Physique statistique

Modérateurs : Quetzalcoatl, VDB

Répondre
haw7ski
Messages : 109
Enregistré le : mar. déc. 04, 2018 11:07 pm
Classe : MP

Physique statistique

Message par haw7ski » dim. mars 03, 2019 12:49 am

Bonsoir,

Comment reconnaître si un gaz diatomique est rigide ou pas ? Pour le cas des gaz diatomiques rigides, on a 5 degrés de liberté tandis que pour les non rigides on en a 7 ( 3*translation+2*rotation+2*vibration), c'est ça ? Exemple: comment peut-on savoir que O2 est rigide ? Et pour CO2, comment peut-on savoir qu'il a 2 degrés de liberté provenant d'un degré de liberté de vibration supplémentaire ?

Merci

Avatar du membre
Hibiscus
Messages : 1660
Enregistré le : ven. oct. 27, 2017 10:55 am
Classe : Bac a fleurs

Re: Physique statistique

Message par Hibiscus » dim. mars 03, 2019 3:06 am

En gros, pour tous les gaz réels diatomique à température intermédiaire (azote, hydrogène, oxygène autour de 300 K, typiquement), on a deux degrés de rotation possible et donc gamma,7/5
A très haute température, l'oscillation longitudinale devient possible 9/7. (je doute que ce genre de cas soit traité aux concours..)
(La ridigité diélectrique (au sens formel) n'est probablement pas au programme.)

CO2 n'est pas diatomique !!
Lycée Masséna (Pcsi-PC*) -- École polytechnique
Université de Tokyo | Tohoku - Thèse (Astrophysique)

haw7ski
Messages : 109
Enregistré le : mar. déc. 04, 2018 11:07 pm
Classe : MP

Re: Physique statistique

Message par haw7ski » dim. mars 03, 2019 2:17 pm

Comment faire la différence entre diatomique et monoatomique pour les molécules ? Et pour CO2, j'ai lu que son energie mécanique contient deux termes quadratiques provenants d'un deg de liberté de vibration supplémentaire ... d'où Capacité molaire = 9/2 R

Avatar du membre
Hibiscus
Messages : 1660
Enregistré le : ven. oct. 27, 2017 10:55 am
Classe : Bac a fleurs

Re: Physique statistique

Message par Hibiscus » dim. mars 03, 2019 3:08 pm

Maismais ! Monoatomique, ya qu'un élément chimique impliqué, diatomique, deux !
Donc, gaz monoatomique, chaque atome n'a que trois degrés de liberté (en translation)
et les molécules (comportant plus d'un atome) ont en plus des degrés de liberté de rotation et de vibration.
Et dans les deux cas, le calcul théorique dans le cas du gaz parfait donnnera $ \gamma=5/3 $
Un gaz monoatomique, qu'il soit moléculaire ou non, est un gaz monoatomique.

CO2, trois atomes, deux liaisons ! (et trigonale-plan)
Lycée Masséna (Pcsi-PC*) -- École polytechnique
Université de Tokyo | Tohoku - Thèse (Astrophysique)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité