salaire ingénieur

Pour témoigner ou appeler à témoignage ceux qui sont sortis depuis peu ou depuis longtemps de leurs écoles.

Modérateurs : Sylvie Bonnet, tomato

michel62
Messages : 10
Enregistré le : ven. nov. 13, 2009 1:16 am
Classe : - - -

salaire ingénieur

Message par michel62 » mar. févr. 13, 2018 1:36 am

Bonsoir à tous

Cela fait un sacré moment que je n'ai pas mis les pieds sur ce forum !!
Eh non , je ne suis pas un étudiant , mais le père d'un ancien préparationnaire qui a terminé ses études . Il a obtenu le titre d'ingénieur et est depuis peu dans la vie active .
Je m'étais inscrit sur cet espace simplement par curiosité ( je n'ai jamais mis les pieds dans le monde de l'enseignement supérieur ) . Mon fils a choisi à l'époque la filière S-SI au lycée , un choix motivé par la volonté de devenir ingénieur dans le domaine de l'aéronautique . C"était un bon élève , sans plus , mention bien au bac , il avait le niveau le plus bas du groupe de terminale qui a intégré une CPGE . En 2011 le voici en PTSI , cela se passe bien malgré un niveau en math assez moyen . Il passe en 2éme année et s'inscrit dans un seul groupe d'écoles au concours banque PT . Il échoue et redouble la PT pour décrocher un ticket d'entrée dans une école du réseau Polytech . Au cours de son cursus d'élève ingénieur , il a effectué d'excellents stages ( enfin c'est mon avis ) -- atelier aéronautique de l'armée de l'air -- banc d'assai chez Renault -- et son stage de fin d'études s'est réalisé sur le continent nord américain en recherche appliqué dans une université . Mon épouse et moi sommes pas peu fier de ce parcours , sachant également que nous nous sommes occupé de la logistique ( et surtout de la finance ) . Au retour du dernier stage , il a décroché rapidement un emploi dans un grand groupe de l'aéronautique ( en bureau d'études ) , une embauche directe en CDI .

Bref , vous allez peut-être me dire que tout va bien , et quel est le but de mon intervention . Et bien je souhaite réagir sur un sujet qu'on ne discute pas sur ce forum ( et même ailleurs ) ... le salaire après les études .
Le fiston a eu connaissance de ses revenus au moment de la signature de son contrat ( fixe 35 h + 13éme mois - intéressement - participation bénéfices ) . Récemment il m'a fait part de son dernier salaire : il ne dépasse pas la barre des 1900 euros ( net ) .
Je SUIS ECOEURE pour lui !!!! Je trouve que c'est un revenu plutôt faible pour un jeune ingénieur et notamment avec un tel parcours . Evidemment j'ai des arguments : Une personne diplômé d'un BTS ou DUT gagnera sensiblement le même salaire , idem s'il décroche un job dans l'industrie en tant qu'opérateur ( majoration dimanches nuits et jours fériés ) . Autre exemple .... MOI !! je ne suis pas ici pour raconter ma vie , mais laissez moi vous informer de ceci : au collège j'étais un passionné de chimie , je voulais en faire mon métier . Au lycée , j'ai intégré la section S mais j'ai décroché pour divers raison , je ne bossais plus , résultat j'ai redoublé ma 1ére S et j'ai raté mon bac de quelques points . Sans diplôme , sans qualification j'ai aussitôt effectué mon service militaire . A l'époque j'avais les oreilles basses , pour ne pas dire un peu de honte , je pensais que je ne réussirai pas dans la vie . Suite au service , j'ai trouvé un emploi comme opérateur de production dans l'industrie lourde ( au début des années 90 ) . Depuis quelques années , en marge de mon emploi j'excerce une activité d'autoentrepreneur et ces dernières années mon revenu pouvait atteindre la barre des 3200 euros net par mois . A LA VACHE !!! ça fait du bien !!! Au regard des salaires des jeunes diplômés ( ingénieurs ) avec pour seul qualification un brevet des collèges , je suis désormais décomplexé !! je gonfle les poumons , je redresse la tête .
En clair , avec ces exemples , je jette un pavé dans la marre " est ce que ça vaut le coup de s'engager dans un cursus long et difficile pour gagner par la suite un smic amélioré ?? ( bon j'exagère un peu ) . Attention !! je ne demande pas qu'un jeune ingénieur gagne dés le début de sa carrière des salaires mirobolants , je dis simplement que vis à vis de mon expérience dans la vie active , les jeunes diplômes ne sont pas assez rémunérés ( bon j'exclus les ingénieurs des écoles hautement prestigieuses , qui ont certainement un revenu plus conséquent )
Voila mon message se termine , je viens de relire ma synthèse , c'est pas très littéraire , c'est plutôt lourdingue ( désolé )

J'attends donc l'avis de jeunes ingénieurs , et pourquoi également de professeurs et jeunes lycéens .

ceci dit je tiens à signaler que la prépa ( selon le vécu de mon fiston ) est une excellent filière ... dommage pour la suite .

Merçi de m'avoir lu

piroud
Messages : 3700
Enregistré le : mer. févr. 03, 2010 12:07 pm
Classe : ingénieur

Re: salaire ingénieur

Message par piroud » mar. févr. 13, 2018 1:39 am

viewtopic.php?f=38&t=57323
Dire qu'on n'en discute pas sur ce forum me parait exagere, il y a juste un topic de 100 pages + des dizaines de messages sur divers autres topics
J.Piroud
Ingénieur Arts et Métiers
Cl199

michel62
Messages : 10
Enregistré le : ven. nov. 13, 2009 1:16 am
Classe : - - -

Re: salaire ingénieur

Message par michel62 » mar. févr. 13, 2018 1:49 am

merçi pour le lien

Désolé je voulais plutôt qu'on en parle assez peu , qu'on ne mets pas ce sujet en avant , qu'on informe pas assez les lycéens sur ce sujet qui semble être taboo " le salaire "

Avatar du membre
Jay Olsen
Messages : 2597
Enregistré le : mar. mai 13, 2014 9:12 pm
Classe : intégré

Re: salaire ingénieur

Message par Jay Olsen » mar. févr. 13, 2018 2:01 am

Quelle est l'entreprise pour laquelle travaille votre fils ?
Il m'étonnerait que ça soit un grand groupe en direct.
Plutôt une boite comme alten, altran... Non ?

Je connais très très peu d'ingénieurs en aéronautique à Toulouse qui travaillent pour une vraie entreprise en sortie d'école.
Même Thomas Pesquet, ingénieur sorti d'une école aussi bonne que Supaéro, dont les compétences techniques et qualités humaines ne sont aucunement à remettre en doute vu son parcours de pilote de ligne puis astronaute, a commencé par une boite de sous traitance.

Il n'y a donc aucune honte à avoir, il faut simplement savoir que c'est la réalité du marché du travail actuel. Et c'est comme ça depuis vingt ans au moins.
Vendue, merci

LasHorasSubterraneas
Messages : 243
Enregistré le : sam. nov. 25, 2017 5:52 pm
Classe : Onisep Lognes

Re: salaire ingénieur

Message par LasHorasSubterraneas » mar. févr. 13, 2018 2:15 am

Tabou ou Totem, le sujet du salaire...
Chaque jour, elle prend le bus 129, puis le bus 115, puis le RER A jusqu'à la gare de Lognes dans le département de Seine-et-Marne.

michel62
Messages : 10
Enregistré le : ven. nov. 13, 2009 1:16 am
Classe : - - -

Re: salaire ingénieur

Message par michel62 » mar. févr. 13, 2018 2:16 am

Bonsoir

je ne souhaite pas préciser le nom de l'entreprise , en tout cas c'est une embauche directe de l'entreprise et non pas par boite de consulting

Avatar du membre
siro
Messages : 2513
Enregistré le : dim. mai 01, 2016 8:09 pm
Classe : touriste industriel

Re: salaire ingénieur

Message par siro » mar. févr. 13, 2018 2:24 am

Sujet épineux. Ingénieur ne paie pas si bien que ça une fois qu’on enlève le biais des JD partis dans le conseil en consulting et la finance de l’argent. Après 1k9 en premier salaire à 23-24 ans c’est déjà plus que pas mal de monde et bien au dessus du médian en France. Pour un premier salaire qui peut monter avec le temps, selon ses choix de carrière, c’est pas si mal.

Bien sûr ça fait moins rêver qu’un diplômé qui débute à 3k net (ce qui est rare) mais c’est pas honteux.

De la même façon non vous n’avez pas à rougir, mais encore heureux que vous gagniez plus avec 25 ou 30 piges de plus. Surtout que vous avez l’air tout à fait censé et la tête sur les épaules.
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

father
Messages : 5888
Enregistré le : mer. nov. 10, 2010 11:03 pm
Classe : 3J8VR2

Re: salaire ingénieur

Message par father » mar. févr. 13, 2018 10:09 am

C est un leurre que de croire que la rémunération est proportionnelle a la duree des etudes.
Sauf erreur, votre fils gagne 70% de plus qu un smicard il a quelques avantages que conferent les grosses boites.
Et surtout un bon rempart contre le chomage grace a son diplome d inge.
Il doit faire ses preuves pour grimper comme tout jeune diplômé.

Sauf erreur il emarge a 31k bruts.
Aucun scoop, les petites ecoles communiquent a 35k par marketing
Le decote vient de la fonction (la techinque paie moins que la finance) et peut etre du secteur.
Tous les jeunes veulent aller dans l aero.
Donc nul besoin pour le recruteur de surencherir.

En ce qui concerne les etudes...
On apprend bcp de choses en prepa.
Votre fils n y a pas particulièrement brille (politech en 5/2...). D autres integrent meca Besançon et demarrent bien plus haut dans l horlogerie de luxe...
D autres parcours existent : dut puis formation continue. Des avantages et des inconvénients.
Tout ceci peut etre explique aux lycéens.. au dela des clichés.

Votre fils est en train de faire son trou. Evitez de le devaloriser ou de crier au scandale. C est sterile.
Encouragez le. Il bougera d ici 2, 3ans
Qu il songe a l international s il est fluent..

Askenian
Messages : 359
Enregistré le : mar. oct. 30, 2012 7:20 pm
Classe : ECP

Re: salaire ingénieur

Message par Askenian » mar. févr. 13, 2018 10:15 am

De ma propre expérience - toute relative j'en conviens - les belles expériences qu'a pu avoir votre fils ne servent "qu'à" l'obtention du contrat (un CDI en sortie d'école dans un grand groupe d'aéro en venant d'une école modeste, c'est déjà super !).

En revanche, les mêmes grands groupes fonctionnent souvent sur des grilles de salaires indexées selon le "groupe" de l'école. Dès lors, les salaires des "A+" (Centrale, X, Mines...) sont déjà plus faibles que ceux annoncés sur les sites internet (dans ma boite un ENSTA a été embauché à 42k brut par exemple), et fatalement ceux des écoles d'un niveau "plus bas" le seront également.

Concernant le salaire de votre fils, on est sur du 30k brut si je compte bien. Est-ce que dans les 1900 nets il englobe les différents bonus ? Dans tous les cas, je ne trouve pas ça totalement indécent. C'est plus qu'une belle majorité de français bien plus tard, et quand il s'agira de changer de poste là il pourra mettre en avant ses différentes expériences - et son salaire grimpera tout naturellement -.

Il faut - je pense - s'ôter de la tête qu'ingénieur = gros salaire. Le métier d'ingénieur assure globalement - sauf cas particulier - une embauche très rapide, avec un salaire tout à fait décent, à bac+5 (ce qui, étant donné la situation de l'éducation en France n'est pas si long), plus - à priori - de grosses perspectives d'évolution rapide là aussi. C'est quand même déjà très satisfaisant.. :wink:
2012 - 2014 : Petit lycée :mrgreen:
2014 - 2015 : Lycée Louis le Grand
2015 - 20/xx : Ecole Centrale de Paris

father
Messages : 5888
Enregistré le : mer. nov. 10, 2010 11:03 pm
Classe : 3J8VR2

Re: salaire ingénieur

Message par father » mar. févr. 13, 2018 10:23 am

Sans compter que les etudes peuvent etre quasi gratuites en france (je ne tiens pas compte de la logistique consequente)
Dans les pays anglosaxons, on demarre sa vie professionnelle avec des dettes non négligeables...
Votre fils s en sort plutôt bien.ses stages ont sûrement joue en sa faveur..

lucascab
Messages : 963
Enregistré le : lun. août 26, 2013 3:52 pm

Re: salaire ingénieur

Message par lucascab » mar. févr. 13, 2018 10:42 am

Premièrement vous surévaluez peut-être le parcours de votre fils. Il est tout au mieux moyen. Il n'a pas fait les meilleures écoles, et ces stages ont l'air somme toute très normaux (j'entends par là rien d'exceptionnel).

Deuxièmement il entre dans une secteur qui n'est pas le plus rémunérateur. Déjà y entrer c''est bien.

Troisièmement comparer sa situation à la votre est aberrant. Vous avez au bas mot 20 d'expérience et vous avez pris des risques (auto entrepreneur), lui a 0 expérience. En plus vous avez commencé à travailler au cours d'une période beaucoup plus faste que lui, ce qui explique que vous en profitiez aussi. Mon père aussi a commencé avec rien et fini avec 6000 nets par mois, mais clairement le jour où il a demandé du taf il en a eu. Et c'était pas dur de grimper les échelons pour quelqu'un avec un cerveau. D'autant qu'aujourd'hui le niveau moyen des études est beaucoup plus élevé qu'il y a 20 ou 30 ans (quelqu'un sans le bac, et même juste avec ça aurait énormément de mal à mener une carrière comme vous)

Quatrièmement, vous vous attendiez à quoi ? Un pont d'or à quelqu'un qui ne sait rien faire ?

PS : comme ça a été dit, il est déjà au dessus du salaire médian (s'il n'est pas à Paris autant dire qu'il vit bien), et non les BTS et DUT en sortie d'école ne gagnent pas du tout la même chose. ils sont à peine au dessus du SMIC... Alors oui avec des primes de nuit, etc un ouvrier peut gagner autant, mais on est d'accord c'est pas les mêmes conditions de travail (surtout que ça m'étonne toujours de voir un ingénieur - est-il cadre?- aux 35h).

PPS : Et il y aussi la négociation qui rentre en ligne de compte. Rien ne l'empêche en entretien de discuter salaires avant de voir le contrat débarquer sous ses yeux. C'est une faute de débutant qui a certainement contribué au fait qu'il a un salaire bas...
Modifié en dernier par lucascab le mar. févr. 13, 2018 10:50 am, modifié 2 fois.
MP-L3-Arts et Métiers-Ecole Polytechnique de Montréal-Consultant

Avatar du membre
siro
Messages : 2513
Enregistré le : dim. mai 01, 2016 8:09 pm
Classe : touriste industriel

Re: salaire ingénieur

Message par siro » mar. févr. 13, 2018 10:47 am

La situation était plus dorée y'a 25-30 ans oui (pour l'emploi en France)... euphémisme.

Va falloir s'habituer à un chômage de masse, parce que c'est parti pour durer. Alors avoir un emploi, c'est cool. Avoir un emploi franchement au dessus du médian, encore plus, alors en premier emploi ok c'pas un salaire de rockstar mais on survit avec les premières années, surtout en Province.
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

Avatar du membre
Jay Olsen
Messages : 2597
Enregistré le : mar. mai 13, 2014 9:12 pm
Classe : intégré

Re: salaire ingénieur

Message par Jay Olsen » mar. févr. 13, 2018 12:50 pm

michel62 a écrit :
mar. févr. 13, 2018 2:16 am
Bonsoir

je ne souhaite pas préciser le nom de l'entreprise , en tout cas c'est une embauche directe de l'entreprise et non pas par boite de consulting
Si ce n'est pas du consulting alors vous avez raison de ne pas dévoiler le nom de la boite.
Cela dit, profitez en pour regarder les grilles.
Peut être que d'ici trois ans il aura un salaire minimum garanti bien plus décent ?

L'argument de l'âge est très mauvais.
Avec à peine deux ans d'expérience j'ai un poste très très exigeant : responsabilité d'un département de 6 personnes, recrutements, achats, et quand ça merde mon chef me tient pour responsable.

Ça ne me garantit pas un salaire décent pour autant.
2080€

Dites à votre fils qu'il peut au moins se réjouir d'être interne et pas sous traitant. Il est à Toulouse ? Je ne connais pas un seul jeune diplômé d'école c/d ayant commencé direct en interne.

Sur le fait de découvrir son salaire avec son contrat, c'est une erreur de débutant qu'il ne commettra plus.
Vendue, merci

Avatar du membre
Jay Olsen
Messages : 2597
Enregistré le : mar. mai 13, 2014 9:12 pm
Classe : intégré

Re: salaire ingénieur

Message par Jay Olsen » mar. févr. 13, 2018 2:57 pm

J'oubliais.
Faire ses preuves, merci mais non merci : c'est encore une fois un argument pourri.
Cet argument revient à dire qu'un pdg est bien payé. Super.

La seule et unique raison c'est la loi de l'offre et de la demande.
Si vous êtes le seul médecin à 50km à la ronde dans une campagne, vous aurez beau être mauvais vous aurez toujours de la clientèle. Ne serait-ce que les personnes voulant des certificats à la con pour les gosses.
Vendue, merci

Avatar du membre
AurelO
Messages : 178
Enregistré le : ven. juil. 18, 2014 2:43 pm
Localisation : Paris

Re: salaire ingénieur

Message par AurelO » mar. févr. 13, 2018 3:11 pm

Pour pouvoir comparer rigoureusement, il vaudrait mieux à mon avis parler en base annuelle (précisant brute ou nette) et avec (le cas échant) les parts variables (intéressement, participation, grat' et autres).

Aurélien

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités