Mésomérie: Formules limites

Modérateurs : Quetzalcoatl, Th. Zabulon

Avatar du membre
m@tix
Messages : 179
Enregistré le : mar. sept. 13, 2005 9:28 pm

Message par m@tix » lun. avr. 24, 2006 5:05 pm

Ok! Merci de l'explication! :D ... Et désolé pour mon oubli concernant la double liaison .. :oops:

mais les formes mésomères résultant de cette délocalisation sont tellement peu stables que leurs poids sont nuls comparativement à la précédente


Pourquoi dire ceci? Pourquoi sont-elles si peu stables?
"Différence entre le Génie et la Bêtise: le Génie a des limites."

Avatar du membre
Pif-Pof
Messages : 233
Enregistré le : mer. févr. 25, 2004 10:01 pm
Localisation : en l'air

Message par Pif-Pof » lun. avr. 24, 2006 9:43 pm

Mais je te l'ai dit, regarde juste les règles énoncées par Th. Zabulon et les fm en question et tu comprendras! :?

Il y'a des charges partout, il n'y a aucune différence d'electronégativité entre les deux atomes de carbone de la double liaison justifiant une charge positive sur l'un et une charg négative sur l'autre.
C'est presque une évidence: sincèrement tu trouves ça vraiment stable un carbanion voisin d'un carbocation? :wink:
Dans la vie, il y'a trois catégories de gens: ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité