méthode astucieuse électrostatique

Modérateurs : Quetzalcoatl, VDB

Répondre
Kieffer Jean
Messages : 823
Enregistré le : sam. mars 28, 2009 7:33 pm
Classe : Prof
Localisation : PSI* Corneille, Rouen

Re: méthode astucieuse électrostatique

Message par Kieffer Jean » sam. nov. 11, 2017 10:42 am

je ne suis pas sûr d'avoir compris ta question
la 3 est la superposition des potentiels trouvés à la 2 pour chaque fil (puisque les équations sont linéaires)

si tu n'as pas su faire la 2, au risque d'être désagréable, je ne suis pas certain que cela ait un grand intérêt de te lancer dans ce niveau de difficulté ...

il faut savoir marcher avant de faire un marathon ...

si maintenant ta question concerne la 4 pour retrouver l'expression. A ce moment là, comme la question est MONTRER QUE pour moi ta proposition de réponse n'est pas valable car tu VERIFIES QUE
donc pour moi c'est une arnaque et ça ne rapporterait pas de point.
Le vocabulaire utilisé est important : montrer, justifier, vérifier, rappeler, énoncer tout cela a un sens différent qu'il faut respecter
Sciences Physiques, PSI* Corneille Rouen

Avatar du membre
Hibiscus
Messages : 1290
Enregistré le : ven. oct. 27, 2017 10:55 am
Classe : Bac a fleurs

Re: méthode astucieuse électrostatique

Message par Hibiscus » sam. nov. 11, 2017 10:51 am

Si c'est le fameux sujet de l'hexapole :
Tout ce que tu as fait en disant ça, c'est prouvé que si par miracle la solution est celle prouvée par l'énoncé, alors c'est une solution valide.
Tu n'as pas montré que c'était la seule, juste elle n'était pas physiquement incompatible avec les conditions aux limites.
Cette question en revanche, se fait sans trop de problèmes en superposant les six solutions des potentiels créés par les électrodes, qui comme elles sont considérées avec des densités de charges linéiques sont des fils, infinis puisqu'on néglige les effets de bord.

@KiefferJean pardon pour les redites, j'écrivais en même temps..

Si cette formule n'est plus dans ton cours (ce qui m'étonnerait, mais je n'ai pas bien suivi les changements de programme),
Le champ est \( \vec{E}~=~\frac{\lambda}{2\pi\epsilon_0 r}\vec{u_r} \) et découle immédiatement du théorème de gauss.
Donc le potentiel est \( V(r) = V_0 - \frac{\lambda}{2\pi\epsilon_0} ln\left(\frac{r_0}{r}\right) \). Tu splash ces 6 potentiels en faisant attention au signes, tu vires \( V_0 \) par conditions aux limites, et tu tombes sur \( V_{hexa} = \frac{\lambda}{2\pi\epsilon_0} ln\left(\frac{D_2D_4D_6}{D_1D_3D_5}\right) \)
Lycée Masséna (Pcsi-PC*)
École polytechnique (X2015)
Université de Tokyo/Tohoku - Astrophysique

Ewind
Messages : 623
Enregistré le : mer. juin 10, 2015 10:44 pm

Re: méthode astucieuse électrostatique

Message par Ewind » sam. nov. 11, 2017 10:52 am

En même temps le potentiel pour un fil fini n'est pas au programmme ....

Kieffer Jean
Messages : 823
Enregistré le : sam. mars 28, 2009 7:33 pm
Classe : Prof
Localisation : PSI* Corneille, Rouen

Re: méthode astucieuse électrostatique

Message par Kieffer Jean » sam. nov. 11, 2017 5:21 pm

il faut aussi vérifier les CL sur les fils (ie que quand tu tends vers un fil, tu retrouves quasiment le fil unique. et comme tu ne l'avais pas trouvé ...)
sinon avec ton argumentaire, le potentiel créé par un fil serait solution, par un dipôle aussi, etc etc ...

et j'ai déjà répondu vérifier\( \neq \) montrer
Sciences Physiques, PSI* Corneille Rouen

Avatar du membre
Hibiscus
Messages : 1290
Enregistré le : ven. oct. 27, 2017 10:55 am
Classe : Bac a fleurs

Re: méthode astucieuse électrostatique

Message par Hibiscus » sam. nov. 11, 2017 7:33 pm

Kieffer Jean a écrit :
sam. nov. 11, 2017 10:42 am
si tu n'as pas su faire la 2, au risque d'être désagréable, je ne suis pas certain que cela ait un grand intérêt de te lancer dans ce niveau de difficulté ...
il faut savoir marcher avant de faire un marathon ...
Je ne peux que rejoindre Kieffer Jean sur ce point, si tu ne penses pas à commencer par faire un théorème de gauss, puis intégrer le champ, c'est que le sujet est un peu difficile.
Savoir aussi que les prorgammes n'étaient pas les mêmes, la difficulté a baissé avec les années (je suis pas prof/correcteur, je n'en sais rien, mais c'est ce qui a l'air de ressortir auprès de l'UPS et des rapports de concours), attaquer un sujet X2005, faut pas s''attendre à ce que la réponse à une question fasse la même taille qu'une question centrale.
Chaque question peut avoir une réponse et un raisonnement assez long, et en l'occurence, avec un petit schéma, répondre à la 2 prend une petite demi-page en détaillant les calculs. (qui sont trouvables sur wikipédia).
Lycée Masséna (Pcsi-PC*)
École polytechnique (X2015)
Université de Tokyo/Tohoku - Astrophysique

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités