Brouillage

Modérateurs : Quetzalcoatl, VDB

Répondre
Mosalahmoh
Messages : 340
Enregistré le : lun. mars 26, 2018 12:46 am
Classe : Mpsi

Brouillage

Message par Mosalahmoh » ven. mars 01, 2019 12:49 am

Salut .On optique ondulatoire j'ai pas vraiment compris c'est quoi le brouillage : Quel sa definition ? .Merci .

Avatar du membre
Hibiscus
Messages : 1620
Enregistré le : ven. oct. 27, 2017 10:55 am
Classe : Bac a fleurs

Re: Brouillage

Message par Hibiscus » ven. mars 01, 2019 2:48 am

Dans le cas général, le contraste (ou la visibilité) des interférences sur une zone s'écrit $ \displaystyle \mathcal{C}=\frac{I_{max}-I_{min}}{I_{max}+I_{min}} $ et est donc une valeur entre 0 et 1. 0 est une valeur de brouillage total ; l'oeil humain n'est sensible qu'à des contrastes >5%. (à la louche).
Dans le cas d'interférences à deux ondes cohérentes d'intensités uniformes, Fresnel donne $ I(M)=(I_1+I_2)\times\bigg[1+\mathcal{C}\cos(\phi_{2M}-\phi_{1M})\bigg] $. Le contraste s'écrira donc ici $ \displaystyle C=\frac{2\sqrt{I_1I_2}}{I_1+I_2} $.

Du point de vue de la cohérence, avec le modèle des trains d'ondes, on peut montrer qu'il n'y a plus d'interférences, lorsque des trains d'ondes différents arrivent en un point M, c'est à dire que $ Brouillage~\iff \delta\geq\ell_c=c\tau_c $. La condition de droite impliquant $ \langle\cos(\phi_2-\phi_1)\rangle=0 $

Dans le cas d'une source spectralement étendue et de trous d'Young, par exemple,
L'intensité au point M s'écrit $ I(M)=2I_0\bigg[1+\gamma(M)\cos(2\pi\sigma_0\delta(M))\bigg] $ avec $ \gamma(M)=\cos(\pi\Delta\sigma\delta(M)) $ un contraste local.
Quand le contraste est pourri (nul ou quasi-nul), les 2 radiations sont en opposition de phase (anticoincidence), donc on observe un brouillage.
C'est la présence de plusieurs longueurs d'onde qui brouille la figure d'interférences.

Toujours dans le cas des trous d'Young, on a aussi (plus difficile) brouillage lorsque la taille de la source est $ b=\frac{\lambda d}{a} $ (en fait, dans la pratique, c'est dès que b est plus grand que ça). Typiquement, pour une fente symétrique par rapport à l'axe des x, si $ \Delta p $ est la différence d'ordre entre le centre et une extrémité, il y a brouillage lorsque $ |\Delta p(M)|=\frac{1}{2} $
Lycée Masséna (Pcsi-PC*) -- École polytechnique
Université de Tokyo | Tohoku - Thèse (Astrophysique)

Mosalahmoh
Messages : 340
Enregistré le : lun. mars 26, 2018 12:46 am
Classe : Mpsi

Re: Brouillage

Message par Mosalahmoh » ven. mars 01, 2019 10:48 am

Hibiscus a écrit :
ven. mars 01, 2019 2:48 am

Quand le contraste est pourri (nul ou quasi-nul), les 2 radiations sont en opposition de phase (anticoincidence), donc on observe un brouillage.
C'est la présence de plusieurs longueurs d'onde qui brouille la figure d'interférences.
Merci
.Mais J'ai pas compris quel 2 radiations ?Et c'est quoi anticoincidence .

Avatar du membre
Hibiscus
Messages : 1620
Enregistré le : ven. oct. 27, 2017 10:55 am
Classe : Bac a fleurs

Re: Brouillage

Message par Hibiscus » ven. mars 01, 2019 3:48 pm

Il y a écrit juste avant "dans le cas d'une source spectralement étendue".
Anticoincidence est un autre mot pour opposition de phase.
Lycée Masséna (Pcsi-PC*) -- École polytechnique
Université de Tokyo | Tohoku - Thèse (Astrophysique)

Mosalahmoh
Messages : 340
Enregistré le : lun. mars 26, 2018 12:46 am
Classe : Mpsi

Re: Brouillage

Message par Mosalahmoh » ven. mars 01, 2019 9:05 pm

Hibiscus a écrit :
ven. mars 01, 2019 3:48 pm
Il y a écrit juste avant "dans le cas d'une source spectralement étendue".
Anticoincidence est un autre mot pour opposition de phase.
Oui mais pourquoi les 2 radiationd ? pas les radiations. Et merci .

Avatar du membre
Hibiscus
Messages : 1620
Enregistré le : ven. oct. 27, 2017 10:55 am
Classe : Bac a fleurs

Re: Brouillage

Message par Hibiscus » sam. mars 02, 2019 3:08 am

Parce qu'à défault d'une combinaison compliquée, le cours porte plutôt sur les interférences à deux ondes ; une lampe spectrale qui émettrait un doublet (sodium 580 et 589,6nm, ou mercure 577 et 579nm). Ce qui permet de définir le "pic central"(moyenne), et la "déviation"(différence).

Les lampes avec un triplet seraient beaucoup plus compliquées.
Et si les fréquences sont de toutes façons trop éloignées vous savez déjà qu'il n'y a pas interférence.
Lycée Masséna (Pcsi-PC*) -- École polytechnique
Université de Tokyo | Tohoku - Thèse (Astrophysique)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités