Mouvement perpétuel

Modérateurs : Quetzalcoatl, VDB

Répondre
alexMoo
Messages : 98
Enregistré le : ven. août 26, 2016 8:48 pm
Classe : mp

Mouvement perpétuel

Message par alexMoo » mer. mars 28, 2018 4:36 pm

Si l'on prend deux railes mobiles sans frottement et entre les deux on met un ressort . On applique un B permanent perpendiculaire à la plate-forme et à t=0 on donne à l'une des tiges une vitesse initiale v0.
Est ce que, si les frottements sont toujours négligeables, le mouvement serait perpétuel ? Si l'on veut qu'il s'effectue à la pulsation de raisonance comment devrait on faire ? ( je pense agir sur v0 ? )

Avatar du membre
Hibiscus
Messages : 1375
Enregistré le : ven. oct. 27, 2017 10:55 am
Classe : Bac a fleurs

Re: Mouvement perpétuel

Message par Hibiscus » mer. mars 28, 2018 4:47 pm

Pour commencer, le titre est un peu trompeur. Généralement, les "nouveaux inventeurs de machine à mouvement perpétuel", c'est rapidement rangé à côté des accablés de la désespérante platitude de la Terre, et ça force de longs soupirs aux "physiciens" (genre le jury de TIPE).
alexMoo a écrit :
mer. mars 28, 2018 4:36 pm
Est ce que, si les frottements sont toujours négligeables, le mouvement serait perpétuel ?
La question n'a pas vraiment de sens, puisque la condition la plus basique d'arrêt d'un mouvement c'est les frottements.
alexMoo a écrit :
mer. mars 28, 2018 4:36 pm
Si l'on veut qu'il s'effectue à la pulsation de raisonance comment devrait on faire ?
Tu parles de "railes" mobiles, ensuite de tiges et de plateforme. C'est plus que difficile à suivre ou à visualiser..

En général, on parle de résonance pour un système qui accumulerait de l'énergie, appliquée sous forme périodique, et proche d'une certaine fréquence. Le système va réagir à cette excitation et devenir le siège d'oscillations de plus en plus importantes, jusqu'à atteindre un régime d'équilibre.
Qui dépendra de ses éléments dissipatifs du système, ou bien jusqu'à ce qu'il y ait rupture d'un truc.
Lycée Masséna (Pcsi-PC*)
École polytechnique (X2015)
Université de Tokyo/Tohoku - Thèse (Astrophysique)

alexMoo
Messages : 98
Enregistré le : ven. août 26, 2016 8:48 pm
Classe : mp

Re: Mouvement perpétuel

Message par alexMoo » mer. mars 28, 2018 5:03 pm

Il a certainement pas de système perpétuel mais l'idée qu'il y a derrière pousse à imaginer un tel mouvement, en effet : une fois on communique v0 à une tige ( e fait c'est deux tiges sur les railes) le flux de B augmentera donc deux forces de Laplace s'appliqueront à chacune des tiges, mais alors par la force de rappelle on aura encore une fois une augmentation de flux et ainsi de suite

Avatar du membre
Hibiscus
Messages : 1375
Enregistré le : ven. oct. 27, 2017 10:55 am
Classe : Bac a fleurs

Re: Mouvement perpétuel

Message par Hibiscus » mer. mars 28, 2018 5:11 pm

alexMoo a écrit :
mer. mars 28, 2018 5:03 pm
Il a certainement pas de système perpétuel mais l'idée qu'il y a derrière pousse à imaginer un tel mouvement, en effet : une fois on communique v0 à une tige ( e fait c'est deux tiges sur les railes) le flux de B augmentera donc deux forces de Laplace s'appliqueront à chacune des tiges, mais alors par la force de rappelle on aura encore une fois une augmentation de flux et ainsi de suite
Donc, toutes les séries divergent.
Lycée Masséna (Pcsi-PC*)
École polytechnique (X2015)
Université de Tokyo/Tohoku - Thèse (Astrophysique)

Avatar du membre
siro
Messages : 3180
Enregistré le : dim. mai 01, 2016 8:09 pm
Classe : Cassandre

Re: Mouvement perpétuel

Message par siro » mer. mars 28, 2018 5:18 pm

verge
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

Kieffer Jean
Messages : 831
Enregistré le : sam. mars 28, 2009 7:33 pm
Classe : Prof
Localisation : PSI* Corneille, Rouen

Re: Mouvement perpétuel

Message par Kieffer Jean » mer. mars 28, 2018 7:59 pm

et la loi de Lenz elle dit quoi ?
Sciences Physiques, PSI* Corneille Rouen

Avatar du membre
Néodyme
Messages : 288
Enregistré le : sam. janv. 09, 2016 10:12 am
Classe : prof physique

Re: Mouvement perpétuel

Message par Néodyme » jeu. mars 29, 2018 5:50 pm

alexMoo a écrit :
mer. mars 28, 2018 5:03 pm
Il a certainement pas de système perpétuel mais l'idée qu'il y a derrière pousse à imaginer un tel mouvement, en effet : une fois on communique v0 à une tige ( e fait c'est deux tiges sur les railes) le flux de B augmentera donc deux forces de Laplace s'appliqueront à chacune des tiges, mais alors par la force de rappelle on aura encore une fois une augmentation de flux et ainsi de suite
Oui enfin c'est comme pour tout système oscillant, il y a transfert d'énergie entre une forme et une autre.
Un pendule par exemple : lorsque la masse redescend elle prend de la vitesse, et cette vitesse lui permet de remonter de l'autre coté, gagnant ainsi de l'énergie potentielle de pesanteur. Ensuite la masse s'arrête et va redescendre, gagnant ainsi de la vitesse ! Quelle merveille ! On a là l'idée d'un mouvement perpétuel !

Ah wait, il y a des frottements en fait et le pendule s'arrête...
C'est pareil dans ton système.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités