L3 après MP

Pour toutes les dernières informations, les changements...

Modérateurs : JeanN, Sylvie Bonnet, Quetzalcoatl

NSL
Messages : 8
Enregistré le : sam. mai 12, 2018 11:05 pm
Classe : MP

Re: L3 après MP

Message par NSL » mer. juin 13, 2018 9:45 pm

Voilà, les résultats des CCP sont arrivés, et comme prévu, 2/3 à 3/4 de la classe n'est pas admissible, le petit groupe de préférés l'est.
Mais ils visaient, à travers la préparation spéciale du prof, Mines et Centrale, que personne n'a eu aux dernières nouvelles.

Belle méthode :
On se dit qu'il est trop dur d'amener à un bon niveau la majorité de la classe, on choisit un petit groupe de chouchous qu'on veut quand même préparer à Mines et Centrale, en se disant que 7-8 aux Mines ou à Centrale, ça fait plus classe et joli pour la réputation de la prépa (L'Etudiant ne prend en compte les admis que à partir de ce niveau, on ne sait donc pas ce qu'il en est du reste de la classe) que 30 à CCP sur 40 élèves, et au final, les 7-8 heureux élus ratent aussi Centrale-Mines.

Et ça continuera comme ça l'an prochain, et l'année d'après...
Aucune remise en cause...

father
Messages : 7059
Enregistré le : mer. nov. 10, 2010 11:03 pm
Classe : 3J8VR2

Re: L3 après MP

Message par father » mer. juin 13, 2018 10:24 pm

Concrètement, quel est ton plan d actions ?
C est plus utile que de se lamenter.

jedetestelinjustice
Messages : 56
Enregistré le : dim. mai 27, 2018 10:53 am
Classe : 3/2

Re: L3 après MP

Message par jedetestelinjustice » mer. juin 13, 2018 11:10 pm

Comme ces concours peuvent faire des malheureux!
Et bcp d'eux vont devoir maintenant se tourner vers universités mais même ce chemin est plein d'embûche car désorientés en tant qu'inscrits cumulatifs à une seule université, et nouvel étudiant aux autres universités.
Le saut dans le monde universitaire semble trop brutal, on se sent un peu perdu dans une foule. Fini, le cocon de la prépa, le grand saut dans l'océan universitaire, dans l'inconnu...
Tant qu'il y aura cette coexistence entre les prépas et les universités, ces dernières seront là pour accueillir à bras ouverts les déçus de ces concours alors que d'autres bons bacheliers S n'ayant pas voulu la prépa trop sélective, trop stressante, y sont admis dans les filières sélectives dès L1 que ces mêmes recalés essaient tant bien que mal d'intégrer...
Pendant ce temps, d'autres écoles d'ingénieurs de ces concours qui existent au sein même d'une université, recrutent via ces mêmes concours. In existe aussi, j''allais l'oublier, d'autres écoles d'ingé publiques qui proposent la prépa intégrée en son sein - perçue comme d'un niveau moindre qu'une prépa classique-, offrent un petit nb de places en ATS aux recalés de ces concours.
Pourquoi cet accueil d'étudiants via des chemins ''tordus ou dévié'' ? Ne pourrait-on pas voir un jour que tout cela se fasse au sein d'un seul établissement, l'université qui serait dotée de différents pôles ou instituts selon les domaines de spécialité dans lesquels il y aurait l'offre de filières plus ou moins sélectives?
Entre les établissements travaillant en réseaux de partenariat ou d'association (d'ailleurs quelle différence entre ces 2 types de collaboration je me demande?) ou d'autres carrément unis (Université Paris Saclay, Sorbonne Université- pourquoi le terme Université n'occupe pas la même place dans ces 2 dénominations on se le demande ? ), on a de quoi s'y perdre, cela devient trop compliqué, trop complexe.
'ai su récemment qu'il existait à Paris Université PSL. Elle est née quand celle-là?
Modifié en dernier par jedetestelinjustice le mer. juin 13, 2018 11:25 pm, modifié 1 fois.

jedetestelinjustice
Messages : 56
Enregistré le : dim. mai 27, 2018 10:53 am
Classe : 3/2

Re: L3 après MP

Message par jedetestelinjustice » mer. juin 13, 2018 11:22 pm

Bien sûr, Paris, 1ère ville de tourisme au monde, devait se doter d'une université reconnaissable par tous par le nom de la Ville n'est-ce pas?
Mais quel est le véritable nom de cet établissement? PSL (à quoi renvoient ces initiales?), Paris Saint-Louis ou à autre chose?) ou Université Paris? Par très clair... J'aime que les choses soient claires.

matmeca_mcf1
Messages : 955
Enregistré le : mar. févr. 13, 2018 10:22 am

Re: L3 après MP

Message par matmeca_mcf1 » mer. juin 13, 2018 11:42 pm

PSL est une communauté d'établissement universitaires (ComUE) qui signifie Paris Sciences et Lettres.

La première règle de l'ensiegnement supérieur est qu'il ne faut pas chercher à comprendre le statut administratif des universités et des écoles d'ingénieurs. Il n'y a d'ailleurs pas un statut administratif unique pour les universités. Profitez de votre jeunesse et laisser les notions d'EPSCP/EPCSCP, de grands établissements, d'école interne, d'EPA, de ComUE aux enseignants-chercheurs (qui font d'ailleurs tout pour y penser le moins possible).

Pour votre avenir, father a raison, il faut que vous conceviez un plan d'action. Voici quelques options
  • Aller en 5/2.
  • Intégrer une école sur concours e3a.
  • Intégrer une école sur dossier.
  • Partir en L2/L3 et éventuellement tenter les admissions sur titre.
Ancien ENS Cachan (maths) 1999--2003
Enseignant-Chercheur à l'enseirb-matmeca.
Les opinions exprimées ci-dessus n'engagent que moi et ne reflètent pas la position officielle de l'école dans laquelle j'enseigne.

NSL
Messages : 8
Enregistré le : sam. mai 12, 2018 11:05 pm
Classe : MP

Re: L3 après MP

Message par NSL » jeu. juin 14, 2018 12:02 am

father a écrit :
mer. juin 13, 2018 10:24 pm
Concrètement, quel est ton plan d actions ?
C est plus utile que de se lamenter.
Mon plan d'action ?
Je n'en sais rien du tout.
Je suis au pied du mur, aucune solution de rechange, devant mes yeux c'est le vide actuellement.

Je regarde juste mon parcours actuellement, la rapide déchéance d'un très bon élève qui n'a jamais eu de problème scolaire particulier et qui échoue sur la dernière marche, dont le cerveau bloque désormais totalement, dont les professeurs ni personne d'autre n'a su trouver de solution à cela malgré mes demandes d'aide et d'explication (l'ignorance était de mise), pour finir par se faire rabaisser, insulter, mépriser et brocarder par des petits cons arrogants et méprisants dont je ne sais toujours pas comment ils ont fait pour réussir, eux qui me prennent de haut et qui me prennent pour un débile, eux qui se trompent entre l'exponentielle et le ln, qui croient que sqrt(a+b)=sqrt(a)+sqrt(b) et qui font 1 faute d'orthographe par mot. Et cerise sur le gâteau, je vois tous ceux que j'ai dépassé durant des années dans toutes les matières dans les classes antérieures dans d'autres établissements, avoir les plus grandes écoles d'ingé maintenant...

Oui, là, je suis à bout.

Polight
Messages : 91
Enregistré le : ven. nov. 10, 2017 9:18 pm

Re: L3 après MP

Message par Polight » jeu. juin 14, 2018 1:57 am

Tu es dans quelle ville ?

NSL
Messages : 8
Enregistré le : sam. mai 12, 2018 11:05 pm
Classe : MP

Re: L3 après MP

Message par NSL » jeu. juin 14, 2018 2:22 am

Une petite ville de province, je préfère ne pas en dire plus, par sécurité.

rickyy
Messages : 266
Enregistré le : jeu. mai 27, 2010 4:31 pm

Re: L3 après MP

Message par rickyy » jeu. juin 14, 2018 7:17 am

matmeca_mcf1 a écrit :
lun. mai 14, 2018 8:19 pm
Pour le concours de l'X, du moins pour les épreuves conçues par l'X, ce n'est pas possible car les sujets sont rédigés par des enseignants-chercheurs et non par des profs de prépa. Je ne sais pas si c'est le cas aussi pour les épreuves conçues par les ENS. Pour les autres concours, ils ne savent pas quel sujet va tomber, ils savent juste qu'ils en ont envoyé un et qu'il peut tomber une année. Et tous les enseignants de prépa peuvent candidater pour rédiger des sujets. Ce n'est pas réservé à ceux des parisiennes.
Je confirme pour l'ENS, j'ai pu observer un des profs à Rennes concevoir un sujet de concours (je crois qu'en l'occurence, c'était un second concours, mais c'est pareil pour les concours 1A) et un de mes amis doctorants servir de beta-testeur. (Et connaissant la moralité de ces deux personnes, je peux te garantir à 100% que personne n'a eu accès au sujet avant l'heure).

Et accessoirement, j'étais dans une prépa très réputée, et on a pas eu les sujets avant l'heure. La prof de physique avait juste suggeré que comme c'était le 50ème anniversaire du LASER, ça valait le coup d'insister un peu dessus aux révisions. Bilan: la dernière partie du sujet d'ENS était dessus. Et c'est tout. Niveau délit d'initié, ça parait pas incroyable.


Autre chose: Si vraiment tu penses qu'il y a un gros problème avec un professeur de CPGE, tu peux essayer de contacter l'Inspection Générale de Mathématiques, seule autorité chargé des nomination/inspections/carrières de profs de maths de prépa.
MPSI-MP*, Hoche -> ENS Rennes, Maths -> Doctorat, chargé de TD à l'ENS Rennes. -> Prof.

father
Messages : 7059
Enregistré le : mer. nov. 10, 2010 11:03 pm
Classe : 3J8VR2

Re: L3 après MP

Message par father » jeu. juin 14, 2018 10:45 pm

Le sujet tourne en rond
Les jeremiades n ont jamais eu d utilité.
Il n y a que 2 solutions :
Une autre cpge (cela se trouve) mais faut se bouger
ou la fac.
Sans garantie si ce n est pas ta fac en cumulatif... et sans admissibilité.
Mais tu peux prospecter.

Si tu as des lacunes consequentes, la 5/2 (ou une l2) peut etre preferable.
Bonne prospection

NSL
Messages : 8
Enregistré le : sam. mai 12, 2018 11:05 pm
Classe : MP

Re: L3 après MP

Message par NSL » ven. juin 15, 2018 12:30 am

Bien, merci.
Pour le moment, j'ai encore des résultats qui vont arriver donc j'attends.
Sinon, toutes les options évoquées sauf la 5/2 dans ce même endroit sont possibles pour le moment.
Voire même, avec déception, une réorientation vers d'autres matières car j'ai eu les meilleures notes en anglais et français de toute la classe à CCP, au-delà de 14 sans n'avoir révisé une ligne d'ailleurs, mon temps étant dévolu aux maths et à la physique, ce qui m'énerve au plus haut point, c'est le moins que l'on puisse dire.

Concernant les jérémiades, j'apprécie votre sens de la finesse, mais c'était dit sous le coup de l'émotion, car j'en ai marre de certains comportements, remarques, façons de faire, mais surtout, on peut parler élitisme toute la journée, il est clair que la stratégie adoptée dans cet établissement est un échec patent. Il s'agit juste de faire baisser de niveau les bons éléments comme les autres également, notamment par un jemenfoutisme ou une pression totalement contre-productifs, tout en tenant un discours de façade aguicheur. Je viens de regarder les chiffres : sur 5 ans, aucun X-ENS, bon encore ça passe, on ne prétend pas décrocher la Lune. Mais deux seuls admissibles aux groupements Centrale et Mines sur 5 ans, et donc, aux dernières nouvelles 0 Centrale Mines cette année, et 9-10 CCP sur 40 (des personnes auxquelles on prétendait d'ailleurs que les portes des Mines leur étaient grandes ouvertes)
Il est remarquable de noter que des gens venus d'une même classe de terminale, avec le même niveau, mais ayant fait leur prépa ailleurs aient elles réussi par exemple Centrale Lyon.
Je ne sais pas quelle potion on a bu...
Et nous inaugurons donc en grandes pompes le cru 2018-2019, 6ème année donc, du même acabit, sans aucune remise en cause pour Madame la Marquise.

Concernant le prof, ben comment dire... les inspecteurs en ont fait d'excellents comptes-rendus depuis des années, d'après ce que j'ai entendu dire. Donc il est protégé et/ou a une réputation exemplaire qui vient du passé. Ce qui est loin de la réalité ou tout du moins c'était vrai au début uniquement.
Et quand on connaît le niveau et l'idéologie des inspecteurs, ça ne m'étonne pas du tout que tout soit fait de travers.
Et puis, je sais à mes dépends comment fonctionne l'administration française... donc aucune chance. Et puis, je n'ai pas envie de créer des problèmes à quelqu'un. Mais même si je voulais, connaissant l'administration, c'est moi qui aurait des problèmes par la suite. En ayant déjà assez, je préfère m'abstenir.
Tout est parfaitement bloqué, à ce niveau, c'est du pur génie !

Il est vrai que tout cela doit en embêter certains, j'en suis désolé, moi-même ça me gêne, et j'aurai préféré que tout cela n'arrive pas. Je suis désolé de donner un petit coup de pied dans la fourmilière prépas, ou de certaines plutôt, mais ça devait être dit, ça devait sortir, il ne faut pas non plus se voiler la face constamment.

D'ailleurs, j'ai une petite question car un truc m'a interpellé : vous vous êtes réunis avec vos profs et toute la classe pour communiquer les résultats, parler de la suite, de la stratégie à adopter, que vous ayez une admissibilité ou pas dans l'école de votre choix ?
Nous ? Non.

father
Messages : 7059
Enregistré le : mer. nov. 10, 2010 11:03 pm
Classe : 3J8VR2

Re: L3 après MP

Message par father » ven. juin 15, 2018 11:07 pm

Tu peux dezinguer tant que tu veux ta prépa, c est stérile.
Si cela t aide que de te defouler pourquoi pas...
Mais ce forum vise a venir en aide aux taupins et aux postulants qui s interrogent ou sont dans la difficulté.
Si toi aussi tu souhaites eviter a d autres tes desillusions, soit explicite.
Maintenant ou quand tu auras tourne la page.
Tiens nous au courant de ton devenir

rickyy
Messages : 266
Enregistré le : jeu. mai 27, 2010 4:31 pm

Re: L3 après MP

Message par rickyy » ven. juin 15, 2018 11:57 pm

NSL a écrit :
ven. juin 15, 2018 12:30 am
Et quand on connaît le niveau et l'idéologie des inspecteurs, ça ne m'étonne pas du tout que tout soit fait de travers.
Là, je pense que tu parles de choses que tu connais pas. Les profs de prépas ne sont pas gérés par des inspecteurs lambda, mais par l'Inspection Générale de la matière concernée. Dans le cas des maths, il s'agit d'un groupe de 11 personnes, tous d'anciens profs de prépas ou d'anciens chercheurs. En bref, je ne m'inquièterais pas trop pour leur niveau, il s'agit d'un "groupe d'élite" de l'inspection.
MPSI-MP*, Hoche -> ENS Rennes, Maths -> Doctorat, chargé de TD à l'ENS Rennes. -> Prof.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités