Contrôleur aérien : une opportunité d'arbitrage

Pour témoigner ou appeler à témoignage ceux qui sont sortis depuis peu ou depuis longtemps de leurs écoles.

Modérateurs : Sylvie Bonnet, tomato

Avatar du membre
Jay Olsen
Messages : 2678
Enregistré le : mar. mai 13, 2014 9:12 pm
Classe : intégré

Re: Contrôleur aérien : une opportunité d'arbritrage

Message par Jay Olsen » dim. août 06, 2017 5:21 pm

Si tu veux de l'exotisme on a des DOM TOM et tu es relativement libre d'y aller.
Guyane, St Pierre et miquelon : open bar
Le reste : liste d'attente
Vendue, merci

C.A.P.T.P
Messages : 313
Enregistré le : mar. août 16, 2016 12:45 am
Classe : M1 physique

Re: Contrôleur aérien : une opportunité d'arbritrage

Message par C.A.P.T.P » dim. août 06, 2017 11:29 pm

Jay Olsen a écrit :
dim. août 06, 2017 5:21 pm
St Pierre et miquelon : open bar
Terre-adélie probablement open bar aussi :mrgreen:
ENS Cachan - Paris Saclay

lucascab
Messages : 1175
Enregistré le : lun. août 26, 2013 3:52 pm

Re: Contrôleur aérien : une opportunité d'arbritrage

Message par lucascab » lun. août 07, 2017 2:07 pm

Encore une fois, si tu es heureux, tant mieux et même bien joué !

Mais comme tu l'as constaté, on change rapidement d'avis (cf toi même) et j'espère que tu te feras pas trop chier !

Félicitations quand même, d'autant que c'est pas un concours spécialement facile à avoir
MP-L3-Arts et Métiers-Ecole Polytechnique de Montréal-Consultant-Consultant confirmé

Avatar du membre
Jay Olsen
Messages : 2678
Enregistré le : mar. mai 13, 2014 9:12 pm
Classe : intégré

Re: Contrôleur aérien : une opportunité d'arbritrage

Message par Jay Olsen » lun. août 07, 2017 3:23 pm

lucascab a écrit :
lun. août 07, 2017 2:07 pm
Encore une fois, si tu es heureux, tant mieux et même bien joué !

Mais comme tu l'as constaté, on change rapidement d'avis (cf toi même) et j'espère que tu te feras pas trop chier !

Félicitations quand même, d'autant que c'est pas un concours spécialement facile à avoir
Il trollait en fait :lol:
Il était sur liste d'attente et voulait que les gens devant lui se désistent.
Maintenant il est admis officiellement suite à des désistements et il peut dévoiler son vrai visage.

:mrgreen:

Le concours est très très facile par rapport aux immenses bénéfices apportés par sa réussite.
Vendue, merci

Avatar du membre
Jay Olsen
Messages : 2678
Enregistré le : mar. mai 13, 2014 9:12 pm
Classe : intégré

Re: Contrôleur aérien : une opportunité d'arbritrage

Message par Jay Olsen » sam. déc. 16, 2017 2:27 pm

https://www.youtube.com/watch?v=3ccmcRa ... e=youtu.be

Inscriptions du 4 décembre au 31 janvier.
Vendue, merci

monnet60
Messages : 468
Enregistré le : dim. oct. 27, 2013 10:40 am
Classe : parent élève ecp

Re: Contrôleur aérien : une opportunité d'arbritrage

Message par monnet60 » sam. déc. 16, 2017 7:52 pm

Jay Olsen a écrit :
lun. août 07, 2017 3:23 pm
lucascab a écrit :
lun. août 07, 2017 2:07 pm
Encore une fois, si tu es heureux, tant mieux et même bien joué !

Mais comme tu l'as constaté, on change rapidement d'avis (cf toi même) et j'espère que tu te feras pas trop chier !

Félicitations quand même, d'autant que c'est pas un concours spécialement facile à avoir
Il trollait en fait :lol:
Il était sur liste d'attente et voulait que les gens devant lui se désistent.
Maintenant il est admis officiellement suite à des désistements et il peut dévoiler son vrai visage.

:mrgreen:

Le concours est très très facile par rapport aux immenses bénéfices apportés par sa réussite.
ça ne t'a pas tenté plutôt qu'intégrer bêtement une "petite école" à l'époque :D

Avatar du membre
Jay Olsen
Messages : 2678
Enregistré le : mar. mai 13, 2014 9:12 pm
Classe : intégré

Re: Contrôleur aérien : une opportunité d'arbritrage

Message par Jay Olsen » sam. déc. 16, 2017 8:13 pm

Bien sûr que ça m'avait tenté, je me demande tous les jours ce que serait ma vie si j'avais fait ce choix là.

J'avais été mal "conseillé" (ou plutôt forcé) par mon entourage familial, ça avait pas mal joué pour faire pencher la décision de l'autre côté.
Vendue, merci

exsomnis
Messages : 7
Enregistré le : dim. déc. 17, 2017 4:55 pm

Re: Contrôleur aérien : une opportunité d'arbritrage

Message par exsomnis » dim. déc. 17, 2017 5:11 pm

Bonjour tout le monde,
Même si je ne suis pas en prépa j'ai pris la liberté de poster sur ce forum car au vu de la discussion il m'a semblé que peut être que certain d'entre vous pourrez m'apportez quelques informations concernant le concours ICNA.

Alors voila j'ai 21 et je suis en 3ème de licence en ingénierie mécanique. Depuis le lycée j'avais en tête de faire le concours ICNA mais des circonstances ont fait que je me suis éloignée de ce projet à tel point que je n'y pensait plus du tout. Cependant étant donné que je ne me plait pas tellement dans ma filière cette envie est revenu au galop et j'aurai besoins de quelques infos.

Tout d'abord est ce que le fait que je sois en licence et non en prépa me désavantage par rapport aux autres qui se présentent?
Ca peut paraître bête mais j'aimerai savoir pour ceux qui ont passé ICNA combien de mois ça leur à pris pour se préparer au concours?
Enfin lors de l'inscription au concours est ce qu'une première phase d'admission est faîte avec l'examen des notes du dossier scolaire ou bien il est seulement nécessaire de remplir le critère des 120 ects?

Je remercie d'avance ceux qui prendront le temps de m'éclairer.

Avatar du membre
Jay Olsen
Messages : 2678
Enregistré le : mar. mai 13, 2014 9:12 pm
Classe : intégré

Re: Contrôleur aérien : une opportunité d'arbritrage

Message par Jay Olsen » dim. déc. 17, 2017 5:37 pm

Les taupins ne prennent généralement pas de mois en particulier pour se préparer au concours icna : c'est le même programme que les autres concours.

Si tu voulais le présenter il faudrait que tu bosses à fond le cours de prépa.
Le plus simple c'est encore de regarder les annales des écrits, et d'apprendre les chapitres associés.
Au besoin en utilisant les annales corrigées des autres concours sur les mêmes sujets.

Si tu t'inscris tu es convoqué aux écrits, pas plus de formalités que ça.

"Tout d'abord est ce que le fait que je sois en licence et non en prépa me désavantage par rapport aux autres qui se présentent?"
Bien sûr que ça te désavantage, tu ne suis pas le programme de prépa.
Je ne connais pas le programme de ta licence, mais je suppose que tu as forcément des maths et de la physique. Ca constitue l'essentiel du concours ICNA (en plus du français et de l'anglais mais là c'est autre chose). Donc tu n'as qu'à creuser dans la bonne direction (tel que décrit ci haut) pendant quelques mois puis quelques semaines intenses d'annales et tu devrais être prêt pour le concours.
Passer le concours icna, par contre, t'avantagera énormément par rapport à tes petits camarades de licence, en terme d'opportunités économiques futures.
Vendue, merci

exsomnis
Messages : 7
Enregistré le : dim. déc. 17, 2017 4:55 pm

Re: Contrôleur aérien : une opportunité d'arbritrage

Message par exsomnis » dim. déc. 17, 2017 6:12 pm

Merci pour cette réponse rapide!

Oui je me doutais bien que pour ceux qui sont en prépa l'entrainement est continue...En fait je crois que la difficulté sera de bosser le concours en même temps que les cours de la licence.
Finalement en terme de désavantage je ne pense pas que ce sera les cours mais bien le temps qui risque de me manquer...
Je suis dans une très bonne fac et notre programme de licence suit le programme de prépa, avec quelques petites différence néanmoins. Donc je suppose qu'il faudra que je fasse d'abord le point sur ces dernières.

Juste une petite question est ce qu'il existe des livres pour se préparer au concours ou bien les seuls supports sont les annales?

Et sinon concernant ta remarque sur les opportunités économiques par rapport à mes camarades à première vu c'est vrai, sauf par rapport à ceux qui iront
à l'X, centrale etc...(Et il y en a pas mal si on considère les statistiques de la fac).

En tout cas je te remercie d'avoir répondu, je n'ai plus qu'a m'organisé et réussir ce concours.

Avatar du membre
siro
Messages : 3101
Enregistré le : dim. mai 01, 2016 8:09 pm
Classe : Cassandre

Re: Contrôleur aérien : une opportunité d'arbritrage

Message par siro » dim. déc. 17, 2017 6:36 pm

exsomnis a écrit :
dim. déc. 17, 2017 6:12 pm
Et sinon concernant ta remarque sur les opportunités économiques par rapport à mes camarades à première vu c'est vrai, sauf par rapport à ceux qui iront
à l'X, centrale etc...
Bof à court et moyen terme.
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

Avatar du membre
Jay Olsen
Messages : 2678
Enregistré le : mar. mai 13, 2014 9:12 pm
Classe : intégré

Re: Contrôleur aérien : une opportunité d'arbritrage

Message par Jay Olsen » dim. déc. 17, 2017 6:42 pm

A ma connaissance, pas de livre spécifique, juste des annales
Si ta fac suit le programme de prépa, tu as toutes tes chances pour ce concours.

Si tu te prépares aux annales spécifiquement, vu que les questions ont tendance à revenir, tu augmentes encore plus tes chances.
Travailler un concours qui te plait vraiment en plus de ta licence devrait être relativement facile.
Plein de gens ont déjà cumulé travail, voire études, en plus d'une préparation de ce genre. J'ai même l'exemple d'un mec qui a eu l'ENS Ulm alors qu'il révisait depuis Supaéro !

Si tu t'inscris maintenant, je pense qu'il te reste assez de temps pour bien te préparer et réussir le concours.
Si c'est le cas, donne nous des nouvelles :)

Non, non, même ceux qui vont à l'X, l'ECP, etc.. auront moins d'opportunités économiques que toi, en tout cas pour leur vaste majorité.
Siro : même à long terme c'est discutable, sauf carrière orientée spécifiquement vers l'argent.
Un salaire de centralien moyen, dans un domaine technique, en fin de carrière, c'est le début de carrière d'un contrôleur aérien dans un centre de contrôle en route (poste classique pour un début). De plus, en fin de carrière tu es susceptible de t'intéresser à d'autres choses comme la localisation du poste.
Un centralien en fin de carrière dans un domaine bien rémunérateur gagne moins au début, et plus après (jusqu'à 60% de plus en fin de carrière, en moyenne), mais au prix d'horaires bien plus grands.
C'est vraiment pas pour rien que je fais la pub de ce métier à longueur de temps.
Vendue, merci

vercore
Messages : 185
Enregistré le : ven. juin 19, 2015 5:01 pm
Classe : 3A

Re: Contrôleur aérien : une opportunité d'arbritrage

Message par vercore » dim. déc. 17, 2017 11:01 pm

Je suis passé par la même licence que cette personne et honnêtement à part reprendre une très très large part du programme de prépa ça risque d'être extrêmement difficile de passer les écrits des ICNA. Rien que l'énorme partie de physique de prépa, à cumuler avec les cours de licence, je vois pas comment c'est faisable (sauf si t'as déjà fait prépa avant ta L3). Chez nous c'était plus axé Méca générale/MMC/Dynamique/Conception méca/Thermo et c'est pas tellement ça qui vas t'aider pour les écrits ICNA.
Jay Olsen a écrit :
dim. déc. 17, 2017 6:42 pm
Travailler un concours qui te plait vraiment en plus de ta licence devrait être relativement facile.
Ca l'est sans doute pour quelqu'un qui a le niveau ECP, pas pour la majorité des étudiants

Pourquoi ne retentes-tu pas ICNA Jay ? T'es encore jeune, la formation est rémunérée donc tu limites ta perte de salaire, etc. Ca semble plus intéressant que stagner à 32k chez Airbus :D

exsomnis
Messages : 7
Enregistré le : dim. déc. 17, 2017 4:55 pm

Re: Contrôleur aérien : une opportunité d'arbritrage

Message par exsomnis » dim. déc. 17, 2017 11:44 pm

Franchement merci beaucoup pour toutes ces informations JayOlsen, ça me rassure et me motive vraiment !
Je pense que le jeu en vaut vraiment la chandelle, ça va être 3 mois très intenses mais comparer à la satisfaction de faire le métier que je voulais faire depuis le début c'est rien du tout :o !

En tout cas merci! je vous donnerai des nouvelles(des bonnes j'espère!!)


Sinon pour répondre à vercore: J'ai pris le temps de bien regarder les annales et dans l'ensemble ce sont des notions que j'ai vu depuis la L1, certe il y a des fois des concepts qui doivent être un peu plus approfondies mais en tout cas de ce que j'ai vu il n'y a rien qui me semble inconnu.
La partie physique du concours est quasiment toujours composée de mécanique/thermo/electromagnetisme/optique , parmis ces matières il n'y a que l'optique que je vais "découvrir" , je met entre guillemet parce que ça ressemble un peu à des cours de lycée...
En tout cas dans ma fac c'est très généraliste du au fait que ca suit assez le programme de prépa, du coup on a beaucoup de maths, beaucoup de mécanique/physique et ils sont très exigent. Donc je pense que la principale chose que je vais faire c'est bien approfondir des notions que j'ai déjà.

Avatar du membre
Jay Olsen
Messages : 2678
Enregistré le : mar. mai 13, 2014 9:12 pm
Classe : intégré

Re: Contrôleur aérien : une opportunité d'arbritrage

Message par Jay Olsen » lun. déc. 18, 2017 12:22 am

vercore a écrit :
dim. déc. 17, 2017 11:01 pm
Ca l'est sans doute pour quelqu'un qui a le niveau ECP, pas pour la majorité des étudiants
Mais moi je n'avais même pas bossé le concours icna hein, aucune annale, j'ai découvert le concept de QCM de niveau maths spé le jour des épreuves.
Ca m'allait bien parce que j'aimais pas rédiger. (J'aime pas non plus jouer au jeu des 7 erreurs parmi les réponses mais ça je sais faire par contre)

Exsomnis va tenter sa chance, bosser pour ça, je n'ai aucune idée du contenu de sa licence et j'ai aussi oublié ce que c'est que la prépa.
Tout ce que je sais, c'est qu'avec suffisamment de motivation (et ce topic doit lui en donner, notamment le premier post) tout est faisable.
Au concours ICNA j'ai vu des vieux de 25 ans, j'ai même rencontré un contrôleur qui était ancien trader ! Il disait que trader ça pouvait payer éventuellement un peu mieux que ICNA mais que niveau horaires et sécurité de l'emploi c'était pas ça. Tu imagines bien qu'un trader de 24 ans il a tout oublié de l'optique vue 6 ans plus tôt en maths sup.

Pour avoir travaillé un gros sujet dans un temps relativement court, le conseil que je peux te donner c'est de bosser tous les jours. Ca deviendra une règle, une habitude, à laquelle il te sera difficile de déroger. En abattant les sujets un par un tu devrais arriver à tes fins, en tout cas je te le souhaite !
Pourquoi ne retentes-tu pas ICNA Jay ? T'es encore jeune, la formation est rémunérée donc tu limites ta perte de salaire, etc. Ca semble plus intéressant que stagner à 32k chez Airbus :D
Je pense que moi aussi avec six mois d'entrainement intensif je pourrais revenir à un niveau suffisant pour m'assurer une place à l'ENAC.
Cela dit, j'ai d'autres plans.
La décision aurait été acceptable voire bonne en 2012.
En 2018-2019, moins...
Et je ne suis plus à 32k, ni chez airbus :D
Vendue, merci

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : md33 et 4 invités