201X) Master en mathématiques appliquées MSIAM (2016-201X)

Avatar du membre
siro
Messages : 3062
Enregistré le : dim. mai 01, 2016 8:09 pm
Classe : Cassandre

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par siro » dim. mars 18, 2018 8:54 pm

.
Modifié en dernier par siro le lun. mars 19, 2018 2:09 am, modifié 1 fois.
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

Avatar du membre
siro
Messages : 3062
Enregistré le : dim. mai 01, 2016 8:09 pm
Classe : Cassandre

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par siro » dim. mars 18, 2018 10:24 pm

flipopo a écrit :
dim. mars 18, 2018 1:01 pm
On dit chocolatine et pas pain au chocolat
j'avais raté ce passage... écoutez la voie de la sagesse
Modifié en dernier par siro le lun. mars 19, 2018 2:07 am, modifié 1 fois.
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

Avatar du membre
Jay Olsen
Messages : 2662
Enregistré le : mar. mai 13, 2014 9:12 pm
Classe : intégré

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par Jay Olsen » lun. mars 19, 2018 12:49 am

Ce mec était un troll.
Heureusement ses messages ont disparu :)
Vendue, merci

Adolorante
Messages : 2408
Enregistré le : mer. nov. 11, 2009 5:49 pm

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par Adolorante » mar. mars 20, 2018 4:34 pm

Jay Olsen a écrit :
dim. mars 18, 2018 1:55 pm
La vérité c'est qu'en dehors du monde des taupins et de quelques mecs qui veulent profiter de leur succès aux alentours de 18-20 ans, tout le monde s'en fout de l'école de provenance.
Moi ça me sert :)
Actuaire associé.
Ne répond pas aux questions sur l'actuariat par MP sauf besoin de confidentialité. Posez plutôt votre question sur forum.

piroud
Messages : 3950
Enregistré le : mer. févr. 03, 2010 12:07 pm
Classe : ingénieur

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par piroud » mer. mars 28, 2018 7:43 pm

Jay, les salaires chez Airbus, et dans l'aeronautique en general ne sont pas pret de decoller

http://www.lemonde.fr/emploi/article/20 ... bus&xtcr=3
J.Piroud
Ingénieur Arts et Métiers
Cl199

Avatar du membre
Jay Olsen
Messages : 2662
Enregistré le : mar. mai 13, 2014 9:12 pm
Classe : intégré

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par Jay Olsen » mer. mars 28, 2018 8:21 pm

Comment tendre le bâton pour se faire battre :lol: :lol:

Oh oui, j'adore l'employeur Airbus, qui recourra à mes services par l'intermédiaire d'un (voire plusieurs) vendeurs de viande :D Oh Oui :D

C'est du masochisme à ce stade... Je vais envoyer le film "50 shades" aux personnes concernées.

Les commerciaux m'ont l'air plus réaliste ? Sans avoir étudié la chose en détails.
Vendue, merci

MacYahvel
Messages : 4
Enregistré le : mer. avr. 04, 2018 6:49 pm
Classe : X pine + X mont

La solution de facilité des DRH : le diplôme

Message par MacYahvel » mer. avr. 04, 2018 6:51 pm


Nicolas G
Messages : 406
Enregistré le : lun. juil. 16, 2012 11:33 am
Classe : 3A/M2

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par Nicolas G » ven. avr. 06, 2018 8:24 pm

Je suis admiratif de ces types là, ils arrivent, ils plantent la boîte, ils se barrent, ils prennent 6 millions d'euros. Honneur : -12000
Lycée Vauvenargues (2009-2012)
Lycée Masséna PCSI 833 PSI 935 3/2 5/2 (2012-2015)
ENSIMAG (2015-201X) Master en mathématiques appliquées MSIAM (2016-201X)

padpad
Messages : 4447
Enregistré le : lun. juin 21, 2010 6:57 pm

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par padpad » mar. avr. 17, 2018 11:04 pm

Celui qui entre dans le moule de la pensée unique ne doit pas s'étonner d'en sortir avec la pensée unique d'une moule.

Avatar du membre
Hamrock
Messages : 2208
Enregistré le : mer. juin 17, 2015 10:40 am

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par Hamrock » mar. avr. 17, 2018 11:12 pm

Ça fait un peu (beaucoup) discours de jalouse (ou gaucho/anar contre la bourgeoisie, vu le portrait fait des sur(?)diplômés). Pas de très bon goût, alors que le sujet est intéressant (il y a aussi le cas des retraités qui retournent en cours, par amour de la connaissance, et qui se retrouvent eux-aussi, parfois, avec plein de diplômes).
Comparatif général des prépas : viewtopic.php?f=20&t=66791

Classement personnalisable des Grandes Ecoles et des Lycées (màj 2018) : viewtopic.php?f=24&t=55173

Avatar du membre
Jay Olsen
Messages : 2662
Enregistré le : mar. mai 13, 2014 9:12 pm
Classe : intégré

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par Jay Olsen » mar. avr. 17, 2018 11:40 pm

Un discours qui parait assez aigri :mrgreen:
Vendue, merci

darklol
Messages : 787
Enregistré le : dim. avr. 19, 2015 12:08 am

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par darklol » mer. avr. 18, 2018 12:49 am

Pas étonnant que padpad partage dans ce cas :lol:
ENS Lyon

Kethano
Messages : 101
Enregistré le : ven. juin 19, 2015 9:30 pm

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par Kethano » mer. avr. 18, 2018 1:35 am

slate.fr a écrit :D'ailleurs, ils savent tout sur tout.

Ils peuvent aussi bien pérorer pendant des heures sur l'influence de Cervantès dans les romans de jeunesse de Garcia Marquez que de disserter jusqu'à l'aube à propos des différences d'approche entre les tenants de l’École de Chicago et celle de Manchester; ils connaissent sur le bout des doigts Beaumarchais et Bourdieu, Mozart et Mahler, Picasso et Picabia; ils sont cultivés au point de pouvoir réciter en grec ancien des passages entiers de l'Odyssée; ils ont lu les Évangiles, le Talmud, le Coran; rien ne saurait leur échapper et comme ils aiment à cultiver une petite part d'excentricité afin de se démarquer de leurs camarades de promotion, si vous les poussez dans leurs derniers retranchements, ils avoueront en rougissant une faiblesse pour la chanson française, notamment Joe Dassin dont ils connaissent les moindres refrains de ses chansons –surtout «Les Dalton».

Ils sont abonnés au Figaro et au Monde, parfois même à Médiapart parce qu'ils sont farouchement pour la liberté d'expression et la libre-entreprise –même s'ils ne le lisent jamais; pendant leurs vacances d'été qu'ils passent dans un coin du Perche à se reposer au sein de leur maison familiale vieille de plusieurs siècles, ils relisent en Pléiade tout Chateaubriand et s'extasient: «Quel esprit délicieux, quelle fougue, quel panache!» et quand leur progéniture leur joue du haut de leurs trois ans le Concerto pour l'Empereur de Beethoven, ils sont si heureux qu'ils ont comme un orgasme qui leur souille le devant de leurs pantalons en lin.
Damn.

Un portrait au vitriol du milieu intellectuel français sous forme de longue liste de course, et zéro référence au savoir scientifique - voilà qui en dit long.

J'émets personnellement deux hypothèses pour expliquer ce phénomène :
1. Cette omission est volontaire, et ce monsieur a bien trop peur de s'en prendre aux capacités intellectuelles d'un chercheur en physique quantique ou en biologie (et il a bien raison, c'est quand même plus dur de s'en prendre à quelqu'un en quête de vraies avancées, et dont les travaux ne se limitent pas à l'étude d'une collection d'ouvrages du siècle dernier)
2. Cette omission est involontaire, et ce monsieur n'a même pas ne serait-ce qu'un seul instant pu imaginer qu'un "intellectuel" puisse ne pas être un lettré (au sens large du terme). Etonnons-nous ensuite qu'avec de tels préjugés on vante sans cesse à la jeunesse les mérites des sciences molles et des formations tièdes, tout en crachant sur la soi-disant brutalité des sciences dures.

Quoiqu'il en soit il ne nous apprend rien : quand on y réfléchit une seconde l'utilité pour la société d'une formation en lettres - fûssent-elles modernes - est nulle (voire négative, ces oisives personnes que sont les diplômés en lettres ayant bien souvent la fâcheuse tendance d'entraîner d'autres garnements dans leurs élucubrations grotesques).

Je le répète cet article est symptomatique : symptomatique d'une société tournée vers le passé, glorifiant écrivains ou artistes dont les travaux ont leur place dans une bibliothèque ou dans un musée et certainement pas dans une salle de classe. La culture générale n'a jamais été une mesure satisfaisante de l'intelligence, tout au plus un proxy des capacités mémorielles et du niveau social.

Mais comme dirait l'autre : "change my mind" :twisted:
Ecole Excentrée de Paris / Université Paris-Saclay (VO)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités