Vers la fin des actuaires ?

Pour témoigner ou appeler à témoignage ceux qui sont sortis depuis peu ou depuis longtemps de leurs écoles.

Modérateurs : Sylvie Bonnet, tomato

Répondre
D55
Messages : 9
Enregistré le : mar. juil. 25, 2017 10:48 pm

Vers la fin des actuaires ?

Message par D55 » ven. juil. 28, 2017 1:45 am

Bonjour,

On entend de plus en plus parler d'intelligence artificielle et donc d'automatisation et robotisation...
Ces phénomènes vont apparrement toucher le domaine des asssurances et de l'actuariat, y'a t il un réel risque pour ce métier ? Sera t il tjrs aussi demandé dans qlq années ?
( c'est ce que je veux faire et ça m'inquiète...)

Merci d'avance de vos réponses

Avatar du membre
bullquies
Messages : 6343
Enregistré le : mar. avr. 17, 2012 9:19 pm
Classe : Thé à la

Re: Vers la fin des actuaires ?

Message par bullquies » ven. juil. 28, 2017 4:23 am

C'est un risque et une opportunité.

Tu es à la pointe du machine learning ? C'est toi qui profite

Tu es à la traîne ? Tu finis au chômage.

A toi donc de développer tes compétences. Ne t'attends pas à ce que ton école te donne tout, il faudra probablement travailler un peu de ton côté :)

D55
Messages : 9
Enregistré le : mar. juil. 25, 2017 10:48 pm

Re: Vers la fin des actuaires ?

Message par D55 » ven. juil. 28, 2017 12:10 pm

Donc tu penses que les qualités d'un actuaire seront de moins en moins demandés ?

Si l'on veut vrmt etre sur de travailler dans ce domaine tu penses que c'est mieux de suivre des études de data science ?

padpad
Messages : 4347
Enregistré le : lun. juin 21, 2010 6:57 pm

Re: Vers la fin des actuaires ?

Message par padpad » ven. juil. 28, 2017 12:37 pm

D55 a écrit :
ven. juil. 28, 2017 1:45 am
Bonjour,

On entend de plus en plus parler d'intelligence artificielle et donc d'automatisation et robotisation...
Ces phénomènes vont apparrement toucher le domaine des asssurances et de l'actuariat, y'a t il un réel risque pour ce métier ? Sera t il tjrs aussi demandé dans qlq années ?
( c'est ce que je veux faire et ça m'inquiète...)

Merci d'avance de vos réponses
ben voyons
et les algorithmes, ils sont conçus et programmés par des lézards volants qui du coup remplacent les actuaires de la MOA
Celui qui entre dans le moule de la pensée unique ne doit pas s'étonner d'en sortir avec la pensée unique d'une moule.

D55
Messages : 9
Enregistré le : mar. juil. 25, 2017 10:48 pm

Re: Vers la fin des actuaires ?

Message par D55 » ven. juil. 28, 2017 1:10 pm

Ba oui padpad cest ce que je dis, un actuaire devra du coup etre encore plus polyvalent et se rapprocher des qualités d'un data scientist...

Adolorante
Messages : 2285
Enregistré le : mer. nov. 11, 2009 5:49 pm

Re: Vers la fin des actuaires ?

Message par Adolorante » ven. juil. 28, 2017 8:15 pm

Il est assez compliqué de répondre sérieusement à ce type de questions, car on ne sait pas ce que l'automatisation va provoquer... si ce n'est que je ne suis pas fan de la comparaison avec la data science, qui n'a pas forcément de sens, du moins à mon sens.

Mon avis est que, si certaines tâches sont automatisées, on a l'avantage de passer plus de temps sur des tâches avec une réelle plus-value (et étant donné l'essor du risk management en ce moment, je peux vous dire que ces tâches ne manquent pas).
On aura accès à des process un peu plus automatisés certes, mais surtout à une meilleure puissance de calcul. Et ça c'est génial. Néanmoins, le rôle de l'actuaire ne consiste pas qu'à faire des calculs. Il faut encore les comprendre, c'est-à-dire porter une analyse sur les résultats. C'est aussi choisir la bonne manière d'appréhender un calcul. Tout cela prend du temps. Je viens de finir un bilan trimestriel, et avec mon manager on a passé beaucoup plus de temps à se poser des questions sur la manière de l'appréhender, à parler aux comptables pour mieux comprendre la structure des données (qui change à chaque trimestre, et ce serait bête de passer à-côté de 100 millions, quand même), à vérifier et à analyser nos résultats qu'à les produire. On travaille sur des process assez automatisés, mais l'abus d'automatisation ne nous implique pas assez dans les calculs, ce qui a pour effet d'atténuer notre esprit critique et analytique vis-à-vis de ces derniers.

Sur le long terme, étant donné que l'actuariat est une excellente piste pour avoir une bonne vision globale d'une compagnie d'assurance, une ré-orientation est bien entendu possible. Peu d'actuaires le sont pendant quarante ans...
Actuaire associé.
Ne répond pas aux questions sur l'actuariat par MP sauf besoin de confidentialité. Posez plutôt votre question sur forum.

father
Messages : 6143
Enregistré le : mer. nov. 10, 2010 11:03 pm
Classe : 3J8VR2

Re: Vers la fin des actuaires ?

Message par father » sam. juil. 29, 2017 12:10 am

Il avait déjà eu ces explications par MP...

father
Messages : 6143
Enregistré le : mer. nov. 10, 2010 11:03 pm
Classe : 3J8VR2

Re: Vers la fin des actuaires ?

Message par father » sam. juil. 29, 2017 6:16 pm

D55 a écrit :
ven. juil. 28, 2017 1:10 pm
Ba oui padpad cest ce que je dis, un actuaire devra du coup etre encore plus polyvalent et se rapprocher des qualités d'un data scientist...
Non
Tu commets une double erreur.
Tout d abord l actuaire n est pas une bille en stat big data ; ensuite, il est naturellement plus polyvalent que le stateux qui ne connait rien au metier/ business.
Dans certains projets mieux vaut etre cote MOA...

Ceci.dit ton questionnement est amusant.
J attends le memoire de l actuaire, specialiste des tables de mortalité, qui modelisera l extinction de sa propre profession.

Ce qui me gêne surtout c est l absence de diagnostic differentiel comme dirait House
Pourquoi la profession d actuaire disparaitrait et pas celle d inge.
Les metiers mutent.
Tu te fais je pense une fausse idee du job d actuaire.
Trop technicienne/calculatoire.
Cela vaut juste pour les 1eres annees... et encore.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Jeremy_chr et 4 invités