Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Pour témoigner ou appeler à témoignage ceux qui sont sortis depuis peu ou depuis longtemps de leurs écoles.

Modérateurs : Sylvie Bonnet, tomato

Avatar du membre
Jay Olsen
Messages : 2703
Enregistré le : mar. mai 13, 2014 9:12 pm
Classe : intégré

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par Jay Olsen » ven. oct. 12, 2018 3:10 pm

vercore a écrit :
ven. oct. 12, 2018 2:06 pm
Vaut-il mieux privilégier un PFE au sein d'une grosse boîte (disons AF) même si le contenu du stage ne semble pas passionnant au premier abord ? L'objectif stratégique étant une embauche et éviter les SSII à court terme
Tu irais dans une grosse boite, et sinon où ?
Le mieux pour éviter la SSII c'est de viser un secteur qui recrute, et si jamais (comme tu sembles l'être) tu es passionné par un secteur qui ne recrute pas (le notre :mrgreen: ) et bien viser les boites au sein de celui-ci qui sont réputées pour embaucher leurs stagiaires.

Cela dit, ton stage de fin d'études c'est l'occasion unique de réaliser un travail poussé scientifiquement. Si ça t'intéresse, ça peut compter.
Mais pour être embauché en direct le plus sûr ça reste de rejoindre une boite qui embauche. Attention cela dit car un stage raté (par manque d'intérêt pour celui-ci) ne te vaudra pas une embauche, même dans une boite qui recrute :mrgreen:

NE PAS croire le recruteur sur parole quand il te dit que les stagiaires sont embauchés en fin de stage.
Croire un faisceau concordant de sources (au moins, linkedin et réseau d'anciens étudiants)
Vendue, merci

vercore
Messages : 191
Enregistré le : ven. juin 19, 2015 5:01 pm
Classe : 3A

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par vercore » ven. oct. 12, 2018 3:37 pm

Pour le moment j'ai éliminé de mes recherches les constructeurs aéro. Beaucoup de PFE proposés mais pas d'embauches, je ne vois donc pas d'intérêt à postuler chez eux. (J'avoue avoir essayé Pilatus en Suisse :mrgreen: )
Je suis plutot intéressé par les airlines, aéroports ou la maintenance (CCO, MRO, CAMO) qui sont des domaines où à priori on évite pas mal de SSII.
Les offres de stages commencent à arriver, mais je n'ai pas vraiment d'infos si ça recrute derrière. Même si mon école est bien représentée dans ces entreprises, et que les stages nous sont spécifiquement réservés.
Dans le cas d'AF, ça aurait l'avantage d'avoir un argument supplémentaire en cas de PSY2 cadet

Avatar du membre
Jay Olsen
Messages : 2703
Enregistré le : mar. mai 13, 2014 9:12 pm
Classe : intégré

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par Jay Olsen » ven. oct. 12, 2018 4:07 pm

vercore a écrit :
ven. oct. 12, 2018 3:37 pm
Pour le moment j'ai éliminé de mes recherches les constructeurs aéro. Beaucoup de PFE proposés mais pas d'embauches, je ne vois donc pas d'intérêt à postuler chez eux. (J'avoue avoir essayé Pilatus en Suisse :mrgreen: )
Je suis plutot intéressé par les airlines, aéroports ou la maintenance (CCO, MRO, CAMO) qui sont des domaines où à priori on évite pas mal de SSII.
Les offres de stages commencent à arriver, mais je n'ai pas vraiment d'infos si ça recrute derrière. Même si mon école est bien représentée dans ces entreprises, et que les stages nous sont spécifiquement réservés.
Dans le cas d'AF, ça aurait l'avantage d'avoir un argument supplémentaire en cas de PSY2 cadet
Oui et non..
AF s'en fout complètement de savoir si tu travailles déjà chez eux ou pas. J'ai vu des gens d'AF se faire admettre ou refuser avec à peu près le même taux que la population générale.

Par contre tu conserves l'ancienneté dans l'entreprise donc c'est un avantage.
Si ça recrute de ces côtés là, vas-y. Mais en choisissant une boite connue pour embaucher ses stagiaires. Contacte les anciens de ton école qui y sont. L'annuaire sert à ça.
Vendue, merci

Flyt
Messages : 93
Enregistré le : jeu. janv. 25, 2018 8:31 am

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par Flyt » dim. oct. 14, 2018 3:55 pm

Jay Olsen a écrit :
ven. oct. 12, 2018 4:07 pm
vercore a écrit :
ven. oct. 12, 2018 3:37 pm
Pour le moment j'ai éliminé de mes recherches les constructeurs aéro. Beaucoup de PFE proposés mais pas d'embauches, je ne vois donc pas d'intérêt à postuler chez eux. (J'avoue avoir essayé Pilatus en Suisse :mrgreen: )
Je suis plutot intéressé par les airlines, aéroports ou la maintenance (CCO, MRO, CAMO) qui sont des domaines où à priori on évite pas mal de SSII.
Les offres de stages commencent à arriver, mais je n'ai pas vraiment d'infos si ça recrute derrière. Même si mon école est bien représentée dans ces entreprises, et que les stages nous sont spécifiquement réservés.
Dans le cas d'AF, ça aurait l'avantage d'avoir un argument supplémentaire en cas de PSY2 cadet
Oui et non..
AF s'en fout complètement de savoir si tu travailles déjà chez eux ou pas. J'ai vu des gens d'AF se faire admettre ou refuser avec à peu près le même taux que la population générale.

Par contre tu conserves l'ancienneté dans l'entreprise donc c'est un avantage.
Si ça recrute de ces côtés là, vas-y. Mais en choisissant une boite connue pour embaucher ses stagiaires. Contacte les anciens de ton école qui y sont. L'annuaire sert à ça.
Tout à fait, AF ce n'est pas la PME du coin, donc faire un stage chez eux ne te donnera pas plus facilement accès à un job. Pour que ton stage chez AF mène à une embauche, il faudrait que tu t'inscrives comme un élément nécessaire au fonctionnement de l'équipe que tu intègres, or de tous les stages que j'ai pu voir chez AF, le stagiaire est rarement une colonne porteuse d'un projet. Ce n'est pas le cas dans les boites de plus petite taille où l'ouverture d'un stage vers une embauche est bien plus fréquente.
Sinon, oui, en étant dans une compagnie, tu évites les SII, mais le boulot n'est absolument pas le même que le boulot d'un ingé en industrie, et ce n'est pas pour autant que tu auras des conditions salariales bien différentes d'une SII (où j'étais, le salaire d'ingé était sensiblement équivalent à celui d'une SII, il n'y avait pas d'avantages en nature et l'évolution de carrière était faible voire inexistante).

Avatar du membre
Jay Olsen
Messages : 2703
Enregistré le : mar. mai 13, 2014 9:12 pm
Classe : intégré

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par Jay Olsen » mar. nov. 06, 2018 8:34 pm

https://www.youtube.com/watch?v=3Z0yih4Md74&t=52m04s
Vidéo d'Emmanuel Todd sur le macronisme.
/!\ Attention, ce forum n'étant pas politique, on va éviter toute la partie sur le macronisme ! /!\

On parle des jeunes diplômés et du déclassement dont ils sont victimes
"Leurs conditions de travail, l'intérêt de leur travail, n'est en rien comparable avec celui des générations précédentes"
Pour lui, un polytechnicien, même en Finance, c'est "la plèbe d'en haut".

Sentiment tout à fait partagé par mes collègues quand j'étais en SSII : ouvrier intellectuel.

Voyez plutôt la vidéo comme un élément concordant participant à confirmer la thèse évoquée par ce topic.
Vendue, merci

C.A.P.T.P
Messages : 329
Enregistré le : mar. août 16, 2016 12:45 am
Classe : M1 physique

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par C.A.P.T.P » mer. nov. 07, 2018 3:12 pm

Merci pour le lien :)
Et penses-tu sincèrement qu'il y a 60 ans un ingénieur n'était pas un "ouvrirer intellectuel" ?
ENS Cachan - Paris Saclay

Avatar du membre
Jay Olsen
Messages : 2703
Enregistré le : mar. mai 13, 2014 9:12 pm
Classe : intégré

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par Jay Olsen » mer. nov. 07, 2018 3:17 pm

Oh non.
Il y a soixante ans, un ingénieur c'était une denrée beaucoup plus rare, et très demandée.

On ne pouvait pas se permettre de leur donner des choses inintéressantes à faire.
De plus, le contexte économique fait que les tâches à l'époque étaient plus techniques et complexes : premier avion supersonique, premier train grande vitesse, premières centrales nucléaires...

Il suffit de parler à un ingénieur de 80 ans pour s'en apercevoir (80 ans au moins, dommage, ils sont rares à cet âge)
Vendue, merci

Avatar du membre
bullquies
Messages : 6493
Enregistré le : mar. avr. 17, 2012 9:19 pm
Classe : Thé à la

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par bullquies » mer. nov. 07, 2018 3:51 pm

En 1975, en valeur nette :

l'ouvrier moyen gagne 23739 francs
employé moyen gagne 25067 francs
cadre moyen moyen gagne 43480 francs
le cadre supérieur moyen gagne 88900 francs
ensemble: 29483 francs
src https://www.persee.fr/doc/estat_0336-14 ... 113_1_4224

en 2015:

l'ouvrier moyen gagne 20604€
employé moyen gagne 19644€
cadre moyen gagne 27252€
cadre sup moyen gagne 49692€
ensemble: 27000€
src http://ses.ens-lyon.fr/actualites/rappo ... tobre-2017

ratio de 3 entre le cadre sup moyen et le salarié moyen en 1975, ratio de 1.84 en 2015. Ratio de 1.48 pour les cadres moyens en 1975, 1.01 en 2015. Les ingés en début de carrière sont souvent cadre moyen, parfois cadre sup. Voilà 40 ans d'évolution.

Après c'est une réduction des inégalités de salaire, et io ne faut pas oublier le plus de concurrence sur le marché du travail. Ca ne dit rien sur la médiane ou le premier décile, mais bon on ne sera pas tous pdg d'une société au cac40 donc il ne faut pas non plus dire que la situation est aussi bonne qu'avant, ce n'est pas le cas pour la plupart des ingénieurs.

Avatar du membre
siro
Messages : 3176
Enregistré le : dim. mai 01, 2016 8:09 pm
Classe : Cassandre

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par siro » mer. nov. 07, 2018 5:12 pm

Oui et non. La richesse n'est plus vraiment entre les mains des cadres sup, plutôt des propriétaires de capital (le ratio revenu du capital/revenu du travail est passé de 3 à 8 entre les années 60 et aujourd'hui); ce qui correspond peu ou prou à l'état au XIXeme.

Donc concrètement, il y a moins d'écarts de richesse oui. On est tous globalement plus pauvre, sauf les epsilon qui gagnent très bien leur vie (donc cadres sup+++ et au-delà).

Je sais pas si j'appellerais ça un progrès.
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

Avatar du membre
bullquies
Messages : 6493
Enregistré le : mar. avr. 17, 2012 9:19 pm
Classe : Thé à la

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par bullquies » mer. nov. 07, 2018 5:46 pm

Oui j'ai préféré préciser inégalités de salaire... Les plus riches n'étant pas dépendants de salaires de toutes façons. J'appelle ça la théorie de l'évaporation (par opposition au ruissellement).

Avatar du membre
siro
Messages : 3176
Enregistré le : dim. mai 01, 2016 8:09 pm
Classe : Cassandre

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par siro » mer. nov. 07, 2018 7:46 pm

Cf my point sur le revenu du travail et du capital.
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

Avatar du membre
oty20
Messages : 620
Enregistré le : dim. avr. 30, 2017 1:48 am

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par oty20 » dim. nov. 11, 2018 12:05 pm

Emmanuel Todd : Trahison des élites françaises ?
https://www.youtube.com/watch?v=6adEOQR3ea4
-sup: public -> Spé:chez moi.
-2018-??? Ecole Central Casablanca.

''L’ennemi du savoir , n'est pas l'ignorance , mais l'illusion du savoir '' all within the four seas are brothers .

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités