Ingénieurs agro: quels problèmes rencontrez-vous le plus?

Pour témoigner ou appeler à témoignage ceux qui sont sortis depuis peu ou depuis longtemps de leurs écoles.

Modérateurs : Sylvie Bonnet, tomato

Adolorante
Messages : 2246
Enregistré le : mer. nov. 11, 2009 5:49 pm

Re: Ingénieurs agro: quels problèmes rencontrez-vous le plus?

Message par Adolorante » mer. août 09, 2017 1:58 pm

Je suis d'accord avec merov ici.
Par ailleurs j'ai du mal à parler de précarisation dans cette situation, je parlerais plutôt d'inconfort.

Je définis la précarité comme l'impossibilité de se loger décemment (même si je trouve que les lois françaises sont un peu limites sur cet aspect), de se nourrir, de s'habiller et de se rendre au travail, à horizon un an disons.
La haute précarité, c'est à mon sens celle des SDF, des populations qui habitent dans des bidonvilles, bref des marginaux isolés de par leur condition ne leur permettant pas de vivre dans des conditions tolérables, y compris sur le long terme.

Je conçois parfaitement une certaine diminution du confort de vie, cela dit.
Actuaire associé.
Ne répond pas aux questions sur l'actuariat par MP sauf besoin de confidentialité. Posez plutôt votre question sur forum.

Avatar du membre
Aguila
Messages : 3007
Enregistré le : mer. févr. 27, 2008 8:02 pm
Classe : PostDoc
Localisation : Allemagne
Contact :

Re: Ingénieurs agro: quels problèmes rencontrez-vous le plus?

Message par Aguila » mer. août 09, 2017 2:10 pm

Adolorante a écrit :
mer. août 09, 2017 1:58 pm
Par ailleurs j'ai du mal à parler de précarisation dans cette situation, je parlerais plutôt d'inconfort.
Quand le niveau de précarité augmente, on peut parler de précarisation, même si on passe du niveau 0 au niveau 1 sur une échelle qui en compte 50 ;)

Sinon
Wikipedia a écrit :La précarité est une forte incertitude de conserver ou récupérer une situation acceptable dans un avenir proche. C'est une notion développée et étudiée en sciences sociales. C'est aussi une notion subjective et relative, puisqu'elle est définie par rapport à une « situation acceptable », au sein d’une société donnée. La précarité est perçue et définie différemment d'une culture à l'autre. Les facteurs influençant la perception d'une situation de précarité sont étudiés en sciences sociales.
Voilà qui va dans le sens de merov : la définition est subjective :D

Mais est-il acceptable qu'un ingénieur enchaîne les CDD pourri ?
Qu'un chercheur enchaîne des CDD en devant changer de pays à chaque CDD ou presque ?
Pour un diplômé de ce niveau l'acceptable selon moi c'est un job en CDI avec un salaire autour de 2000 net au minimum selon moi. On n'y est pas
2017-... : PostDoc IPK Gatersleben, Allemagne
2013-2016 : Thèse de génétique végétale, IRD Montpellier
2010-2013 : Montpellier SupAgro spé APIMET
2008-2010 : BCPST Masséna, Nice

Adolorante
Messages : 2246
Enregistré le : mer. nov. 11, 2009 5:49 pm

Re: Ingénieurs agro: quels problèmes rencontrez-vous le plus?

Message par Adolorante » mer. août 09, 2017 2:22 pm

À mon sens on n'est justement pas au niveau 1. Mais comme tu l'as dit, il y a une part de subjectivité dans cela.
Toutefois, je ne vois pas à quoi tes 2000€ riment étant donné qu'ils peuvent donner des niveaux de vie et des pouvoirs d'achat très différents selon l'endroit où on vit. Il suffit de faire cent kilomètres, par exemple Paris-Chartres...
Actuaire associé.
Ne répond pas aux questions sur l'actuariat par MP sauf besoin de confidentialité. Posez plutôt votre question sur forum.

Avatar du membre
Aguila
Messages : 3007
Enregistré le : mer. févr. 27, 2008 8:02 pm
Classe : PostDoc
Localisation : Allemagne
Contact :

Re: Ingénieurs agro: quels problèmes rencontrez-vous le plus?

Message par Aguila » mer. août 09, 2017 2:39 pm

Adolorante a écrit :
mer. août 09, 2017 2:22 pm
À mon sens on n'est justement pas au niveau 1. Mais comme tu l'as dit, il y a une part de subjectivité dans cela.
1/50 ? Come on ! Peut-être pas toi mais quand tu accumules les CDD entrecoupés de période de chômages de plusieurs mois et que tu n'es jamais sûr de quand est-ce que tu trouveras un nouveau poste tu es au moins au niveau 1/50 quand même !
Adolorante a écrit :
mer. août 09, 2017 2:22 pm
Toutefois, je ne vois pas à quoi tes 2000€ riment étant donné qu'ils peuvent donner des niveaux de vie et des pouvoirs d'achat très différents selon l'endroit où on vit. Il suffit de faire cent kilomètres, par exemple Paris-Chartres...
Qui veut vivre à Paris ? :P
2017-... : PostDoc IPK Gatersleben, Allemagne
2013-2016 : Thèse de génétique végétale, IRD Montpellier
2010-2013 : Montpellier SupAgro spé APIMET
2008-2010 : BCPST Masséna, Nice

Adolorante
Messages : 2246
Enregistré le : mer. nov. 11, 2009 5:49 pm

Re: Ingénieurs agro: quels problèmes rencontrez-vous le plus?

Message par Adolorante » mer. août 09, 2017 2:46 pm

Ça dépend de tellement de choses que c'est difficile à dire. En travaillant dans un domaine qui recrute facilement, je ne le dirais pas, mais s'il faut être mobile au niveau international et qu'il y a plusieurs périodes de chômage à subir pour avoir l'équivalent d'un 2000€/mois parisien, pour te faire plaisir ok x) Mais je n'appelle pas ça de la précarité tant qu'il est possible de se loger, de manger, de s'habiller et autres choses fondamentales pour vivre décemment (c'est là que la part subjective intervient...).
À titre personnel je ne peux évidemment pas m'y classer, mais j'ai eu beaucoup de chance.

Je ne veux pas encourager le parisianisme mais tu auras très bien compris le sens de ma phrase, à salaire similaire on n'a pas le même niveau de vie selon l'endroit où l'on vit.
Actuaire associé.
Ne répond pas aux questions sur l'actuariat par MP sauf besoin de confidentialité. Posez plutôt votre question sur forum.

Avatar du membre
Aguila
Messages : 3007
Enregistré le : mer. févr. 27, 2008 8:02 pm
Classe : PostDoc
Localisation : Allemagne
Contact :

Re: Ingénieurs agro: quels problèmes rencontrez-vous le plus?

Message par Aguila » mer. août 09, 2017 3:17 pm

Adolorante a écrit :
mer. août 09, 2017 2:46 pm
Je ne veux pas encourager le parisianisme mais tu auras très bien compris le sens de ma phrase, à salaire similaire on n'a pas le même niveau de vie selon l'endroit où l'on vit.
Je sais bien, c'était pour t'embêter
Mais à part certaines grandes métropoles, le coût du logement est du même ordre de grandeur
2017-... : PostDoc IPK Gatersleben, Allemagne
2013-2016 : Thèse de génétique végétale, IRD Montpellier
2010-2013 : Montpellier SupAgro spé APIMET
2008-2010 : BCPST Masséna, Nice

merov
Messages : 847
Enregistré le : jeu. déc. 19, 2013 2:49 pm

Re: Ingénieurs agro: quels problèmes rencontrez-vous le plus?

Message par merov » mer. août 09, 2017 3:22 pm

Aguila a écrit :
mer. août 09, 2017 3:17 pm
Je sais bien, c'était pour t'embêter
Et voilà ! Deux pages de débats, sinon de haute tenue, du moins argumentés et policés. Et ça se termine par un troll, revendiqué en plus :cry:

Bon, je préfère partir :mrgreen:

Avatar du membre
Aguila
Messages : 3007
Enregistré le : mer. févr. 27, 2008 8:02 pm
Classe : PostDoc
Localisation : Allemagne
Contact :

Re: Ingénieurs agro: quels problèmes rencontrez-vous le plus?

Message par Aguila » mer. août 09, 2017 3:42 pm

C'était juste une façon de dire que si je reconnaissais la justesse de son argument je trouvais son importance mineure ;)
Disons qu'en voulant donner un chiffre je suis tombé dans le même piège que toi : l'exemple :D

(Non mias sérieux, il y a des gens qui veulent vivre à Paris ? :p )
2017-... : PostDoc IPK Gatersleben, Allemagne
2013-2016 : Thèse de génétique végétale, IRD Montpellier
2010-2013 : Montpellier SupAgro spé APIMET
2008-2010 : BCPST Masséna, Nice

Adolorante
Messages : 2246
Enregistré le : mer. nov. 11, 2009 5:49 pm

Re: Ingénieurs agro: quels problèmes rencontrez-vous le plus?

Message par Adolorante » mer. août 09, 2017 3:56 pm

Si j'avais l'argent, je le ferais.

Je ne suis pas d'accord pour le reste. D'après MeilleursAgents.com, un loyer mensuel à Nice (comme ça on ne parle pas de Paris) coûte en moyenne 14.8€/m^2 tandis que l'équivalent à Saint-Étienne est de 7.2€/m^2.
La différence, sur un 40m^2, est de 304€ mensuels. Je ne pense pas que, sur 2000€ nets mensuels, cet écart soit d'une importance mineure.
(Bien entendu on peut habiter en banlieue niçoise mais on y perd certainement en temps de transport, et trouver des chiffres devient plus compliqué.)
Actuaire associé.
Ne répond pas aux questions sur l'actuariat par MP sauf besoin de confidentialité. Posez plutôt votre question sur forum.

Avatar du membre
Aguila
Messages : 3007
Enregistré le : mer. févr. 27, 2008 8:02 pm
Classe : PostDoc
Localisation : Allemagne
Contact :

Re: Ingénieurs agro: quels problèmes rencontrez-vous le plus?

Message par Aguila » mer. août 09, 2017 4:03 pm

Rhoo c'était un exemple, certes mauvais, mais juste un exemple

(d'ailleurs je suis autour de 2400 € net mais je change volontiers pour un plus petit appart plus cher si mon institut suffisamment près d'une vraie ville pour que je puisse y vivre... L'avantage d'habiter dans un trou (certes joli) c'est le faible loyer. Tout est une question de contexte)
2017-... : PostDoc IPK Gatersleben, Allemagne
2013-2016 : Thèse de génétique végétale, IRD Montpellier
2010-2013 : Montpellier SupAgro spé APIMET
2008-2010 : BCPST Masséna, Nice

Adolorante
Messages : 2246
Enregistré le : mer. nov. 11, 2009 5:49 pm

Re: Ingénieurs agro: quels problèmes rencontrez-vous le plus?

Message par Adolorante » mer. août 09, 2017 4:08 pm

Oui, mais la définition d'une situation précaire étant subjective, il faut encore s'accorder sur son sens. :mrgreen:
C'est pour cela que j'avais du mal avec le CDI à 2000€/mois qui peut représenter des situations différentes, d'autant plus qu'on ne peut pas définir une situation comme précaire uniquement selon le contrat de travail et le salaire.
Actuaire associé.
Ne répond pas aux questions sur l'actuariat par MP sauf besoin de confidentialité. Posez plutôt votre question sur forum.

Avatar du membre
Jay Olsen
Messages : 2555
Enregistré le : mar. mai 13, 2014 9:12 pm
Classe : intégré

Re: Ingénieurs agro: quels problèmes rencontrez-vous le plus?

Message par Jay Olsen » mer. août 09, 2017 5:47 pm

merov a écrit :
mer. août 09, 2017 10:38 am
Je comprends bien votre point de vue à tous les deux. Je le comprends d'autant plus que j'ai ma fille sort d'APT en septembre et arrive sur le marché du travail. Heureusement, elle a déjà trouvé son premier CDD ... :?

Après, tu peux avoir tendance à comparer à avant ou à comparer aux autres. Mon épouse est assistante sociale. La précarité, elle connait et j'en entends parler tous les soirs depuis des années. Avec des cas assez lourds... J'ai donc tendance à mettre quelque chose d'assez fort derrière le vocable "précarité. Donc effectivement il y a des cas de précarité chez les ingénieurs agro, et les ingénieurs en général, au sens où vous l'entendez. Et ça n'est plus ce que ça a pu être avant. OK. Mais ça reste une situation enviable par rapport à bien d'autres.

[...]

Mais encore une fois, je comprends tout à fait qu'un jeune diplômé, soit inquiet, déçu, de
courir après des CDD et à changer d'entreprise tout le temps
:(
Comme je l'ai souvent dit, si les gens qui sont hauts sur la distribution des salaires se plaignent, il ne faut pas leur dire "vous êtes en haut ne vous plaignez pas", il faut au contraire prendre en compte cette information et s'inquiéter vivement pour ceux qui sont dessous.
Ce n'est pas un raisonnement incohérent.

Dans un monde où les écarts de richesse sont assez grands, si ceux qui sont supposés être riches deviennent moins satisfait de leur situation, c'est très inquiétant :
- Soit les écarts de richesses se sont encore plus agrandis
- Soit la richesse globale a diminué
Dans les deux cas c'est très inquiétant car les pauvres sont encore plus pauvres.

Le seul cas où le raisonnement "ne te plains pas tu n'es pas si précaire que ça" serait valide, c'est si jamais la société passait dans un mode de fonctionnement "kibboutz" c'est à dire un système dans lequel tout le monde, pdg ou ouvrier, est payé pareil.
Dans ce système les salaires totaux sont partagés à part égales entre tous, si bien que la diminution de salaire pour les ingénieurs (au delà du salaire moyen en général) se traduit par l'augmentation des salaires plus faibles, auquel cas personne n'a le droit de se plaindre :
Les pauvres car ils se sont enrichis
Les riches car ils vivent désormais dans un monde égalitaire et doivent l'accepter.


J'espère que tout est clair.
Vendue, merci

Avatar du membre
U46406
Messages : 6226
Enregistré le : mer. juil. 27, 2016 7:38 pm
Classe : shadow CCO nobo CMT
Contact :

Re: Ingénieurs agro: quels problèmes rencontrez-vous le plus?

Message par U46406 » mer. août 09, 2017 5:52 pm

Jay Olsen a écrit :
mer. août 09, 2017 5:47 pm
un système dans lequel tout le monde, pdg ou ouvrier, est payé pareil.
Un système dans lequel Nicolas Hulot ou un cosmonaute soviétiqu^W russe seraient payés pareil. :)

(allusion à ma signature actuelle - et mais pourquoi diable le ministre a-t-il utilisé un mot d'obédience soviétique ??)

signature - L'objectif est de passer d'une économie de cowboy à une économie de cosmonaute... (Nicolas Hulot).
Modifié en dernier par U46406 le ven. sept. 15, 2017 5:32 pm, modifié 1 fois.
« Occupez-vous d’abord des choses qui sont à portée de main. Rangez votre chambre avant de sauver le monde. Ensuite, sauvez le monde. » (Ron Padgett, dans Comment devenir parfait) :mrgreen:

Adolorante
Messages : 2246
Enregistré le : mer. nov. 11, 2009 5:49 pm

Re: Ingénieurs agro: quels problèmes rencontrez-vous le plus?

Message par Adolorante » mer. août 09, 2017 7:48 pm

Mdr c'est plus un plaidoyer pour le communisme qu'autre chose ton post.
En l'occurrence ceux qui s'appauvrissent sont tout simplement les perdants de la mensualisation. Évidemment on entre dans un sujet très politique mais je ne vois pas trop comment on peut entreprendre une démarche anti-mondialisation aujourd'hui. D'autres pays y gagnent. Ainsi, il faudrait entreprendre des décisions supranationales de régulation. Bon courage... x)

Pour ma part, j'estime qu'on ne peut pas se plaindre de son salaire tant qu'on a de quoi vivre correctement (ie. habiter dans un logement salubre qui ne soit pas une passoire thermique, qu'on peut manger à sa faim et équilibré, qu'on peut s'habiller décemment, qu'on a accès à Internet.. ).
Actuaire associé.
Ne répond pas aux questions sur l'actuariat par MP sauf besoin de confidentialité. Posez plutôt votre question sur forum.

Avatar du membre
Jay Olsen
Messages : 2555
Enregistré le : mar. mai 13, 2014 9:12 pm
Classe : intégré

Re: Ingénieurs agro: quels problèmes rencontrez-vous le plus?

Message par Jay Olsen » mer. août 09, 2017 8:11 pm

Adolorante a écrit :
mer. août 09, 2017 7:48 pm
Mdr c'est plus un plaidoyer pour le communisme qu'autre chose ton post.
En l'occurrence ceux qui s'appauvrissent sont tout simplement les perdants de la mensualisation. Évidemment on entre dans un sujet très politique mais je ne vois pas trop comment on peut entreprendre une démarche anti-mondialisation aujourd'hui. D'autres pays y gagnent. Ainsi, il faudrait entreprendre des décisions supranationales de régulation. Bon courage... x)

Pour ma part, j'estime qu'on ne peut pas se plaindre de son salaire tant qu'on a de quoi vivre correctement (ie. habiter dans un logement salubre qui ne soit pas une passoire thermique, qu'on peut manger à sa faim et équilibré, qu'on peut s'habiller décemment, qu'on a accès à Internet.. ).
Oh lala tu commets la pire erreur qu'on puisse imaginer.
Où tu as vu que je plaidais pour le communisme ?

Décrire n'est pas promouvoir !!

J'ai dit que si le discours en mode "te plains pas y a pire que toi" n'était valable que dans un système communiste.
J'ai pas dit qu'il fallait être dans un système communiste.
Vendue, merci

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités