Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Pour témoigner ou appeler à témoignage ceux qui sont sortis depuis peu ou depuis longtemps de leurs écoles.

Modérateurs : Sylvie Bonnet, tomato

padpad
Messages : 4339
Enregistré le : lun. juin 21, 2010 6:57 pm

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par padpad » mer. avr. 18, 2018 1:57 pm

Jay Olsen a écrit :
mer. avr. 18, 2018 1:30 pm
En pratique, ça ne sert à rien d'avoir un titre d'ingénieur diplômé.
Comme quoi on peut franchir le mur du çon avant d'avoir sa licence Rafale
Jay Olsen a écrit :
mer. avr. 18, 2018 1:30 pm
Personne n'écrit ça (sauf pour écrire diplômé de..)
La France, le centre du monde .. ( anonyme du XVIème siècle)

Jay Olsen a écrit :
mer. avr. 18, 2018 1:30 pm
De même, j'ai rarement vu des gens se dire ingénieur (même sans préciser diplômé) alors qu'ils ne le sont pas.
Tu verras quand tu rencontreras des ingénieurs commerciaux, des ingénieurs des ventes ..
Tu sais ces mecs qui n'ont pas de diplôme mais qui se font des nouilles encore.
Jay Olsen a écrit :
mer. avr. 18, 2018 1:30 pm
Pour moi le distinguo cti/pas cti n'a aucun impact.
Tu es invité à déjeuner par Hervé Branquignol qui souhaiterait te confier une mission de confiance, aller faire un tout à Casa l'expliquer aux couillons qui, sur la foi de son "ayez confiance", avaient payé une blinde pour un diplôme par encore reconnu par la CTI et avec lequel ils peuvent se torcher.
Celui qui entre dans le moule de la pensée unique ne doit pas s'étonner d'en sortir avec la pensée unique d'une moule.

padpad
Messages : 4339
Enregistré le : lun. juin 21, 2010 6:57 pm

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par padpad » mer. avr. 18, 2018 1:58 pm

Bon Jay .. normalement la chasse est fermée mais si tu sors du fourré devant Hamrock et bibi-le-rageux, forcément, tu prends du plomb dans les fesses.
Celui qui entre dans le moule de la pensée unique ne doit pas s'étonner d'en sortir avec la pensée unique d'une moule.

Avatar du membre
Jay Olsen
Messages : 2594
Enregistré le : mar. mai 13, 2014 9:12 pm
Classe : intégré

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par Jay Olsen » mer. avr. 18, 2018 2:05 pm

padpad a écrit :
mer. avr. 18, 2018 1:57 pm
Jay Olsen a écrit :
mer. avr. 18, 2018 1:30 pm
En pratique, ça ne sert à rien d'avoir un titre d'ingénieur diplômé.
Comme quoi on peut franchir le mur du çon avant d'avoir sa licence Rafale
Jay Olsen a écrit :
mer. avr. 18, 2018 1:30 pm
Personne n'écrit ça (sauf pour écrire diplômé de..)
La France, le centre du monde .. ( anonyme du XVIème siècle)

Jay Olsen a écrit :
mer. avr. 18, 2018 1:30 pm
De même, j'ai rarement vu des gens se dire ingénieur (même sans préciser diplômé) alors qu'ils ne le sont pas.
Tu verras quand tu rencontreras des ingénieurs commerciaux, des ingénieurs des ventes ..
Tu sais ces mecs qui n'ont pas de diplôme mais qui se font des nouilles encore.
Jay Olsen a écrit :
mer. avr. 18, 2018 1:30 pm
Pour moi le distinguo cti/pas cti n'a aucun impact.
Tu es invité à déjeuner par Hervé Branquignol qui souhaiterait te confier une mission de confiance, aller faire un tout à Casa l'expliquer aux couillons qui, sur la foi de son "ayez confiance", avaient payé une blinde pour un diplôme par encore reconnu par la CTI et avec lequel ils peuvent se torcher.
Si tu veux débattre sur le fond on est là pour ça.

Je vais donc devoir préciser ma pensée synthétique :
En pratique, ça ne sert à rien d'avoir un titre d'ingénieur diplômé (sous entendu, y compris groupe D) plutôt qu'un master dans le même domaine, car les possibilités d'emploi et les salaires sont grosso modo les mêmes.

Personne n'écrit ça (sauf pour écrire diplômé de..) : on est sur un forum de prépas, on parle donc d'ex taupins et de leurs concurrents, a priori tout va bien si on se limite au marché français.

Certes, mais un ingénieur commercial ou "ingénieur d'affaires" qui écrit ça sur son CV, on va tout de suite voir s'il a fait une école ou pas.
Et puis concernant les ingénieurs pédagogue, j'ai beau me déclarer ingénieur pédagogue, si je postule à un poste d'ingénieur on va regarder mon diplôme réel et pas le titre du CV.

L'ECC ne délivre pas de titre d'ingénieur ? :lol:
Les employeurs verront la marque Centrale, et nul doute qu'au bout de quelques promos ils sauront quelle confiance accorder au sigle ECC. CTI ou pas.

Au final, "Ingénieur diplômé" ne sert qu'à éviter au recruteur un mouvement d'oeil sur le CV pour vérifier si le diplôme d'ingé est réel ou pas.
Vendue, merci

padpad
Messages : 4339
Enregistré le : lun. juin 21, 2010 6:57 pm

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par padpad » mer. avr. 18, 2018 2:20 pm

Jay Olsen a écrit :
mer. avr. 18, 2018 2:05 pm

Si tu veux débattre sur le fond on est là pour ça.
A peu près d'accord sur le tout, sauf

1) on parlait d'ingénieur pédagogique, d'ingéniérie pédagogique, discipline très en vogue en fac, pas de la pédagogie de l'ingénieur
2) tu ne réponds pas à ma rmq disant que ce que tu dis est très franco-français et très peu vrai à l'étranger
2) ECC : tu n'as pas lu les hurlements de la promo des 1er b..és du sujet ?
Celui qui entre dans le moule de la pensée unique ne doit pas s'étonner d'en sortir avec la pensée unique d'une moule.

Avatar du membre
siro
Messages : 2465
Enregistré le : dim. mai 01, 2016 8:09 pm
Classe : touriste industriel

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par siro » mer. avr. 18, 2018 2:20 pm

Jay Olsen a écrit :
mer. avr. 18, 2018 1:30 pm
En pratique, ça ne sert à rien d'avoir un titre d'ingénieur diplômé. Personne n'écrit ça (sauf pour écrire diplômé de..)
De même, j'ai rarement vu des gens se dire ingénieur (même sans préciser diplômé) alors qu'ils ne le sont pas.
Lol. On a bien des gens qui se proclament philosophes ou historiens sans avoir de PhD (ni même de DEA) (oui je fais le grand écart par pur flemme dans mes acronymes).
Ils disent plutôt "cadre technique" ou "développeur" ou autre titre de poste/métier plus ou moins générique.
ingénieur c'est générique
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

Avatar du membre
Jay Olsen
Messages : 2594
Enregistré le : mar. mai 13, 2014 9:12 pm
Classe : intégré

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par Jay Olsen » mer. avr. 18, 2018 3:19 pm

siro a écrit :
mer. avr. 18, 2018 2:20 pm
Jay Olsen a écrit :
mer. avr. 18, 2018 1:30 pm
En pratique, ça ne sert à rien d'avoir un titre d'ingénieur diplômé. Personne n'écrit ça (sauf pour écrire diplômé de..)
De même, j'ai rarement vu des gens se dire ingénieur (même sans préciser diplômé) alors qu'ils ne le sont pas.
Lol. On a bien des gens qui se proclament philosophes ou historiens sans avoir de PhD (ni même de DEA) (oui je fais le grand écart par pur flemme dans mes acronymes).
Ils disent plutôt "cadre technique" ou "développeur" ou autre titre de poste/métier plus ou moins générique.
ingénieur c'est générique
Qu'est-ce qu'il va faire avec son titre proclamé mais usurpé ? Rien, car chaque fois que ça compte vraiment on va vérifier s'il a le diplôme associé.
C'est comme si je créais une boite qui s'appellerait "le médecin de l'ordinateur" et que je réparais des PC sans pour autant avoir un diplôme de médecine.

Ca me parait quelque chose de très basique que de ne pas croire les titres.
Dans tous les domaines, il ne faut jamais faire confiance aux titres et aux noms qu'on donne aux choses.
Par exemple, si le gouvernement crée un "crédit d'impot compétitivité emploi", ne pas croire qu'il va augmenter la compétitivité et créer des emplois juste parce qu'on l'a appelé comme ça.
Si on pouvait faire confiance aux appellations, titres, et noms, il suffirait de se créer vidéo nommée "comment gagner de l'argent en masse sans efforts", une heure de vide, la regarder et hop on sait se faire de l'argent en masse sans efforts :D

A partir du moment où les recruteurs savent qu'ils ne peuvent pas faire confiance au mot "ingénieur" présent sur un CV, tout va bien.
Si un recruteur recrute un ingénieur pédagogue pour faire du travail d'ingénieur en mathématiques appliquées et que ça ne marche pas.. je suis désolé pour lui.
padpad a écrit :
mer. avr. 18, 2018 2:20 pm
Jay Olsen a écrit :
mer. avr. 18, 2018 2:05 pm

Si tu veux débattre sur le fond on est là pour ça.
A peu près d'accord sur le tout, sauf

1) on parlait d'ingénieur pédagogique, d'ingéniérie pédagogique, discipline très en vogue en fac, pas de la pédagogie de l'ingénieur
2) tu ne réponds pas à ma rmq disant que ce que tu dis est très franco-français et très peu vrai à l'étranger
2) ECC : tu n'as pas lu les hurlements de la promo des 1er b..és du sujet ?
Pareil, un ingénieur pédagogique ne pourra jamais obtenir un poste d'ingénieur
Je ne m'intéresse pas vraiment à l'étranger quand je parle d'une problématique franco-française : le tampon CTI.
Mais effectivement, si l'ECC n'a pas eu son tampon CTI c'est une info très intéressante !
Je ne sais pas quel type de répercussions ça aura pour les diplômés. Est-ce qu'une nouvelle école n'aurait pas également du mal, même avec un tampon CTI ? Pour ce qu'il vaut ce tampon...
Vendue, merci

Avatar du membre
siro
Messages : 2465
Enregistré le : dim. mai 01, 2016 8:09 pm
Classe : touriste industriel

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par siro » mer. avr. 18, 2018 3:59 pm

Jay Olsen a écrit :
mer. avr. 18, 2018 3:19 pm
siro a écrit :
mer. avr. 18, 2018 2:20 pm
Jay Olsen a écrit :
mer. avr. 18, 2018 1:30 pm
De même, j'ai rarement vu des gens se dire ingénieur (même sans préciser diplômé) alors qu'ils ne le sont pas.
Lol. On a bien des gens qui se proclament philosophes ou historiens sans avoir de PhD (ni même de DEA) (oui je fais le grand écart par pur flemme dans mes acronymes)
Qu'est-ce qu'il va faire avec son titre proclamé mais usurpé ?
Des chroniques sur Europe 1 ou au Point/Obs/Challenges. :mrgreen:
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

Avatar du membre
Jay Olsen
Messages : 2594
Enregistré le : mar. mai 13, 2014 9:12 pm
Classe : intégré

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par Jay Olsen » mer. avr. 18, 2018 4:01 pm

J'avoue, j'ai pensé à ça ou bien vendre des livres en usurpant son titre sur la couverture.
Vendue, merci

Avatar du membre
siro
Messages : 2465
Enregistré le : dim. mai 01, 2016 8:09 pm
Classe : touriste industriel

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par siro » mer. avr. 18, 2018 4:02 pm

Le fond de la discussion, c'est quand même "y'a des ingés pas compétents, des ingés qui sont pas des ingés CTI et de toute façon c'est franco-français donc supprimons la CTI ça sert à rien" :lol:

La CTI ça sert SURTOUT aux petites écoles (nouvelles ou non) pour se démarquer des écoles qui ne l'ont pas. L'ENSAE s'en branle de pas avoir l'habi CTI. Par contre, quand Jean-Kévin va devoir choisir une école post-bac/post-prépa, entre une no-name sans qualif CTI et une no-name avec, crois-moi la qualif elle va avoir un putain de sens pour au moins avoir une vague idée de si ça vaut un truc.

Contrairement à la jungle des écoles de commerce/com/marketing/etc dès qu'on sort des brandnames connus.
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

Avatar du membre
siro
Messages : 2465
Enregistré le : dim. mai 01, 2016 8:09 pm
Classe : touriste industriel

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par siro » mer. avr. 18, 2018 4:03 pm

Jay Olsen a écrit :
mer. avr. 18, 2018 4:01 pm
J'avoue, j'ai pensé à ça ou bien vendre des livres en usurpant son titre sur la couverture.
Toute ressemblance avec I****s A******e ou R*****l E******n serait purement fortuite. 8)
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

Avatar du membre
siro
Messages : 2465
Enregistré le : dim. mai 01, 2016 8:09 pm
Classe : touriste industriel

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par siro » mer. avr. 18, 2018 4:03 pm

Pareil, un ingénieur pédagogique ne pourra jamais obtenir un poste d'ingénieur
Je parie qu'on peut en trouver.
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

Avatar du membre
Jay Olsen
Messages : 2594
Enregistré le : mar. mai 13, 2014 9:12 pm
Classe : intégré

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par Jay Olsen » mer. avr. 18, 2018 4:12 pm

siro a écrit :
mer. avr. 18, 2018 4:02 pm
Le fond de la discussion, c'est quand même "y'a des ingés pas compétents, des ingés qui sont pas des ingés CTI et de toute façon c'est franco-français donc supprimons la CTI ça sert à rien" :lol:

La CTI ça sert SURTOUT aux petites écoles (nouvelles ou non) pour se démarquer des écoles qui ne l'ont pas. L'ENSAE s'en branle de pas avoir l'habi CTI. Par contre, quand Jean-Kévin va devoir choisir une école post-bac/post-prépa, entre une no-name sans qualif CTI et une no-name avec, crois-moi la qualif elle va avoir un putain de sens pour au moins avoir une vague idée de si ça vaut un truc.

Contrairement à la jungle des écoles de commerce/com/marketing/etc dès qu'on sort des brandnames connus.
L'agrément CTI peut avoir un peu d'utilité, mais le fait d'avoir protégé "ingénieur diplômé" et pas "ingénieur" c'était un peu bête et ça a rendu cette règle un peu inutile pour être honnête.

Un ingé d'une école noname n'est-il pas équivalent à un mec venu de fac ? Aux yeux des recruteurs en tout cas.
Vendue, merci

Avatar du membre
siro
Messages : 2465
Enregistré le : dim. mai 01, 2016 8:09 pm
Classe : touriste industriel

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par siro » mer. avr. 18, 2018 4:33 pm

Tu confonds tout et n'importe quoi, et t'as pas l'air d'avoir compris le rôle/job de la fac (ni ce à quoi ça forme).

Quand je parlais d'apprendre l'épistémo et la philo (socio/cog/etc) aux scientifiques, c'est précisément pour éviter de lire ce genre de messages en fait. La rigueur est une chose CAPITALE et elle ne s'enseigne pas que dans les cours de maths.

En outre, un pur facqueux arrivé jusqu'en M2 de sciences (de l'ingé ou fonda) n'a pas vraiment le même background technique qu'un élève diplômé d'une école CTI du fin fond du classement. Imho c'est kif kif bourrico, avec avantage pour le facqueux qui a enchaîné les formations sélectives. Mais bon là on est en train de se demander si c'est une chaise Ikea ou le tabouret de ta maison de campagne qui est le plus pratique pour poser ton fion dessus.
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

Avatar du membre
Jay Olsen
Messages : 2594
Enregistré le : mar. mai 13, 2014 9:12 pm
Classe : intégré

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par Jay Olsen » mer. avr. 18, 2018 4:56 pm

siro a écrit :
mer. avr. 18, 2018 4:33 pm
Tu confonds tout et n'importe quoi, et t'as pas l'air d'avoir compris le rôle/job de la fac (ni ce à quoi ça forme).

Quand je parlais d'apprendre l'épistémo et la philo (socio/cog/etc) aux scientifiques, c'est précisément pour éviter de lire ce genre de messages en fait. La rigueur est une chose CAPITALE et elle ne s'enseigne pas que dans les cours de maths.

En outre, un pur facqueux arrivé jusqu'en M2 de sciences (de l'ingé ou fonda) n'a pas vraiment le même background technique qu'un élève diplômé d'une école CTI du fin fond du classement. Imho c'est kif kif bourrico, avec avantage pour le facqueux qui a enchaîné les formations sélectives. Mais bon là on est en train de se demander si c'est une chaise Ikea ou le tabouret de ta maison de campagne qui est le plus pratique pour poser ton fion dessus.
Je ne confonds pas tout et n'importe quoi, j'effectue des liens qui ne sont pas explicites ou explicités :mrgreen:

Je parle du marché du travail uniquement.
Je suis bien conscient que le rôle de la fac n'est pas celui d'une école d'ingé, mais quelqu'un qui est diplômé d'une fac et qui veut s'insérer sur le marché du travail devra bien se confronter à la réalité de celui-ci.

Si je refais le lien entre les différents éléments de mon précédent message :
L'agrément CTI donné à une école permet à un recruteur de la considérer comme un minimum sérieuse.
Et le fait que l'agrément CTI permette à ses diplômés de marquer sur leur cv "ingénieur diplômé de..." est également utile car ce serait un peu ridicule d'écrire dans son CV son école suivie de "agréée CTI". C'est donc le fait de lire "diplômé de" qui permet au recruteur de savoir que l'école est agréée CTI.

Par contre, si on avait protégé "ingénieur" dès le début, tout aurait été plus simple. On aurait pas d'ingénieur pédagogue, d'ingénieur commercial, et peut-être même qu'on aurait un numerus clausus (par la même volonté), ce qui protègerait un petit peu les salaires aussi.
Vendue, merci

Avatar du membre
Hamrock
Messages : 1920
Enregistré le : mer. juin 17, 2015 10:40 am

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par Hamrock » mer. avr. 18, 2018 6:33 pm

Rien n’est jamais trop tard.
L’œil de Moscou

Classement personnalisable des Grandes Ecoles et des Lycées (màj 2018) : viewtopic.php?f=24&t=55173

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités