Page 2 sur 3

Re: Agrégation et ingénierie, quoi en penser ?

Posté : ven. juil. 07, 2017 10:54 am
par U46406
Dans ton cas, à mon avis, mieux vaut que tu te consacres à plein temps à un doctorat.

Re: Agrégation et ingénierie, quoi en penser ?

Posté : ven. juil. 07, 2017 10:58 am
par LaMouette
Une co-tutelle c'est une thèse gérée par deux facs. Ca implique tu fais probablement un déménagement (au minimum) au milieu de ta thèse...

Personnellement, je déconseille.

Re: Agrégation et ingénierie, quoi en penser ?

Posté : ven. juil. 07, 2017 11:00 pm
par father
Cela permet de changer d environnement et de decrocher 2 phD
La difficulté vient surtout de concilier les attentes des 2 directeurs de thèse
En même temps cela montre des talents de diplomate.
L international c est important dans la recherche R&D..
La mouette toi qui a change de continent ta frilosité m etonne

As tu regardé le college des ingénieurs ?

L agreg c est utile si tu en fais un complexe...
Certains la passent pendant la these mais cela ne doit pas te prendre la tête
Pas au point de courir inutilement 2 lievres..

Re: Agrégation et ingénierie, quoi en penser ?

Posté : ven. juil. 07, 2017 11:22 pm
par Hamrock
LaMouette a écrit :
ven. juil. 07, 2017 10:58 am
Une co-tutelle c'est une thèse gérée par deux facs. Ca implique tu fais probablement un déménagement (au minimum) au milieu de ta thèse...

Personnellement, je déconseille.
Bof, si le sujet s'y prête, c'est une bonne idée. Si dans ta thèse d'ethnologie, tu te retrouves à devoir comparer les rites des tribus amérindiennes du Canada aux traditions bigoudènes de Pont-l’Abbé, une co-tutelle entre une université française et une autre canadienne est plutôt louable.

Re: Agrégation et ingénierie, quoi en penser ?

Posté : sam. juil. 08, 2017 2:43 am
par U46406
father a écrit :
ven. juil. 07, 2017 11:00 pm
L agreg
Certains la passent pendant la thèse mais cela ne doit pas te prendre la tête
Pas au point de courir inutilement 2 lièvres.
+1

Re: Agrégation et ingénierie, quoi en penser ?

Posté : lun. juil. 10, 2017 12:18 pm
par Maurice
Akusa a écrit :
jeu. juil. 06, 2017 2:11 pm
En tout cas dans mon département, ils poussent encore beaucoup les gens à passer l'agrégation. Il est pratiquement impossible de faire le cursus 2 ans ENS + 2 ans école d'ingé pour avoir le double diplôme.
Pour étayer mes propos, lors de la présentation général avec le président de l'ENS, il a présenté tous les cursus possibles : cursus agrég, cursus ARPE, cursus "ingénieur" (2 ans ENS + 2 ans école d'ingé). J'ai eu ensuite une présentation spécifique de mon département fait par le responsable du département et la, comme par magie, le cursus "ingénieur" avait disparu. Pour pouvoir espérer le faire, il fallait batailler avec l'administration...
Pour donner un exemple de ma promo, sur à peu près 30 élèves en M1, 3 élèves sont partis en année ARPE et le reste en agreg sachant que parmi eux, à peine 5 maximum veulent vraiment l'agreg et devenir professeur à terme.
Après, avec Paris-Saclay, ça a l'air de bouger doucement. On a eu une présentation en fin d'année d'agreg sur les nouveaux parcours possibles pour les entrants. Dans cette présentation, ils ont mis cette fois qu'on pouvait faire le cursus "ingénieur". C'est un peu tard pour nous mais espérons que les nouveaux entrants ne se fassent pas avoir.
Tu peux répondre en MP si tu veux pas le dire là Hamrock. T'es actuellement à l'ENS Cachan ? Si oui, t'es dans quel département si c'est pas trop indiscret ?
Je rentre en SAPHIRE cette année pour faire EEA par la suite. Je suis assez intéressé par le possibilité d'effectuer un DD dans une école d'ingé (ce n'est pas ma priorité mais c'est une option). Du coup, je suis assez deçu de voir que c'est très peu pratiqué et presque impossible à l'heure actuelle... Comme tu l'as dit, espérons que les nouveaux entrant ne se fassent pas avoir...

Re: Agrégation et ingénierie, quoi en penser ?

Posté : lun. juil. 10, 2017 4:03 pm
par father
Personne ne se fait avoir..
Ce n est pas la vocation première de l ens que de former des i nges même si cachan est un peu a part.
Si c est inge que tu veux faire, tu fais une ecole d inge
C est le beurre ou la crémière
Ceci dit ce sera a toi de te bagarrer...
C est comme cela dans tous les environnements.
Autant t y preparer des a present.

Re: Agrégation et ingénierie, quoi en penser ?

Posté : lun. juil. 10, 2017 4:56 pm
par Maurice
Bien sûr, je sais bien que l'ENS n'est pas là pour former des ingés mais je trouve tout de même dommage de dire que le parcours agreg+ingé est possible alors que les faits, il est quasi irréalisable.

Re: Agrégation et ingénierie, quoi en penser ?

Posté : lun. juil. 10, 2017 8:04 pm
par Akusa
Après je n'ai jamais dit que c'était impossible. Ca dépend beaucoup des départements. Dans tous les cas, il faut en parler très tôt et ne pas hésiter à être insistant.

Re: Agrégation et ingénierie, quoi en penser ?

Posté : lun. juil. 10, 2017 8:19 pm
par father
Attention aux raccourcis.
Pour commencer les PT sont sauf erreur majoitaires en saphire. Ils avaient tout loisir d integrer l ensam pour une carriere dans l industrie (au moins en meca). Ils ont choisi en connaissance de cause, entre autres pour la solde et le niveau académique.
Suivant les départements, Cachan n exclut pas cette piste. Le parcours ens chimie paris par ex est balisé.
Les normaliens passent un M1. A ce titre ils peuvent postuler au GEI2 pour integrer une grosse ecole. Mines ponts ensta supaero. Tu peux tres bien demander une annee sans solde pour ton projet..
En elec tu peux viser supelec, telecom dans les courants faibles et peut etre supaero (pour approfondir l automatique)
Peu le font mais les autres s en sont ils donnes les moyens ?
Comme indiqué par akusa si tu n insistes pas tu n auras rien
Tu n as semble t il pas compris mes précédents messages..

Re: Agrégation et ingénierie, quoi en penser ?

Posté : mar. juil. 11, 2017 9:45 pm
par siro
Tu peux sortir d'un cursus pur académique et faire un job d'ingé après une ENS. Par contre, va falloir te justifier auprès de tes potentiels recruteurs, mais normalement ça passe si tu bosses dans un domaine ou l'expertise initiale est pas trop dépendante de tes études. Mais c'est jouable, les anciens des ENS sont des profils atypiques, suffisamment pour avoir un certain intérêt.
Par contre si c'est pour aller usiner du copeau et tordre des poutres, vaut mieux aller voir direct dans les départements de SI.

Re: Agrégation et ingénierie, quoi en penser ?

Posté : jeu. juil. 13, 2017 10:21 am
par Maurice
father a écrit :
lun. juil. 10, 2017 8:19 pm
Attention aux raccourcis.
Pour commencer les PT sont sauf erreur majoitaires en saphire. Ils avaient tout loisir d integrer l ensam pour une carriere dans l industrie (au moins en meca). Ils ont choisi en connaissance de cause, entre autres pour la solde et le niveau académique.
Suivant les départements, Cachan n exclut pas cette piste. Le parcours ens chimie paris par ex est balisé.
Les normaliens passent un M1. A ce titre ils peuvent postuler au GEI2 pour integrer une grosse ecole. Mines ponts ensta supaero. Tu peux tres bien demander une annee sans solde pour ton projet..
En elec tu peux viser supelec, telecom dans les courants faibles et peut etre supaero (pour approfondir l automatique)
Peu le font mais les autres s en sont ils donnes les moyens ?
Comme indiqué par akusa si tu n insistes pas tu n auras rien
Tu n as semble t il pas compris mes précédents messages..
Je n'avais pas pensé à la piste GEI2, cela semble intéressant.
J'ai bien compris tous tes messages : il faut se bagarrer et se donner les moyens de faire ce que l'on veut.
siro a écrit :
mar. juil. 11, 2017 9:45 pm
Tu peux sortir d'un cursus pur académique et faire un job d'ingé après une ENS. Par contre, va falloir te justifier auprès de tes potentiels recruteurs, mais normalement ça passe si tu bosses dans un domaine ou l'expertise initiale est pas trop dépendante de tes études. Mais c'est jouable, les anciens des ENS sont des profils atypiques, suffisamment pour avoir un certain intérêt.
Par contre si c'est pour aller usiner du copeau et tordre des poutres, vaut mieux aller voir direct dans les départements de SI.
Oui bien sûr mais il semble tout de même intéressant de passer une année (voire deux) dans une école d'ingénieurs. Cela est pas mal pour le réseau pro notamment et pour le diplôme de l'école que l'on peut par ailleurs obtenir (oui, je sais, le parchemin n'est si important que ça :lol: ...).
A vrai, je ne suis pour l'instant pas particulièrement tenté par une école d'ingé française mais plutôt par un semestre ou une année à l’étranger (université ou école d'ingé, peu importe).
Akusa a écrit :
lun. juil. 10, 2017 8:04 pm
Après je n'ai jamais dit que c'était impossible. Ca dépend beaucoup des départements. Dans tous les cas, il faut en parler très tôt et ne pas hésiter à être insistant.
Quand tu dis "très tôt", ça veut dire quoi ? Au début du M1 ?

Re: Agrégation et ingénierie, quoi en penser ?

Posté : jeu. juil. 13, 2017 11:43 am
par Akusa
T'as un entretien individuel en L3 où on va te demander comment se passe les cours et ce que tu comptes faire les années à venir. Tu peux en parler directement là. Cet entretien doit se trouver en début de S2 de L3 si je ne me trompe pas.

Si ce que tu cherches c'est une année à l’étranger en université, t'as l'année ARPE qui est faite pour ça. Par contre il faut que t'es déjà une idée du domaine dans lequel tu veux travailler afin de trouver les contacts.

Re: Agrégation et ingénierie, quoi en penser ?

Posté : ven. juil. 14, 2017 3:27 pm
par Pater
et pour mémoire le diplome d ingé ne s obtient jamais en 1an
c 'est 2ans
sauf parcours spécial pour les X/ENS : 18mois dont 6mois PFE

Re: Agrégation et ingénierie, quoi en penser ?

Posté : ven. juil. 14, 2017 3:47 pm
par Maurice
Akusa a écrit :
jeu. juil. 13, 2017 11:43 am
T'as un entretien individuel en L3 où on va te demander comment se passe les cours et ce que tu comptes faire les années à venir. Tu peux en parler directement là. Cet entretien doit se trouver en début de S2 de L3 si je ne me trompe pas.

Si ce que tu cherches c'est une année à l’étranger en université, t'as l'année ARPE qui est faite pour ça. Par contre il faut que t'es déjà une idée du domaine dans lequel tu veux travailler afin de trouver les contacts.
Je te remercie pour ces infos. C'est plutôt cool d'avoir ce genre d'entretien pour faire le point.
Concernant l'ARPE, j'y réfléchis un peu mais pour l'instant, je ne compte pas la faire. J'ai lu que le S2 du M1 était faisable à l'étranger et ça me tente bien. Ensuite, si le M2R est envisageable à l'étranger, cela pourrait me plaire mais certains M2R proposés par l'univ Paris-Saclay sont plutôt attrayants... Je me laisse encore quelques temps pour y réfléchir.
Pater a écrit :
ven. juil. 14, 2017 3:27 pm
et pour mémoire le diplome d ingé ne s obtient jamais en 1an
c 'est 2ans
sauf parcours spécial pour les X/ENS : 18mois dont 6mois PFE
Oui, en effet et en même temps, je pense qu'il y a moyen de s'arranger notamment grâce au fameux congé d'un an, non ? J'ai l'impression que les étudiants de l'ENS ont des choix/cursus assez libres ce qui permet d'avoir un parcours plutôt singulier. J’apprécie beaucoup cela.